Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

C - Postérité de René Guénon

  • "Madeleine", l’égérie de Schuon a cessée d'être une inconnue

    9d6544eff919ba6822b1d9f44baee0e2?s=160&d=identicon&r=g

    Ce qui suit est la reproduction d'une annexe terminale du Dossier Schuon dans sa version de 2015, en cours de mise à jour.

    L'image de Maude Murray ci-dessus est linkée depuis le blog dont est extrait une partie des informations qui suivent. On ne peut qu'être reconnaissant à cette femme de nous avoir affranchi au sujet des péripéties de son ex gourou.

    Nous pouvons à présent accoler un nom de famille à cette Madeleine qui a du changer de nom par son mariage avec un tiers. Ce nom d’épouse, il est possible qu’il ait été indiqué dans la précédante mouture de la version indiquée ci-dessus.

    =============

    Le témoignage de Maude Murray

    Ces noms sont certes sans importance et ce qui est beaucoup plus intéressant, c’est que nous disposons à présent, grâce au blog de Maude Murray, de précisions sur les conséquences psychiques dévastatrices de la « crise » amoureuse engendrée par la rencontre de Schuonavec cette femme qui, rappelons-le était ou est la sœur d’Albert Oesch qui devint le moquadem de Schuon pour la Suisse. Il se peut en effet qu’elle soit toujours vivante.

    Voir : https://frithjofschuon.wordpress.com/frithjof-schuon-madeleine-oesh-francais-english/

    Lire la suite

  • "Tagada" édite son propre "Dossier Schuon"

    1015488976.jpg

    Attention : Ne faites pas comme un de mes correspondant qui en parcourant distraitement le texte que j'évoque n'a pas réalisé que je précise bien qu'il s'agit de l'oeuvre d'un tiers !

    Intérêt de ce texte

    L'intérêt de ce texte, s'il ne nous apprend rien de vraiment nouveau et qu'il a exploité une partie des correspondances venant de correspondant de Guénon et en particulier Caudron et Clavelle. S'agissant d'un fond conservé au Caire, je n'y ai pas eu accès, n'en ayant pas fait la demande mais je connais bien celui qui les a transcrites en partie pour la "fondation". Ce mini "Dossier" avait pour but principal de démontrer l'inexistence de la transmission initiatique dont Schuon s'est prévalu. Ce n'est pas à proprement parler un scoop car dans la version de 2015 de mon propre "Dossier Affaire Schuon" j'avais publié le fac similé du ducument en arabe et l'essentiel de sa traduction. Ce qui est quasiment nouveau dans le texte de "Tagada" c'est la révélation du nom de famille de l'égérie de Schuon, la fameuse "Madeleine".

    Révélation de l'identité de la fameuse Madeleine

    M'étant borné à zapper cette série de post sur La fonction de Frithjof Schuon, je ne m'en étais pas rendu compte. Il se trouve qu'un correspondant momentanément distrait a lu attentivement ce "papier" et a cru qu'il venait de votre serviteur. Et après des recherches sur Madeleine Oesch, il est tombé sur le blog de Maude Murray, que je connaissais mais n'ait pas suivi et qui avait publié de son côté, probablement fin 2017 le contenu d'un mail qui m'avait échappé.

    J'ai du reprendre le "Dossier" version 2015 et l'augmenter d'une annexe sur cette révélation. Il se peut que dans la version en ligne j'ai révélé le nom d'épouse de Madeleine mais sans aucune certitude. L'identification précise de cette Madeleine est en soit sans intérêt. En revanche le contenu du mail reçu par Maude Murray et publié par elle, ainsi qu'une correspondance de Clavelle à Guénon citée par "Tagada" montre à quel point Schuon, en tombant amoureux de cette femme était "immature" et probablement encore "puceau" à 30 ans. Le mérite de "Tagada" consiste à avoir démontré pourquoi et à quel point Schuon en est arrivé à délaisser ses disciples français. De plus les extraits cités confirment ce que l'on savait déjà sur l'attitude de Schuon et des Suisses à l'égard de Guénon.

    Il faut espérer qu'à présent que "Tagada", un commentateur de Guénon considéré comme l'un des plus "orthodoxes" ne fait en définitive que confirmer ce que j'ai moi-même révélé et démontré, les amateurs de tradition franchiront le pas consistant à se référer à ma propre enquête. Cela dit si Schuon n'aura été qu'un imposteur en tant que prétendu moquadem, s'il s'est monté la tête, il n'était pas complètement zinzin. Il a écrit des choses intéressantes qu'il faudrait à présent extraire de son oeuvre.

    Un nouveau post sera consacré à ce que je viens d'évoquer.

    ====================

    La communication qui m'a été faite au sujet de "Tagada" a eu pour effet de me faire découvrir une mise en cause de Frithjof Schuon datée du 1er février dernier. Elle est intitulée La fonction de Frithjof Schuon et avait pour but de conclure à l'irrégularité des initiations données par Schuon. Ce qui n'est pas précisément une découverte !

    Puisque la "fonction" de Schuon n'aura été que celle d'un imposteur, le titre est pour le moins mal choisi.

    Évidemment, aucune référence n'a été faite à ma propre enquête. Et pour cause ! Leur envergure réciproque est pour ainsi dire inversement proportionnelle. Tant par l'étendue de la pagination : moins de 100 pages dans le cas de "Tagada" (commentaires compris), contre presque 10 fois plus, avec les sources dans celui de votre serviteur.

    Voyez : https://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.com/2019/02/la-fonction-de-frithjof-schuon.html

    Lire la suite

  • Du nouveau sur "Tagada" le "scribe" du blog "Oeuvre de René Guénon"...

    569457943.jpg

    J'ai évoqué cette figure de la "postérité" de René Guénon qu'est le fameux "Tagada" à différentes reprises. Bien qu'à un moment donné j'ai cherché à entrer en contact, je ne peux pas dire que je me sois vraiment intéressé à ce personnage qui manque par trop de relief de surtout d'originalité. Toutefois dans la mesure où il occupe une certaine place dans le "milieu guénonien" il n'est pas possible de passer sous silence son existence.

    Or il se trouve que j'ai reçu un mail m'incitant à poursuivre une enquête entreprise par un particulier dont je ne sais rien, si ce n'est que sa langue maternelle n'est pas le français. En effet, il m'est impossible de le "tracer" car il utilise la même messagerie suisse (cryptée et sécurisée) que votre serviteur et il m'a fourni un pseudo ne menant nulle part. Je ne vois guère de possibilité de mener l'enquête là où il faudrait, c'est-à-dire du côté d'Arles et d'une secte hindouisante où une certaine Tara Michaël est partie prenante avec un gourou d'origine russe.

    "Tagada" auteur d'un nouveau "Dossier Schuon"

    Le rappel de l'existence de ce personnage assez suractif m'a permis de découvrir qu'il vient de publier son propre "Dossier Schuon", qui hélas s'avère d'une pauvreté insigne comparée à la version 2015 de ma propre enquête. Je consacrerai donc à cette mise en cause de Frithjof Schuon un post. Ce sera une bonne occasion de rappeler l'ampleur de mon propre travail qui est sans commune mesure avec le travail éminement scolaire de "Tagada".

