Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rechercher : Notre Dame de Paris

  • Un concours pour la défiguration de Notre Dame de Paris

    Je veux bien croire Asselineau quand il dit que Macron, aura été frappé par la coïncidence du sinistre puisqu'il est serait devenu visible à 18 h 43, soit à peine plus d'une heure avant que le Président devait rendre compte au français du résultat de ses longs monologues...

    Asselineau n'a pas stigmatisé le concours d'architecture; c'est dommage...

    Orgueil jupitérien

    Certes on discerne de l'émotion dans sa voix mais l'idée consistant à lancer un concours pour la restauration de la flèche par le Ministre est une cagade odieuse qui nous promet des horreurs. Non seulement Notre Dame aurait brûlé faute de consacrer aux monuments historiques les crédit nécessaire pour les entretenir et les protéger mais cette époque de merde que nous vivons voudrai imposer sa griffe sur le monument...

    Sauf que notre "Jupiter" a été comme foudroyé

    Asselineau a souligné un détail auquel je n'avais pas pensé. Je n'y avais pas pensé parce que je regarde l'histoire de France d'assez loin...

    Avant que Notre Dame de Paris ne s'élève dans l'ile de la cité, au temps des gallo-romains existait un temple consacré à Zeus/Jupiter. Et Macron a eu le culot de s'identifier à ce dieu...

    Malheureusement, un fort % de français ont de la merde dans les yeux et ces phénomènes de synchronicité très symbolique leur passe loin au dessus du crâne. Il n'y a que les "tradis" pour les distordre en faveur de leur propre idolâtrie millénariste...

    Je n'avais vu, pour ma part, que des détails assez ponctuels. D'abord je pressentais que la vogue des incendies et explosion diverses depuis octobre/novembre 2018 plus une énorme explosion dans Paris nous annonçait une année chaude. Il ne m'est pas venu à l'idée que la toiture de Notre Dame allait s'enflammer. Ce que je craignais plus ou moins et ce que je continue de redouter c'est une guerre civile et une prise en mains de l'armée sans parler d'un développement exponentiel d'une atmosphère et de pratiques franchement staliniennes...

    Pudibonderie médiatique

    Architecture0.JPG

    Ci-dessus ce que vous trouvez si vous cherchez "Notre Dame concours d'architecture détournements". Mis à part la bouteille de champagne ou le pommeau de douche, les images les plus drôles ont été censurées.

    Pourquoi ? Parce que nos médias pourris ne veulent pas prendre le risque de ridiculiser ouvertement une idée calamiteuse du premier ministre. C'est que l'Elysée distribue des subventions pour soit disant soutenir la presse papier rendu précaire par la concurrence d'Internet.

    En fait pour trouver les propositions les plus remarquables, il faut suivre des liens sur Twitter de sorte que c'est ainsi que les images en questions échappent à une indexation dans les moteur.

    Les propositions les plus remarquables

    Architecture 1.JPG

    Sans commentaire...

    Architecture 2.JPG

    Parfait pour attirer la foudre autrement dit la colère de Zeus à qui le premier temps avait été dédié. Parfait également comme repoussoir à l'adresse des influences spirituelle. Un feng shui catastrophique...

    Architecture 4.JPG

    Le pommeau de douche pour prévenir les futurs incendie si on reconstruit en bois. Excellent exemple d'humour à la française...

    architecture 5.JPG

    Gentillet, c'est l'image qui a été retenue par les médias sur Internet parce qu'elle est la moins offensante...

    Architecture7.JPG

    Une flèche "façon Gilets Jaunes"... Amusant mais on voit que techniquement, faute de savoir se servir de Photoshop, les révoltés manquent cruellement de moyens.

    Architecture 3.JPG

    Même pas en rêve ! Un petit coucou à l'adresse de Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, un collègue conférencier croisé à Reims en face des ruines de la chapelle des Cordeliers...  

    Architecture 6.JPG

    Une première ébauche à laquelle je donne volontiers le premier prix mais voici une version mieux élaborée. C'est la solution qui m'était immédiatement venue à l'idée. La chose est un peu grosse pour qu'une certaine Hidalgo puisse s'asseoir dessus mais voilà une excellente réplique à une provocation qui a fait date. Un enfant a pu prendre ça pour la représentation d'un sapin mais tout le monde sait que l'on appelle ce truc un "plug", où si l'on préfère un "gode". Voici une version aboutie de l'idée :

    Architecture8.JPG

    Pour ma part, j'ai demandé à un ami qui sait manier Photoshop à la perfection de coller sur l'image de Notre Dame une bite réaliste bien couillue et en érection et susceptible d'éjaculer en direction des tours. Afin de sauver à nouveau l'orgue de Cavaillé si le besoin s'en faisait sentir. Mes collègues Lefevre, Latry et le jeune "kid" (biquet) nommé Vincent Dubois pourrait nous en faire une dépression et ce n'est pas utile. 

    Je regrette d'avoir encore risqué de choquer les âmes trop sensibles, mais il arrive un moment où il faut, pour être clair, ne pas craindre la vulgarité. Dans le présent cas de figure, la légèreté de l'esprit français, risque au fond de faire plus de mal que de bien.

    Il est évident qu'une seule solution est envisageable : conserver l'apparence extérieure et recourir pour la charpente à une solution à la Deneux. Enfin si on trouve le moyen de greffer en guise de flèche une "incongruité" comme celles dont notre époque possède le secret, c'est que peut-être les catholiques ne méritent que cela.

  • Notre-Dame de Paris, fragilisée par la canicule et prête à s'écrouler : l'incendie et ses suites :

    Après des maçonneries gorgées d'un volume d'eau déversé équivalent au contenu de 8 canadairs, on craint que la sécheresse actuelle ne fragilise les mortiers de la voûte. C'est à se demande s'il ne faudrait pas souhaiter que l'édifice s'écroule en partie sur lui-même car ce serait peut-être le seul moyen de faire en sorte que les langues se délient au sujet de la suspicion, on ne peut plus manifeste, d'un incendie qui ne peut être que criminel. Cela dit le risque est limité, nous n'avons eu que 2 courts épisodes de canicule.

    Cela dit j'aimerais revenir sur la thèse d'un traitement antifongique comme étant "l'arme du "crime" en ce qu'il aurait contenu une substance incendiaire.

    On a beaucoup parlé de thermite mais mis à part mon article, très développé sur ce point, on ne m'a signale que seulement deux interventions solides à ce propos de sorte qu'il me parait utilise de revenir sur le sujet. 

    https://stopmensonges.com/incendie-notre-dame-de-paris-comment-eliminer-definitivement-la-these-de-lattentat-juste-avant-les-vacances-dete-des-francais/

    Concernant ce dernier ce sont les commentaires qui sont à prendre en considération. Sauf que mon propre article reste le plus détaillé.

    http://dossierschuonguenonislam.blogspirit.com/archive/2019/04/24/notre-dame-en-flammes-apotheose-infernale-d-une-longue-serie-3137190.html

    Concernant les autres contributions sur le sujet la plus intéressante est celle-ci car elle émane d'un officier, bien sous tous rapports, dont je cite quelques passages en vous renvoyant au texte original pour les justifications :

    https://www.officierunjour.net/editoriaux/notre-dame-un-incendie-providentiel-ou-un-scandale-d-etat/

    Notre Dame, un incendie providentiel ou un scandale d'Etat ?

    Par le Col. Yves Logette - le 16/05/2019

    Mes remarques sont en bleu et en romain... J'ai surligné les passages les plus intéressants. Des réserves s'imposent sur quelques point mais cette intervention dénote, pour un militaire, un certain courage. Qualité devenue fort rare de nos jours !

