Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sexualité, féminisme, Homosexualité, et divers

  • Cagade monumentale au sommet du Vatican : le pape François canonise un pape notoirement homosexuel !

    Paul VI pape diabolique.jpg

    ratzinger.jpg

    Un ami astrologue (c'est le seul que je connaisse qui soit au fait de toutes les techniques mais inutile de le solliciter il ne consulte pas) vient de publier une étude astrologique sur "la Montini" à propos de la canonisation d'un pape assez franchement "démoniaque" non parce qu'il fut gay mais parce que ses passions on sans doute permis à certains cercles d'influence de le tenir sous leur coupe. Soit il a collaboré de son plein gré mais il se peut aussi qu'on l'ai fait chanter...

    Voir : https://astrojournalblog.com/2018/10/14/paul-vi-le-pape-homosexuel/

    Attention : cette page donne un lien foireux vers un fichier en gzip et j'ai eu un mal de chien à en tirer quelque chose. Le lien télécharge un fichier sans extension et j'ai passé une heure à trouver une solution.

    Vous trouverez ici un fichier en pdf reproduisant la page de catholicapedia, un site qui dénoncer certaines anomalies. L'inconvénient de ce pdf est qu'il n'est pas indexé sur l'évolution possible de la page. Je ne comprends pas du tout la politique de ce site. En fait, j'ai noté des tas d'anomalies sur ce site dont une partie aurait été récupérée dans le cache de Google.

    Enfin beaucoup d'informaticiens sont tarés, l'est également celui de mon hébergeur qui interdit d'entreposer des fichiers txt qui sont sans danger.

    Notez que les cagades façon gay friendly n'ont pas manqué à Rome, il faut se souvenir de l'admiration de Benoist XVI et de son très remarquable secrètaire pour le fameux Gay Circus !

    http://resistance-catholique.org/articles_html/2011/01/RC_2011-01-24_un-spectacle-revelateur-au-vatican.html

    Lire la suite

  • Un ouvrage capital : "La cité perverse, libéralisme et pornographie" de Dany-Robert Dufour

    index.jpg

    Je me suis procuré ce livre sur le conseil d'un ami.

    Je ne suis pas sûr de pouvoir faire une recension scrupuleuse de ce pavé de près de 400 pages. C'est même très improbable car il n'existe aucune version numérique et je me vois mal le scanner de façon à pouvoir faire les nombreuses citations qui s'imposeraient.

    Le prologue est remarquable qui démontre que nous sommes tombé sous le joug d'une véritable pornocratie.

    Les choses commencent à se gâter dès le premier chapitre sur le XVIIIème siècle où l'auteur situe le grand renversement de la métaphysique occidentale, de Pascal à Sade.

    D'abord, il ne s'agit pas d'un renversement métaphysique mais plus simplement des conséquences d'un simple dualisme augustinien entre sa théorie opposant son projet d'un cité de Dieu à celle d'une cité du diable.

    Dans le fragment 43, p 51 l'auteur déclare que Augustin a négligé un détail - qui se révèle au moment où il affirme la nécessité du "mépris de soi". C'est, dit l'auteur, étrange puisque Augustin est tout simplement l'inventeur du concept de "personne" avec son intériorité en Occident.

    Un petite parenthèse pour souligner qu'un ancien lecteur m'a récemment rebattu les oreilles avec le personnalisme comme invention propre au christianisme. Oui certes mais c'est tardif et on retombe toujours sur le duo notoirement suspect de Paul et d'Augustin. Soit dit en passant l'orthodoxie consent du bout des lèvres à considérer Augustin comme "saint" mais rejette assez violemment la qualité de Père de l’Église qui lui est accordé par le catholicisme romain. Pour ceux que cela intéresserait voici de quoi s'informer sur la position de la théologie orthodoxe:

    http://www.forum-orthodoxe.com/~forum/viewtopic.php?t=1008

    Je ne suis certes pas très catholique puisque je consens a me revendiquer comme "un peu païen" mais il me semble assez difficile de vouloir me faire griller sur un bûcher en tant qu'hérétique.