    Un "Imam" hindouisant...

    Je reprends, pour illustrer le présent post, une photographie constituée d'un montage confectionné à partir d'une photo trouvée sur le net. Le personnage de gauche est censé caricaturer "Tagada" mais en réalité ce dernier n'aurait que 34 ans et l'image pourrait correspondre à un mentor plus âgé. Notez également que si j'ai dépeint le personnage comme étant l'imam Tagada, sauf qu'il ne serait pas musulman mais hindouisant.

    Une enquête malaisée

    D'une part, je ne suis pas suffisament intéressé à découvrir l'identité et surtout la personnalité de "Tagada" et le voudrait-je que ce serait excessivement malaisé. Le seul moyen d'en savoir un peu plus serait de me rapprocher de la secte dont il faut partie. Il se trouve qu'elle organise des stages de yoga à Arles mais outre que je ne suis pas intéressé par cette discipline un cycle est en cours et il faudrait prendre le train en marche. En dehors d'une observation participante, je ne vois guère de moyen d'entrer en contact avec ce milieu. Indépendemment de l'investissement à consentir, je n'ai pas les codes pour me "fondre" dans un milieu qui ne m'intéresse pas spécialement.

    En revanche, je ne vois aucun inconvénient à publier les informations qui m'ont été communiquées. Sous toutes réserves, cela va de soi mais enfin comme "Tagada" porte un maque une erreur éventuelle, ne porterait pas à conséquence. Il se peut également que la publication de ces infos incitera quelques langues à se délier.

    Mon informateur qui n'est pas "guénonien" mais déclare avoir étudié l'oeuvre de Guénon pendant 7 années environ reproche à Tagada de tenir un privé des propos en désaccord avec l'oeuvre. J'ai demandé à ce qu'on m'en dise davantage mais si cette découverte résulte d'un échange avec un certain "Luc" censé correspondre à "Tagada", il ne faut pas s'attendre à trouver sur le Net des preuves de l'hypocrisie imputée à cet acteur. Néanmoins, on est en droit de se poser des questions à son sujet et de vouloir le "cadrer".

    Un (bon) "pirate" de l'oeuvre de Guénon

    Ce qui ressort assez nettement c'est qu'il est en désaccord avec la tournure qu'à prise la réédition de l'oeuvre de Guénon et qu'il aurait aimé jouer un rôle positif dans ce domaine. Ce qui explique qu'il ait participé à une édition "pirate" de l'oeuvre, notamment par le biais d'un site canadien. Cela dit je ne vois rien à objecter à çà ! J'ai jugé la prolongation de la durée de protection post-mortem des oeuvres de l'esprit à 75 ans comme étant à la foi très immorale (car elle permet à une descendance souvent méprisable au regard du génie éventuel de l'oeuvre considérée de vivre grassement sans rien foutre !!!!!!!!!!!) et même préjudiciable, dans certains cas à l'oeuvre elle-même.

    Je me propose donc de citer partie des mails reçu en espérant que ces "révélations" susciteront plus ou moins de confirmations. Il est bien entendu que si j'apprenais l'identité exacte et complète de "Tagada" (et de son mentor car il ne serait que sa "cheville ouvrière") je me bornerai à ne publier que des précisions relatives à la personnalité et au parcours de ces acteurs.

    Lire la suite

  • Sagesse de l'Astrologie, un nouveau livre de l'Harmattan

    9782343142982f.jpg

    Ce livre m'a été signalé par un ami. Sans cela je n'en aurais sans doute jamais entendu parler. En effet, le nombre de revue "tradis" donnant des recensions a fondu comme neige au soleil et celles qui demeurent sont constituée d'une eau qui a, depuis lors, tourné, sous l'influence de levures et autres animalcules atmosphériques, en jus de boudin...

    Et, comme indiqué dans un post précédant, vous n'avez plus aucune chance de trouver quelque part sur internet une recension, et sur "Face de bouc", moins encore qu'ailleurs car tout y défile à une vitesse que même le dernier vainqueur du Tour de France ne saurait suivre.

    L'auteur pose comme réincarnation de Louis Claude de Saint Martin

    En effet, il se fait appeler Louis Saint-Martin et c'est manifestement un pseudo.

    Capture Louis Saint Martin.JPG

    On voit que si l'auteur pose en astro-philosophe, ce n'est qu'un mondain qui vit d'une pratique horoscopique très conventionnelle, soit un type de prestation qui ne sied guère qu'à une clientèle à dominante macroniste. C'est-à-dire composée en majorité de femmes plus ou moins cougar en puissance et de mecs parmi lesquels il devait se trouver pas mal de "pédés" qui s'ignorent.

    "Pédé" certes je le suis, et à ce titre je puis me permettre de juger mes "pairs" et de les morigéner (gentiment) en espérant qu'aux prochaines élections ils vont faire en sorte qu'on change de patron.

    Petite parenthèse pour dire que mon propre astrologue m'a prévenu, cette année, de devoir éviter de dire des choses qui dépasseraient ma pensée. Ce que je viens de dire ne dépasse pas ma pensée. Certes l'ambiance est si lourde qu'il est pratiquement devenu impossible de plaisanter sur certains sujets. Mais je refuse de céder à la terreur ambiante! Sinon mieux vaudrait se tirer une balle ! 

    Revenons à Saint Martin, il ne manque pas de charme, mais le Dr Tomatis dirait qu'il est très mal latéralisé. En effet, la commissure des lèvres, côté gauche tire vers une oreille qui ne saurait être "directrice". 

    Le déroulé de la page d'accueil de son site confirme le côté racoleur et très mercantile de son astrologie.

    Saint Martin 2.JPG

    Une vision limitée à l'astrologie grecque

    Lire la suite

  • Chronique apocalyptique : sur quelques faiblesses de la Com antimaçonnique

    images.jpg

    Veuillez noter que j'ai créé une nouvelle rubrique intitulée "Guénon et la Nef des fous". Ce titre renverra aux rubriques d'un certain site apocalyptique que voici :

    http://www.apocalypsesecondebete.net/spip.php?article416

    Ce que dit l'auteur de ce site est très censé, sauf qu'il faut s'accrocher pour tout comprendre et c'est assez malaisé quand on se trouve avoir pris le train en marche. Une autre difficulté vient de ce que l'on n'a pas forcément connaissance des sources livresques qu'il évoque de sorte qu'on risque de "décrocher". Bref si j'ai bien compris que le Vieux Chat n'est autre que René Guénon, il faut savoir que le Tigre borgne est un autre des surnoms employés à son sujet. Enfin, il se trouve que votre serviteur et l'auteur du site évoqués se retrouvent sur bien des points en dépit des malentendus qui auraient pu résulter d'un article sur N- Dossier Frithjof Schuon, une curieuse enquête de police...