    L’incendie de la toiture de Notre-Dame survient fort à propos. Tiens, tiens !

    Et si le gigantesque brasier cachait un énorme scandale d’Etat ?

    L’incendie de la toiture de la cathédrale Notre Dame, le 15 avril 2019, a surpris et choqué le monde entier par sa brutalité, son ampleur et, surtout, par la rapidité de sa propagation au sein d’un ensemble de poutres dures comme de la pierre. Dès le lendemain, dans un premier billet, j’émettais des doutes sur le caractère « accidentel » immédiatement asséné par le pouvoir et relayé servilement par des médias complaisants.

    J’envisageais alors, soit un acte anti-chrétien survenant après l’incendie volontaire de l’église Saint-Sulpice dans le VIème arrondissement le 17 mars, donc un mois avant (notons que 10 églises ou cathédrales ont brûlé en France (1) depuis juin 2018 et qu’il y a eu 878 profanations en 2017 puis 1063 en 2018, environ 3 par jour), soit un acte terroriste d’un groupe, affilié à Daesch ou Al-Qaïda par exemple, voulant venger la perte de leur territoire en Syrie et Irak.

    Surprenant et même assourdissant est le silence des mouvements terroristes qui auraient pu profiter de l'occase pour semer la terreur en revendiquant faussement un attentat. C'est un peu comme si l'hypothèse d'un incendie criminelle sous bannière islamo fondamentalistes les avait effrayés mais quel empressement de la part du gouvernement a éliminer cette hypothèse, la plus vraisemblable à première vue du moins...

    Puis, à la lecture de l’abondante « littérature » sur l’évènement, une troisième cause, donc un nouveau responsable, me semble émerger derrière l’écran de fumée « officielle » de l’accident et de la responsabilité, vite trouvée, de la société de montage Le Bras. Cette nouvelle cause, si elle vraie, mettra en lumière un immense scandale d’Etat.

    Je m’explique :

    L’insistance des autorités, leur précipitation même, à ne retenir que l’unique piste « privilégiée », celle de « l’accident », le fut avant même que les flammes gigantesques ne soient éteintes et avant même que de quelconques experts puissent s’engouffrer dans la cathédrale, dans les pas des pompiers encore à l’œuvre. Curieux, cette précipitation à étouffer d’autres causes potentielles ! Suspect même. Comme il est curieux d’ailleurs que la Police scientifique ne commence son travail que 10 jours après l’incendie (2).

    Ce fut tellement suspect que c'en est franchement grossier !

    Aussitôt, sans réelle possibilité d’investigation ni discernement aucun, la servilité des MSM (médias main stream) se range docilement derrière la voix officielle. Regardez avec quelle virulence et agressivité, Jean-Marc Morandini affronte un élu de Neuilly qui a osé dire (3) que « nous n’en savons rien si c’est accidentel ».

    Stupéfiante et plus que scandaleuse cette franche complicité

    Le feu est parti d’un lieu distant des échafaudages, donc loin du lieu des travaux incriminés. Lesquels « travaux » n’avaient pas encore commencé car on en était seulement à la phase montage de l’échafaudage métallique (qui ne nécessite aucun chalumeau). Pourtant, toute l’imagination journalistique s’est concentrée, non pas sur la possibilité d’un acte volontaire, mais sur une faute des ouvriers ou de l’entreprise, comme si la cause était entendue (mégots, feu qui couve sournoisement et depuis longtemps, fils électriques dénudés, courts circuits, ouvriers soudeurs négligents, ascenseur en activité créant un arc électrique, alarmes incendie défectueuses, etc4 ...). Je tiens le pari que l’entreprise de montage et de réparation sera rendue seule responsable et paiera. Point barre.

    Un bémol tout de même, ce n'est pas l'entreprise qui va payer mais son assurance qui va se débattre

    Pourtant, l’échafaudage autour de la flèche de Violet le Duc a résisté au brasier, lui, preuve qu’il était bien monté.

    Les poutres de « la forêt » de ND, vieilles de plus de 800 ans, ne peuvent pas brûler aussi facilement.

    Voyez cette vidéo (5) à titre de démonstration. Des experts des monuments historiques et des architectes (notamment l’architecte en chef des monuments historiques –ACMH- le disent et ne comprennent pas cet embrasement soudain et monstrueux. Voir cet extrait ici (6).

    Les pompiers eux-mêmes ont expliqué qu’en arrivant sur place, ils étaient dans une phase de sidération tant cet incendie s’est développé étrangement vite. Ensuite, ils ne comprennent pas pourquoi l’eau qu’ils déversaient augmentait au contraire l’embrasement du foyer.

    Ce point, savoir l'eau qui aurait attisé les flammes n'est pas documenté; Il faut raison garder...

    Les poutres ne peuvent pas brûler aussi facilement sans un additif ou accélérateur  pyrotechnique.

    L’étrange fumée jaune dégagée par le sinistre est le signe incontestable de la présence d’un oxyde métallique que les pompiers appellent « accélérateur d’incendie ».

    On peut donc penser que les poutres étaient enduites d’un produit de type « thermite 7 » qui est un composé d’oxyde de fer et d’oxyde d’aluminium (utilisé pour souder les rails de chemins de fer, par exemple), ce qui provoque, en brûlant, la couleur jaune orangée (que montrent toutes les vidéos) des énormes volutes de fumée, sans doute entretenue par le plomb fondu (8).

    D’où venait ce produit ?

    En Février dernier, la charpente aurait été traitée (voir le reportage sur A2) contre les insectes avec un gel. Elle ne l’avait jamais été depuis plus de 800 ans. L’entreprise qui a « désinsectisé » a dû faire preuve de talent car pulvériser du gel à 15 m de haut n’est pas à la portée de tout le monde. Suite à ce traitement, le bois change de couleur et devient un peu couleur acajou. Le 15 avril la charpente prend feu et, assez significativement, le feu augmente au moment où les pompiers interviennent comme si l’eau activait les flammes. La charpente est en chêne, or le chêne sec ne fait pas de flamme, il rougeoie.

    L’entreprise, qui a désinsectisé aurait été bernée en répandant non pas un produit désinsectiseur mais un produit pyrotechnique qu’on lui a obligatoirement fourni car elle n’est pas en mesure de le produire sur le plan chimique.

    Le produit de type « thermite », composé d’oxyde de fer et d’oxyde d’aluminium, donne cette couleur acajou obtenue après la pulvérisation et donne cette couleur jaune-orangée des flammes de l’incendie.

    Depuis Février, le produit sans doute associé à une colle a séché et s’est solidifié sur les poutres comme une pâte devenue très fine, une sorte de vernis....

    On suppose que l'entreprise a gardé un reste de produit, à moins qu'on ne lui ait volé le reliquat. La prudence aurait consisté à mettre en lieu sûr un échantillon. On en reparlera quand on en viendra à la riposte des assurances.

    D'autre part, j'ai noté que 300 m2 de charpente ont été traité et donc seulement la zone sous la flèche. Ce qui peut correspondre à la surface externe des poutres concernée. La flèche était clairement visée et sauf erreur il y aurait eu 2 départ de feux dont une explosion très visible. En d'autres termes toute la charpente n'a pu être traitée ce qui pose le problème de la rage des flammes hors zone fléchée. Quand à la fumée jaune c'est le plomb. S'ajoute du reste au scandale de l'incendie, le problème d'une éventuelle intoxication au plomb qui a quand même donnée lieu à la fermeture d'écoles ! Mais là encore on discute sur les seuil comme pour l'histoire du tritium dans la flotte des fleuve comportant une centrale nucléaire sur leur parcours, soit tous les grands fleuves hexagonaux, excepté celui qui débouche dans le delta niçois. 

