Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Franc-Maçonnerie

  • Roger Dachez, historien, propose d'excellentes lectures sur la Franc-Maçonnerie

    SML-2015-DACHEZ-et-equerre.jpg

    Un abonné de longue date m'a communiqué le texte suivant de Patrick Geay. 

    Roger Dachez, L'invention de la Franc-Maçonnerie. Des opératifs aux spéculatifs, Véga, 2008.

    Ce nouvel ouvrage de R. Dachez n'est en fait qu'une compilation à peine reformulée des articles et opuscules qu'il a publiés sur ce thème depuis 1989. On retrouvera donc ici une sorte de somme de tous les préjugés que l'Auteur répète inlassablement dans le but d'imposer sa conception entièrement préfabriquée de l'histoire de la Franc-Maçonnerie moderne. Foncièrement hostile à toute idée de transmission, de secret ou d'ésotérisme, R. Dachez en idéologue protestant et agnostique, s'inscrit dans une mouvance dont l'unique but consiste dans le démantèlement du sacré, ainsi que nous l'avons déjà maintes fois signalé.

    Puisque l'Auteur ne veut tenir compte d'aucune objection, nous relèverons seulement quelques points qui, dans ce livre, montrent son peu de sérieux. Tout d'abord, et malgré ce qu'on claironne ici et là, R. Dachez n'est pas un véritable chercheur, ni un historien, ne s'appuyant jamais directement sur les archives britanniques, ce qui ne l'empêche pas d'affirmer régulièrement quel est sur tel ou tel point, l'état de la documentation, qu'il méconnaît en fait.

    Mais cela semble faire illusion ! Au royaume des aveugles… On comparera par exemple ce qu'il écrit sur la Maçonnerie opérative avec le livre de Nicola Coldstream ( Les Maçons et sculpteurs , Brepols, 1992) dont l'érudition concernant la période médiévale est sans commune mesure avec les conjectures tendancieuses que débite R. Dachez.

    Bien qu'il ait sans doute lu ce livre, il ne le cite pas, peut-être à cause notamment des considérations relatives aux proportions architecturales que développe N. Coldstream et qui insupporte notre iconoclaste. Plus significatif, la méconnaissance des sources que mentionne le très savant M. Scanlan dans un article (dont R. Dachez a signé une assez piètre introduction, RT , n°141) portant sur la Maçonnerie du XVIIIème siècle, montre à quel point il est impossible de lui faire confiance.

    Sa culture est de seconde main et même sur la vie de son héros : J.-T. Désaguiliers, il ignore (p.261, n.1) l'ouvrage de Larry Stewart pourtant cité par P. Boutin ! En fait, R. Dachez ne prend que ce qui peut s'accorder avec ses hypothèses trompeuses et embrouillées. Il fait la sourde oreille aux recherches importantes d'E. Corp où M.K. Schuchard sur la Maçonnerie jacobite et les véritables motivations des fondateurs de la Grande Loge de Londres seulement très vaguement suggérées (p.196).

    Mais qu'importe, l'histoire rattrapera un jour ceux qui l'ont trahie et devant la révélation de ses mystères, ils resteront sans voix.

    Patrick Geay

    Une critique peu convaincante

    Cette mise en cause comporte deux aspects :

    • On met sur le conte du protestantisme de l'auteur une volonté de démantèlement du "sacré", la "F.M." étant implicitement élevée au rang d'une véritable "religion"...
    • La culture de Dachez serait de seconde main et il ne serait pas historien.

    La première accusation est assez franchement gratuite : que je sache la Maçonnerie anglaise serait plus protestante que catholique.

    Que la culture de Dachez soit de première ou de seconde main qu'importe: Geay n'est pas le moins du monde historien. Et il ne démontre rien du tout. 

    Si l'on fait une recherche sur "Roger Dachez Patrick Geay"  on trouve trace de nombreuses divergences et d'un parti pris de la part de Geay. J'ai lu attentivement plusieurs textes de Dachez et en particulier celui concernant l'apparition de Hiram Abif dans le légendaire maçonnique, une dénomination pouvant être daté que de 1723. Enfin on peut comprendre que Dachez ayant qualifié de 1717 de "non événement", toute la "guénonolatrie" soit en émoi.

