Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le blog d'Alexandre Palchine

  • "La tyrannie du plaisir" d'un certain Jean-Claude Guillebaud

    tyrannie.jpgL'existence de ce livre m'a été signalée par un ami, ancien professeur éminent de Lettres, plutôt assez franchement athée et même voltairien qui l'a découvert dans un dossier du Journal La Croix dont un proche l'a fait bénéficier à l'essai.

    Il a retrouvé dans ce dossier trace des faits dont je l'avais informé concernant le traitement de l'homosexualité depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours.

    L'auteur est un chrétien de gauche et il n'apparaît pas hostile à priori à l'orientation dont il s'agit. Il avoue avoir cru en Mai 68 et s'en être réjouis avant de déchanter. Comme l'ouvrage se trouve aisément d'occasion pour 3 francs 6 sous, je l'ai acquis et j'ai entrepris de la lire. Tout va bien jusqu'au chapitre 6 intitulé L'Antiquité imaginaire.

    Toute ce qui concerne les effets paradoxaux de mai 68, cette révolution sexuelle de la jeune bourgeoisie estudiantine témoigne d'une certaine lucidité. Il commence par pointer la grande cause du retournement que l'on est en train d'observer, à savoir certains excès "pédophiles" qui sont apparus dans la foulée de Mai 68. Il faut rappeler qu'un certain "gauchisme" avait imaginé de "libérer" la sexualité des enfants et des adolescents dans un but de guerre, à savoir de faire saborder le modèle classique de la famille traditionaliste.

     
     

    Lire la suite

  • Un monde en pleine panique....

    Faute d'actualités traditionalistes force est de se rabattre sur les prolongement de la "crise du monde moderne". Essayons de faire le tout de la question... 

    Politique internationale

    Donald trump.jpg

    J'ai préféré Donald Trump à la vieille sorcière nommé Clinton. Son côté décalé ne faisait rire! Il laissait entendre qu'il allait se dégager de différents théâtres d'opérations dont la Syrie mais ça n'a pas été le cas. Il prétend que l'Otan lui coûte trop cher mais les provocations américaines anti russes se multiplient à l'intérieur de l'Europe. Voilà qu'il a dénoncé l'accord iranien et menace le monde entier dont l'Europe de représailles commerciales et l'UE entend répondre sur le même ton. Difficile de prévoir ce qui va résulter de ce vent de folie sauf que cela va probablement nous coûter plus ou moins.

    Sur le plan intérieur et franco français, ce n'est pas mieux !

    Enfin, bien que la Taubira voudrait réduire Poutine en lamelles, il est rassurant de savoir que la Russie est supérieurement armée, que sa diplomatie est un modèle de prudence et que si les USA allaient trop loin, ils risquent de ne pas peser lourd en cas de conflit.

    Il n'empêche que ce qui se trame est assez illisible. La part des "gesticulations" est évidente et l'on apprend au final que la Corée du Nord que l'on croyait out retravaille d'arrache pied à sa nucléarisation...

    https://fr.sputniknews.com/defense/201807041037056717-russie-armes-liste/

    Polémique au sujet des 500 000 € de la nouvelle vaisselle de l'Elysée sur fond de baisse des aides

    ruffin.JPG

    https://www.lci.fr/politique/vaisselle-de-l-elysee-macron-peu-importe-le-prix-pourvu-que-nos-majestes-se-restaurent-en-toute-dignite-raille-ruffin-2090950.html

    Après la romance télévisée des amours romantiques du Président avec sa seconde "grande mère" (amie de sa vraie grand mère biologique) un nouveau "foutage de gueule" à l'adresse de la France profonde souffrante et gémissante. Mais qu'à cela ne tienne, il fallait faire connaître à l'étranger l'excellence de la manufacture de Sèvres.

    Parlons un peu de la romance en question : on y a évoqué la rumeurs qui a voulu faire du locataire à titre gracieux du palais parisien un "crypto gay". Erreur, il est de plus en plus clair qu'il n'y a guère que la politique qui fasse bander celui qui tient la destinée de la France et des français entre ses mains. Il est probablement "asexuel", c'est une nouvelle maladie qui tend à se répandre.

    La Gay Pride bientôt promue fête nationale

    Morano.JPG

    Nadine Morano est visée par une plainte pour injure homophobe. Et "Transphobe" ! C'est nouveau, çà vient de sortir !

    L'Assemblée Nationale était-elle dans son rôle en pavoisant aux couleurs du mouvement LGBT ? Pourquoi ne pas faire du 14 juillet une seule et même fête Nationale. On réaliserait ainsi le rêve de ces pamphlétaires qui ont lancé des textes impérissables comme Les enfans de Sodome à l'Assemblée Nationale et Les confédérés vérolés et autres plaisanteries. Sauf que la première a revêtu un caractère prophétique.

    Voir https://archive.org/details/lesconfdrsvrolss00maur

    Nadine Morano n'est pas mon idole mais le fait d'avoir repris une photo publiée dans le journal Minute aux cotés du nouveau drapeau français quasi officiel n'implique pas qu'elle soit homophobe. Les exhibitions constituées pour une large part de "folles tordues" et autres excentricités parodiques ce n'est pas ce qui risque de convaincre la population que le fait d'éprouver de l'amour pour ses semblables puisse constituer un délit, un danger ou une faute de goût. Oui à force de démagogie, la France est devenue "décadente" et s'expose à être méprisée. Quoiqu'il en soit en l'admettant je n'encours aucun risque je n'ai rien contre les "homos" lorsqu'ils s'abstiennent de se ridiculiser de façon grotesque.

    Si c'était encore de mon âge, je paraphraserai Sacha Guitry en disant les "homos", je suis contre et même tout contre !

    Selon le Pape François  c'est "Dieu" qui fait les gays !

    Voir http://www.slate.fr/story/162078/pedophilie-eglise-chilienne-pape-francois-victime-gay

    «Juan Carlos, le fait que tu sois gay importe peu. Dieu t’a fait ainsi et Il t’aime ainsi et cela ne m’intéresse pas. Le pape t’aime comme tu es. Tu dois être heureux comme tu es.»

    Les milieux cathos conservateurs ont préféré faire la sourde oreille et quand on évoque cette saillie, ils vont jusqu'à même en cause la fiabilité du rapporteur. Or l'existence d'un précédant ne permet aucun doute à ce sujet.

    Enfin personne n'a pensé à objecter que l'on pourrait appliquer la formule, mutatis mutandi comme dirait Schuon, aux meurtriers. sauf que si le Pape a dit cela c'est qu'il exclut un tel rapprochement. Mais puisque c'est Dieu qui fait les gays, il a manqué de nous dire pourquoi. Or j'ai déjà donné la réponse qui peut s'énoncer ainsi : l'attirance sexuelle et érotique se moque fréquemment de la différence polarité sexuelle et il parait que les pingouins forment volontiers des couples gays. Pas d'autre solution que de voir là un upaya, ou ruse divine susceptible de rapprocher des êtres fort différents au mépris des races et des classes. Maintenant si c'était seulement pour se marier et devenir des parfaits consommateurs afin de faire marcher toutes sortes de commerce, ça serait un peu court... 

    Rappelons que les églises chrétiennes ont béni des couples d'hommes et de femmes (création de frères) bien avant que le mariage catholique ne soit formalisé 1215), ce n'est certes pas pour favoriser ce que l'on appelle, depuis 1869 "homosexualité". Je présume qu'elle ont fait le pari d'aider ainsi à la sublimation d'affections "sensibles", susceptibles si elles n'étaient pas encadrées de conduire à un certain "nomadisme sexuel". On a essayé de nous convaincre qu'il se serait agi d'alliance comparables aux mariages quand il s'agissait de favoriser des relations harmonieuses et constructives et d'empêcher qu'elles se fassent la guerre. C'est faux archi faux car si ma mémoire est bonne cette institution a été adoptée par des clercs. Voir l'histoire de ces prêtres portugais qui se sont mariés à la messe à Rome telle qu'elle a été rapportée par un célèbre philosophe français qui fit le tour de l'Europe pour prendre les eaux et soigner sa gravelle. J'ai nommé Michel de Montaigne.

    Il est question dans son journal de Portugais "qui s’épousaient mâles à mâles à la messe, avec mêmes cérémonies que nous faisons nos mariages, faisaient leurs Pâques ensemble, lisaient le même évangile des noces, et qui couchaient et habitaient ensemble..." Cette innovation d’exagération conformiste produit sa sanction : " Il fut brûlé huit ou neuf Portugais de cette belle secte. "

    Après la démagogie pro lobby LGBT la canonisation laïque de Simone Veil

    Simone-Veil-au-Pantheon-une-decision-de-tous-les-Francais-pour-Macron.jpg

    J'imagine qu'après avoir fait de Macron un chanoine honoraire de Latran, le pape François n'a pas du apprécier la panthéonisation d'une "faiseuse d'anges". On ne s'attardera pas sur cette triste nouvelle. Encore une manoeuvre purement démagogique pour rallier les suffrages d'un maximum de femmes.

    Scandales pédophiles : quand c'est fini ça recommence !

    Cette affaire mettant en cause un professeur de chant exerçant dans une école libre catholique qui vient d'écoper de 16 ans de réclusion est vraiment caractéristique de l'incroyable aveuglement qui règne dans certains milieux. On en est réduit à se pincer en lisant : comment un prof qui se faisait appeler "papa d'amour" a pu exercer ses ravages sur des fillettes pendant si longtemps sans que personne ne bronche !

    Interdiction des relations sexuelles aux moins de 15 ans

    Le Sénat s'apprête a examiner un texte visant à réglementer les relations sexuelles des mineurs et si possible de les interdire au point de considérer à priori qu'aucun consentement n'est possible de la part de moins de 15 ans révolu avec pour conséquence de faire comparaître en Cours d'Assise les mineurs susceptibles de s'être envoyés en l'air jusqu'à 15 ans révolu moins 1 jour.

    Dans ma grande naïveté je croyais le problème résolu depuis longtemps mais ce n'était pas le cas. Une affaire retentissante la démontré. J'ai poussé la prudence jusqu'à estimer qu'il fallait attendre 18 ans voir plus pour prendre le risque de coucher avec un garçon car avant cela il risque toujours de se laisse retourner par son entourage. Ce dernier peut bien sûr exercer un chantage et des juges ont condamné sur la base d'une soustraction à l'autorité parentale même lorsqu'il a été prouvé qu'elle avait cessé d'exister.

