Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Astrologie

  • Le nouveau cycle Saturne/Pluton en Sagittaire : un nouveau paradigme religieux en forme de "nanarchat" ?

    arqg16a7.jpg

    Rendez-vous sur https://astrojournalblog.com/2019/08/28/le-nouveau-cycle-saturne-pluton-en-sagittaire/

    Mon astrologue préféré, le seul auquel j'accorde du crédit, vient d'annoncer qu'il va cesser de pronostiquer car il se dit en plein changement évolutif de sorte qu'il compte profiter de la fin de son abonnement à Wordpress pour faire silence. Peut-être qu'il ne vous dit pas tout et que nous allons entrer dans une période où il conviendra de ne pas trop se faire remarquer.

    A ce propos, je remarque que cet été, les circonstances ont fait que je suis incité à "mettre le paquet" à propos de certains thèmes et il est possible que, dès la rentrée prochaine, vont recommencer certaines turbulences susceptibles de faire passer certains soucis au second plans.

    Cela dit je ne suis pas voyant, je sens bien les gens au point qu'il ne me faut guère plus que quelques minutes pour en cerner les contours.

    Patrick-Vincent nous annonce le retour d'un amas planétaire (à ne pas confondre avec la vogue récurrente de prétendus "alignements"), amas constitué autour d'une conjonction Saturne-Pluton. Le premier amas s'est produit en 1518 à la veille de l'apparition du protestantisme. Celle dont il est question, 501 ans plus tard est donnée pour janvier 2020. On m'a parlé de mars mais il doit s'agir du même cycle.

     Je cite la seconde partie du post, laquelle se suffit à elle-même :

    Lire la suite

  • Sagesse de l'Astrologie, un nouveau livre de l'Harmattan

    9782343142982f.jpg

    Ce livre m'a été signalé par un ami. Sans cela je n'en aurais sans doute jamais entendu parler. En effet, le nombre de revue "tradis" donnant des recensions a fondu comme neige au soleil et celles qui demeurent sont constituée d'une eau qui a, depuis lors, tourné, sous l'influence de levures et autres animalcules atmosphériques, en jus de boudin...

    Et, comme indiqué dans un post précédant, vous n'avez plus aucune chance de trouver quelque part sur internet une recension, et sur "Face de bouc", moins encore qu'ailleurs car tout y défile à une vitesse que même le dernier vainqueur du Tour de France ne saurait suivre.

    L'auteur pose comme réincarnation de Louis Claude de Saint Martin

    En effet, il se fait appeler Louis Saint-Martin et c'est manifestement un pseudo.

    Capture Louis Saint Martin.JPG

    On voit que si l'auteur pose en astro-philosophe, ce n'est qu'un mondain qui vit d'une pratique horoscopique très conventionnelle, soit un type de prestation qui ne sied guère qu'à une clientèle à dominante macroniste. C'est-à-dire composée en majorité de femmes plus ou moins cougar en puissance et de mecs parmi lesquels il devait se trouver pas mal de "pédés" qui s'ignorent.

    "Pédé" certes je le suis, et à ce titre je puis me permettre de juger mes "pairs" et de les morigéner (gentiment) en espérant qu'aux prochaines élections ils vont faire en sorte qu'on change de patron.

    Petite parenthèse pour dire que mon propre astrologue m'a prévenu, cette année, de devoir éviter de dire des choses qui dépasseraient ma pensée. Ce que je viens de dire ne dépasse pas ma pensée. Certes l'ambiance est si lourde qu'il est pratiquement devenu impossible de plaisanter sur certains sujets. Mais je refuse de céder à la terreur ambiante! Sinon mieux vaudrait se tirer une balle ! 

    Revenons à Saint Martin, il ne manque pas de charme, mais le Dr Tomatis dirait qu'il est très mal latéralisé. En effet, la commissure des lèvres, côté gauche tire vers une oreille qui ne saurait être "directrice". 

    Le déroulé de la page d'accueil de son site confirme le côté racoleur et très mercantile de son astrologie.

    Saint Martin 2.JPG

    Une vision limitée à l'astrologie grecque

    Lire la suite

  • Incendie de Notre Dame, ce qu'a vu un astrologue

    macron-et-incendie-de-notre-dame.jpg

    J'ai fait la connaissance de Patrick-Louis Vincent auteur du journal d'un astrologue, il y a plusieurs années. C'est lui qui m'a contacté je ne sais plus pour quel motif.

    On s'est téléphoné jadis et on correspond au moins une fois par an. Il refuse de donner des consultations parce qu'il serait submergé et a déjà trop à faire avec ses charges familiales et des soucis purement contingents d'une maison à restaurer pour se lancer dans un commerce de ce genre. Mais il a la gentillesse de me faire ma révolution solaire chaque année et je lui en sait gré...