    Le 15 avril (on pourrait aussi discuter le « choix » de la date), il ne suffisait plus que de mettre à feu un vrai « pot thermique » (au magnésium par exemple), générant une chaleur intense de 2200 degrés pour allumer ainsi toute la charpente pré-imbibée (et non pas désinsectisée).

    Qui aurait allumé ce brasier ? Des vidéos ont montré une personne sur le toit, une heure et demie avant le drame, activant un dispositif provoquant des éclairs ou des flammes orangées-jaunes.

    Ce point n'est pas documenté et fait référence à la confusion avec une statue. Du reste point n'était besoin d'un intervenant dans les combles. J'ai expliqué qu'on trouve sur Internet de quoi faire de la thermite et comment l'allumer à distance avec un simple portable. Il est du reste clair qu'il y a eu deux départ. Peut-être qu'un troisième n'a pas fonctionné mais on ne le saura jamais car comme l'a dit Eric Zemmour, si c'est un attentat la chose sera occultée. Mais si l'actuel locataire de l'Elysée ne parvient pas à faire, prolonger son bail, tout peut arriver... On notera que 3 juges d'instruction pour un accident ça fait beaucoup...

    Étrange également que l’on ait restreint l’accès aux tours, ce soir-là, une heure plus tôt que d’habitude (18 h 30) et fait sortir tout le monde de la cathédrale sans bousculade, juste à temps (9). C’est par les tours que l’on accède à la charpente. 

    C’est là qu’il faut évoquer le grand projet de rénovation de toute l’île de la Cité que les élites parisiennes poussent depuis le début des années 2000. Car Notre Dame serait incluse dans un grand plan (10) de réaménagement des bâtiments majeurs de cet îlot central, au cœur de Paris (Palais de justice, Préfecture de Paris, Hôtel-Dieu) gérés par l’Etat, ça tombe bien. François Hollande lance une mission d’étude sur le sujet en décembre 2015 (11)

    Pour la suite voir le texte original. Une chose est à peu près certaine la cathédrale Notre-Dame est probablement insusceptible de retrouver son éclat pour les prochains Jeux olympiques.

    Yves Logette

    Mai 2019

    Complot, attentat ou pas, l'actuel président passera à la postérité comme "porte poisse"...

    Petite revue d'une dégringolade faramineuse

    Je rappelle que si le mouvement des Gilets Jaunes s'est dégonflé, il laissera le souvenir d'une répression des plus sauvages et des plus criminelles.

    Affaire Legay

    L'affaire Legay (Nice) met l'accent sur la forfaiture d'un procureur déjà passablement décrié dans le cadre de célébrissime attenta de Nice :

    https://www.lepoint.fr/faits-divers/affaire-legay-le-procureur-de-nice-aurait-voulu-proteger-emmanuel-macron-24-07-2019-2326419_2627.php

    Le téléphone "perdu" de Benalla ressort des limbes

    A noter également que le téléphone soit disant perdu de Benalla a fini par parler qui révèle que le président a été mis au courant des exactions de son garde du corps et qu'un membre de son entourage a confirmé (par intermédiaire) qu'il entendait couvrir son copain.

    Castaner un "chat teigneux"

    La violence engendrée par un certain Castaner (étymologie : castagne dérivé de châtaigne, et même "chat teigne" car ce type est un vrai fauve...), avec la noyade d'un jeune particulier dans le prolongement à une opération de police contestée laisseront des souvenirs impérissables.

    Celui qui sort l'épée périra par l'épée. Un retour du boomerang n'est pas exclu...

    L'imposition "dogmatique" des 80 k/h : un déni du Conseil d'Etat

    Sans parler du sort lamentable des recours en Conseil d'Etat contre l'imposition "dogmatique" des 80 km/h et des atteintes multiples et diverses à la liberté d'expression.

    La justice française à son plus haut niveau est celle d'une république bananière.

    Des médias russe super alignés...

    Concernant l'incendie de Notre-Dame, il faut noter que Sputnik et RT France n'ont pas brillé par l'indépendance qui ont reflété le consensus imposé par l'état hyper fliqué qu'est devenu la France.

    Permanences députassières malmenées

    Ne nous étonnons pas dans ces conditions que des permanences LREM ait été attaquées voire saccagées en riposte aux députés qui auraient voté l'accord transatlantique (CETA). Ce qui est franchement risible c'est de voir les "victimes" se plaindre. En effet quand l'Assemblée Nationale est dominée par une horde de députés plus ou moins complètement décérébés, il n'y a pas lieu de s'étonner qu'il ne reste guère que la voie d'un certain terrorisme.

    Une "reine des salopes" comme ministresse de la condition féminine

    A noter dans ce cadre, les mensonges de la Schiappa qui n'a souffert d'aucune attaque ciblée et personnelle de son domicile. Marlène Schiappa surnommée par Atlantico la reine des salopes.

    Un qualificatif parfaitement mérité car s'il n'est pas interdit de parler de sexe, il faut pouvoir l'évoquer de manière "décente" sans jamais sombrer dans la vulgarité la plus crasse.  Je cite sa fiche sur Wikipedia :

    Elle publie des ouvrages sous le pseudonyme de « Marie Minelli ». Plusieurs livres sortent sous ce pseudonyme, sans qu'il soit avéré qu'ils soient tous de la plume de Marlène Schiappa : Osez réussir votre divorce en 201129, "Les filles bien n'avalent pas" et

  • Incendie de Notre-Dame : on nous prend vraiment pour des imbéciles !

    photos.-incendie-notre-dame-paris-les-images-stupefiantes-des-degats-interieur-cathedrale.jpg

    Une solution pour améliorer la lecture des posts consiste à cliquer sur "imprimer" pour améliorer le rendu à l'écran.

    Pour relire l'article initial, revu et surtout augmenté (et partiellement corrigé). Cliquer sur l'image. Merci !

    Cet article a été corrigé maintes fois et en particulier le chapitre relatif à un traitement antifongique de la charpente.

    Ce que l'on en sait exclut que la totalité de la charpente ait pu être traitée à l'aide d'un gel qui aurait contenu de la nano-thermite. (02/05/2019)

    Tentative de reconstitution d'après "La Mare aux Canards" et "Marianne" du 10 au 16 mai

    Le célèbre palmipède qui rappelons le, a favorisé l'élection de l'actuel présidant en flinguant opportunément un certain François Fillon, s'est fendu à plusieurs reprises (24 avril, 30 avril et 8 mai) d'un essai de reconstitution. Il en ressort que 35 minutes ont été perdues avant la localisation de l'incendie. La société en charge de la sécurité (Elitys) avait réduit son personnel à 1 agent ne connaissant absolument pas les lieux, lequel s'est trompé de localisation qui a cherché en vain dans les combles de la sacristie.

    Pour de plus amples explications sur l'organisation sécuritaire très déficiente de la cathédrale, voir Marianne n° 1156. il est à noter que bien qu'il existerait un répétiteur d'alarme à la sacristie, personne ne s'est soucié de localiser exactement la première alerte.

    On apprend que les colonnes sèches disponibles ne débitaient pas assez, que les pompiers de Paris ont du recourir à du matériel venu des Yvelines et que la grande échelle autrefois disponible limitée à 45 mètres avait été vendue à la ferraille dans les années 80 ! On hallucine !