    La Suède vient de contraindre ses ressortissants adultes à filmer leurs ébats par précaution

    Ce pays que l'on présente comme étant à la pointe du progrès en de nombreuses matières vient de voter une loi qui à pour effet de contraindre tous les adultes à s'entourer de précautions lorsqu'il s'agit de "concrétiser" avec une partenaire de rencontre. Ce sont évidemment les hommes qui doivent assurer leurs arrières. Tout cela étant la conséquence du mouvement #Me Too consécutif à l'affaire Weinstein. Évidemment il découle de ce genre d'innovation un véritable renversement quant à l'obligation de preuve.

    La preuve d'un fait est à la charge de celui qui l'allègue selon l'un des anciens adages judiciaires. Le mâle étant considéré à présent comme un prédateur constitutionnel et non pas simplement "potentiel", il est présumé coupable et c'est désormais à lui de se prémunir contre une éventuelle accusation et donc de s'équiper d'un matériel discret pour enregistrer, voir filmer, à l'insu d'une partenaire, ses éventuels ébats et bien sûr de hautement sécuriser le preuves de sa bonne foi !

    Désormais en Suède, ce sont toutes les relations qui sont visées : celles hors mariage mais aussi celles entre conjoints puisque des femmes accusent leur mari de viol... Il ne reste plus qu'à faire "la chose" sous l'oeil (forcément lubrique) d'un huissier mais une webcam discrète reste plus économique mais combien de téras octets pour toute une vie.

    D'autre part, notons encore que la justice estime qu'il vaut mieux tuer 8 enfants (comme Dominique Cottrez qui n'a eu que neuf ans de prison, qui n'a fait que la moitié et qui vient de sortir) plutôt que d'avoir des relations consenties avec quelqu'un de 14 ans et 11 mois, où c'est un crime passible de 30 ans...

    Le monde actuel est tellement détraqué que personne, absolument personne n'est plus capable de protester contre cette folie. Ce n'est rien de dire qu'on marche sur la tête !

    Pendant ce temps là la ville de Nantes est sujette à des émeutes qui ne présagent rien de bon surtout en plein été...

  • Frithjof Schuon au pays des "succubes"

    Succubus.jpg

    Succube : nom masculin désignant un démon femelle censé s'unir aux hommes la nuit... La chose est censée ressembler à l'horreur que vous voyez ci-dessus. La littérature et l'imagerie "gothique" dont raffole une partie non négligeable des adolescents contemporains est remplie de ce genre d'horreur. Le contraire du succube c'est l'incube, démon mâle qui s'attaque aux femmes et pas que... Ce dernier filon du pas que est du reste largement exploité par un certain dessinateur dont j'ai oublié le nom. Je n'ai pas eu connaissance d'accidents physiques de ce type mais certains en rêvent et s'en inventent. Chercher à incube gay, à ma connaissance, ces derniers auraient tendance à se manifester sous l'apparence de prétendus "extra terrestres".

    Trêve de plaisanterie. J'ai reçu d'un lecteur de très longue date le courrier suivant :

    Cher Monsieur,

    J'ai eu l'occasion de fréquenter à de multiples reprises un ancien adepte de Schuon qui, après un long et fervent passage de plusieurs années dans la secte islamisante, est revenu à sa religion d'origine, un catholicisme de stricte obédience romaine. Je dois dire que son périple personnel, dont je fut le spectateur, lui a apporté beaucoup et miraculeusement sans en faire le moins du monde un extrémiste catho, genre Ecône.

    Nous sommes assez ami pour en débattre maintenant sereinement et pour tomber d'accord quant à la nature de l'influence délétère que Schuon avait sur tant de personnes et dont je me permets de vous faire le résumé suivant:

    Tout d'abord, il faut se souvenir que dans sa famille (je crois par son père), on pratiquait le spiritisme. Or ce "sport" (rebaptisé "channeling" car c'est plus vendeur) induit souvent un déséquilibre psychique. Ainsi, au début du siècle passé, il y avait sauf erreur plus de 50% de l'effectif des patients des cliniques psychiatriques de la région de (censuré) qui étaient d'origine spirite.

    Si on lit sa prose et surtout son livre autobiographique en allemand, Intitulé "Erinnerungen und Betrachtungen" (Souvenirs et considérations), il paraît assez évident que cette soit disant Vierge Marie, n'était que, faute de mieux, je nomme un "succube", soit une entité maléfique (un "jinn" en Islam) du monde intermédiaire qui  littéralement l'a "infesté" à son insu sa vie durant, d'où notamment sa mégalomanie teintée d'exhibitionnisme et d'érotomanie. Dommage qu'il n'en soit pas été la seule victime.

    Vous avez le mérite d'avoir eu le courage et la ténacité nécessaire pour en faire la démonstration. On ne vous remerciera jamais assez de cette oeuvre de salubrité publique que vous avez entreprise avec succès.

    Bien à vous

    Cette lettre, vous vous en doutez, m'est allée droit au coeur, vous vous en doutez car de la ténacité il en a fallu et vous savez les emmerdements qu'elle m'a valu sous la forme notamment d'un style de diffamation tendant à me faire passer pour "pédophile". C'est environ 25 ans qu'a duré l'enquête, le temps d'une génération, heureusement cela n'a pas été à temps plein.

    L'ensemble du Dossier Schuon est toujours disponible et en téléchargement libre.

    Voir : http://dossierschuonguenonislam.blogspirit.com/archive/2016/08/19/dossier-affaire-schuon-liens-3078361.html

    J'ai du indiqué quelque part que le père de F. Schuon a effectivement trempé dans des séances de spiritisme car je me souviens que mon relecteur a beaucoup insisté sur ce point. Pour le cas où cette indication se serait trouvé "noyée" dans la vaste documentation existante, il était bon d'insister sur ce point qui est bien évidemment la clef de toute l'histoire.

    J'ai eu en mains le texte original et la traduction en français des souvenirs évoqués. Un autre ancien disciple de Schuon qui avait été très éprouvé par son aventure aux côtés de Schuon a pris la peine de traduire ces fameux souvenirs. J'ai malheureusement oublié son nom et son lieu de résidence. C'était il y a deux décennies et il est probable que depuis lors il est passé dans un autre monde que l'on espère meilleur.

    J'ai malheureusement fait la bêtise, à l'occasion d'un déménagement, de mettre en vente et la photocopie de l'original et la traduction de ces fameux "souvenirs" sans avoir pris la précaution de scanner tout cela. Mais qu'importe, à présent plus personne, ne peut mettre en doute mes conclusions et mes jugements. Il existe une surabondance de documents photographiques où l'on voit Schuon posant nu comme un ver en étant seulement coiffé d'une parure indienne à plume. Je ne puis qu'inviter ceux qui en ont la possibilité à imprimer cette documentation, à en relier les volumes et à les déposer ici et là dans quelques bibliothèques d'études fréquentées par les chercheurs en religions afin que ce labeur ne se perde pas.

    Il est évident que je ne pouvais rien faire quand à pouvoir guérir les traumatismes de ceux qui sont évoqués dans les deux volumes de témoignages existants mais au moins on peut désormais confronter l’œuvre littéraire de Schuon à ses arrières plans ténébreux. Il faut à présent prendre le parti d'en rire ! Que de temps et de fatigues pour en arriver là !  

  • Un nouveau livre " Guénon et le christianisme ou le rendez-vous manqué"

    Epignosis.JPG

    Dernières nouvelles : J'ai reçu du personnage évoqué ci-dessous, des observations complètement falabraques sur des passages d'un post que j'ai supprimé avec l'intention d'en ré-exploiter le contenu dans un cadre différent. Rappelez vous on m'avait reproché de faire du Michel Onfray. Ca tombe bien, voici une excellente occasion de préciser certains points. Vous pourrez constater au passage à quel point certains individus sont doués quand il s'agit de tout comprendre de travers.

    Cet individu m'a certes fatigué mais il m'est tout de même arrivé d'éprouver des moment de pur bonheur à remettre à sa place ce quidam. Plus "bouché" que cet olibrius, tu meurs ! 

    Lire La réponse à "Jean Valentin" des "Editions Epignosis".

    Si vous voulez commander son livre au sujet de Guénon, son email est dans le pdf, la souscription devrait aboutir d'ici une quinzaine. Sa nouvelle "Bible" augmentée de textes "proto orthodoxes" et "gnostiques" serait déja disponible. Oui nous avons à faire avec un nouveau gnostique. Notez que j'ai cru qu'il que c'est le nom de Jean Valentin Andreae qui lui avait inspiré son faux blaze mais je me suis planté mais je ne vais pas reprendre mon papier. Il s'agit d'une réincarnation de ce Valentin dont a parlé Tertullien qui faillit être évêque de Rome en 143. Excusez du peu ! On me pardonnera, je l'espère de ne point être passionné de gnosticisme...

    ===========================

    J'ai reçu d'un certain "Jean Valentin" une invitation à souscrire à ce nouveau livre. En voici le sommaire :

    Introduction : Guénon, le restaurateur de la Tradition, et ses écueils

    Première partie : René Guénon, le catholicisme et l'exotérisme chrétien

    Marie-France James, ou l'exotérisme journalistique

    Jean Borella : l'ornière de la philosophie exotérique

    Jean Daniélou et la reconnaissance marginale de l'ésotérisme judéo-chrétien

    L'anti-gnose d'André Allard L'Olivier : thomisme exotérique versus Christianisme initiatique

    Jean-Marc Vivenza : l'augustinisme martinésiste contre la Tradition Primordiale de Guénon

     

    Deuxième partie : René Guénon, essais d'aboutissement, et rattachement à l'Islam

    Les tentatives de concrétisation et d'« aboutissements » de l’œuvre de Guénon

    Le passage ou conversion à l'Islam

    Frithjof Schuon et le Christianisme par rapport à l'Islam

    Michel Valsân, autre grand guénonien converti à l'Islam

     

    Troisième partie : René Guénon et le Christianisme primitif

    Guénon et la tradition chrétienne

    Restauration traditionnelle, Réforme et protestantisme

    Mystique et ésotérisme, cette « quadrature du cercle »

    Conclusion : l'inébranlable possibilité chrétienne

    Un seul chapitre m'intrigue : Jean Borella : l'ornière de la philosophie exotérique. Si j'ai bien lu les deux points peuvent être remplacé par un signe =. En d'autres termes, ce chapitre serait très critique à l'égard de l'auteur cité.