    Je profite de l'occasion pour dire que si l'enquête en question est consternante à bien des égards, cela ne veut pas dire que Schuon n'aurait écrit que des sottises. Seulement, il se trouve que je suis assez mal placé pour faire l'inventaire de son oeuvre écrite de manière à sauver ce qui mériterait de l'être.

    On trouvera dans un des Cahiers de l'Herne des critiques de Schuon à l'encontre de René Guénon qui sont parfaitement justifiées. Si donc quelqu'un veut se charger de l'inventaire qui reste à faire, je ne manquerai pas de m'en faire l'écho. 

    §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

    Concernant la vogue de la Maçonnerie voici un texte assez jouissif ou l'auteur classe les frères en plusieurs rubriques, je cite :

    On peut en effet classer les "frères" et autres "initiés" (au sens européen du terme), en quatre ou cinq catégories idéalistes ― érudits ― psychiques ― rationalistes ― en attendant les contre-initiés proprement dit, alors et presque systématiquement "tantriques" du genre bic et bouc...

    J'aurais aimé qu'on nous décrive un peu les initiés tantriques du genre bic (bique) et bouc mais comme c'est encore du domaine d'une religion fiction, l'auteur se trouve excusé de n'avoir pas osé se faire Cassandre... 

    Le chevalier de Ramsay, l'incroyable Willermoz (que j'ai qualifié de mytho, jobard, et de flippé) sont à l'honneur. Avec la mère Guyon  "le roucoulement en Dieu"..."la plus grande folle de mon royaume" dira Louis XIV qui finira par la faire interner à Vincennes en 1695, au motif d’un sirop dissolvant de proche en proche le dogme, les mœurs, enfin toute espèce d’Autorité.., donc en fait bien plus dangereuse que Port-Royal...

    Le roucoulement en Dieu (!), j'ai adoré la formule très XVIIème siècle... Je présume que pour "roucouler" ainsi la pauvre Madame devait tout bêtement se tripoter un peu trop souvent.

    Je vous laisse découvrir cette prose assez piquante. 

  • Chronique apocalyptique : le bon grain et l'ivraie

    images.jpg

    Voir : http://www.apocalypsesecondebete.net/spip.php?article415

    Ce texte fait partie d'une série intitulée Guénon et la "Nef des fous".

    Ce texte rend hommage à votre serviteur et cet hommage me va droit au coeur :

    Si se multiplient, (en plus méchant, prolifèrent...) les sites se réclamant de René Guénon d’autres, moins courus ― voire prétextant de RG pour lancer leur propre dope... ― ne sont pas en reste...

    Notable exception, le blog de notre honorable correspondant, Alexandre Palchine (Google, en direct) , qui dresse un panorama dantesque des "guénoniens de stricte observance" (g.s.o pour les initiés)...

    Lesquels pourtant, et fussent-il passés à l’Islam (si possible et d’entrée de jeu, dans le rôle de shéikh...), continuent de creuser l’Illusion maçonnique chère à celui que nous surnommons le Vieux Chat...

    Guénon et Schuon face à la Maçonnerie

    Le "Vieux Chat" c'est Guénon et notre ami Z. cite comme notable exception F. Schuon. Oui la fascination de Guénon envers la Maçonnerie ne plaide aucunement en sa faveur et il faut rendre justice à Schuon de n'être pas tombé dans ce panneau. J'aurais du reste l'occasion de reparler de Schuon à propos de ses critiques envers Guénon, telles qu'elles sont parues dans un certain Cahier de l'Herne.

     

    Lire la suite

  • Chronique apocalyptique sur "W- "Mariage" homo - la fin de la sous-race...."

    images.jpg

    Voir http://www.apocalypsesecondebete.net/spip.php?article330

    Je pense consacrer quelques commentaires à des articles parus sur le site ci-dessus. L'auteur, un certain Zoltan a produit un livre intitulé Nombre et Musique, dont j'ai lu quelques extraits.

    Je connais d'assez longue date ce site. Certains raccourcis trop elliptique m'avaient dissuadé d'aller plus avant. J'ai l'intention de consacrer un peu de temps à des commentaires sur quelques uns de ses textes. Je commencerai par le plus simple.

    Il est question au début d'une série de vidéos mais il manque un lien.

    L'article s'est inspiré de notes existant ou ayant existé dans mon blog.

    Sur un "maquereau" nommé Alfred Kinsey

    C'est le cas pour l'évocation d'Alfred Kinsey par une certaine Judith Riesman car je suis probablement le seul francophone a avoir éreinté cette folle furieuse et sa copine Marion Sigaut.

    J'ai relevé ceci :

    Voici qu’émerge, sur fonds de désolation des deux guerres mondiales, le trop fameux Dr. Alfred Kinsey, dont la tête de maquereau est à elle seule tout un programme...

    Petite erreur : la première guerre mondiale a été menée par a été mené par un certain Napoléon. Voir Henri Guillemin pour ce qu'il en est de ce très sinistre individu.

    Et avec ses "rapports" toute une l’Amérique, qui avec ses moyens de mastodonte propulse toute une série de révolutions, de propagandes, de marchandisation du sexe, sans vergogne amalgamés avec les droits des femmes...

    Entendons tout un féminisme soigneusement dévoyé, qui a pour résultat de tuer la féminité, de déstabiliser les familles, et de rendre plus que jamais improbable l’éducation des enfants ― partant ces chères études en France plus que jamais tributaires des impostures pédagogiques impulsées par les "intellectuels"...

     

    Lire la suite

  • Francis Cousin, pas si "guénonien" que cela...

    2726482910.jpg

    J'ai reçu récemment un mail qui me reproche de m'être copieusement moqué du personnage.

    Voir : http://dossierschuonguenonislam.blogspirit.com/archive/2015/11/17/francis-cousin-une-nouvelle-star-guenonisante-monte-au-firma-3078893.html

    Le nom de ce personnage comportant une vague assonance avec celui de la dupe du très raffiné Mg Jean Gérard Roux, j'ai d'abord fait une confusion avant de comprendre de qui on me parlait. Ensuite un ami m'ayant demandé ce que je pensais de cet olibrius, j'ai cherché un peu.

    Je ne veux pas m'étendre sur le sujet car je ne peux que confirmer mon jugement négatif. Soral a raison de souligner le dualisme de sa perspective et lui admire la virtuosité orale du personnage sauf que pour comprendre ce qu'il veut dire il faut résumer de longue période et finalement il n'en ressort pas grand chose.

    Lire la suite

  • Remarques à propos d'une longue remontrance "toxique" d'un très fidèle lecteur

    mahakala.jpgTexte rewrité et complété le 20/08 : les ajouts ou modifs sont en bleu

    La tenue d'un blog, est, dans certains cas une activité excessivement fatigante voire éreintante surtout lorsqu'il s'agit de traiter certains sujets délicats : religion, spiritualité, musicologie et médecines en particulier.

    Rien n'est plus pénible que les procès résultant de malentendus. Cela dit je peux admettre que j'en suis en partie responsable dans la mesure où je ne prends pas la peine de développer certaines vues ou ce qu'elles sous entendent.