    Il faut rappeler qu'à peine une heure après le déclenchement du sinistre, le procureur de service a exclu la thèse de l'incendie criminel donc volontaire en imposant la thèse accidentelle y ajoutant le pléonasme d'un caractère involontaire. Fixant ainsi les limites à une enquête en cours, enquête qui ne risque pas de déboucher sur la possibilité d'un crime et éventuellement d'une conspiration.

    La thèse d'un incendie due à des mégots ne tenant pas la route vu qu'on n'a pas fumer dans les combles, les employés à la restauration étant harnachés de masques à cause de la poussière de plomb, on a fini par plus ou moins admettre que les pauses cigarettes ont eu lieu sur la promenade en pierre entourant le toit et la thèse d'un court circuit dans l'alimentation de l'ascenseur externe à la cathédrale relevaient de la pure fantaisie.

    On met à présent en cause une installation électrique plus ou moins provisoire de cloches dans la flèche et dans les combles ces dernières sonnant pendant les offices...

    Après les "compteurs intelligents" les "court-circuit futés"...

    On apprend grâce au minutage du Canard que les carillons ont sonné à 18 h 04 soit 12 minutes avant la première alerte incendie, et 26 minutes avant la seconde soit à 18 h 30 heure à laquelle des témoins racontent avoir vu, à ce moment là des petits débris noirs qui commençaient à voltiger de la clef de voûte du transept, situé à la verticale de la flèche.

    Il ne faut pas se foutre du monde : si court jus il y aurait eu, il n'a pas pu embraser la base de la flèche en moins de 30 minutes quand des lampes à souder s'avèrent incapables d'enflammer une poutrelle de chêne vieille de 35 ans. Super intelligent un court-circuit qui fout le feu au monument parisien le plus visité environ 1 h 30 avant la conférence d'un président qui n'avait plus rien à dire.

    Descente du "Saint-Esprit" en mode infernal

    N-D-P-7.jpg

    Ce tableau est celui d'un May datant de 1634 qui était conservé dans la cathédrale, il représente une pratique locale consistant à enflammer des petits morceaux de textile à partir des combles et à les faire descendre de la nef par des trous prévus à cet effet lors des fêtes de l'Ascension. Sauf que le 15 avril de l'an de disgrâce 2019, il s'est agi de morceau de bois carbonisés.  

    Il y a bien eu une explosion assez impressionnante au début de l'incendie 

    Indépendamment de cette explosion, une vidéo tiré d'une webcam circule mettant en scène un homme et un flash. Mais l'éclairage ne correspondant pas à l'heure de départ du feu. Ce que l'on a vu c'est probablement l'arc électrique correspondant à un coup de soudure électrique sur l'échafaudage.

    De plus, l'hypothèse du "coup fourré" implique une préparation millimétrée avec mise à feu à distance par portable avec SMS codé activant un récepteur à carte Sim façon domotique. Il suffirait sans doute de passer au crible les communications reçues par les antennes du secteur pour trouver quelque chose. Sauf que toutes les précautions ont du être prises pour empêcher toute indentification de l'artificier ayant appuyé sur le bouton "feu". Il est aisé de se procurer cette sorte de cartes à l'aide de faux papiers, surtout si le coup vient d'un des services spécialisés existant sur cette planète.

    En revanche on a parlé d'une explosion, explosion qui ne peut découler de l'éclatement, sous l'effet du feu, d'une ou plusieurs poutres. On veut bien qu'il se soit trouvé une bouteille de gaz sur le chantier mais pour quoi faire ? L'explosion a eu lieu dans les combles mais aucun travail de soudage nécessitant l'emploi de feu n'était en cours. Et de toutes façons l'explosion est largement postérieure à l'embrasement. Elle n'est donc pas une cause première de l'incendie. Cette explosion a bien eu lieu, en voici la preuve :

    L'explosion se voit clairement au tout début de la vidéo.

    Voici un extrait ciblé très spectaculaire.

    En tout état de cause, l’explosion montrée par Envoyé Spécial ne peut pas être à l’origine de l’incendie, car elle s’est produite à 19h45 environ, quelques minutes avant la chute de la flèche, tandis que l’incendie avait commencé plus d’une heure auparavant. En revanche cette explosion a pu percer la voûte côté transept sud et fragiliser celle de la croisée.

    Des amateurs de reliques auraient ramassé des morceau de charbon projetés à 100 mètres de l'édifice. Cela fait un peu loin... 

    Dans une histoire de ce genre la relation des événements alors que tout le monde est encore sous le choc est souvent déterminante. On laisse passer des détails qu'il est impossible de rattraper ensuite. Un détail hautement suspect est l'affirmation du procureur parlant d'un incendie accidentel et involontaire tout en mentionnant que l'enquête allait être fort longue. Autre détail, la longue déclaration d'un Benjamin Mouton, contrairement à ce qu'on affirme du côté des soraliens, il n'a pas parlé d'attentat, au contraire il s'est refusé à faire le moindre hypothèse. Bien sûr, il est devenu personna non grata et on ne le reverra plus. 

    1242 + 777 = 2019 : Une vengeance talmudique ?

    1000699.jpg

    Cette thèse a été évoquée du côté du "soralisme" par un certain Stéphane Blet, un rouquin qui serait présentement à Istanbul et qui a mis en garde son public contre un certain Juan Branco. Blet est présenté quelque part comme un pianiste concertiste vivant à Istanbul. J'ai cru qu'il y avait confusion avec un homonyme ayant enseigné à l'Ecole Normale de Musique. Sur ses vidéos, Blet parait avoir 35 ans environ et il faut un œil attentif pour constater que la forme du visage est la même que celle du musicien de 50 ans représenté sur Wikipédia. Décidément, les mystères de l'incendie de Notre-Dame attirent pas mal de musiciens.

    Blet a forcé un peu les choses, la place de Grève ne se situe pas sur le parvis de Notre-Dame mais devant l'actuel hôtel de ville parisien et Benjamin Mouton s'est refusé à poser la moindre thèse pour expliquer l'incendie. D'autre part, le nombre 777 est certes un nombre remarquable (comme le 666) mais il n'est nullement spécifique d'un ésotérisme juif. C'est un nombre d'accomplissement. Le seul point susceptible d'attirer l'attention sur un complot d'origine sioniste est la prise de position d'un certains rabbin.

    En revanche un brûlement de Talmud a bien eut lien en 1242, je cite Wikipédia :

    Le procès du Talmud, appelé aussi brûlement du Talmud, disputation de Paris ou controverse du Talmud1 (hébreu : ויכוח פריז Vikouah Pariz) est un évènement majeur de l'histoire des Juifs et de leur relation à la chrétienté.

    Tenu à l'instigation de Nicolas Donin, un Juif converti au christianisme, il oppose ce dernier et des ecclésiastiques à quatre rabbins, dirigés par Yehiel de Paris en présence du roi Louis IX de France. Commencé en 1240, il se conclut par la crémation de nombreux exemplaires du Talmud sur la place de Grève en 1242. Il crée de la sorte un précédent sur lequel s'appuieront d'autres disputations judéo-chrétiennes, principalement en Espagne.

    La thèse d'une vengeance divine a été évoquée en Israël par un rabbin d'origine française.

    http://fr.timesofisrael.com/le-feu-a-notre-dame-un-chatiment-de-lautodafe-des-talmud-au-13e-siecle-rabbin/

    Tout est possible de la part de la divinité tribale très coléreuse et excessivement jalouse appelée Yahvé, qui du reste ne s'est point manifestée au Sinaï mais serait apparue sur le Mont Horeb en Arabie (cf. les travaux de Thomas Römer sur les milieux biblique exposés au collège de France). A moins qu'il ne s'agisse d'une très basse hypostase d'un caractère assez maussade... 