    Mais enfin ce projet de livre ne touche pas au cœur du problème, à savoir pourquoi le rendez-vous n'a pas eu lieu. Je présume qu'il ne sera guère que l'occasion de raconter une fois de plus une partie de l'histoire du milieu guénonien sans nous apprendre rien de nouveau. Ce ne peut-être, au final, qu'un plaidoyer en faveur du christianisme qui ne peut être qu'apte à prêcher des convertis...

    Pourquoi le rendez-vous n'a pas eu lieu ?

    Lire la suite

  • Macron, après le brûlage en effigie, la crucifixion... Et si le tag avait été retouché ?

    960x614_ter-inscription-macron-agremente-personnage.jpg

    L'image que voici fait polémique. Voir:

    https://www.ladepeche.fr/article/2018/04/20/2783980-marseille-tague-macron-crucifix-fesses-ter.html

    Les utilisateurs des TERs de la "Côte d'usure" dénoncent des cheminots chargés de leur entretien en se bornant à déplorer que la profession s'essaient à des jeux plus ou moins innocents plutôt que de s'évertuer à garantir le respect des horaires prévus. Les journalistes sont passés maîtres dans l'art de diriger les regards dans la mauvaise direction pour tout brouiller.

    Mon attention a été attirée sur le phénomène par un duo de filles de harkis alors que j'avais commandé au pizzaiolo dont le commerce tend à rendre un peu moins triste la place du village où il exerce. Elles ont entendu parler d'un tag représentant le président avec une épée profondément enfoncée dans le cul.

    Et si cette image était le fait de djihadistes avant d'avoir été retouchée à la va vite et sur ordre avant présentation au public ? Notez qu'il est facile de transformer un poignard ou une épée en crucifix, ça se fait en un tournemain en ajoutant un peu de noir? Une bonne macrophotographie permettrait sans doute de discerner des retouche mais on va bien sûr s'empresser de débarbouiller la rame.

    Macron a récemment tenté de séduire l'épiscopat. S'il y a parmi les cheminots des "zozos" je ne sache point qu'il y aient parmi eux des gens des catholiques pratiquant intéressés aux problèmes de religion. L'intention la plus naturelle eut été, de la part de tels artistes, de lui fourrer une plume d'autruche dans le fion. Le crucifix ne fait pas "sens" !

    Et si le nettoyage des TER a été confié à un personnel externe plus ou moins basané, il est clair que, si, profitant d'un défaut de surveillance, ce personnel avait fait un coup à sa façon, j'imagine que pour éviter le scandale retentissant et un gigantesque éclat de rire planétaire que l'outrage allait causer, on aura préféré travestir l'oeuvre qui a en dévier la "paternité artistique".

    Ce qui m'inspire cette hypothèse c'est le contenu d'un film que j'ai dont j'ai vu, dans le même temps, la fin. On y voit une enseignante raciste prendre en otage une classe à dominante colorée. Le scénario est d'une subtilité diabolique en ce sens qu'au terme d'une manipulation de haut vol par le flic qui sert de négociateur, c'est un jeune français de souche contrastant par sa blancheur et la fille parfaitement assimilée d'un couple d'arabes francisés, probablement des harkis qui se fait descendre en assumant seuls, les frais d'une opération tordue visant, comme on dit, à préserver la paix civile. Tandis que le noir ordonnateur d'un viol en réunion et ses camarades s'en tirent sans une égratignure.

    Les flics déguisés en journalistes caméramans ont exécuté l'enseignante sur ordre d'une ministresse en pantalon comme caricature d'un certain féminisme ambiant. J'ai pris le train en marche chez un voisin, et je ne sais pas le titre de cette oeuvre remarquable mais j'ai pu en voir suffisamment pour tirer la morale de l'histoire et en dégager les leçons. En dépit des clins d'oeil que l'on discerne dans la loufoquerie de quelques détails de la mise en scène et du scénario, il a bien été conçu pour nous avertir que rien que pour éviter un soulèvement ethnique nos dirigeants sont capables de toutes les saloperies possibles et imaginables.

    La synchronicité approximative de ces deux observations a valeur de "signe" à mes yeux. Ma lecture certes me fait encourir le risque d'être traité de cinglé mais qu'importe, non seulement j'ai l'habitude et je suis blindé à cet égard, et ce qui importe c'est qu'il ne saurait s'agir d'un délit. Notons également qu'il ne saurait être interdit de rêver...

    Comprenne qui pourra ! Enfin si c'est l'oeuvre de cheminots bien de chez nous, ce serait alors ce que les psychanalystes appellent un "acte manqué". Et si oui, quel dommage !

    Jamais deux sans trois : espérons que si un troisième "outrage virtuel" survenait, il sera un peu mieux ficelé! 

  • Le Vatican tente de relancer le métier d'exorciste...

    Capture.JPG

    Sputnik a consacré plusieurs articles à la question des exorcismes.

    Voir https://fr.sputniknews.com/search/?query=exorcisme

    Le Vatican aurait organisé une formation à visée internationale mais si les critères anciens n'ont pas changé "obligation de parler une langue ancienne ou inconnue et de révéler des choses cachées" les exorcistes doivent passer à côté de beaucoup de cas. Quant à la présence de psychiatres comme garantie d'équilibre laissez moi rigoler. En effet lorsqu'on sait à quel point le définition des "maladies mentales" est sujette à caution, voir les critiques du DSM IV, on ne peut que de gausser de l'entreprise.

    Je me rappelle qu'un psychiatre à la noix, à l'époque où j'étais rebelle à l'endroit d'un père excessivement maladroit à qui il m'est arrivé de coller deux yeux aux beurre noir m'avait rangé dans la catégorie des hébéphrènes catatoniques. Je cite Wikipédia :

    La schizophrénie hébéphrénique, ou hébéphrénie, est une forme de schizophrénie.

    Cette affection psychique caractérise une forme de schizophrénie touchant des sujets jeunes, avec une absence apparente de délire paranoïde et la présence d'un syndrome dissociatif menant rapidement à un retrait social (retrait autistique). Elle évolue généralement vers un appauvrissement intellectuel et relationnel. Le traitement passe par la psychothérapie (individuelle et/ou institutionnelle) et la médication, bien que l'affection puisse se montrer résistante au traitement par neuroleptiques.

    Quant à la catatonie Elle était considérée autrefois comme une forme exclusive de la schizophrénie (schizophrénie hébéphrénocatatonique), caractérisée par des périodes de passivité et de négativisme alternant avec des excitations soudaines.

    On peut voir au travers de cette dernière définition que tout personne non consensuelle susceptible de cultiver une vie intérieure et de ne se manifester de façon plus ou moins soudaine, voir explosive que quand on lui chie dans le bottes procède d'une vision norminative à l'américaine. Bien évidemment, l'imposition de cette norme conduit à déformer la réalité et n'a guère pour but que de plus ou moins diaboliser les individus qui n'entendent pas se soumettre à l'hypocrisie et à la fausseté ambiante et à la corruption abominable qui en résulte.

    A propos de langues anciennes ou inconnues que le patient n'aurait pas apprises à l'INALCO, cela laisserait supposer que Satan ou ses démons seraient demeurés figés dans un état très archaïque de l'histoire du monde. Il se peut que dans de rares cas des gens puissent être possédées par le genre d'entités infernales que l'on voit poindre dans les fantasmagories relevant de la littérature dite "gothique", genre Seigneur des Anneaux et Cie. Le fait est que l'on cultive plus ou moins sciemment ce genre de "culture" et les humains ne peuvent rien imaginer qui ne vienne point de quelque part. Toute la question est de savoir si des vieux rituels pompeux en latin médiéval sont susceptibles de neutraliser pareille engeance.

    Je note qu'historiquement autant que traditionnellement, la capacité de prononcer des exorcistes est donnée dès avec l'imposition des "ordres mineurs". Le fait qu'on la réservé à des prêtres et donc à la plénitude du sacrement de l'Ordre n'a nullement amélioré la situation. Je pense pour ma part, que pour certains "exorcismes" s'imposant dans le cadre de la vie ordinaire, il n'est nul besoin d'avoir reçu une mission particulière. Pour ma part, j'ai pris modèle sur Guénon qui faisait ça très bien avec certaines de ses répliques que l'on peut définir génériquement comme relevant des "lettres chargées". J'ai appliqué le procédé avec un certain bonheur et quand il arrive qu'on me chie dans le bottes, j'adresse par la poste ou par Internet ce genre de projectile aux gens qui dépassent les bornes. Ma dernière victime est un curé polonais qui s'est fait détester de pas mal de citoyens, y compris du Maire du patelin. Je lui ai administré le coup de grâce à la suite d'un litige.

    Quand on propose à des fidèles présents de commenter l'évangile du jour, il faut accepter les risques encourus. Bien évidement, mon commentaire sur l'accomplissement de la loi revendiqué par Jésus ne pouvait que produire l'effet d'un séisme d'assez forte magnitude, ce qui m'a valu des réactions fort peu chrétiennes. J'ai été traité de quasi nazi, en marge d'une réunion biblique, lors d'agapes par un sale type dont le grand oncle a livré les juifs du patelin à la Gestapo, ce qui lui a inspiré la prétention d'avoir été un résistant. Je passe sur divers la mise sous tutelle d'une cousine dont il pensait hérité avec la complicité et le soutien d'un diacre. L'intéressé a mordu la poussière car le jugement a été levé en appel et la dame, un pilier de l'église locale, a recouvrer sa pleine liberté.