    Néanmoins, quant il s'agit de vues en rapport avec des données eschatologiques, il faudrait peut-être ne pas prendre ce qui est dit au pied de la lettre lorsqu'il est exprimé au travers de raccourcis se voulant comiques... L'eschatologie judéo chrétienne, n'est pas si simple. Si je ne m'abuse on parle bien de l'attente de la résurrection (des corps). Que se passe t-il dans cette attente? Mon correspondant ma repris à propos du la thèse d'une invention du purgatoire. Il évoque un vague projet d'ouvrir un blog intitulé La planète des sages. Qu'attend t-il pour entreprendre cette oeuvre salutaire ? N'est ce pas manifester beaucoup de prétention ?

    Cela dit le fait qu'il m'ait assommé de près d'une quarantaine de pages où il a accumulé toute sa rancoeur provient en partie du fait qu'il n'a accès à Internet que par éclipse. Ce particulier m'a rendu assez de service pour que je puisse juger opportun de l'en remercier en prenant à ma charge un abonnement internet à son domicile. Mais il n'acceptera jamais.

    Enfin plutôt qu'un blog je lui conseille d'entreprendre la rédaction d'un livre sur les particularité des perspectives eschatologiques en milieu judéo chrétien comparées à ce qui est proposé ailleurs. Ce sera très utile il n'existe rien de précis. Cela dit, il faudrait qu'il daigne se plier à mon contrôle en tant que directeur de thèse au moins de façon à ce que je puisse indiquer là où telle donnée poserait problème.

    De la politesse consistant à structurer son propos

    J'ai donc reçu d'un lecteur la première heure, qui découvrit la revue que j'ai dirigée lors d'une vacation à la BN, un long tissu de remontrances servies en vrac sans queue ni tête. Pour commencer, je tiens pour incontournable le fait que lorsqu'on écrit à quelqu'un on se doit de structurer son propos. Je prends la peine de faire en sorte de publier des posts aussi "construits" que possible car il sont pourvus d'un "balisage" sous forme de sous titres qui sont là pour éviter des noyades.

    Ce que j'ai reçu ressemble à une véritable diarrhée, et même une colique explosive de celles qui, en homéopathie se traitent par Baptisia Tinctoria. On en prend un jet dans la figure en croyant la rubrique épuisée, ça s'arrête et ça recommence, quasi indéfiniment.

    Traiter de sujets d'actualité est certes scabreux

    Il n'y a qu'un point sur lequel nous sommes d'accord, à savoir que traiter de sujet d'actualités est forcément "casse gueule". Tout cela va trop vite etc... Aussi dois je préciser que les remontrances en question sont datées du 2 août tandis qu'elles portent, en particulier, sur le contenu d'un post daté d'avril et effacées depuis longtemps.

    Il est clair que cette pratique n'a jamais eu d'autre but que de combler provisoirement les vides des actualités en matière de "guénonisme" afin de maintenir un lien avec les lecteurs réguliers et que d'autre part, il était parfaitement clair que je n'entendais pas poser en temps que modèle de rigueur journalistique. Mon correspondant me reproche d'avoir publié une photo de Macron embrassant ou embrassé par Trump alors qu'il s'agirait d'un grossier montage. D'une part, en tant qu'ancien photographie, il serait étonnant qu'un "grossier montage" m'ait échappé et s'il y a eu montage, on s'en tape car symboliquement, il a bien résumé ce qui se passe à savoir que depuis Sarkozy, la France prend ses ordre à Washington.

    Il est à noter que je n'avais pas pris garde au fait que les premières pages, complètent et justifient certains de mes propos touchant à la geste de de Gaulle, au problème algérien sans parler du rôle joué par les Anglo-Saxons et certains industriels américains dans le réarmement de l'Allemagne. J'ai du reste l'intention d'évoquer brièvement un livre récent portant sur les causes secrètes de la première guerre mondiale. Sauf qu'on ne peut pas le faire sans évoquer, la thèse d'une lutte entre deux courants sionistes contenue dans une préface proposée pour le livre et qui a été refusée, je pense, à très juste titre. Ce n'est pas que j'ai peur d'aborder cette question mais les sempiternelles polémiques autour du thèmes des "influences juives" me procure des crampes d'estomac. Je doute de la thèse de Pierre Hillard et rien que l'idée de devoir consacrer beaucoup de temps à un Atlas du mondialisme qui doit reparaître suffit à me mettre sur les rotules...


    Je ne parle pas des menaces, dysfonctionnements informatiques du à Windaube, du défaut d'ergonomie de certains soft en forme d'usine à gaz, çà me tue et si j'en avais les moyens, je n'hésiterais pas à loger une balle dans la tête d'un certain Bill Gates et même de vitrifier son campus. Si on pouvait quantifier les nuisances causée par l'entreprise, il s'agirait bien d'un gigantesque "crime contre l'humanité".

    Je voudrais à présent me borner à quelques remarques assez rapides.

    Lire la suite

  • Textes critiques concernant un certain Jean-Louis Gabin

    Gabin Danielou.jpg Gabin.jpg

    L'auteur de ces deux ouvrages a tenté de nous chercher des poux sur la tête en voulant nous intenter un procès en diffamation. Pour cela il a du payer grassement une avocate qui a tenté, pour commencer, de nous inciter a lui rembourser les 2000 € qui a du lâcher pour qu'elle consente à ouvrir une dossier de procédure.

    Nous savons qu'elle a tenté de lui extorquer 6000 € afin de faire diligenter une enquête  par une officine privée dans le but d'essayer de nous localiser. Ce qui tend à prouver que cette prétendue spécialiste ne connaît pas la méthode procédurale orthodoxe permettant l'identification de tout internaute susceptible de s'être rendu coupable d'un délit de presse. L'intéressé n'a pas marché, on s'en doute, et il a tenté d'obtenir nos coordonnées par d'anciennes relations dont il pensait qu'elles possédaient les coordonnées qui lui faisait défaut. Avec pour seul résultat de se les mettre à dos car bien évidemment, des tiers ne sauraient apprécier d'être mêlé à un litige qui ne les concerne pas.

    Pour lire la critique de L'idée que l'islam doit dominer la planète, veuillez cliquer sur l'image ci-dessus à gauche. Même chose pour la critique du livre accablant Alain Daniélou. 

  • Un nouveau livre " Guénon et le christianisme ou le rendez-vous manqué"

    Epignosis.JPG

    Dernières nouvelles : J'ai reçu du personnage évoqué ci-dessous, des observations complètement falabraques sur des passages d'un post que j'ai supprimé avec l'intention d'en ré-exploiter le contenu dans un cadre différent. Rappelez vous on m'avait reproché de faire du Michel Onfray. Ca tombe bien, voici une excellente occasion de préciser certains points. Vous pourrez constater au passage à quel point certains individus sont doués quand il s'agit de tout comprendre de travers.