    Lire la suite

  • GPA, PMA, avortement, transexualisme et Cie : petit essai d'inventaire d'une société bordélique

    GPA.jpg

    MAJ arrivée quelques minutes après l'annonce du post :

    A propos de votre récent post, deux petites précisions :

    1) le fœtus a un ADN différent de celui de sa mère (forcément car sinon elle n'engendrerait que des filles, identiques à elle), le fœtus ne fait donc pas partie du corps de la mère, elle ne fait que l'héberger, et elle n'a pas plus le droit de le tuer qu'un aubergiste qui tuerait ses hôtes façon "Auberge Rouge".
     
    2) En plus du phénomène de petits garçons élevés uniquement par une femme, sans repère masculin, on dénonce aussi de plus en plus qu'à l'école aussi, les garçons ne sont plus élevés que par des femmes, de la maternelle au CM2, les instituteurs étant très minoritaires, voire en voie de disparition. Non seulement, comme vous dites, ils sont supposés agresseurs sexuels par nature, mais nombre d'entre eux renoncent à l'enseignement primaire vu les risques d'accusations suite à une simple réprimande à un enfant, y compris 30 ou 40 ans plus tard...

    Bien à vous.

    Paul
     
     
    Paul est un ami de longue date, réfugié politique de longue date. On s'est connu en tant que musiciens. C'est aussi un excellent juriste, très affuté qui a eu à soutenir des procès épuisants et qui plaide jusque devant le conseil d'Etat. Il s'efforce d'influer sur les décisions en cours des parlementaires (députés et sénateurs), chose que je ne peux pas faire n'étant pas assez "diplomate". Je vise un autre public, celui des particuliers qui n'ont pas encore la cervelle en compote. Il faut pour cela user d'un langage particulièrement imagé qui soit en prise avec un style plus contemporain que celui des polémistes d'ancien régime ou encore celui des bretteurs trop "vieille France" comme l'était un certain René Guénon. Il faut vivre avec son temps et s'adapter !
     
    ============================

    Je m'aperçois que je n'ai pas su tenir ma promesse de prendre des vacances. C'est que quoique je fasse, je finis toujours par surmonter les coups de mou et la fatigue qui en résulte en rebondissant à la première occasion.

    Quelques réflexions en vrac, tellement le sujet me casse la tête et tend à m'énerver tout en m'occasionnant des nausées. Enfin le moyen de surmonter le malaise c'est encore de tenter de l'affronter avec des idées claires....

    Patience une vidéo amusante devrait vous récompenser de la peine prise à me lire. Il parait que fait et refait le tour du Web mais je suis assez casanier et je ne fréquente pas ou guère les "réseaux sociaux" qui sont une des inventions modernes les plus démoniaques et les plus aliénantes.

    Les français et la GPA ! Majoritairement pour ? Archi faux !

    D'après un Nouvel Obs datant de mars dernier, les français seraient pour la GPA, la gestation pour autrui.

    Faux archi faux ! On nous prend pour des crétins des Alpes !

    Seulement 32 % disent oui pour les couples hétéros et homos sans conditions. Mais on trouve au total 55% en décomposant des sous options. Un décompte à dormir debout ! Il n'y aurait dans ces 55% que 2% de oui pour les couples homos. En fait il manque le pourcentage pour les couples de lesbiennes, celui pour les couples d'homos mâles car ce sont les seuls chiffres qui pourraient être représentatifs d'une réelle ouverture des français. Mais on embrouille tout à dessein dans l'espoir de manipuler l'opinion de ceux qui sont réfractaires à cette pratique.

    Pour ma part je considère toujours que rien n'est jamais mauvais en soi et que bien des choses peuvent être acceptables mais sous certaines conditions. Seulement plus on complique les choses au niveau des lois plus on entrave cette forme de créativité judiciaire qu'est la part de la jurisprudence...

    J'ai assez étudié le droit pendant des années pour savoir que notre France républicaines a brillé par la sagesse de certains juges mais tout cela est en train de carrément foutre le camp... Et le Conseil d’État commence à donner des signes de faiblesse inquiétante dans certains domaines touchant notamment à la neutralité religieuse qui sied à une république bien née.