    Ma "bague magique" venant d'un hiérarque bouddhiste thaïlandais, laquelle me picote, voir me brûle l'annuaire droit (quand un grave danger me guette) m'avertit que je m'aventure sur un chemin assez dangereux mais tout est relatif car après avoir rédigé les lignes qui précèdent, je découvre qu'hier, donc le 29, est apparu plusieurs versions d'une reconstitution que je laisse à notre appréciation.

    https://stopmensonges.com/notre-dame-limpardonnable-haute-trahison-explosions-incendiaires-nanothermite-nombreux-complices/

    Cette version seconde présente l'avantage d'une mise en valeur typographique des passages clefs.

    L'original est ici :

    https://changera.blogspot.com/2019/04/notre-dame-limpardonnable-haute-trahison.html

    Voir également : https://changera.blogspot.com/2019/04/notre-dame-crime-avec-premeditation.html

    Une page qui renvoie vers une autre portant sur une thèse criminelle à base d'énergie dirigées qui aurait été mise en œuvre pour les incendies en Californie. Notez à ce propos que j'entends bien souligner que faute d'avoir étudié cette thèse, je ne saurais la cautionner car de toutes façons, dans le cas de Notre Dame de Paris, il n'était pas nécessaire de recourir à ce genre de sophistication.

    Une dernière réserve : je maintiens que si conspiration incendiaire il y a eu, la chose s'est faite dans le dos de nos dirigeants. D'autre part, j'entends me démarquer également de la thèse de Stéphane Blet qui pense que ceux qui ont magouillé pour imposer Macron comme gouverneur de la France, n'ont pas l'intention de le lâcher. Je n'ai pas écouté son discours mais je suis tombé sur un passage où il déclare se ficher de son éventuelle réélection. Or il avait annoncé avant même d'être élu, qu'en quelque sorte il ne ferait pas long feu, au motif qu'il considérait ce dans quoi il allait s'engager comme très usant. Les termes précis employés, je ne m'en souviens pas et j'en ai tiré comme impression qu'il aurait prévu de se planquer sans doute hors de France après avoir fait les réformes qui lui auraient été commandées. Savoir en particulier l'abolition des progrès accomplis, sous l'égide d'un certain conseil national de la résistance, durant ce que l'on appelle les trente glorieuses.

    Au final, Stéphane Blet, qui s'est fendu d'un livre assez ridicule sur la Franc-Maçonnerie, est un exemple assez caractéristique de "complotisme" qui sert les intérêt du "Système" lorsqu'il s'agit de nier tout espèce de "coup fourré".

    Une pluie de coïncidences ésotériques

    le-diable-1.png     tour.jpg

    On a noté de 777ème anniversaire du brûlage de 24 charretées de Talmud et autres écrits juifs.

    Le 15 avril était l'anniversaire du naufrage du Titanic.

    C'était symboliquement le début de la montée au Calvaire de Jésus.

    Le 15 est représenté dans le Tarot par le Diable.

    Le 16, date du lendemain l'est par la Tour foudroyée.

    En revanche, on ne peut pas établir de lien avec l'incendie survenu, même jour, même heure dans les parages de la mosquée Al-Aqsa et Jérusalem.

    En faisant abstraction du premier élément, on peut voir là le signe d'un avertissement divin en direction des catholiques. 

    Toutefois, plusieurs faits sont à rapprocher :

    Le sinistre a précédé de peu le discours que devait prononcer le Président (lequel n'avait rien à proposer, le contenu du discours ayant fuité peu avant), offrant ainsi au gouvernement une magnifique occasion de faire diversion avec un projet de reconstruction et pas de restauration avec un concours international pour le remplacement de la flèche.

    Si incendie criminel il y a eu, seule la partie entourant la flèche aurait été visée dans le cas de l'emploi de thermite. 

    Des projets visant la "modernisaiton" de la cathédrale existaient depuis 2016...

    Ce qui fait qu'au total, on est en présence d'un incendie des plus suspects. De sorte que les "coïncidences ésotériques" ont pu être calculées durant ces derniers mois pour tenter d'enrayer le mouvement des "Gilets Jaunes" en faisant d'une pierre plusieurs coups. Excepté le premier des signes qui apparaît plutôt comme un clin d'œil du dieu "hasard" que certains n'ont pas manqué d'interpréter comme constituant la direction dans laquelle il faudrait chercher les concepteurs et exécuteurs du complot, si complot il y a.

    Dans cette hypothèse, j'exclus la thèse d'un attentat islamiste car il aurait été revendiqué depuis longtemps. Et si complot il y a eu je le situe comme venant de l'extérieur et deux directions opposées sont possibles quoiqu'elles semblent n'avoir pas été contradictoires.

    Bien évidement, si tant est que l'on puisse en retrouver des traces, il est exclu qu'on en soit informé.

    Néanmoins, il ne faut pas nous prendre pour des imbéciles, l'histoire est faite de conspirations, nous en avons des preuves notamment en ce qui concerne plus spécialement la guerre de 14-18. Et pour toutes les guerres qui ont suivi, il suffit de chercher le pétrole, ou à défaut d'autres ressources minières. C'est le ca

    c

  • Notre-Dame : le Sénat aurait revu à la baisse le projet de lois dérogatoires conçu par l'Elysée...

    19390839.jpg

    Voir : https://www.francetvinfo.fr/culture/patrimoine/incendie-de-notre-dame-de-paris/notre-dame-le-senat-modifie-largement-le-projet-de-loi-encadrant-la-restauration-avant-de-l-adopter_3463995.html

    Une "bonne nouvelle" oui mais...

    C'est la seule "bonne nouvelle" actuelle sauf que je vous laisse juge de sa portée. Le vote est-il définitif ?

    Je note que Dame Hidalgo, quoique grande amatrice de sapins en mode porno, s'est prononcé pour la restauration à l'identique. Tel maçon multiplierait les pétitions allant dans le même sens. En d'autres termes la partie est loin d'être gagnée pour ceux qui voudraient saloper le monument à l'aide de l'une de ces "cochonneries" dont certains architectes possèdent le secret.

    Toute la question étant de savoir, si cette révision du texte est définitive qui imposerait de s'en tenir à la dernière apparence extérieure du monument.

    A dire vrai, je m'en tape ! Tout ce qui a un commencement se doit d'avoir une fin, rien ne saurait être éternel !

    De la corruption particulière de l'Eglise de France

    N'oublions pas que l'Eglise de France est sans aucune doute, une des plus pourries existant de par le monde. Disant cela, je n'ai pas en vue les affaires de "pédophilie" (et en particulier l'affaire Barbarin) pour l'excellente raison qu'il ne s'agit pour là d'une exclusivité et que ce serait au USA, que, quantitativement parlant, les dérapages auraient été les plus calamiteux. Disons que les différentes églises nationales sont à cet égard à peu près égales sous ce rapport.

    En France, la licence occasionnée par Vatican II en fait d'adoption des langues vernaculaires, a produit les effets les plus catastrophiques et certains musiciens d'église sont particulièrement bien placés pour juger des dégâts. Sans même parler de la séquestration par les affectataires de certains instruments qui devraient être mis sous le même régime que les cloches pour les sonneries civiles. J'aurais bien des choses à dire à ce propos sur une "charte" concocté et signée par un syndicaliste ne représentant que lui-même et une vieille fille spécialisée dans l'exploitation à son profit quasi exclusif d'une enseignement de l'harmonie au clavier qu'elle présente comme sien, après avoir usurpé le travail d'un collègue allemande.