    Cet individu m'a certes fatigué mais il m'est tout de même arrivé d'éprouver des moment de pur bonheur à remettre à sa place ce quidam. Plus "bouché" que cet olibrius, tu meurs ! 

    Lire La réponse à "Jean Valentin" des "Editions Epignosis".

    Si vous voulez commander son livre au sujet de Guénon, son email est dans le pdf, la souscription devrait aboutir d'ici une quinzaine. Sa nouvelle "Bible" augmentée de textes "proto orthodoxes" et "gnostiques" serait déja disponible. Oui nous avons à faire avec un nouveau gnostique. Notez que j'ai cru qu'il que c'est le nom de Jean Valentin Andreae qui lui avait inspiré son faux blaze mais je me suis planté mais je ne vais pas reprendre mon papier. Il s'agit d'une réincarnation de ce Valentin dont a parlé Tertullien qui faillit être évêque de Rome en 143. Excusez du peu ! On me pardonnera, je l'espère de ne point être passionné de gnosticisme...

    ===========================

    J'ai reçu d'un certain "Jean Valentin" une invitation à souscrire à ce nouveau livre. En voici le sommaire :

    Introduction : Guénon, le restaurateur de la Tradition, et ses écueils

    Première partie : René Guénon, le catholicisme et l'exotérisme chrétien

    Marie-France James, ou l'exotérisme journalistique

    Jean Borella : l'ornière de la philosophie exotérique

    Jean Daniélou et la reconnaissance marginale de l'ésotérisme judéo-chrétien

    L'anti-gnose d'André Allard L'Olivier : thomisme exotérique versus Christianisme initiatique

    Jean-Marc Vivenza : l'augustinisme martinésiste contre la Tradition Primordiale de Guénon

     

    Deuxième partie : René Guénon, essais d'aboutissement, et rattachement à l'Islam

    Les tentatives de concrétisation et d'« aboutissements » de l’œuvre de Guénon

    Le passage ou conversion à l'Islam

    Frithjof Schuon et le Christianisme par rapport à l'Islam

    Michel Valsân, autre grand guénonien converti à l'Islam

     

    Troisième partie : René Guénon et le Christianisme primitif

    Guénon et la tradition chrétienne

    Restauration traditionnelle, Réforme et protestantisme

    Mystique et ésotérisme, cette « quadrature du cercle »

    Conclusion : l'inébranlable possibilité chrétienne

    Un seul chapitre m'intrigue : Jean Borella : l'ornière de la philosophie exotérique. Si j'ai bien lu les deux points peuvent être remplacé par un signe =. En d'autres termes, ce chapitre serait très critique à l'égard de l'auteur cité.

    Mais enfin ce projet de livre ne touche pas au cœur du problème, à savoir pourquoi le rendez-vous n'a pas eu lieu. Je présume qu'il ne sera guère que l'occasion de raconter une fois de plus une partie de l'histoire du milieu guénonien sans nous apprendre rien de nouveau. Ce ne peut-être, au final, qu'un plaidoyer en faveur du christianisme qui ne peut être qu'apte à prêcher des convertis...

    Pourquoi le rendez-vous n'a pas eu lieu ?

    Lire la suite

  • La postérité spirituelle de l'ésotériste René Guénon

    Posterité de Guénon.jpg

    Le texte suivant :

    "La postérité spirituelle de l'ésotériste René Guénon, évocation d'un monde de "mythos", de jobards et de flippés" par Alexandre Palchine

    A échappé à beaucoup d'abonnés et de visiteurs, faute d'avoir été correctement "tagué"

    C'est la réédition revue et augmentée d'un article très ancien datant des années 90 du dernier siècle. Il concerne entr'autres "vedettes", Vâlsan and co... 

    Il faut bien dire, que les gens ne savent pas chercher car en mettant "Valsan" dans la fente adéquate à gauche on le trouve en seconde position avec la table des matières. Voir page suivante, cette table manque dans le pdf. Il me faut le refaire, pardonnez moi si j'oubliais car je suis surbooké aillleurs... Le cas échéant me le rappeler...

    Lire la suite

  • Pallavicini, le "sheik sans provisions", assigné à rendre des comptes à son banquier...

    Pallavicini-Felice-Abdul-Wahid-SMOM 2_2017-11-22-17-46-07-753.jpgJ'ai appris le décès de ce personnage assez haut en couleurs en date du 12 novembre.

    Le même jour disparaissait Michel Chapuis, un éminent organiste qui a rénové la connaissance et l'interprétation de la musique baroque et cette perte, fort prévisible car il avait 87 ans, m'est plus sensible.

    Concernant la carrière de ce Pallavicini, on s'en remettra à Mark Sedgwick. Voir Contre le monde moderne, le traditionnalisme et l'histoire intellectuelle secrète du XXème siècle p 177 à 185.

    Il ne manque que deux détails, à savoir d'une part la cause de la rupture avec Schuon et le fait que le COREIS aurait été financé par l'Arabie saoudite. La rupture avec Schuon n'a rien à voir avec la prise de position de ce dernier à propos des "mystères christiques". Nous savons par Mark Koslow que Schuon a tenté de détourner sa femme qui est ou était d'origine japonaise. C'est aussi simple que cela.

    Quant aux rumeurs à propos de financements occultes de son association par l'Arabie saoudite, la chose est plausible même si les pallaviciniens n'ont rien de fondamentalistes. C'est à présent sans importance car il semble que le prince qui a succédé à son père ait entrepris de mettre de l'ordre dans son pays afin de rafraichir sa très mauvaise image de marque. Le pétrole n'est plus une rente aussi productive qu'autrefois et il lui faut trouver d'autres moyens de survie et il est allé, dit-on, jusqu'à organiser un concert pour je ne sais plus quelle vedette, un chanteur fort peu classique. Soit dit en passant, on ne lui en demandait pas temps !

    Lire la suite

  • H.P. Lovecraft et le secret des adorateurs du serpent (Suite)

    MAJ : j'ai terminé le bouquin de Jean Robin : je ne vois pas la nécessité d'épiloguer. Ca part dans tous les sens et très souvent c'est illisible ! La seule constante est que toutes les occasions sont bonnes pour sous entendre que derrière Moïse et son serpent d'airain en particulier se cache un culte séthien. On pourrait certes s'amuser à relaver quantité de passages typiquement gnostiques mais à qu'importe. Renseignements pris, des amis de cet auteur sont très inquiets à son sujet, certains se disent même "atterrés". Il parait qu'il aurait commis, sous un pseudo, un livre sur les vampires. Le camion Noir a repris sont Hitler élu du dragon mais il ne semble pas que l'ouvrage cherché soit paru chez cet éditeur sulfureux à moins que pour brouiller les pistes il n'ait pris un pseudo féminin. Si vous savez quelque chose à ce sujet faites moi signe !