    Bien sûr le patron de la paroisse un polonais, a prétendu pouvoir me sommer de rendre les clefs mis à ma disposition pour certaines raisons sans avoir à le faire par écrit et de façon motivée. C'est bien tombé car j'ai une dent contre les manigances de la nation polonaise quant au fait qu'elle entretient depuis le XVIIème siècles des relations privilégiées avec l'Amérique et que ses dirigeants actuels, ont été ravis de se prêter à certaines manigances de l'Otan pour satisfaire un vieux contentieux avec la Russie. Contentieux dont nous ne sommes pas responsables et dont je me contrefous ! Je lui ai rappelé également les effets désastreux de la directive Bolkenstein à propos des "plombiers polonais" et autres artisans qui viennent de l'Est de l'Europe. Tout en terminant pas de cas de ses pareils. En effet, si des prêtres polonais viennent chez nous pour combler les trous qu'engendre la pénurie de vocation, c'est tout simplement parce que, bien que l'Eglise de France risque la faillite, ils sont mieux payés chez nous que chez eux alors que si on appliquait à leur égard la fameuse directive, il nous coûteraient moins cher. Et je vais même jusqu'à dire que dans la mesure où l'Eglise polonaise est riche à milliards depuis qu'elle a récupéré les biens qui avaient été confisqués par l'application d'un régime soviétique, la Pologne pourrait nous faire cadeau des "intérimaires" qu'elle nous adresse !

    Enfin, "cerise sur le gâteau", je lui ai fait remarquer qu'on a déclenché une révolution, que si elle a comporté des aspects critiquables et même haïssables, le point positif c'est que depuis lors le catholicisme a cessé d'être "religion d'Etat", que chacun est livre d'adopter la religion ou la philosophie de son choix et qu'il ne sera plus jamais dans nos habitudes et nos mœurs de baiser les mules de curés surtout tyranniques en se roulant par terre à leurs pieds et que par conséquent, s'il n'est pas content de la météo locale, personne ne l'empêche d'aller se faire voir ailleurs, bien au contraire !

    Cet idiot, au lieu de garder ça pour lui en a lu des passages à ses fidèles et j'imagine qu'il a procédé à des prélèvements hors contexte. Sauf que si j'avais répliqué en publiant l'intégralité de l'épître, j'aurais sans doute mis pas mal de rieurs de mon côté. Je présume qu'il a été marqué d'un fer rouge et qu'il n'oubliera jamais la claque qu'il a prise. Je ne peux qu'inciter mes lecteurs à pratiquer cette sorte de "mini exorcisme" à l'égard des gens qui dépassent certaines bornes. Les choses iraient sans doute beaucoup mieux si une majorité de citoyens refusaient de plier l'échine devant ce genre de personnage. Il n'y a pas lieu de prendre des gants vis à vis d'une église où la "pédophilie" s'est pratiquée à une grande échelle car si les délinquants ne constituent pas la majorité par esprit de corps ont les a protégé. bref, nous n'avons guère de leçons à recevoir d'une quelconque prélature...       

  • La troisième guerre mondiale a eu lieu, une quatrième est-elle possible ?

    La troisième guerre mondiale est passée

    Il est vrai que l'on peut considérer la guerre européenne à laquelle un certain Napoléon a participé au lendemain de notre sacro sainte "révolution" comme ayant été la "première guerre mondiale". L'adage, jamais 2 sans 3 se trouve donc validé. C'est la thèse de celui qui m'a reproché de faire du Onfray... Il exclut une quatrième guerre mondiale pour les mêmes raisons que Jean-Pierre Petit sauf qu'un dérapage est toujours possible et il ne viendra pas des Russes qui sont en mesure de tenir la dragée haute aux Américains et à leur complices qui apparaissent finalement comme les cons et les dindons de la farce. L'url de la vidéo ci-dessus m'a été communiquée par un autre lecteur.

    J'ai supprimé la note qui posait la question d'une 3ème guerre mondiale pour quantité de raisons. D'une part les événements vont trop vite pour que, compte tenu du peu de temps dont je dispose pour examiner la situation, je puisse coller à l'évolution des faits sans risquer d'aller trop vite.

    Obstacles contingents à la tenue régulière d'un blog

    Je suis informaticien de métier. J'ai eu la responsabilité d'un parc de machine dans une UER mais il n'empêche que l'usage de l'informatique est une source de stress, à cause d'un système hégémonique qui est une saloperie diabolique car il a été manifestement conçu pour être plein de trous en faveur de la NSA. Outre les questions sécuritaires, on ne voit qu'une seule page à la fois. Quand il s'agit d'écrire un livre, on en passe par des impression papier périodiques mais pour un blog il faut passer beaucoup de temps à la relecture, ce que, généralement je néglige. Le jour ou on trouvera un moyen de saisir un texte, tout en lisant un livre, par une seule énonciation mentale, les choses iront mieux. Il n'y aura plus besoin de recopie pour les citations et surtout on pourra rédiger des notes sans passer par un carnet ou une tablette avec du Wi Fi pour vous stériliser les "coucougnettes"... Mais c'est un rêve et de toutes façons, tout va toujours trop vite.

    Les Russes ont les plus grosses "coucougnettes"

    Lire la suite

  • Macron, l'égal de Poutine ? Son vrai visage...

    On au beau penser ne plus pouvoir être étonné de rien et être préparer à tout voire au pire, il arrive qu'on soit "bluffé"

    Voir : http://www.7sur7.be/7s7/fr/16921/Syrie/article/detail/3410365/2018/04/16/Macron-Je-suis-l-egal-de-Poutine.dhtml

    Je cite :

    Macron sur Poutine
    Les anecdotes en "off" permettent également de mieux cerner l'attitude adoptée par Emmanuel Macron face à Vladimir Poutine: "Je suis l'égal de Poutine. D'ailleurs, Poutine me comprend. Et si j'ai décidé de frapper la Syrie, c'est pour faire comprendre à Poutine que nous sommes là. Et lui comprend ce discours. C'est une solution pour ramener la paix en Syrie", aurait confié le président français à l'épouse de Jean-Jacques Bourdin. 

    L'actuel président ne se souvient manifestement pas de ce qui est arrivé à un certain Sarko 1er, à propos d'un entretien privé qui s'est tenu à Moscou. On a pensé, rappelez vous, qu'il avait bu un peu trop de vodka mais en réalité il a été "sonné" par un avertissement du maître du Kremlin qui lui aurait déclaré en substance qu'en fonction de son comportement, il pouvait en faire soit le Roi de l'Europe ou en faire du petit bois...

    Voir : https://www.huffingtonpost.fr/2016/12/15/les-scuds-de-vladimir-poutine-qui-ont-mis-sarkozy-k-o-et-fait_a_21628572/

     

    Lire la suite

  • Islam : Une réponse à la thèse de Dan Gibson sur Pétra comme étant la Mecque originelle

    Gibson_Petra.jpg

    Je reviens sur cette note car j'ai fini par recevoir le livre. Je ne l'ai pas lu encore entièrement mais je peux d'ores et déjà faire quelques remarques.

    Je signale l'existence de ce livre de Amine Ahmed Khellifa, ouvrage que j'ai commandé et que j'attends d'un jour à l'autre. J'en ferai la recension.

    Le Père Edouard-Marie Gallez avait déja situé l'origine de l'Islam plus au Nord en Syrie.

    Quelques puissent être le conclusions de l'auteur sur cette thèse dérangeante de Dan Gibson, je suis certain que la Mecque actuelle résulte bien d'une invention tardive, le mot "invention" ne signifiant pas "découverte" mais "création artificielle".

    Voici une page avec la liste des articles de cet auteur :

    http://www.ahmedamine.net/articles

    Il s'y trouve des choses intéressantes qui méritent d'être étudiées. Je ne sais pas si j'aurai le courage de publier les recensions qui s'imposent mais au moins puis-je considérer que c'est au moins une occasion de se "changer les idées" vu que le futur n'est pas rose.

    Lire la suite

  • L’officier Arnaud Beltrame était–un bon militaire et un exemple ? Ni l’un ni l’autre...

    beltrame.jpg

    MAJ :  Ce post m'a valu des remarques plutôt positives. Un correspondant de la première heure me fait remarquer qu'il s'est étonné que le gendarme ait été ligoté et conséquemment égorgé et donc n'ait pas été formé au close combat.

    Mais en cherchant, on découvre que ce gendarme avait anticipé son rôle "sacrificiel" dans une simulation antérieure de quelques jours au drame...

    A noter également une censure d'une vidéo de Panamza, soit disant pour viol du droit d'auteur mettant en scène un extrait d'une vidéo tournée à l'occasion de cette fameuse anticipation à caractère suicidaire qui a été l'occasion de faire ressortir un engagement maçonnique dudit gendarme. Engagement fort peu compatible avec une figure présentée comme chrétienne et qui plus est fort catholique. Quant à savoir si la Maçonnerie préconise ce genre de sacrifice, ça me parait assez tiré par les cheveux.

    En marche.jpgAu final l'affaire s'apparente à une très mauvaise blague et ajoutons à cela que l'intervention du locataire de l'Elysée en faveur d'une réparation du lien brisé avec l'église catholique romaine la fout mal, vouloir rétablir un lien avec une église calamiteuse dont le Primat a manifestement couvert des affaires de pédophilie a quelque chose d'assez gerbant. Bien évidement le clergé de cette caverne de voleurs multinationaux ne pouvait que tomber sous le charme de notre sulfureux flûtiste national.

     

    ========

    Retour sur une affaire lamentable. Dans une armée, l’essentiel n’est pas l’héroïsme romantique, mais l’efficacité au combat : détruire l ‘ennemi passe avant tout. Se livrer en otage à la place d’une caissière comme l’a fait le lieutenant-colonel Beltrame, avant de se faire piteusement assassiner, c’est peut–être héroïque au sens mystique, mais ce n’est pas glorieux. Un militaire n’a pas à être un héros sacrificiel mais un professionnel de l’élimination de l’ennemi. Le but du militaire, c’est de vaincre, pas de donner sa vie gratuitement. Le lieutenant–colonel Beltrame s’est en tout cas comporté d’une manière médiatiquement spectaculaire et mystiquement sacrificielle, mais militairement catastrophique. Les autorités et les médias ont stupidement applaudi, les larmes aux yeux, tandis que les djihadistes et leurs sympathisants de plus en plus nombreux ricanent et se frottent les mains.

    Je dois dire que je partage tout-à-fait cette opinion d'un certain Guillaume Faye sans pour autant adhérer nécessairement à ses diverses théories.