    Bien des "mythes" sont en train de dégringoler de leur piédestal. C'est le cas du mythe rosicrucien qui apparaît comme n'ayant été qu'une vulgaire plaisanterie (ludibrium) de l'aveu même d'un Johann Valentin Andrae dont l'autobiographie n'est parue en 1799. Sur ce point, une fois n'étant pas coutume, voir l'article admirablement documenté de Wikipedia

    =================================

    J'aurais très bien pu me faire admettre au sein de la Franc-Maçonnerie : j'ai travaillé dans une UER où l'on savait que le Doyen en était.

    Il m'avait vu photocopier des textes parlant de René Guénon dans le bureau du secrétariat et n'avait point manqué de me poser 2 ou 3 questions. Il m'a marqué une certaine sympathie en me défendant contre les menées d'une secrétaire mais je n'ai pas cherché à me rapprocher de ce patron. Et quand à la Maçonnerie, je n'ai jamais eu la moindre envie de me livrer à diverses momeries impliquant le port de tablier et de colifichets divers.

    En revanche, la vraie histoire de la Franc-Maçonnerie m'intéresse et je constate que la recherche a progressé, qui a pour résultat de pulvériser les illusions répandues par un certain René Guénon et c'est là une très bonne chose.

    histoire_médeicne.jpg

    Roger Dachez, est, dans le civil un médecin anatomo-pathologiste qui dirige un laboratoire spécialisé dans un certain type de diagnostic oncologique. Or je m’intéresse beaucoup à la médecine et à l'histoire en général de sorte que l'auteur cité a tout pour mériter mon estime. Je vais donc relever les urls de quelques articles fort intéressants. Pour les livres voyez Amazon ou Rakuten. La liste est longue.

    Des articles sur la Maçonnerie à lire d'urgence :

    Il s'agit d'un relevé non exhaustif. Il faudrait tout imprimer de ce blog en commençant par la page 53 et en remontant:

    http://pierresvivantes.hautetfort.com/index-52.html

    A l'aide de l'application Print Firendly & PDF disponible pour Firefox pour ensuite rassembler les pdfs obtenu. La navigation dans un blog n'est pas chose aisée. Et si un lecteur veut se donner la peine de rassembler les titres des articles (130 environ) avec leur urls, je me ferai un plaisir de compléter le présent post.

    La sélection qui suit est loin d'être suffisante...  Il conviendrait par exemple de pouvoir trouver les articles où l'auteur expose ses conceptions relatives à l'utilité de la Maçonnerie, son rôle etc... Ce n'est pas aisé de trouver avec des mots clefs... Je n'ai trouvé qu'un texte mais j'en ai aperçu d'autres que j'ai négligé de noter à temps.

    Quelques "antidotes" parmi d'autres

    Lire la suite

  • Réné Guénon : la séduction et les dangers de l'ésotérisme par Karl Van der Eyken

    Pour commencer, rassurez-vous, si je deviens subitement si prolixe aucune mouche, ni "tigre", plus ou moins vénéneux de m'a piqué. Très bricoleur j'ai équipé mes fenêtres de moustiquaires car je ne supporte ni le bruit des mouches, ni la piqûre des "maringouins".

    Sauf qu'il semble que je me sois offert ce luxe un peu tard : ayant interrogé mon entourage, ils semblerait que cette année les mouches seraient devenues assez rares. Sans doute un effet de la démagnétisation progressive de notre "vaisseau spatial". Voir Paul de Métairy, Climat non coupables, Cop 21 : les révélations des "interdits de parole"... 

    Passons...

    Retour sur une certaine conférence évoquée dans un post précédant

    Voir http://noach.es/resource/guenon_et_les_dangers_de_l_esoterisme.pdf

    Pour l'auteur dont vous voyez la physionomie ci-dessus, Guénon manifeste une résurgence de l'antique gnose des deux ou trois siècles du christianisme, fondée par les juifs pour étouffer la doctrine chrétienne dans son berceau (sic)... 