    Disons le sans ambages : l'Eglise de France est haïssable car elle se trouve réduire à "faire la pute !"

    Mettons qu'elle n'est pas responsable de la situation évoquée, en revanche elle ne fait absolument rien pour s'en démarquer !

    Ce à quoi je pense c'est à l'état de dépendance très particulier de notre église catholique nationale à l'égard du pouvoir.

    La séparation de l'Eglise est de l'Etat n'est que théorique, c'est une foutaise et c'est l'une des plus sinistres comédies que je connaisse dans le domaine !

    En effet, les églises d'avant 1905 sont entretenues en tant que monuments historiques de sorte que pour leurs offices, les communautés catholiques sont logées et entretenues gratis pro Deo. Il en résulte qu'elle ne disposent d'aucune latitude pour éventuellement critiquer le pouvoir car, en matière de restauration, tout dépend du bon vouloir de l'Etat. Lequel Etat ayant aliéné la création monétaire au seul profit des banquiers privés, en 1973, il n'a plus les moyens.

    Dans le cas de la cathédrale de Paris, c'est là où on célèbre les funérailles nationales des Présidents se disant catholiques et il suffit de voir comment, alors que l'incendie de Notre-Dame faisait rage, l'archevêque de Paris s'est congratulé avec l'actuel locataire de l'Elysée (tout en soulignant que c'est le grand rabbin de Paris qui aurait été le premier à lui présenter ses condoléances par téléphone) pour comprendre à quel degré d'hypocrisie, on en est arrivé au sommet de cette église : étant dans la situation d'une femme entretenue, son statut juridique calamiteux la prédispose à disons le, faire la pute

    Il ne fallait pas attendre d'elle qu'elle dénonce les violences nombreuses et abominables faites au Gilets Jaunes sur ordre au plus haut niveau de l'Etat...

    Une Eglise intraitable quant à la morale, mais cependant muette quant à l'éthique économique ! 

    Par contre, en ce qui concerne une certaine morale, à savoir son obsession à propos des divorcés remariés et plus encore de ces "homos" qui s'affranchissent plus ou moins du tabou du Lévitique -qui déclare 'abominables' certaines préférences, ce qui ne veut strictement rien dire), et bien que de très nombreux prêtres ont franchement dérapé sous ce rapport, ça demeure la grande et, il faut bien le dire, la seule et unique préoccupation du moment.

    Et je ne cesse de le répéter depuis des années, que c'est bien cet aveuglement qui perdra le catholicisme qui n'a commencé d'exister comme tel qu'en tant que religion d'Etat, sous la férule d'un certain Constantin, soit tout le contraire de ce que l'on sait avoir été voulu par un certain Jésus ! rappelons une simple déclaration stipulant que le royaume qu'il préconisait n'a jamais été destiné à être de ce monde !

    La carence essentielle du catholicisme français

    Les "vielles lunes" moralistes auxquelles je viens de faire allusion, plus personne ne s'en soucie mis à part ces "malades" que le catholicisme en particulier a fabriqué par centaines et par milliers Une certaine licence demeure possible moyennant un minimum de modération et le problème, la CARENCE ESSENTIELLE de cette église qui prétend nous imposer ses vues, réside dans sa complicité de fait avec le pouvoir sous le rapport d'un domaine autrefois essentiel, celui de la charité et donc de la justice sociale

    Une condition pour (ou continuer de) "croire en Dieu" serait que Notre-Dame s'écroule davantage encore !

    On estime le délai pour un diagnostic définitif du monument comme devant nécessiter entre 4 moi et 1 an pour juger de sa solidité.

    D'ici là on ne pourra rien entreprendre de sérieux en matière de restauration. Cela m'a fait beaucoup de peine en voyant la toiture de ce monument flamber mais à la vérité, je dois dire que si d'autres parties de l'édifice devaient s'écrouler et bien j'en arrive à la conclusion qu'il faudra sans doute que la situation vienne à s'aggraver pour me convaincre que "Dieu", celui qu'on veut nous vendre, existe réellement. 

    Un tel épilogue aurait au moins l'avantage de permettre de voir dans ce qui s'est passé, et ce qui risque encore d'arriver un "jugement de Dieu" !

    Encore, une fois, je pense que les "bagatelles" dont on aime à se préoccuper sont de peu d'importance. Là où réside les pires maux, c'est bien dans l'évolution de notre société sous le seul rapport de la viabilité économique et l'on sait qui sont et où sont les responsables, et l'histoire remonte à une toute petite modification législative datant de 1973 par un des plus sinistres hommes politiques que la France a vu naître.

    Varia : l'orgue de Notre-Dame est "sauvé" ! Est-ce un miracle ?

    Pour l'instant, les 3 organistes au service de l'édifice se félicitent que leur instrument ait été "sauvé".

    C'est à mon avis, un peu vite dit, certes la voûte ne s'est pas écroulée sur le biniou, pas une goûte d'eau ne l'aurait atteint. On parle de suie, en fait il ne s'agit que de cendres car pour que de la "suie" ait été produite, il aurait fallu que la charpente soit enduite d'hydrocarbures. Le problème est que l'édifice reste ouvert à tous vents et qu'à moins d'élever une cloison à l'avant de la tribune derrière la rambarde il va morfler sérieusement, plus encore qu'au cause de la vapeur d'eau produite par des millions de touristes (???). 

    Voilà bien de la part de collègues, un motif de réjouissances que je suis en droit de juger aussi excessivement personnel que complètement profane.

    Les gens de la maîtrise (multiséculaire) sont opposés à la thèse de l'incendie volontaire par conspiration, celle d'un attentat islamiste ayant été exclue faute de la moindre revendication. En effet, si les assureurs venaient à prouver qu'il ne s'est point agi d'un accident, les dirigeants de cette maîtrise peuvent dire adieu au remboursement de leur orgue positif et de leur piano : à queue... et dans une église ça la fout mal au moins pour deux raisons, l'une est morale, l'autre esthétique, le son d'un piano dans une édifice religieux médiéval, ce n'est jamais "historique".

    Certes j'encours le risque d'être traité de jaloux à propos d'un instrument dont on a peine à retracer l'histoire des dernières évolutions. Que l'on se rassure, il n'en est rien : la "machine" qu'est devenue le GO de Notre-Dame ne m'excite aucunement tout simplement parce qu'elle ne correspondant pas du tout au répertoire que je pratique, répertoire qui exige des instruments historiques très typés pour produire tout son effet grâce notamment à des doigtés anciens, ignorés ou mal maîtrisés des praticiens du romantisme ou du dodécaphonisme plus ou moins toni-truant...

    J'ai compté 4 consoles à partir de celle de Cavaillé-Coll qui ne fut pas la première. Il y a eu celle obtenue par Cochereau que j'ai approchée un jour que Moreau officiait comme supplément. On parle d'une console de 1992 postérieure donc à la mort de Cochereau (1984), console au sujet de laquelle je n'ai trouvé aucun détail, l'actuelle datant, sauf erreur de 2014 qui témoigne d'un certain degré de mégalomanie.

    Certes, le système Sinaptel fonctionnant à l'aide d'un PC 486 était assez archaïque qui devait fonctionner sous DOS et l'on aurait pu le remplacer par un système plus évolué. A ma connaissance, ce système comportait un séquenceur qui aurait pu permettre à Cochereau d'enregistrer les commandes de notes de ses "impros". Mais il fallait, aux nouveaux titulaires un système de "replay" dernier cri pour juger d'en bas l'équilibre de leur registrations. Un "luxe" tout à fait superflu car même si de la console on n'entend pas au mieux, un organiste chevronné devine ce qu'on entend dans le vaisseau qui module ses attaques et ses tempi, et les respirations en fonction du degré de réverbération.