    Lire la suite

  • La postérité spirituelle de l'ésotériste René Guénon

    Posterité de Guénon.jpg

    Le texte suivant :

    "La postérité spirituelle de l'ésotériste René Guénon, évocation d'un monde de "mythos", de jobards et de flippés" par Alexandre Palchine

    A échappé à beaucoup d'abonnés et de visiteurs, faute d'avoir été correctement "tagué"

    C'est la réédition revue et augmentée d'un article très ancien datant des années 90 du dernier siècle. Il concerne entr'autres "vedettes", Vâlsan and co... 

    Il faut bien dire, que les gens ne savent pas chercher car en mettant "Valsan" dans la fente adéquate à gauche on le trouve en seconde position avec la table des matières. Voir page suivante, cette table manque dans le pdf. Il me faut le refaire, pardonnez moi si j'oubliais car je suis surbooké aillleurs... Le cas échéant me le rappeler...

    Lire la suite

  • Confondu par une histoire de cicatrice, Tariq Ramadan est au trou !

    Tariq ramadan en taule.jpg

    Tariq Ramadan est en prison. L'islamologue suisse a été mis en examen vendredi 2 février dans la soirée, avant d'être incarcéré dans la foulée. Il est soupçonné d'avoir commis des viols et violences volontaires sur des personnes vulnérables. Tariq Ramadan a été confronté à ses deux plaignantes au cours de sa deuxième journée de garde à vue. Il continue de nier les faits et il a refusé de signer le procès-verbal.

    "Il n'y a pas un dossier, c'est un dossier complet, estime Me Éric Morin, l'avocat de l'un des plaignantes. On va rentrer dans une nouvelle phase. Je me suis constitué partie civile pour ma cliente. Elle est sortie, non pas soulagée, mais plutôt vidée de cette confrontation. Elle a pu dire ce qu'elle avait de dire en face de monsieur Ramadan. Il a nié. Tout l'enjeu de l'instruction sera d'éclaircir ce qu'il s'est passé."

    Une excellente nouvelle qui a du ravir une certaine Caroline...

    Lire la suite

  • Indécences mondaines

    Halliday.jpg

    Dormesson.jpg

    Je suis profondément écœuré par ce qui se passe depuis quelques temps. On croit toujours toucher le fond de la décadence mais chaque jour qui vient pulvérise des records à tel point que l'on ne sait plus où donner de la tête. J'ai évidemment prévu de commenter l’hystérie au sujet apparue en lien avec la dernière consigne féministe (balance ton porc) et la polémique en cours à propos d'une prétendue nécessité de fixer un âge de consentement sexuel. Las, depuis quelque temps, l'actualité évolue à une telle vitesse qu'il faudrait être sur la brèche 24 heures sur 24 pour pouvoir faire œuvre de "moraliste"... J'arrive presque à écrire à la vitesse où je pense mais il se passe trop de choses à la fois

    Deux exemples extrêmes de la mondanité contemporaine, deux idoles correspondant à deux pôles opposés du mauvais goût à la française viennent de clamser le même jour. Quel bon débarras ! sauf qu'on va nous en rebattre les oreilles pendant encore des semaines...

    L'une et l'autre des créatures mondaines dont il s'agit ont des chances égales d'être "panthéonisées". Si cela devait arriver, on ne peut que souhaiter que Jupiter, le vrai, pas son pâle décalque élyséen, envoie la foudre sur le temple de l’indécente idolâtrie républicaine en y foutant un feu du tonnerre de Dieu afin qu'il n'en reste que quatre pans de murs noircis et des débris entièrement calcinés et totalement irrécupérables. 

    Citoyens de France et de Navarre, joignez vous sans tarder à mes prières et à mes ardentes supplications afin qu'un feu purificateur nous délivre de toutes les vieilles momies de la religion laïque !

    Les obsèques de Johnny Hallyday

  • Rebondissement dans l'Affaire Alain Daniélou ! On tente de "museler" Alexandre Palchine

    Gudimallam-Shiva-lingam.jpgIntroduction

    Mes lecteurs sont priés de prendre connaissance de l'à propos de ce blog avant d'aller plus loin. L'invitation sera rappelée régulièrement à toutes fins utiles.

    Les circonstances

    Je suis menacé d'un procès pénal par le personnage qui a consacré un livre entier pour condamner Alain Daniélou parce qu'il a réalisé, mais un peu tard, qu'il s'était compromis jusqu'en 2006 en accordant à des ouvrages de cet auteur des préfaces dithyrambiques. Celui que j'ai surnommé, dans un compte-rendu aujourd'hui retiré, "le petit juge" a voulu exercer un véritable chantage. S'il n'était pas d'accord avec des propos datant de 2011 et dont l'origine remonte à 6 ans en arrière, il a eu largement le temps de réagir. Il prétends aujourd'hui n'avoir rien vu, rien entendu et à attendu la publication d'un 4ème post pour vouloir se manifester par l'intermédiaire d'un cabinet regroupant 4 avocates du barreau parisien.

    Il a du consentir à dépenser 2000 € dont une partie en frais d'huissier pour un constat sur le Net. Sous prétexte que le dernier post comporte un lien (en fait très indirect) vers les antérieurs qui sont prescrits on veut remettre sur le tapis une critique datant de 6 ans. Bien entendu, mes propos ont été interprétés de façon tendancieuse par l'avocate qui, en les sortant de leur contexte essaie de démontrer une sorte de dénigrement systématique, ce qui n'est pas le cas.

    Ces frais qu'il n'était pas nécessaire d'engager, il a voulu en exiger le remboursement et j'ai été littéralement harcelé par son conseil qui, alors que je n'ai fait aucune difficulté à tout retirer pour avoir la paix (j'estimais en effet l'Affaire Daniélou classée), m'a littéralement cassé la tête en réclamant à plusieurs reprises l'exécution de conditions amplement satisfaites. J'estime qu'avant de déclencher l'artillerie lourde et de déclarer une véritable guerre visant en fait à me museler définitivement, on doit commencer par une démarche amiable.

    D'autre part, il n'est pas nécessaire de recourir à un huissier pour constater une éventuellement infraction sur le Net. Un print des textes incriminés, des copies d'écran avec la date système de l'ordinateur utilisé et une attestation signés par 2 ou 3 témoins qui peuvent être des citoyens lambda majeurs et vaccinés, plus la copie de leur pièce d'identité suffit. Évidemment l'avocate, qui se soucie uniquement de justifier son salaire nie cette possibilité mais bien évidemment sans rapporter les textes censés imposer cette formalité.

    Enfin si mon adversaire estime devoir faire constater chaque évolution du présent texte, et chaque texte pouvant s'y rattacher, cela va lui coûter une fortune. Mais en vain ! En vain car je suis juriste et qu'en outre j'ai été auxiliaire de justice. J'ai donc prêté serment et je suis quelqu'un de respectable.

    Accepter de payer si peu que ce soit, serait reconnaître au moins une part de culpabilité et l'auteur critiqué aurait beau jeu de présenter une photocopie du chèque pour faire savoir que j'aurais abdiqué. Celui qui m'acculera à me taire quand je sais pertinemment que j'ai eu raison d'intervenir comme je l'ai fait, n'est sûrement pas encore né...

    Bien évidemment, quand j'ai commencé à faire savoir que j'étais menacé, la personne dont on parle a compris qu'elle était en train d'aggraver son cas en relançant la polémique. En vérité, on ne peut pas m'interdire de tenir mon lectorat informé de ce qui m'arrive car en France la justice s'exerce face au peuple. J'ai donc parfaitement le droit de présenter ma défense pour le cas où la plainte aboutirait jusqu'à un prétoire.

    C'est peu probable, la justice est surchargée. On m'annonce une plainte contre X, lorsqu'elle parviendra à un parquet, on verra que tout ce qu'on me reproche a disparu. Elle a toutes les chances d'être classée sans suite et si par malheur elle était retenue, elle a toutes les chances de rompre la monotonie à laquelle les juges sont affrontés par la routine qui est leur lot quotidien, et un juge équitable constatera qui mon adversaire veut, en réalité, me priver de mon droit de critique.

    J'ajouterai qu'il est très malvenu de vouloir déclarer une guerre à la morte saison et qui plus est quasiment à la veille de Noël donc en une époque où la lumière est au plus bas.

    L'ennui pour de demandeur, c'est que personne ne possède mon adresse car j'ai du me protéger à cause d'attaques ignominieuses d'un certain "Isik" et d'un schuonien qui a repris son minable dossier de police que l'on peut trouver sur ce blog. C'est ainsi que croyant m'avoir localisé dans une ville où j'ai demeuré on a envoyé une mise en demeure à un homonyme qui n'a évidemment rien compris à ce qui lui tombait sur la tête. Cet homonyme m'a rencontré il y a une vingtaine d'années. Une livraison qui m'était destinée a pris une mauvaise direction. Bref, un coup d'épée dans l'eau !

    C'est hier que prévoyant qu'il avait du être menacé, j'ai pu le joindre et avoir la confirmation de ce que j'avais prévu...

    Enfin mon adversaire n'a pas pris garde, en réveillant une vieille histoire, que je risquais, une fois de plus, porter un coup assez fatal à son image sans avoir à user de propos plus ou moins "vifs". En effet, il est clair que si l'on ne peut pas reprocher à celui auquel je pense d'avoir voulu déniaiser le monde, il était sans doute le dernier à pouvoir le faire de manière crédible. Je ne me soucie nullement de vouloir réhabiliter Alain Daniélou, j'ai simplement voulu dénoncer, derrière la manoeuvre, un grossier règlement de compte, vengeance qui se solde par une instruction uniquement à charge. Enfin quand on sait que celui dont je parle c'était d'abord employé en faveur de la résurrection du marquis de Sade, l'affaire présente un côté hilarant.

    Je me vois donc dans l'obligation de rafraîchir la mémoire d'un adversaire qui veut poser, bien mal à propos, en représentant de l'hindouisme orthodoxe ! Je démontrerai qu'au spectacle de cette prétention, c'est à se rouler par terre et à se pisser dessus de rire !

    Le ridicule ne tue pas ! Quel dommage !

    Oui quel dommage car s'il tuait le ridicule, que ce soit au propre ou simplement au figuré, je n'aurais pas à employer mon énergie pour me défendre d'une sorte de "traquenard". Tout ce que je peux dire sera taxé de diffamation, d'injure et de dénigrement systématique et bien on va voir ce qu'il en est réellement.