    On est en plein conspirationnisme antisémite. On confond hérésie juive et gnose, dont la plus grande partie vient d'ailleurs que du courant monothéiste...

    Ceci étant (p. 2) il est exact que Guénon a arrangé l'histoire afin qu'elle corresponde à ses propres concepts, notamment en ce qui concerne la survivance d'une maçonnerie "opérative". On y reviendra ! A propos : combien d'année passée au sein de la Grande Triade par l'auteur de ces remarques ? Enfin, il n'es jamais trop tard pour tenter de bien faire...

    "Royaume de Dieu transcendant" et césaro-papisme

    Le Royaume de Dieu n’est pas de ce monde, il est transcendant, et l’être peut y participer par le don de la Grâce. Il y a une différence essentielle entre participation et identification, l’homme n’est pas Dieu ! La certitude de Guénon est sans bornes : « la connaissance totale étant adéquate à la Possibilité universelle [l’Infini], il n’y a rien qui soit inconnaissable, ou, en d’autres termes, il n’y a pas de choses inintelligibles»

    Soit le royaume de Dieu n'est pas de ce monde et il convient de rendre à César ce qui est à César !

    L'homme n'est pas Dieu certes mais l'église orthodoxe a toujours mis l'accent sur la déification encore appelée décréaturisation ! Tandis que l'Eglise catholique est devenue une vulgaire société de crédit spirituel qui ne pouvait que déboucher sur un trafics des indulgences (Laurent Guyénot).

    Mais dans ce cas comment se fait-il que les papes de la première Rome aient tout fait pour s'imposer comme souverain temporel ultime du monde chrétien au point d'être allé jusqu'à en serrer de leurs griffes tel ou tel empereur. Précisons également que le gallicanisme français est un bel exemple de résistance au genre d'abus que j'évoque puisque les "bulles" du pape se devaient d'être en quelque sorte "naturalisées" en droit français par le parlement.

    La doctrine orthodoxe à propos des relations entre le temporel et le spirituel préconise une "symphonie", ce qui exclut que l'autorité spirituelle puisse dominer l'autorité temporelle qui détient la puissance militaire.

    Une "doc" sur les vices de la papauté  

    Concernant la fausse donation de Constantin et autres magouilles qui ont créé la papauté telle que nous la connaissons voir :

    • Mystères et merveilles de l'histoire de France de Fontaine et Béduneau in Comment les Pippinides, la peste et le mythe d'empire ont créé la papauté (p. 113 et suivantes).
    • Du Yahvisme au sionisme, Dieux jaloux, peuple élu, terre promise : 2500 ans de manipulation par Laurent Guyénot in chapitre 5, Le Vatican Lévitique (p 115 et suivante).

    Si déchristianisation il y a c'est de la faute à qui ? La robe sans couture s'est trouvée déchirée bien avant 1054... 

    A présent, côté occidental, la "robe" déjà passablement ensanglantée se trouve aujourd'hui maculée de tâches de sperme fort disgracieuses. Il est clair, dans ces conditions, que que le Vatican est un champ de ruines en puissance.

    Le péché originel n'existe pas dans l'Islam !

    555px-Jan_Brueghel_de_Oude_en_Peter_Paul_Rubens_-_Het_aards_paradijs_met_de_zondeval_van_Adam_en_Eva.jpg

    Bruegel ayant traité le sujet, on ne saurait omettre une si belle image...

    Page 5 (sur 11) je note : A part dans les religions orientales, la négation du péché originel n'existe ni dans le judaïsme actuel, ni dans l'islam.

    Or il se trouve que Le péché originel est une doctrine de la théologie spécifiquement chrétienne qui décrit l'état dégradé de l'humanité depuis la Chute, c'est-à-dire la désobéissance d'Adam et Ève, premiers êtres humains créés par Dieu qui, selon le Livre de la Genèse, mangent le fruit défendu de l'arbre de la connaissance du bien et du mal. 