    J'ai pas mal pratiqué l'astrologie autrefois et j'ai même organisé deux colloques en province et "vice-présidé" une assos, ce qui m'a valu une série assez carabinée d'emmerdements que j'aurais du m'éviter mais cela a au moins eu l'avantage de me préparer à une lecture de l'œuvre de Guénon. Sauf que de mon point de vue Guénon est resté très occultisant. Et assez complotiste, ce qui a engendré une certaine paranoïa chez lui. J'ai fait le tri et je suis sorti de ce bazar...

    P.L. Vincent vient de publié deux articles sur l'incendie de Notre-Dame et ce qui appelle la destruction programmée de la flèche...

    Voir : https://astrojournalblog.com/

    Je n'ai fait que survoler ces articles. J'ai retenu deux choses : concernant l'incendie, il nous annonce que la catastrophe va profiter à Macron et c'est ce que je craignais. Concernant l'origine du sinistre l'astrologie indiquerait qu'il s'agirait d'un complot. Je ne puis m'étendre sur cet aspect de la question.

    L'auteur de ces articles utilise un ensemble de techniques traditionnelles et j'avoue que je n'ai jamais cherché à maîtriser certaines d'entres elles. J'ai fini par opter pour la divination à la chinoise et j'ai eu des résultats bluffant puisque j'ai prévu le passage de la ville des Sacres au (...) communisme. Mais à présent je ne recours plus à ce genre de pratique que très exceptionnellement. Disons tous les morts d'archevêque car je trouve plus économique de me fier à mon intuition et enfin je n'ai pas ou rarement à prendre de décisions plus ou moins capitales. 

    J'ai suggéré à ce collègue de recourir à ce que l'on appelle monomères, il s'agit de listres de degrés symboliques et la plus ancienne est ce que l'on appelle le calendrier thébaïque. Ces listes je les ai éditées et contrôlées pour un éditeur de logiciel bien connu. Malheureusement, si j'ai bénéficié de la gratuité du logiciel, a chaque changement de bécane ou de système il fallait réclamer une "clef" et comme je n'ai que peu de temps à consacrer à cet ancien hobby, j'ai renoncé.

    Je vais donc me borner à citer quelques extraits des articles évoqués.

    C’est, bien entendu, l’événement du moment, chargé d’émotion pour tous les Français. Au moment où j’allume la télévision pour connaître les informations, je vois la flèche de la cathédrale en feu s’effondrer. Quel choc !

    Cette vieille dame, qui a traversé toutes les guerres et révolutions, toutes les occupations étrangères, après 800 ans d’existence, flambe subitement, saisissant d’effroi tout un peuple et un grand nombre d’étrangers. Alors que l’incendie n’était pas encore éteint, déjà l’Unesco annonçait sa reconstruction et des donations arrivaient déjà du monde entier par centaines de millions.

    En ce jour du 15 avril 2019, bien des bâtiments, détruits par les bombardements, mettant fin à la vie de centaines de personnes, en Libye, au Yémen, en Syrie où les islamistes bombardent à nouveau la ville d’Alep, ne feront pas une ligne dans la presse. En revanche, l’effondrement d’une charpente vieille de 800 ans, ne faisant aucune victime, touche en plein cœur, riches et pauvres, croyants et non croyants, du monde entier.

    Pourquoi ? Parce que, lorsque un événement symbolique se produit, le retour au sacré refait surface. Une journaliste de LCI a déclaré que la cathédrale n’appartenait pas aux catholiques mais au patrimoine de l’humanité. Quelle stupidité ! Si les royaumes de France et de Navarre n’avaient pas été chrétiens, les cathédrales n’auraient jamais vu le jour. C’est comme si l’on disait que la France n’appartenait pas aux Français.

    Tout, dans cet événement, relève du symbole. Un 15 avril, jour du 107ème anniversaire du naufrage du Titanic. Le Titanic était le symbole de l’arrogance, et, dans une certaine mesure, Notre Dame l’est aussi. La cathédrale fut construite alors que le christianisme était à son faîte, au 13ème et 14ème siècle. Rien n’était assez beau, assez grand, assez prestigieux pour célébrer le christianisme triomphant. Les cathédrales, aussi belles et majestueuses soient-elles, sont le reflet de l’orgueil des hommes. Quelle différence y a-t-il, en effet, entre une cathédrale, comme Notre Dame, et un château comme celui de Chambord ? Tous deux sont des symboles de pouvoir et de richesse. Que les commanditaires soient des rois ou des ecclésiastiques ne change rien à l’affaire. C’est donc la nostalgie de ce pouvoir et de cette richesse, qualifiés aujourd’hui de patrimoine, que l’on voit partir en fumée.