    Quand la justice est surchargée, elle risque d'être expéditive, voilà le seul risque. D'autre part, la meilleur défense réside dans une contre-attaque et cette stratégie il est tout à fait possible de l'assumer d'une manière parfaitement objective. Et l'adversaire s'il désire persister devra répondre à mes arguments qui sont, je le crains, parfaitement irréfutables.

    Je crains par conséquent que le Monsieur dont il s'agit, n'aura guère contribué, par son excès de vanité, qu'à se discréditer un peu plus, tant pis pour lui.

    Je croyais avoir revendu, le livre dont on va reparler ainsi que le n° spécial de Vers la Tradition, ainsi qu'un ouvrage préfacé par celui dont on peut aisément deviner le nom. Il se trouve qu'ayant relégué ces documents dans une encoignure de bibliothèque haut perché, je les ai retrouvés en apercevant l'histoire de l'Inde façon Daniélou.

    Des évolutions à prévoir !

    Ce post est probablement appelé à évoluer et à repasser en première ligne plus ou moins fréquemment. J'ai supprimé tout ce qui se rapportait à cette affaire pour tenter de calmer le jeu mais cela n'a pas été jugé suffisant.

    Comme me l'a dit un excellent ami, ancien professeur de français comme l'a été le personnage que je ne nommerai plus, traiter quelqu'un de "bouffon" n'est pas une insulte, surtout quand la chose a été démontrée de long en large et en travers dans une recension de 42 pages ayant analysé par le menu un livre par lequel le scandale est arrivé, il s'agit d'une simple "opinion", bien évidemment discutable comme toute chose. Le problème c'est que c'est souvent la vérité elle-même qui est "injurieuse".

    Il est bien sur permis de mettre en cause l'honnêteté intellectuelle d'un écrivain célèbre et adulé, y compris post-mortem, mais le décrire telle une araignée aveuglée par la lumière comme s'accrochant de façon indécente à la vie en donnant toutes sortes de détails superflus, c'était bien se montrer "teigneux" à outrance. Et ce d'autant plus que le dossier accusatoire s'est avéré confus à outrance.

    Enfin si quelqu'un peut se prévaloir d'avoir fait le nécessaire afin de mettre en garde le public contre les erreurs et manipulations d'Alain Daniélou, c'est bien votre serviteur. Ce dernier peut bien en effet se vanter d'avoir eu le courage d'élever toutes sortes de réserves, qu'il s'agisse de sa musicologie indienne, spécialement à propos de la question fort complexes des échelles musicales, sans parler d'une érotisation excessive du shivaïsme, sans parler du rôle positif qu'il s'était octroyé au travers de contes plus ou moins à dormir debout.

    Je n'ai jamais ressenti la moindre véritable sympathie pour le riche retraité du Chemin du labyrinthe. Sauf qu'il n'était nullement nécessaire de le noircir à outrance en incitant des contemporains à le lapider en effigie en le dépeignant, notamment dans Bouddhanar, tel un Sadou hérétique, sadique et raciste au dernier degré comme l'a fait une certain Dino Castelbou.

    Sur l'accusation de "pédophilie"

    A ce propos, notez également que dans les commentaires il a été traité de "pédophile, ce qui est une contre-vérité absolue. Daniélou était tout ce que l'on voudra et avant tout un "inverti" assez caractéristique de son époque mais aucunement un prédateur de l'enfance...

    Le meilleur moyen de lyncher médiatiquement les gens qui dérange c'est effectivement de tenter de réunir comme chef d'accusation est un extrémisme de droite avec la hantise de la "pédophilie".

    Là ou le bas blesse c'est que côté extrémisme et racisme, le "petit juge" en a rajouté plusieurs couches. Un "homo" ne peut jamais être franchement "raciste". Ils sont assez généralement épris d'exotisme parce qu'il n'encourent aucun risque à pratiquer le "mélange des races" ou plutôt le mélange des cultures qui est tout de même très problématique dans la mesure où le mondialisme en particulier a pour dessein d'homogénéiser la population mondiale afin que les marchands puissent étendre les profits de leur commerce détestable en unifiant au maximum les produits de consommation les plus vitaux.

    Quant à l'accusation de "pédophilie", je suis bien placé pour apprécier la gravité des nuisances de ce genre de "plaisanterie" car on m'a fait le coup plusieurs fois. Seulement en ce qui me concerne, je m'abstiens de vouloir encombrer les tribunaux, je fais en sorte que les honnêtes gens puissent, se faire, par eux-mêmes, une opinion raisonnable. J'ai donc laissé courir sur "Fesse de bouc" des horreurs relayées par un certain P.O.G, schuonien entier et accessoirement royaliste carliste quand il n'invoque Allah tout en étant sous l'empire de quelques abus de "spiritueux".

    Concernant la supposé "pédophilie" généreusement prêtée à Alain Daniélou, c'est une imbécilité sans nom. Le défunt doit son faux rayonnement aux facilités à lui procurées par la fortune du jeune Burnier. Lorsqu'ils se sont connus, il y a longtemps que celui qui est devenu par la suite son photographe n'était plus un bébé. Il a hérité beaucoup plus tard d'une partie de la fortune des fondateurs de la compagnie des Lait Nestlé.

    Vous noterez que l'on ne pourra plus parvenir à ce blog en cherchant à partir du nom de l'auteur désireux m'imposer une censure intolérable. Ce présent blog s'adresse de préférence à des gens largement "initiés" aux linéaments très compliqués de l'histoire intellectuelle d'un certain milieux adonnés à ce que l'on appelle des études traditionnelles. Il s'agit d'un lectorat composé en majeure partie de citoyens d'âge plus ou moins canoniques dont certains ont été témoins d'une ou deux guerre mondiales. Pour ma part, je suis né durant un année terrible qui a vu le départ d'une phénoménologie dite "extra terrestre" et la mise en œuvre du célèbre Plan Marshall dont on sait qu'il fut tout sauf désintéressé. En deux mots, si je suis devenu un vieux singe, ce pas moi qui ait le plus de chance d'avoir à faire la grimace...

    L'ombre du "dragon de Sodome"

    La dénonciation évoquée a été l'occasion pour un anonyme de parler du "dragon de Sodome" et de citer les dires de Daniélou :

    Il existe tout un rituel lié à la pénétration anale par la porte étroite qui ouvre sur le labyrinthe (dans l'homme, l'intestin). En Yoga tantrique, le centre de Ganésha, le gardien des portes, se trouve dans la région du rectum. L'organe mâle, s'il pénètre directement dans la zone de l'énergie enroulée (Kundalini), peut permettre de l'éveiller brutalement et de provoquer des états d'illumination et de subite perception de réalités d'ordre transcendant. C'est pourquoi cet acte peut jouer un rôle important dans l'initiation. « Cela explique un rite d'initiation masculine, très répandu parmi les peuples primitifs, bien que rarement rapporté par les observateurs occidentaux..., dans lequel les initiés adultes mâles ont des rapports sexuels dans l'anus avec les novices... Une coutume de ce genre peut être très bien à la base de l'érotisme homosexuel encouragé si fortement chez les Grecs à l'époque classique. » (P. Rawson, Primitive Erotic Art.) Cet acte fait d'ailleurs partie des accusations portées contre les organisations dionysiaques par leurs détracteurs, et contre certains groupes initiatiques dans le monde chrétien et islamique."

    Puisque l'on parle des Grecs, il convient de rectifier l'erreur. Il existe un énorme bouquin d'un certain Dover sur l'homosexualité grecque publié dans le cadre d'un Corpus Christi College (ça ne s'invente pas) qui démontre que les grecs préféraient ce que l'on appelle de coït inter-crural. Quant aux possibilité d'un orgasme prostatique, les vieux médecins facétieux savaient à quoi s'en tenir qui parfois, n'hésitaient pas à pratiquer un toucher expert, dont les effets pouvaient, dans certains cas, provoquer au patient une "divine surprise" pouvant tourner à leur confusion. Aujourd'hui, il n'est plus question de recourir à ce genre d'investigation économique pour estimer l'état de conservation d'un organe particulièrement discret. On a recours à des système d'imagerie sophistiqués. Pour ma part, je préfère on se fait déjà assez "mettre" par un Etat largement proxénète qui ne manque jamais d'imagination pour taxer les citoyens et surtout les plus pauvres.

    Pour les citoyens qui seraient intéressés par certains mystères de la physiologie masculine, je signale l'existence d'un appareil, à vocation thérapeutique à l'origine, qui s'appelle l'Aneros. On peut constater qu'il semble beaucoup mieux étudié qu'un phallus pour servir à des possibilités récréatives. On trouve même des vidéos sur le sujet. Ne me demandez pas d'avis sur la question, j'ai du déployer quantité de trésors d'ingéniosité pour assurer pendant septante années pour protéger efficacement mes arrières que ce soit au propre ou au figuré de sorte qu'il en est résulté un verrouillage et même un coinçage définitif. Si sévices il peut y avoir j'ai toujours préférer les infliger que de les subir.....

    En ce qui concerne le fameux "dragon", un personnage assez délirant nommé Joël Labruyère, inspirateur d'une curieuse secte de "Brigandes", l'a mis en scène. Très clairement, quand on craint de céder au charme du "dragon", on le diabolise à outrance, ce qui n'est sans doute pas la meilleure façon de s'en débarrasser. Si "dragon" il y a. Enfin tout cela découle d'une fascination pour un tantrisme sexuel qui moi me laisse de glace. Quant à une "illumination" véritable je ne crois point qu'elle puisse s'obtenir par des "titillements" plus ou moins adroits. Il faut encore noter que l'Aneros est surtout très prisés des "hétéros", les "homos" n'en parlent pas à ma connaissance.  

    Fermons la parenthèse !

    Lire la suite

  • Un livre incontourbale sur les origines du christianisme

    les-nouvelles-hypotheses-sur-les-origines-du-christianisme-enquete-sur-les-recherches-recentes.jpgCela fait longtemps que je cherchais un livre faisant le point sur cette question ainsi que sur le gnosticisme Lequel ne tient qu'un part fort réduite dans le panorama dressé par l'auteur.

    Je l'ai enfin trouvé. Voir Jacques Giri : les nouvelles hypothèses sur les origines du christianisme. Enquête sur les recherches récentes, 5ème édition revue et augmentée. Karthala 2015.Il est le fait d'un polytechnicien qui s'est fait aider par des spécialistes. Il est athée à ce que j'ai compris mais n'est pas viscéralement opposée à la notion de religion.