    En islam ? Réponse :

    Les musulmans rejettent la doctrine du péché originel. Ils nient aussi que les hommes aient hérité une quelconque nature pécheresse d’Adam. Ils disent plutôt ceci : « Chacun n’acquiert [le mal] qu’à son détriment : personne ne portera le fardeau (responsabilité) d’autrui » (Le Coran, Sourate 6:164) ; « Et au cou de chaque homme, Nous avons attaché son œuvre » (Sourate 17 :13) ; « Toute âme est l’otage de ce qu’elle a acquis » (Sourate 74:38). En affirmant cela, ils ne font aucun cas de la vraie exégèse du verset suivant qui dit : « Descendez (du Paradis); ennemis les uns des autres. Et pour vous il y aura une demeure sur la terre, et un usufruit pour un temps » (Le Coran 2:35, 36).

    Et dans le judaïsme ? Réponse :

    Il n'y a, en fait, aucune mention de « péché originel » dans le texte de la Genèse racontant l'histoire d'Adam et Ève dans l'Éden. C'est le terme de « péché d'Adam » qui est repris dans la Bible. ... La doctrine du « péché originel » est rejetée par le judaïsme, car elle est considérée comme un dévoiement.

    Donc la doctrine du péché originel est purement chrétienne !

    Moralité quand on ne sait pas, il est préférable de se taire !

    La tradition primordiale

    Je cite p. 9 : Guénon se présente comme un porte-parole de la Tradition primordiale, et affirme que celle-ci est toujours conservée intégralement en Inde dans un centre appelé Agartha avec pour chef le « Roi du Monde ». Il a écrit un livre sur ce sujet et soutient que ce roi est l’intermédiaire entre le ciel et la terre et qu’il a depuis toujours le pouvoir spirituel absolu sur toute chose. Un sujet extravagant – certes ! – qu’il ne faut pas sous-estimer à cause des réelles ambitions mondialistes qui sont liées à elles, tant dans le domaine économico politique que dans le domaine spirituel sous forme d’un messianisme planétaire. Le programme économico-politique était, entre autres, exécuté par le MSE (Mouvement Synarchique d’Empire) qui planifia la mise en place d’un monde coupé en cinq blocs économiques.

    J'ai été un des rares scribes à oser me foutre de Guénon au sujet de son "Roi du Monde" et de sa fascination envers un Agartha mais rien n'indique que Guénon ait adhéré au "MSE". Faut pas charrier !

    Saint Augustin dit aussi que la vraie religion existait avant Jésus-Christ, mais avec cette différence, qu’elle n’avait pas été révélée avant l’Incarnation du Verbe !

    En l'absence de révélation, elle ne saurait avoir existé et en définitive on se fout de ce que Saint Augustin a dit ou pas dit : c'est encore le second grand artisan de la promotion du "péché originel" et Augustin n'est pas franchement bien vu chez les orthodoxes. A dégager !

    J'arrête là ma "recension" : on tire pas sur les ambulances quand bien même elles seraient mal équipées pour vouloir "sauver le monde" !

    Conclusion

    Un ancien maçon qui passe à l'ennemi, surtout lorsqu'il en est réduit à s'associer à des personnages aussi folkloriques d'un Frère Thierry Hubert, ne peut que saborder le peu de crédibilité qu'il aurait pu avoir !

    Mon opinion a l'égard de Guénon est certes devenue assez mitigée mais il n'est pas nécessaire de recourir à des amalgames aussi douteux que grossiers pour combattre ce que son oeuvre peut comporter de perniciosité... 

    Ne pas oublier que La Religion et les religions est un de ses premiers textes qui annonçait clairement la couleur.

    Cette attaque contre René Guénon après une vingtaine d'année passées à la direction de la "Grande Triade" est tout simplement ... minable ! Désolé d'avoir à le dure si crûment. 

    Basta ! M. Van Der Eyken, n'en jetez plus la cour est pleine !