    Il semble de plus en plus qu'il faille substituer à la thèse du "foutage de gueule", il est des détails que je ne puis donner sans compromettre mes sources mais, j'ai quelques raisons de penser que notre auteur aurait quelque peu "pété les plombs". Ce n'est peut-être pas si nouveau, déjà suite à une remarque plus malicieuse que méchante à propos de son livre sur Seth le Dieu maudit, il aurait raconté qu'une certaine revue voulait sa peau... Certes la source est un écrivain connu et parvenu par sa grandiloquence mais bon, la réaction impliquait une certaine "parano"...

    Lovecraft selon Jean Robin, un initié ayant le don de l'ubiquité...

    Voir http://forum.hplovecraft.eu/viewtopic.php?id=2177 pour savoir ce que pensent les admirateurs de l'écrivain américain.

    J'oubliais le président Obama lit les livres de Jean Robin et Pierre serait devenu son conseiller tandis qu'il aurait été décoré par Poutine. On croit rêver lisant de telles sottises... Notez également que la venue au pouvoir de Trump serait favorable à la mission de la France...

    En lisant le bouquin surligneur en mains...

    Lire la suite

  • A la recherche du "château de Woëdraque" : Jean Robin se fout du monde !

    Je viens de recevoir le livre de Jean Robin sur Lovecraft. En auditionnant la vidéo dont j'ai parlé, j'avais remarqué l'allusion à un château invisible qui se trouverait près de Stenay mais faute d'avoir pu transcrire l'orthographe exacte, je n'ai rien trouvé. Cette fois, en possession de la graphie exacte je n'ai pas été plus heureux. Voici tout ce qui sort sur Google à propos de cette demeure mystérieuse :

    Woedraque.JPG

    Rien absolument rien du côté de Stenay et de Sedan...

    Lire la suite

  • Réactions...

    300px-Disputation.jpg

    Je reproduis ci-après des critiques qui m'ont été faites.

    Sur la question de l'EI, il est possible que je me trompe, cela pourrait même être probable mais il se trouve que je préfère tabler sur l'intelligence d'une majorité de musulmans qui devraient avoir au moins la reconnaissance du ventre et considérer qu'ils sont mieux chez nous que dans les pays de tyrannie dont ils proviennent.

    Le fait de m'être réconcilié avec un ex guénonien devenu soufi après avoir été très catholique n'est sans doute pas étranger à cette espèce de revirement mais que l'on ne se méprenne pas ! Si d'aventure un islamiste venait à me chier dans les bottes, il serait reçu avec les honneurs dus à son rang. Par chance je vis dans un endroit où, grâce à la prévoyance de notre Maire, on est encore préservé des mauvaises rencontres. Certaines communes ont évité l'implantation de HLMs et donc d'habitations à loyer modéré et si nous subissons une forte pression gouvernementale nous espérons éviter encore longtemps le genre de confrontation auxquelles certains quartiers sont soumis.

    Parenthèse sur le 6ème pilier de l'islam

    tariq ramadan.jpgMais n'allez pas croire que j'ai changé de point de vue sur l'Islam. On m'objectera du reste que les "bons musulmans" s'ils existent n'ont pas lu le Coran et particulièrement la sonate n° 9. Pardon je voulais dire la "sourate n° 9", j'ai reproduis le lapsus d'un ami musicien qui m'a fait l'observation. On notera au passage qu'une caricature de Tariq Ramadan en violeur parue dans Charlie Hebdo est en train d'ameuter les musulmans mais que les catholiques ne bronchent pas quand le même support représent Dieu le père abusé par le fils représenté une plume dans le cul...

    Incertitudes au sujet des origines du christianisme

    Je rappelle également que j'ai mis l'accent récemment sur les obscurités qui entourent les origines du christianisme. Ces origines ce sont au moins deux siècles dont on ne sait rien et ce que l'on nous présente comme "paroles de Jésus" peuvent avoir été plus ou moins manipulées. Bien sûr je ne peux pas croire que Jésus ait été marié à Marie Madeleine ou encore qu'il ait éprouvé un penchant charnel envers un certain Jean comme tel saint médiéval l'a prétendu pour aider certains disciples à supporter leur tendance "païenne" en matière de mœurs mais ce n'est pas une raison pour tomber dans une sorte de "catho-centrisme" plus ou moins contraignant.

    Il est un fait que pour obscures qu'elles oient les origines de l'Islam sont infiniment plus claires même si tout est relatif. J'ai fait ma part pour mettre à disposition du plus grand nombre certaines recherches telles celle d'un canadien qui a tendu à prouver que la Mecque n'a jamais été en plein désert arabique mais à Pétra dans l'actuelle Jordanie.

    La seule chose sûre c'est qu'il existe un Saint Suaire et que ce document est daté de l'époque du Christ et qu'il ne peut pas s'agir d'un faux mais d'un phénomène unique en son genre. Enfin et de toutes façons si la hiérarchie chrétienne daigner incarner ce que l'on sait du message attribué à Jésus le catholicisme présenterait un tout autre visage que celui qu'on lui connaît de sorte que j'applique les évangiles aussi fidèlement que je le peux et je me contrefous de toutes sortes de subtilités apologétiques qui me laisse de glace !

    Je tiens donc à montrer avant tout que si les commentaires ne seront jamais ouverst, je ne pratique pas pour autant la censure. D'autre part, si l'auteur souhaite améliorer son texte (que j'ai laissé tel quel en me contenant d'ajouter des sauts de ligne) je substituerai une version éventuellement améliorée.

    Et pour ce qui concerne mon salut éventuel, je me contente d'essayer d'être un "honnête homme" et ne me soucie nullement d'avoir toujours raison.

    Encore quelques mots sur Jean Robin

    Concernant les commentaires sur le "reniement de Pierre" vu par Robin, je verrai par la suite s'il est nécessaire d'y revenir. Les remarques faits sont trop expéditives et ne suis pas certain d'avoir tout compris.

    Le texte en question se trouve dans cette liste :

    http://textesjeanrobin.blogspot.fr/p/textes-de-jean-robin.html

    Je ne suis pas sûr que Robin lui-même soit derrière ce blog.

    Ce lien vers http://principestraditionnelsmusique.blogspot.fr/ où il est question de la dualité du dièse et du "bémol" m'incite à penser qu'il se peut que je connaisse fort bien l'auteur du blog dédié aux textes de Jean Robin. L'auteur de cette fausse dualité musicale (que je ne partage pas) et qui prouve qu'il n'a rien compris à mon livre si même il se trouve qu'il l'estime hautement est le même personnage qui sévit derrière un certain blog apocalyptique. Breton, seulement d'adoption il pourrait bien être l'auteur de la collecte des textes donnés de la part de Robin...

    Dans le première version de ce texte, j'ai émis un doute sur ces textes en fait ce sont des extraits de livres que j'avais oubliés.

    Lire la suite

  • La dernière facétie de Jean Robin

    Comme chacun sait, je me suis intéressé à l'affaire de Rennes le Château pour essayer de la débrouiller.

    Je pense que le résumé que j'en ai donné récemment devrait suffire. On m'a communiqué des liens en direction d'une vidéo dont je n'ai retenu qu'une seule. Voir plus haut.