    J'espère pouvoir faire un compte-rendu détaillé de ce livre. Il s'agit d'une entreprise délicate pour maintes raisons car le dossier est volumineux. Quoiqu'il en soit on voit bien que le canon retenu par l'église proto-orthodoxe, comme la nomme l'auteur, est un arrangement qui vise à une cohérence qui est loin d'être acquise. J'ai vu qu'il subsiste de nombreuses questions sur les faits de la vie supposée de Jésus liés à la montée de Jérusalem pour la fameuse Pâques.

    Lire la suite

  • Complot bancaire contre le Front National

    960x614_marine-pen-22-novembre-2017-qg-fn-nanterre.jpgUn mot d'abord pour dire que le fil d'actualité de Google est archi pourri ! A plusieurs reprises, j'ai appris certaines nouvelles par un ami belge exilé politique en France au hasard d'un coup de téléphone. C'est le cas pour ce qu'il faut bien appeler un "complot bancaire" contre le FN.

    Soit dit en passant le fil de Google est pratique par sa présentation en liste et je cherche un remplaçant car je n'ai la presse hebdo qu'avec un décalage parfois de plusieurs mois ce qui présente l'avantage de permettre une sélection par le recul.

    Voyez http://www.20minutes.fr/politique/2174223-20171122-probleme-entre-fn-marine-pen-banques

    C'est l'histoire du chien qui se mord la queue ! La loi n'oblige pas les banques à justifier les fermetures de compte et la Société Générale prétend avoir usé de raisons exclusivement bancaires. Or il va bien falloir qu'elle les justifie devant un tribunal. En attend le F.N., ses fédérations et de nombreux acteurs du parti sont privés de chéquier et de carte bancaire. A ma connaissance, il n'y a qu'en France que l'on peut voir une chose pareille.

    Lire la suite

  • De la conspiration vaccinaliste...

    129.jpgJe n'aime guère parler de "conspiration" car il est malaisé de se démarquer des délires furieux qui ont cours dans le domaine. On a pu constater que je suis assez réticent quand il s'agit d'aborder la question délicate du péril maçonnique en particulier. Pour être très clair, je me contrefiche que la Maçonnerie en telle de ses parties ou en totalité soit ou ne soit pas une entreprise "gnostique" plus ou moins luciférienne.

    Elle a certes constitué, à une certaine époque de l'histoire, une puissance plus ou moins redoutable travaillant en faveur de ses membres principalement. Mais il est clair qu'elle n'a été ni plus ni moins redoutable que ne le fut l'église romaine ou encore n'importe quelle "secte" plus ou moins importante. Je rappelle à ce propos que j'ai que j'ai été inscrit comme expert auprès d'un Cour d'Appel, j'ai été immédiatement sollicité pour entrer dans une "compagnie" dont les "mondanités" n'ont guère d'autre buts que de faciliter des connexions entre membres dans le but éventuel de pouvoir "arranger" certaines affaires plus ou moins dans le dos des magistrats et au détriment de la justice.

    Si on se pose la question de l'influence actuelle de la Maçonnerie, force est de constater que mis à part dans le règlement de certaines affaire locales sont influence n'est plus ce qu'elle était. Je me rappelle avoir lu un article, il y a de cela plus d'une décennie si ce n'est davantage où un hiérarque en était réduit à avoue que son obédience était tout simplement en panne d'idées...

    L'exemple de conspiration dont je vais parler montre qu'à l'évidence les relais des pouvoirs sont essentiellement financiers et donc économiques qui passent par d'autres canaux et que l'OMS en tant que caisse de résonance d'intérêt privés n'est que la partie émergée d'un véritable iceberg dont on commence à entrevoir les contours.

    Lire la suite

  • Premières impressions au sujet des thèses de Kar Van der Eyken

    le-vrai-visage-de-la-franc-maconnerie-actes-du-colloque.jpg

    Je suggère à mes lecteurs de se procurer l'ouvrage dont photo ci-jointe. Il n'est pas onéreux et je suis assez curieux des réactions qu'il pourrait susciter.Cliquer sur l'image pour commander le livre.

    Voici le résumé de mes premières impressions telle que je les ai communiquées à l'auteur sus nommé.

    Bonjour,
     
    J'ai publié votre mail et les liens : après consultation j'ai pense que c'est suffisamment original pour en faire part à mon lectorat.
     
    Vous n'avez pas à craindre une surcharge car personne ne vous fera de remarque à ce sujet.
     
    En tous les cas le contraire m'étonnerait beaucoup mais j'inviterai deux lecteurs en particulier à se pencher sur ces textes.
     
    J'ai donc commencé à lire vos articles et en particulier celui sur la maçonnerie chrétienne et tout particulièrement le passage qui a trait à l'élévation à la maîtrise.
     
    Vous faites assez souvent référence à des influences franckistes et apparentées. Je ne connais pas assez certains détails de l'histoire maçonnique pour juger de la pertinence de cette thèse mais elle ne me semble pas franchement extravagante. L'un de mes lecteurs s'intéresse particulièrement à cette sorte d'influence et il est possible qu'il ait des informations dans ce domaine.
     
    Le passage emprunté à Guénon sur le voyage de Dante m'a paru très singulier quant à la parenté entre Lucifer et Hiram qui en découlerait. Et quand à la gnose censée être résumée par la lettre G. Les propos de Guénon sont parfois si "surréalistes" qu'on les survole en regardant ailleurs sans vraiment prendre garde à leur étrangeté. En revanche, je ne pouvais pas ne pas réagir vivement à ses divagations sur le Roi du Monde et l'Agartha. Au moins sur ce point, la cause est sur le point d'être entendue et c'est à un Louis de Maistre que l'on doit d'avoir creusé certains sujets que j'avais fait que de pointer comme suspects.
     
    Il me semble, pour être tout à fait franc, que vous attaquez la Maçonnerie sous un angle qui n'est pas sans risques. Vous semblez prêcher un ralliement au catholicisme de sorte que l'insistance sur le côté "illuminati" risque de vous décrédibiliser en mettant l'accent sur une véritable conspiration représentée en particulier par le projet de république d'un certain chevalier. D'autre part, vous effleurez trop certains points de sorte que l'on risque de vous reprocher un excès d'allégations. Je pense en particulier à une allusion à Albert Pike, personnage qui a suscité bien des délires n'ayant rien à voir avec son "historicité".
     
    Une approche du type d'Alice Joly me paraît beaucoup plus efficace et je dois avouer que dans l'article sur "Guénon et la Crise" certains points m'échappent complètement, notamment les citations de deux passages de la Genèse portant sur la postérité de la femme. Elles me demeurent une énigme surtout dans le rapport avec le texte.
     
    Enfin je partage votre jugement au sujet de la différence entre les initiations de métier et la Maçonnerie spéculative qui m'a toujours parue n'être qu'une pure jobardise. J'ai tendance à penser qu'elle comporte en effet une bonne part de gnosticisme.
     
    Ce qu'il m'intéresserait de savoir c'est quelle a été la réception de vos thèses. La seule notable me parait être cette participation à un ouvrage collectif reprenant les actes d'un colloqué réuni pour le tricentenaire de 1717. Mais les quatre noms qui sont cités dans le sommaire m'étaient jusqu'alors inconnus on perçoit entre les lignes de la 4ème de couverture qu'il ne s'agit certes que d'anciens démissionnaires de grades plus ou moins hauts de sorte que l'ouvrage risque de se heurter à un véritable complot du silence.
    Mes possibilités d'en faciliter la connaissance sont certes très modestes mais la moindre des choses me parait être de signaler son existence.
     
    Une chose est sûre vous avez piqué ma curiosité sur certains points mais je ne suis pas sûr d'être en mesure de pouvoir les éclaircir et je n'ose pas trop compter sur des collègues car force est de constater que si j'ai joué un rôle dans l'éclatement de certaines fariboles en libérant certaines aspirations légitimes à une visions critiques, ces choses sont en train de se fissurer de partout de sorte que l'on ne sait plus où donner de la tête.
     
    Je vous souhaite beaucoup de courage quant à la persévérance qui s'impose pour démêler le "sac de noeuds" auquel vous vous êtes affronté..
     
    Alexandre Palchine
  • Des nouvelles de la "Grande Triade" (en fait d'un transfuge d'icelle)...

    tablier-symbolisme.pngJe viens de recevoir un email dont le contenu est le suivant :

    Lire la suite

  • Pallavicini, le "sheik sans provisions", assigné à rendre des comptes à son banquier...

    Pallavicini-Felice-Abdul-Wahid-SMOM 2_2017-11-22-17-46-07-753.jpgJ'ai appris le décès de ce personnage assez haut en couleurs en date du 12 novembre.

    Le même jour disparaissait Michel Chapuis, un éminent organiste qui a rénové la connaissance et l'interprétation de la musique baroque et cette perte, fort prévisible car il avait 87 ans, m'est plus sensible.

    Concernant la carrière de ce Pallavicini, on s'en remettra à Mark Sedgwick. Voir Contre le monde moderne, le traditionnalisme et l'histoire intellectuelle secrète du XXème siècle p 177 à 185.

    Il ne manque que deux détails, à savoir d'une part la cause de la rupture avec Schuon et le fait que le COREIS aurait été financé par l'Arabie saoudite. La rupture avec Schuon n'a rien à voir avec la prise de position de ce dernier à propos des "mystères christiques". Nous savons par Mark Koslow que Schuon a tenté de détourner sa femme qui est ou était d'origine japonaise. C'est aussi simple que cela.

    Quant aux rumeurs à propos de financements occultes de son association par l'Arabie saoudite, la chose est plausible même si les pallaviciniens n'ont rien de fondamentalistes. C'est à présent sans importance car il semble que le prince qui a succédé à son père ait entrepris de mettre de l'ordre dans son pays afin de rafraichir sa très mauvaise image de marque. Le pétrole n'est plus une rente aussi productive qu'autrefois et il lui faut trouver d'autres moyens de survie et il est allé, dit-on, jusqu'à organiser un concert pour je ne sais plus quelle vedette, un chanteur fort peu classique. Soit dit en passant, on ne lui en demandait pas temps !