  • Chronique apocalyptique : sur quelques faiblesses de la Com antimaçonnique

    images.jpg

    Veuillez noter que j'ai créé une nouvelle rubrique intitulée "Guénon et la Nef des fous". Ce titre renverra aux rubriques d'un certain site apocalyptique que voici :

    http://www.apocalypsesecondebete.net/spip.php?article416

    Ce que dit l'auteur de ce site est très censé, sauf qu'il faut s'accrocher pour tout comprendre et c'est assez malaisé quand on se trouve avoir pris le train en marche. Une autre difficulté vient de ce que l'on n'a pas forcément connaissance des sources livresques qu'il évoque de sorte qu'on risque de "décrocher". Bref si j'ai bien compris que le Vieux Chat n'est autre que René Guénon, il faut savoir que le Tigre borgne est un autre des surnoms employés à son sujet. Enfin, il se trouve que votre serviteur et l'auteur du site évoqués se retrouvent sur bien des points en dépit des malentendus qui auraient pu résulter d'un article sur N- Dossier Frithjof Schuon, une curieuse enquête de police...

    Je profite de l'occasion pour dire que si l'enquête en question est consternante à bien des égards, cela ne veut pas dire que Schuon n'aurait écrit que des sottises. Seulement, il se trouve que je suis assez mal placé pour faire l'inventaire de son oeuvre écrite de manière à sauver ce qui mériterait de l'être.

    On trouvera dans un des Cahiers de l'Herne des critiques de Schuon à l'encontre de René Guénon qui sont parfaitement justifiées. Si donc quelqu'un veut se charger de l'inventaire qui reste à faire, je ne manquerai pas de m'en faire l'écho. 

    §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

    Concernant la vogue de la Maçonnerie voici un texte assez jouissif ou l'auteur classe les frères en plusieurs rubriques, je cite :

    On peut en effet classer les "frères" et autres "initiés" (au sens européen du terme), en quatre ou cinq catégories idéalistes ― érudits ― psychiques ― rationalistes ― en attendant les contre-initiés proprement dit, alors et presque systématiquement "tantriques" du genre bic et bouc...

    J'aurais aimé qu'on nous décrive un peu les initiés tantriques du genre bic (bique) et bouc mais comme c'est encore du domaine d'une religion fiction, l'auteur se trouve excusé de n'avoir pas osé se faire Cassandre... 

    Le chevalier de Ramsay, l'incroyable Willermoz (que j'ai qualifié de mytho, jobard, et de flippé) sont à l'honneur. Avec la mère Guyon  "le roucoulement en Dieu"..."la plus grande folle de mon royaume" dira Louis XIV qui finira par la faire interner à Vincennes en 1695, au motif d’un sirop dissolvant de proche en proche le dogme, les mœurs, enfin toute espèce d’Autorité.., donc en fait bien plus dangereuse que Port-Royal...

    Le roucoulement en Dieu (!), j'ai adoré la formule très XVIIème siècle... Je présume que pour "roucouler" ainsi la pauvre Madame devait tout bêtement se tripoter un peu trop souvent.

    Je vous laisse découvrir cette prose assez piquante. 

  • Salim Laïbi, le dentiste libre penseur de Marseille est-il dangereux ?

    Salim_Laibi.jpg

    Je suis tombé, en cherchant des infos sur l'entreprise appelée à rénover la flèche de Notre-Dame, indirectement sur cette page :

    https://www.lepoint.fr/justice/qui-protege-salim-laibi-le-libre-penseur-d-extreme-droite-08-06-2018-2225368_2386.php

    Voici ce que le sinistre incendie a inspiré à notre tribun marseillais :

    https://www.lelibrepenseur.org/notre-dame-complotisme-pourquoi-ne-pas-accuser-les-francs-macons/

    Je cite : puisqu’un grand nombre de journalistes ou de politiciens sionistes avérés veulent absolument que l’incendie de Notre-Dame soit un attentat islamiste, nous pouvons vous proposer une autre piste, celle d’un ennemi héréditaire et mortel du christianisme et surtout du catholicisme, la mafia maçonnique.

    Lire la suite

  • Des nouvelles de la "Grande Triade" (en fait d'un transfuge d'icelle)...

    tablier-symbolisme.pngJe viens de recevoir un email dont le contenu est le suivant :

    Lire la suite