    Cette vidéo, un ami catholique très pratiquant l'a regardée en faisant du vélo d'appartement et il s'est esclaffé. N'ayant pas la possibilité de m'employer à une exercice utile quand je visionne ce genre de "document", je n'ai pas eu envie de rire. En effet, si je fais régulièrement des cures de lampe Wai Qi (une invention chinoise) pour entretenir ma santé, l'ordinateur est assez loin de mon "plumard" et avec un portable sur le ventre, non seulement je ferais obstacle aux rayons photoniques bienfaisants de 33 minéraux mais je subirai, en plus de cette saloperie de Wi-Fi une pollution qui peut aller jusqu'à 2000 volts mètre à ce que l'on ma dit... 

    Cette vidéo est à dégueuler et à chier ! N'ayons pas peur des mots C'est une séance obscène de masturbation réciproque entre la vedette et son interviewer...

    Lire la suite

  • Une mise en cause de Slimane Reiki et de Eric Geoffroy sur spahirnews

    omero-islam.jpgCe musulman s'ingénie a jeter des pavés dans la mare où barbote les imams guénonistes. On lui souhaite bien du plaisir et surtout du courage car il y a beaucoup à faire...

    Voir : http://www.saphirnews.com/Il-faut-euthanasier-la-tradition-musulmane-hegemonique_a24512.html

    Sous le titre Il faut euthanasier la tradition musulmane hégémonique, un certain Omero Marongiu-Perria, jusqu'ici totalement inconnu au bataillon a écrit ce qui suit :

    La Tradition est un leurre

    Depuis quelques mois, c’est du côté de la « Tradition », guénoniste cette fois, que de nouvelles salves sont apparues pour tenter de discréditer les réformismes qui seraient inféodés à la « modernité insolente ». Alors qu’il avait publié, en début d’année 2017, une analyse des quelques problématiques liées à la pensée réformiste, le journaliste et non moins ami Fouad Bahri a publié plus récemment un article dans lequel il accuse les « réformistes-libéraux » d’être ni plus ni moins des agents au service de la destruction de l’islam et des figures de l’autorité religieuse. Leurs armes seraient les sciences humaines et plus particulièrement l’approche déconstructiviste développée par Mohamed Arkoun, pour offrir « un accomplissement individuel sous le sceau de la liberté et de la célébration œcuménique d’un humanisme obtenu au prix d’une révolte métaphysique contre Dieu ».

    Lire la suite

  • Bruno Hapel est de retour (...) avec ses propres limites...

    41WQ-DJ8JWL._SX330_BO1,204,203,200_.jpgL'un des mes informateurs m'écrivait ceci :

    Autre truc intéressant (je vous envoie les liens) un blog Bruno Hapel est apparu...

    Oui c'est relativement nouveau ça date de 2016

    On y trouve à boire et à manger. Hapel y éreinte joliment le vizir Gilis.... Hapel est plus lucide que la moyenne (il est vrai que la moyenne des guénonistes c'est pas fameux) mais son fétichisme des textes est aberrant: des gens comme lui, Pierozak ou l'horrible Tagada recueille inédits et versions alternatives, à la virgule près comme s'il s'agissait de logia de Jésus ou de feuillets de Platon exhumés au grand jour !

    Le cas de Pierozak est à mon avis très différent, il vit dans un autre monde, les U.S.A. et il n'a rien à voir au point de vue mentalité avec ces "franchouillards" qui ont voulu faire de l'œuvre de Guénon leur "chose"... De plus il a fait un travail remarquable avec son index et il n'en tire aucune vanité ni le moindre intérêt...

    Le plus drôle c'est qu'en fait, croyant lui être dévots, ils trahissent la volonté de Guénon qui avait stipulé à Luc Benoist (lettre 17/06/1943) qu'il ne voulait que soient publiés que les écrits parus sous la signature "René Guénon" !

    Lire la suite

  • Bruno Hapel et "Guénon le Solitaire"

    Bruno Hapel.jpgJ'ai reçu d'un ami le mail suivant accompagné d'un scan du texte figurant dans le titre de cette note :

    J'ai miraculeusement (osons le mot) remis la main sur le texte de Bruno Hapel "Guénon le solitaire", un des seuls textes, avec les vôtres, à avoir nommément désigné les escrocs du guénonisme, certes avec moins de détails et de verve.

    Précisions en passant que ce lecteur de la première heure a découvert la revue de votre serviteur lors d'un emploi intérimaire à la B.N., ce qui lui a fourni la possibilité d'accéder à des ouvrages rares. Lorsqu'on est préposé à la surveillance d'une salle, il faut pouvoir se distraire.  

     

    Lire la suite

  • Les maghrébins "guénoniens" ont tous un problème avec le "colonialisme"

    Alexandre-Iaschine-et-Slimane-Rezki-1024x523.jpg

    A gauche Slimane Rezki et Alexandre Laschine (ne pas confondre avec Palchine) à Radio Notre Dame...

    Voici quelques extraits d'un échange avec un lecteur du blog. Quand je dis "maghrébins" je parle des origines et pas de nationalité et ça concerne en particulier Slimane Rezki et Salim Laïbi. Et tous, "guénoniens" ou profanes ont un problème et un problème qui ne vient pas de nous mais du complexe résultant de leur religion ou de leur culture. Le prophète est censé avoir invité ses sujets à aller chercher la science jusqu'en Chine mais ils n'en ont rien fait.

    Dépassé par la technologie occidentale, les musulmans, Daesch en particulier, n'a assimilé que l'informatique et la maîtrises des réseaux sociaux américains pourris pour mener sa propagande plus les méthodes de filous relevant du commerce international mais rien de ce qui a pu faire la grandeur des nations chrétiennes !

    D'un côté l'Islam est censé être la meilleure des religions qui doit triompher à la fin des temps grâce au Madhi mais si au temps des croisades sa médecine était supérieure à la nôtre, il se trouve qu'elle n'a pas suivi et que si Pasteur fut un imposteur ennemi d'un vrai scientifique, Antoine Béchamp, ce n'est pas l'Islam qui a inventé l'argent colloïdal, les bactériophages et enfin les antibiotiques pour soigner les pathologies infectieuses qui rongeaient encore l'Afrique alors que la tuberculose chez nous, cette maladie romantique, a été vaincue. Au moins provisoirement...


     
    Je n'ai pas tout écouté de son prêche (Rezki), oui j'ai bien senti qu'il a un problème avec le colonialisme et il faudra lui rappeler que si les africains sont des milliards et n'était que des millions, c'est parce que nous leurs avons appris l'hygiène.

    Tout à fait. Le colonialisme a  eu des côtés meurtriers, très dur mais aussi un rôle positif. Comme disait jadis certains algériens avant l'indépendance : "La France blesse mais elle guérit"... Il suffit de lire un livre objectif sur le sujet pour voir que les médecins et les missionnaires ont fait un travail immense qui a permis d'éradiquer des maladies plus ou moins atroces et pandémiques dans ces pays. Il suffit de voir l'Algérie : en dépit des millions d'aides que De Gaulle, on l'oublie souvent, a filé à l'algérie durant les années 60 pour l'aider à décoller, on voit que ce pays n'a été capable que de se soumettre à la botte d'un pouvoir de dictateurs corrompus ; seul la manne pétrolière permet à ce pays de faire le fier.
     