    Lire la suite

  • H.P. Lovecraft et le secret des adorateurs du serpent (Suite)

    MAJ : j'ai terminé le bouquin de Jean Robin : je ne vois pas la nécessité d'épiloguer. Ca part dans tous les sens et très souvent c'est illisible ! La seule constante est que toutes les occasions sont bonnes pour sous entendre que derrière Moïse et son serpent d'airain en particulier se cache un culte séthien. On pourrait certes s'amuser à relaver quantité de passages typiquement gnostiques mais à qu'importe. Renseignements pris, des amis de cet auteur sont très inquiets à son sujet, certains se disent même "atterrés". Il parait qu'il aurait commis, sous un pseudo, un livre sur les vampires. Le camion Noir a repris sont Hitler élu du dragon mais il ne semble pas que l'ouvrage cherché soit paru chez cet éditeur sulfureux à moins que pour brouiller les pistes il n'ait pris un pseudo féminin. Si vous savez quelque chose à ce sujet faites moi signe !

    Il semble de plus en plus qu'il faille substituer à la thèse du "foutage de gueule", il est des détails que je ne puis donner sans compromettre mes sources mais, j'ai quelques raisons de penser que notre auteur aurait quelque peu "pété les plombs". Ce n'est peut-être pas si nouveau, déjà suite à une remarque plus malicieuse que méchante à propos de son livre sur Seth le Dieu maudit, il aurait raconté qu'une certaine revue voulait sa peau... Certes la source est un écrivain connu et parvenu par sa grandiloquence mais bon, la réaction impliquait une certaine "parano"...

    Lovecraft selon Jean Robin, un initié ayant le don de l'ubiquité...

    Voir http://forum.hplovecraft.eu/viewtopic.php?id=2177 pour savoir ce que pensent les admirateurs de l'écrivain américain.

    J'oubliais le président Obama lit les livres de Jean Robin et Pierre serait devenu son conseiller tandis qu'il aurait été décoré par Poutine. On croit rêver lisant de telles sottises... Notez également que la venue au pouvoir de Trump serait favorable à la mission de la France...

    En lisant le bouquin surligneur en mains...

    Lire la suite

  • A la recherche du "château de Woëdraque" : Jean Robin se fout du monde !

    Je viens de recevoir le livre de Jean Robin sur Lovecraft. En auditionnant la vidéo dont j'ai parlé, j'avais remarqué l'allusion à un château invisible qui se trouverait près de Stenay mais faute d'avoir pu transcrire l'orthographe exacte, je n'ai rien trouvé. Cette fois, en possession de la graphie exacte je n'ai pas été plus heureux. Voici tout ce qui sort sur Google à propos de cette demeure mystérieuse :

    Woedraque.JPG

    Rien absolument rien du côté de Stenay et de Sedan...

    Lire la suite

  • Sale temps pour Tariq Ramadan ! la Tribune de Genève l'accuse de "pédophilie"...

    caricature_tariq_ramadan_coran.jpg

    Voir http://www.lepoint.fr/medias/la-tribune-de-geneve-accuse-tariq-ramadan-d-avoir-couche-avec-des-mineures-04-11-2017-2169840_260.php

    Lisez, je ne vais pas épiloguer à n'en plus finir...

    Il aurait eu des relations sexuelles avec des mineures quand il était prof de français. C'est un excollègue à lui qui l'affirme et donc un témoin irrécusable et la chose aurait été révélée une semaine avant la plainte française pour viol. Evidemment en France on n'avait rien vu rien entendu ! Je cite :

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : D - ISLAM
  • Une nouveauté : le terrorisme anarcho-féministe

    Féminisme de merde.jpgMAJ : Aux dernières nouvelles les autorités se sont abstenues de réagir. Bien évidemment, elles étaient loin de s'attendre à un tel coup, fumant c'est le cas de la dire ! Mais vous verrez qu'elles n'oseront jamais dénoncé la folie d'un certain féminisme de peur d'augmenter les représailles. Et je ne suis pas loin de penser qu'on fera tout pour éviter de pincer les coupables et d'inquiéter leurs "porte paroles". Maintenant il y a un lien évident entre cet incendie et un autre beaucoup plus important qui est en lien avec la condamnation de jeunes qui ont kramé une voiture de police. Osera t-on mettre les bouchées doubles et enfermer tous les acteurs et complice de ce milieu terroriste ?

    Je me tue, presque depuis des siècles, à dénoncer ce poison mortel qu'est un certain féminisme de merde qui s'emploie actuellement à nous pomper l'air avec des histoires de harcèlement. Passe encore quand après des années ça tombe sur la gueule d'un Ramadan !

    Voilà présentement, après la poussée de l'orthographe inclusive dénoncée comme "péril mortel" pour la langue française par la sacro sainte Académie hexagonale, le recours à un feu soit disant purificateur. Trop de galanterie tue ces vieux cochons à la d'Ormesson qui vivent de politesses surannées sous une certaine coupole parisienne que l'on aimerait voir se fracasser sur la tête des guignols qu'elle surplombe.

    Qui se soucie encore de cette assemblée de vieux croulants mondains ? Ce n'est pas de cette manière pompeuse qu'il aurait fallu stigmatiser la chose. Bien au contraire il aurait fallu parler de folie furieuse de vulgaires détraquées qui ne rêvent que de couper les couilles aux mecs dans l'espoir de les supplanter.

    Lire la suite

  • Réactions...

    300px-Disputation.jpg

    Je reproduis ci-après des critiques qui m'ont été faites.

    Sur la question de l'EI, il est possible que je me trompe, cela pourrait même être probable mais il se trouve que je préfère tabler sur l'intelligence d'une majorité de musulmans qui devraient avoir au moins la reconnaissance du ventre et considérer qu'ils sont mieux chez nous que dans les pays de tyrannie dont ils proviennent.

    Le fait de m'être réconcilié avec un ex guénonien devenu soufi après avoir été très catholique n'est sans doute pas étranger à cette espèce de revirement mais que l'on ne se méprenne pas ! Si d'aventure un islamiste venait à me chier dans les bottes, il serait reçu avec les honneurs dus à son rang. Par chance je vis dans un endroit où, grâce à la prévoyance de notre Maire, on est encore préservé des mauvaises rencontres. Certaines communes ont évité l'implantation de HLMs et donc d'habitations à loyer modéré et si nous subissons une forte pression gouvernementale nous espérons éviter encore longtemps le genre de confrontation auxquelles certains quartiers sont soumis.

    Parenthèse sur le 6ème pilier de l'islam

    tariq ramadan.jpgMais n'allez pas croire que j'ai changé de point de vue sur l'Islam. On m'objectera du reste que les "bons musulmans" s'ils existent n'ont pas lu le Coran et particulièrement la sonate n° 9. Pardon je voulais dire la "sourate n° 9", j'ai reproduis le lapsus d'un ami musicien qui m'a fait l'observation. On notera au passage qu'une caricature de Tariq Ramadan en violeur parue dans Charlie Hebdo est en train d'ameuter les musulmans mais que les catholiques ne bronchent pas quand le même support représent Dieu le père abusé par le fils représenté une plume dans le cul...

    Incertitudes au sujet des origines du christianisme

    Je rappelle également que j'ai mis l'accent récemment sur les obscurités qui entourent les origines du christianisme. Ces origines ce sont au moins deux siècles dont on ne sait rien et ce que l'on nous présente comme "paroles de Jésus" peuvent avoir été plus ou moins manipulées. Bien sûr je ne peux pas croire que Jésus ait été marié à Marie Madeleine ou encore qu'il ait éprouvé un penchant charnel envers un certain Jean comme tel saint médiéval l'a prétendu pour aider certains disciples à supporter leur tendance "païenne" en matière de mœurs mais ce n'est pas une raison pour tomber dans une sorte de "catho-centrisme" plus ou moins contraignant.

    Il est un fait que pour obscures qu'elles oient les origines de l'Islam sont infiniment plus claires même si tout est relatif. J'ai fait ma part pour mettre à disposition du plus grand nombre certaines recherches telles celle d'un canadien qui a tendu à prouver que la Mecque n'a jamais été en plein désert arabique mais à Pétra dans l'actuelle Jordanie.

    La seule chose sûre c'est qu'il existe un Saint Suaire et que ce document est daté de l'époque du Christ et qu'il ne peut pas s'agir d'un faux mais d'un phénomène unique en son genre. Enfin et de toutes façons si la hiérarchie chrétienne daigner incarner ce que l'on sait du message attribué à Jésus le catholicisme présenterait un tout autre visage que celui qu'on lui connaît de sorte que j'applique les évangiles aussi fidèlement que je le peux et je me contrefous de toutes sortes de subtilités apologétiques qui me laisse de glace !

    Je tiens donc à montrer avant tout que si les commentaires ne seront jamais ouverst, je ne pratique pas pour autant la censure. D'autre part, si l'auteur souhaite améliorer son texte (que j'ai laissé tel quel en me contenant d'ajouter des sauts de ligne) je substituerai une version éventuellement améliorée.

    Et pour ce qui concerne mon salut éventuel, je me contente d'essayer d'être un "honnête homme" et ne me soucie nullement d'avoir toujours raison.

    Encore quelques mots sur Jean Robin

    Concernant les commentaires sur le "reniement de Pierre" vu par Robin, je verrai par la suite s'il est nécessaire d'y revenir. Les remarques faits sont trop expéditives et ne suis pas certain d'avoir tout compris.

    Le texte en question se trouve dans cette liste :

    http://textesjeanrobin.blogspot.fr/p/textes-de-jean-robin.html

    Je ne suis pas sûr que Robin lui-même soit derrière ce blog.

    Ce lien vers http://principestraditionnelsmusique.blogspot.fr/ où il est question de la dualité du dièse et du "bémol" m'incite à penser qu'il se peut que je connaisse fort bien l'auteur du blog dédié aux textes de Jean Robin. L'auteur de cette fausse dualité musicale (que je ne partage pas) et qui prouve qu'il n'a rien compris à mon livre si même il se trouve qu'il l'estime hautement est le même personnage qui sévit derrière un certain blog apocalyptique. Breton, seulement d'adoption il pourrait bien être l'auteur de la collecte des textes donnés de la part de Robin...

    Dans le première version de ce texte, j'ai émis un doute sur ces textes en fait ce sont des extraits de livres que j'avais oubliés.

    Lire la suite