    Voir https://www.atelier-quoirin.com/ParisND_etude.php

    Concernant les dernières innovations, j'ai du consulter "Wikipédé" pour comprendre ce que sont des floating divisions, j'ai rewrité le texte qui n'était clair que pour un "pro" :

    Dans certains cas, un orgue contient plus de divisions (sommiers) qu'il ne présente de claviers (pédalier compris). Dans ces cas, les divisions supplémentaires sont appelées "Floating divisions" et sont joués en les couplant à un autre manuel.

    Un "bazar" qui a fait l'objet de pas mal de critiques :

    Voir : http://www.concertclassic.com/article/inauguration-de-lorgue-restaure-de-notre-dame-de-paris-fallait-il-pour-autant-lagrandir

    Car en raison du manque de fric, quantité d'instruments plus "historiques" ont été délaissé... D'autre part, après avoir vendu à l'encan les deux instrument de la Maison de la Radio (un Muller et un Gonzalez sauf erreur), on se fait une gloire d'avoir doté la philharmonique de Paris d'un instruments dont la seule harmonie est une œuvre française.

    Concernant Notre Dame et son "monstre", j'ai donc découvert que l'on a opté à grand frais pour un système de commande doté d'électro-aimants à effet dit "proportionnel", organes qui sont censés restituer à l'instrument la variété d'un toucher mécanique direct. Ce qui est d'abord et pour commencer un abus de langage quand l'instrument comporte des "machines Barker". A ce propos, il m'a fallu naviguer jusqu'à un site canadien pour apprendre que Cochereau les avait fait virer. Mais ça ne change pas grand chose !

    Certes, les accouplements ont gagné en précision et surtout en égalité mais le souci d'un toucher gradué en force selon une échelle de 0 à 128 par des claviers basés sur l'effet Hall, sur un biniou de 116 registres, ça me fait doucement rigoler ! Rien à voir avec la précision quasi clavecinistique des vieilles mécaniques dites "suspendues", lorsqu'elles sont réglées pour restreindre au maximum les effets de "flexion"... 

    En résumé, une dépense certainement pharaonique (dont le chiffrage est introuvable) pour une église nationale en pleine décomposition et cela pour les beaux yeux et en faveur du vedettariat d'un Olivier Latry (qu'un de mes doubles a compté comme client pour des textes rares) et qui vient de produire le dernier CD à la mode d'une mouture de J.S.B. intitulée Bach to the future. Enregistrement  qui n'apporte rien en matière musicologique. C'est du Michael Schneider moyennant en plus la souplesse qu'apporte l'innovation (ancienne) des "boîtes expressives". Rien donc de révolutionnaire et Notre-Dame ne semble pas avoir apprécié ce cadeau présenté environ un mois avant que la voûte de la croisée du transept ne s'écroule sur le nouvel autel, ce monument d'hérésie caractérisée.

    Certes Olivier Latry est un grand professionnel, j'ignore s'il a la foi ou fait seulement semblant mais il a une façon bien à lui de se poser en modèle de l'organiste liturgique qui dénote un manque de modestie. Quand à son enseignement, j'apprécie fort peu certaines de ses réflexions comme celle qu'on m'a rapportée et qui a consisté à dire que le temps des Michel Chapuis c'est terminé ! Est-ce à dire qu'il serait revenu à celui des multiples subtitutions de la méthode Dupré ? 

    J'avais noté, dans un post antérieur que je n'ai pas développé, l'incongruité d'un collègue de Latry, nommé Vincent Dubois, le "kid de l'orgue" selon un journaliste en mal d'inspiration. Lequel Dubois a posé complaisamment en jeune premier romantique l'écharpe au vent...

    71216_portrait-vincent-dubois.jpg

    Le problème est que si sous cet angle, le personnage peut paraître sympathique, il l'est beaucoup moins lorsqu'on contemple de face un visage mercurien, en lame de couteau, au travers duquel pointe plus de dureté que d'innocence enfantine. Enfin, si ce Monsieur a de très bons doigts, je trouve que ses improvisations se ressemblent toutes et qu'il n'a pas grand chose à nous dire d'original.

    Faut-il se réjouir que l'instrument ait échappé au pire ?

    En d'autres termes, si le feu ayant gagné la charpente des beffrois, et que les tours se fussent écroulées au point d'ensevelir l'instrument, le premier moment de stupéfaction passé, j'aurais fini par trouver la chose assez "morale".

    Les développements récents de l'instrument de Notre-Dame relèvent d'une sorte d'hybris caractérisée. Ce qui, à l'intérieur d'un temple constitue une sommet dans l'incongruité. La surprise aura été d'apprendre que le concepteur de la nouvelle console est un certain Quoirin qui jusqu'alors s'était fait une spécialité de ne restaurer au mieux des instruments baroques demeurés à peu près dans leur jus d'origine.

    Tant de fric jeté par les fenêtres en faveur d'une cathédrale devenue assez purement républicaine quand à défaut de "sacres" elle ne sert plus guère que pour des funérailles "hors classes", cela relève plutôt du scandale. Sauf qu'ils sont devenus si nombreux et si constants qu'ils finissent par se confondre avec la norme. Si donc il y a équivalence, la dureté de mon propos ne devrait choquer personne !

    Un mot au sujet des dernières élections

    Il ne fallait évidemment pas s'attendre à ce que les deux partis du Frexit en viennent à se distinguer. l'UPR a triplé son dernier score mais c'est le FN rebaptisé "Rassemblement National" qui a emporté la palme. On sait ce que cela nous réserve lors de la prochaine présidentielle. Je constate une fois de plus qu'au moins 95% des non abstentionnistes sont franchement irrécupérables.

    Alors quand aux velléités de résistance du Sénat, on verra à l'usage. Je suis fort pessimiste quand à ce qui nous attend.

    J'essaie, progressivement, de finir la lecture de Sagesse, le dernier livre de Onfray (acheté en même temps que Sodoma) et je crains qu'il n'ait que trop raison en s'efforçant de nous proposer un éventail de la meilleure philosophie romaine en lieu et place du christianisme et surtout de l'ultime décomposition à laquelle nous assistons. Au moins pour la partie "anté-constantitutionnelle", on en sait si peu que l'on a au moins l'avantage de la plus ou moins recréer à notre convenance.

    Et merde ! à tous ces chantres de telle ou telle conception de leur "orthodoxie", je leur pisse au cul ainsi qu'en direction de "leur" Père, de ses fils exceptant seulement le Saint Esprit dont l'existence ce fait aucun doute à mes yeux, sauf qu'il ne souffle jamais là où il faudrait.

    Le problème n'est pas que nous serions fait à l'image de Dieu mais bien que ceux qui veulent nous imposer leur religion, l'ont bel et bien conçue à leur propre ressemblance.

    Tout mais pas cela !

    Amen !

    PS. Autre détail : je vois que les incendies spectaculaires continuent, j'enregistre quelques liens à toutes fins utiles quand des articles me passent sous le nez mais je doute de trouver le temps d'une récapitulation... Le dernier en date étant un lot d'immeuble à Bordeaux... On conviendra que cela n'arrive pas tous les jours : 6 édifices touchés dont 4 qui se sont effondrés !

     

     

  • Notre-Dame en flammes : ”apothéose infernale ” d'une longue série noire ?

    photos.-incendie-notre-dame-paris-les-images-stupefiantes-des-degats-interieur-cathedrale.jpg

    Une solution pour améliorer la lecture des posts consiste à cliquer sur "imprimer" pour améliorer le rendu à l'écran.