    Tout est périssable sur notre terre. Cet incendie vient à point pour nous le rappeler. Que reste-t-il des temples et des palais des empires aujourd’hui disparus ? Quelques ruines que les touristes s’empressent d’aller photographier.

    Tout est périssable : les bâtiments, les empires, les nations, les régimes politiques, les hommes importants et ceux qui ne sont rien.

    Un thème remarquable par la précision de ses aspects (incendie)

    Ce thème est incroyable par la précision des aspects.

    L’incendie s’est produit à l’heure de Mars. Mars, dans le thème de l’incendie, est à 16 Capricorne. Où se trouve le Mars natal de MACRON ? A 16 Cancer, soit à l’opposition exacte. Saturne, le 15 avril 2019, est à 6 Capricorne. Où se trouve l’ascendant natal de MACRON ? À 6 Capricorne, soit à la conjonction exacte. Et où se trouve le Saturne du thème de MACRON ? À 6 Lion, soit en aspect partile. Et, rappelez-vous, j’en parle souvent, le Milieu du Ciel de MACRON est à 6 Scorpion et son Jupiter est à 6 Gémeaux. Les degrés 6 du thème du président sont donc fortement activés, par Saturne, mais aussi par les nœuds lunaires qui, le jour de l’incendie, sont à 6 Gémeaux/6 Sagittaire. Or, lorsque les nœuds lunaires activent des planètes du thème de naissance, l’on peut être sûr qu’un événement va advenir, apportant un coup de chance inattendu, souvent retiré par la suite.

    Sur la "destruction programmée de la flèche"

    La progression du thème de l'incendie donne 19 h 56 comme moment de la destruction de la flèche pour les raisons suivantes :

    Je n’ai guère été surpris par ce que je découvrais. Le Fond du Ciel, le point le plus obscure du ciel, est exactement sur Pluton, et conjoint au Nœud Sud.

    Pour une simple chute accidentelle, le point bas du méridien aurait du tomber sur Saturne qui est la planète traditionnelle des chutes. Mais il tombe sur Pluton, considérée comme la planète des destructions en vue d’une reconstruction. Quant au Nœud Sud, il fait référence au passé, sans doute celui que l’on veut détruire, que l’on veut oublier. C’est d’autant plus évident que Pluton est au sextile exact de la Lune Noire. Or, la Lune Noire symbolise quelque chose que l’on tranche. Il y a l’avant et l’après, une séparation nette. Ce qui est tranché ne sera pas ressoudé. Cela se veut définitif.

    Pluton étant le dieu des enfers, j'aurais rapproché la chose du fait que la symbolique du jour (un 15) est un "jour du Diable". Mais quant à voir un complot, je préfère m'en remettre aux faits et pour l'instant le mystères des causes demeure entier.

    J'espère que l'auteur adoptera les monomères. C'est quand je voulais aller vite ce que je regardais en premier et c'était parfois très éloquent.

    Je vous quitte c'est l'heure de me promenade vespérale de santé avec un "toutou" adorable, ou plutôt une "toutou" preuve que je ne suis pas misogyne comme d'aucun l'imagine. Je ne suis que "conophobe" et la chose est des mieux partagées...

  • L'année du coq de feu - Essai de présages astrologiques (SGDG)

    coqs-affrontés.jpgJe voudrais m'acquitter rapidement du petit commentaire qui s'impose sur la nouvelle année chinoise qui a commencé le 28 janvier dernier. Pour commencer, il faut signaler que dans la Gaule romaine le Coq a peu à peu remplacé le Sanglier comme emblème. Georges Charles chez qui j'ai puisé mes informations a déclaré que le Coq et le sanglier équivaudrait à la ténébreuse alliance entre Chanteclair et Gordonach !

    J'ignore ce qu'il veut dire, j'ai vu qu'il y aurait un groupe musical nommé Gordonach mais son succès encombre Google et ne permet pas d'accéder à la moindre information symbolique. J'ai cliqué sur la première vidéo de Youtube, c'est pas du baroque mais je trouve çà assez plaisant. Mais je n'en sais toujours pas plus.

    Le signe chinois du cochon sanglier est parait-il un signe fortuné. Je n'en ai pas vu beaucoup la couleur mais il est vrai que j'ai bénéficié d'une certaine chance si je me remémore les traquenards auxquels j'ai échappé. Précision : je ne suis pas de ces cochons que l'on engraisse pour les manger à Noël, la Marion n'aura pas ma peau et elle a intérêt à se garer. Oui le sanglier figure dans les armoiries de ma tribu et s'il charge ça fait très mal.

    J'ai choisi une image traditionnelle du coq et je vous laisse cliquer dessus pour accéder au commentaire du spécialiste. Je vous préviens quand même qu'il ne s'est pas hasardé à faire des pronostic.

    Lire la suite