    La PMA ? Elle va profiter uniquement aux couples de lesbiennes en aggravant un déséquilibre existant

    Le curé d'Ars et les "filles mères"

    Je me suis faire dire de tout par un brillant avocat du catholicisme (suivez mon regard vers les posts précédents) parce que j'ai raillé le curé d'Ars au motif qu'il était obsédé par les bal du samedi soir.

    Lire la suite

  • Harcèlement de rue : Affaire Marie Laguerre, et si c'était une sorte de "montage"

    Frottez vous les yeux, regardez attentivement la vidéo et lisez bien en vous concentrant sur chaque mot...

    Observez bien cette vidéo, elle révèle au moins un détail ou plutôt des détails assez singuliers...

    Toute se passe dans le champ de vision de la caméra de surveillance de l'établissement dont on voit les clients. Le fille et son harceleur se croisent au delà de la terrasse. La fille est court vêtue, au ras de la moule pour être clair. Autrement dit, si la provoc n'excuse pas le harcèlement textuel, sa tenue que l'on aurait dite "immodeste" autrefois n'est celle qu'on attend d'une "honnête femme".

    Lire la suite

  • "La tyrannie du plaisir" d'un certain Jean-Claude Guillebaud

    tyrannie.jpgL'existence de ce livre m'a été signalée par un ami, ancien professeur éminent de Lettres, plutôt assez franchement athée et même voltairien qui l'a découvert dans un dossier du Journal La Croix dont un proche l'a fait bénéficier à l'essai.

    Il a retrouvé dans ce dossier trace des faits dont je l'avais informé concernant le traitement de l'homosexualité depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours.

    L'auteur est un chrétien de gauche et il n'apparaît pas hostile à priori à l'orientation dont il s'agit. Il avoue avoir cru en Mai 68 et s'en être réjouis avant de déchanter. Comme l'ouvrage se trouve aisément d'occasion pour 3 francs 6 sous, je l'ai acquis et j'ai entrepris de la lire. Tout va bien jusqu'au chapitre 6 intitulé L'Antiquité imaginaire.

    Toute ce qui concerne les effets paradoxaux de mai 68, cette révolution sexuelle de la jeune bourgeoisie estudiantine témoigne d'une certaine lucidité. Il commence par pointer la grande cause du retournement que l'on est en train d'observer, à savoir certains excès "pédophiles" qui sont apparus dans la foulée de Mai 68. Il faut rappeler qu'un certain "gauchisme" avait imaginé de "libérer" la sexualité des enfants et des adolescents dans un but de guerre, à savoir de faire saborder le modèle classique de la famille traditionaliste.

     
     

    Lire la suite

  • John Boswell et les unions de même sexe dans l'Europe ancienne

    Quand-Jésus-cautionnait-le-mariage-gay.jpgJ'ai évoqué à plusieurs reprises le contenu de ce livre dans l'ancienne version de ce blog avant qu'il ne saute à la demande d'un certain de ces foutus convertis à l'islamisme schuonien.

    Constatant à plusieurs reprises que certaines notes de Wikipédia ont évolué de manière très positive, j'ai eu l'idée de revoir celle concernant l'historien médiéviste américain. Et j'y ai trouvé la précision suivante :

    L'historien Brent Shaw a ainsi accusé Boswell de manifester son ignorance des études récentes sur le rite de l'adelphopoiia (création de frères). Et ce passage renvoie à une note contenant ceci :  A Groom of One's Own?

    Il est assez remarquable d'avoir à constater que du côté francophone, on a fait totalement l'impasse autour de ce travail et la seule recension existante vient d'une certaine Claudine Leduc qui, tout en résumant le contenu du livre, avoue à la fin son incompétence (sic) quant à juger de la pertinence de la thèse de l'auteur qui a vu dans les rituels qu'il a transcrit des mariages de même sexe, ce qui est impossible.

    Qu'en est-il réellement ?

    Lire la suite