    On passera sure les descriptions que j'ai eu de "pieds noirs" retournés en pèlerinage sur leur terre natale...

    Et puis autre remarque : à condamner le "colonialisme" (qui commence à dater sérieusement depuis les années 60), alors condamnons aussi le colonialisme musulman : Empires Byzantin et ¨Perses, Maghreb, esclavagisme sub-saharien, balkans etc..
     


    Avast logo
    L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
    www.avast.com


    Lire la suite

  • Quelques mots sur Salim Laïbi : un "guénonien" qui a mal tourné !

    Salin Laîbi.pngQuand Salim Laïbi (ex copain de "Tagada") marchait encore sur les trace de Guénon en nous refaisant la crise du monde moderne en appelant au meurtre de BHL et de Philippe Val, il avait encore une bouille très sympathique.

    Je n'irai pas jusqu'à dire qu'il était mignon cependant que la lecture de Guénon semblait l'avoir transfiguré provisoirement, mais en vieillissant cet état de grâce à disparu faisant place à un individu adipeux et, il faut bien le dire gras comme un cochon. 

    Je lui conseille, pour commencer, la mono diète de Sainte Hildegarde avec des pommes "bio", un curé bien portant qui dessert le secteur a maigri de 10 kg en un mois... Il pourrait faire suivre la cure avec un régime low carb à tendance cétogénique, genre "paléo" sinon c'est troubles cardio vasculaire, résistance à l'insuline et diabète de type II avant 60 ans... 

    Je l'ai rangé dans la postérité spirituelle de Guénon mais c'est façon de parler. Disons que l'œuvre de René Guénon a suscité chez ce personnage ce que l'on pourrait appeler de la dyspepsie. Il fait partie de ces nombreux lecteurs qui ne possèdent pas les sucs digestifs et les enzymes nécessaire à la digestion de l'œuvre. or il faut rappeler que tout digestion consiste finalement à séparer le bon grain de l'ivraie. Soit absorber les nutriments et rejeter ce "foin" qui porte un nom de 5 lettres !

    Compagnon de route ou admirateur de Soral, ce dernier profite de la mort du fils de 3 ans de Salim Laïbi pour se foutre de lui :

    http://www.islametinfo.fr/2015/05/28/salim-laibi-alias-llp-perd-son-enfant-de-3-ans-alain-soral-sen-rejouit/

    La dissidence se distingue comme chacun sait pas la noblesse des sentiments !

    Salim Laîbi réplique par une série appelée "Soraloscopie"

    https://www.google.fr/search?q=soraloscopie&ie=utf-8&oe=utf-8&client=firefox-b&gfe_rd=cr&ei=fxxVWO-JGtHj8weShLLgDw

    Les diagnostics sont justes, les dentistes sont aussi des cliniciens mais je suppose que vous savez à quoi vous en tenir sur le "gourou" qui aimerait s'enfiler des "sauvageons" mais qui n'ose pas se l'avouer...

    Comme sa soraloscopie a eu du succès mais que Soral n'a pas été terrassé, il récidive avec un livre. Un livre ca peut rapporter du fric. J'ai des raisons de supposer qu'en temps que dentiste, il ne doit pas faire des affaires avec les français qu'il hait. Et les sauvageons n'ont peut-être pas le moyens de payer les dépassements du tarif sécurité sociale. Et là il commence à faire douter de lui :

    http://www.alterinfo.net/La-face-cachee-de-Salim-Laibi-Maitrise-t-il-le-dossier-Alain-Soral_a116865.html

    Lire la suite

  • "Tagada" le dépressif et ses exploits : réactions - Un pote de Sali Laïbi le dentiste ?

    depression-1.jpg"Tagada", il faut le rappeler c'est le mec qui gère le blog sur l'œuvre de René Guénon...

    Je reçois le mail suivant ou j'ai intercalé mes observations:

    J'ai lu tranquille ce matin les news du blog. RAS: merci pour le cadeau du Papa Noël, votre "bio digest" met les choses au point et évitera les fantasmes du genre contre-initié ou/et père fouettard.


    Lu aussi l'échange avec l'imam Tagada: la routine ! C'est vraiment l'"autolobotomisé" guénoniste typique. Sans son obsession et son apostolat de gardien du musée René Guénon, ça vie n'aurait pour lui pas de sens, vraisemblablement.

    Je remarque son français assez bizarre, plutôt plat et, comme vous, son manque d'humour...C'est désespérant, mais tant qu'il y a de la vie, il y a espoir de réscipicence.

    Espérons...

    Je me souviens avoir lu jadis quelque part sur un fil autour de Guénon sans doute que ce "Tagada" était qualifié par un des intervenants de "copiste" et d' "ancien ami de Salim Laïbi".

    Lire la suite

  • Droit de réponse de M. Tagada ! Youpla BOUM ! tagada tsoin tsoin !

    tagada.jpgCe droit de réponse, Tagada ne me l'a pas demandé mais je le lui offre.

    J'ose espérer qu'après ce dernier intermède on va pouvoir retourner à des choses plus sérieuses, en attendant il fallait crever l'abcès du purulences ! Mais rassurez vous, en dépit de mon air sévère, je suis franchement MDR ! Mais le pauvre chou ne peut pas comprendre.

    J'ai vu vos cris contre "l'Imam tagada" sur votre blog, c'est ridicule de tant s'affecter de mon refus concernant vos propositions de faire plus ample connaissance, vous dites vous-même que je suis sans intérêt.

    Vous confirmez par là même que j'avais raison de me méfier, pour ce qui est des commérages malveillants élaborés à partir de vos échanges privés :
    "je ne publierai pas cet échange, dites moi quel intérêt cela pourrait présenter !"
    Vous mentez comme vous respirez.

    Là où j'ai eu tort, c'est de prendre la peine de vous répondre, votre malfaisance ne le mérite vraiment pas, votre unique but est de faire descendre les autres dans votre égout. Restez-y tout seul.

    Tagada dixit...

    Réponse :

    La solitude ! Qu'en peut-il savoir ? Egout ! L'idiot ! Il reprend les minables arguments de "M. le Prof. Isik" au lycée (censuré), ils sont bien faits pour s'entendre ces deux là. Peut-être que ça va finir par un "mariage", sait-on jamais ? Ne pas oublier de m'envoyer le "faire-part" et la "liste". Un service à thé en bleu de Chine avec cuillère en vermeil, cela vous conviendrait ? Si ça se passe dans une église, je peux aussi venir improviser une marche nuptiale de ma fabrication...

    L'engagement de ne pas publier c'était avant. Je pensais parvenir à faire évoluer un peu vos positions mais à la fin je me suis dit qu'il y avait un intérêt pédagogique à évoquer cet échange.

    Lire la suite