    La suite de ce post est ici.

    De cette manière on escamote, pour chaque post, la colonne de gauche et c'est plus facile à lire et à percevoir le plan du texte !

    25/04 Stupéfiant, un militaire accuse le gouvernement d'avoir fomenté l'incendie de Notre Dame !

    Major Nicolle.JPG

    Cliquer sur l'image pour aller activer la vidéo sur la page "Face de Bouc" !

    Il faut tout de même être prudent, ce M. dont on sait seulement qu'il entend concourir en vue d'être le futur président, laisse entendre que l'histoire du noir qui a grimpé 4 étages pour sauver un bambin aurait été une simple mise en scène. Le gosse aurait été retenu par des agents de sécurité de l'Elysée. Mais dans quel but ? Afin de pistonner un migrant pour qu'il devienne pompier de façon à montrer qu'en France on n'est pas raciste.

    Disons que j'aimerais voir une photo avec le harnais. Renseignement pris, ce major Patrick Nicolle est un trompettiste, il semble avoir été mêlé à divers événements officiels. Un peu de patience et j'en saurais plus dans quelques heures, le hasard est chose extraordinaire qui fait que je dispose d'une possibilité d'être très rapidement fixé sur l'état mental de ce Patrick Nicolle. Ce qui est tout de même étonnant, c'est qu'il accuse la fine équipe du président actuel d'avoir fomenté l'incendie alors qu'il aurait composé une marche pour l'intronisation de Macron.

    Selon le major Nicolle, on aurait utilisé de la "thermite" !

    Quoiqu'il en soit, il semble avoir eu une idée de génie : la thermite ou même la nano thermite qui produit une intense chaleur, 2204,4° est le produit idéal pour enflammer une charpente de chêne et il n'en faut pas beaucoup ! Et je suppose qu'il suffit de faire rougir une résistance électrique dans la poudre à l'aide d'une batterie au lithium en télécommandant la mise à feu à distance à l'aide d'un simple portable.

    La solution était d'une simplicité quasi enfantine, comment n'y ai je pas pensé plus vite ? Enfin vous pouvez constater que la relation avec le 11 septembre commence à prendre tournure.

    Le major m'a fait, pour commencer, une assez mauvaise impression mais à présent j'aurais assez tendance à le prendre au sérieux.

    Certains annoncent qu'il risque de se faire flinguer. Je ne le pense pas tout simplement parce que cela reviendrait à confirmer sa thèse.

    Décidément, je ne m'attendais pas à un tel coup de théâtre.

    La question du comment étant pratiquement résolue reste à déterminer les auteurs, les criminels venaient-ils de l'intérieur ou de l'extérieur. On conviendra, je suppose, qu'il n'est pas absolument nécessaire d'y répondre. Quoiqu'il en soit je persiste à penser que des islamistes ne sont pour rien dans ce coup monté ou alors on les aura manipulés en faisant preuve d'une très grande virtuosité. 

    Prise de risque

    J'avais le sentiment de prendre un risque grave en publiant l'hypothèse de la "thermite", en fait quand je l'ai publiée j'avais déjà deux jours de retard. Libération à popularisé cette thèse en la combattant de façon ridicule ce qui prouve que ce canard est acheté comme tous les autres.

    VIDEO.-Quand-la-fleche-de-Notre-Dame-de-Paris-s-est-effondree.jpg

    Mon propos est assez "étouffe-chrétien" certes et je vous prie de m'en excuser.

    24/04 : Dernière minute ! La thèse de l'accident involontaire prend l'eau de toutes parts

    Pour ce qui concerne la possibilité de poutres de chêne aussi vieux de brûler voyez ceci:

     

    Cette vidéo m'a été envoyé par un copain musicien. Il est resté, tant par l'apparence que par le mental, un gamin assez malicieux, je l'adore : il a le chic pour me trouver souvent des choses fort intéressantes. Evidemment, si les compagnons ont fumé et laissé des mégots, ce n'est pas ça qui a pu foutre le feu.

    Voir cette très magistrale leçon de physique-chimie :

    https://www.egaliteetreconciliation.fr/Notre-Dame-de-Paris-quelques-rappels-de-chimie-physique-et-geometrie-54456.html

    Dont j'ai extrait ceci qui émane d'un universitaire inconnu :

    Bref, à moins de croire aux miracles, il est totalement déraisonnable de penser que de grosses poutres en chêne puissent s’enflammer accidentellement à cause d’un mégot ou d’une étincelle électrique, et se consumer à grande vitesse.

    Autrement dit, l’incendie de Notre-Dame ne peut pas avoir été accidentel, malgré les premières affirmations des autorités, qui sont au choix totalement incompétentes ou… pire .

    D’ailleurs, avec une forme de prudence qui s’apparente à de la politesse, l’ancien architecte en chef des monuments historiques Benjamin Mouton, en charge de la cathédrale jusqu’en 2013, s’est dit « stupéfait » de cet incendie, en ajoutant qu’ “il faut une vraie charge calorifique au départ pour lancer un tel sinistre. Le chêne est un bois particulièrement résistant.“ De plus, il est particulièrement optimiste (ou naïf) de croire que le lieu était aussi bien gardé que le bunker de Macron. La preuve en images (à ne pas regarder pour les personnes sujettes au vertige) :

    La vidéo ci-dessus date d'octobre 2018. C'est un magnifique pied de nez à tous ces dirigeants qui nous prennent pour des cons.

    Notre-Dame de Paris était bien une sorte de moulin, ouvert à tous les vents !

    En voici encore une autre !

    En plus la gamins qui ont fait le coup sont marrants comme tout, on voit du reste qu'ils ont grimpé par l'échafaudage !

    Dans une mise à jour, récente j'ai indiqué qu'il était aisé, pour quelqu'un quine connaît pas le vertige de grimper au sommet de la cathédrale simplement en empruntant l'escalier de secours pédestre jouxtant l'ascenseur.

    Dans un n° du Point l'alpiniste Sylvain Tesson raconte comment et avec qui il a escaladé Notre-Dame (n°2433 p. 42).

    Donc c'est clair le "commando" qui a foutu le feu à la toiture n'avait nul besoin d'être super entraîné.

    Il reste deux mystères à éclaircir : qu'a t-on utilisé comme procédé pour parvenir à enflammer le chêne ? Et qui a pu faire ça !

    Quelques remarques

    Je penche pour une charge-électro chimique commandée à distance par portable. On n'a pas utilisé de magnésium, j'ai été artificier amateur dans ma jeunesse, gamin j'adorais fabriquer des fusées de feu d'artifice mais comme je tiens à garder en bon état mes dix doigts, je n'ai pas persévéré dans la voie des substance explosives. J'ai du reste failli me faire sauter, je n'ai été qu'enfumé et cela m'a un peu guéri de ce genre d'expérience. J'ai donc décidé de transposer ce goût dans un ordre assez purement littéraire et René Guénon aura été un maître assez précieux mais bon il fallait tout de même dépasser ses limites.

    Le ou les incendiaires ont préparé leur coup à l'avance et tout indique que cela a été minutieusement étudié tant sous le rapport des aspects symboliques (l'anniversaire du naufrage du Titanic, la coïncidence avec la montée au calvaire etc... ) que sur le plan technique. Je pense qu'il n'y a pas eu de bug informatique mais qu'il y a eu au moins 2 foyers, un insignifiant pour égarer les recherches et faire croire à une fausse alerte et une vraie charge incendiaire qui a embrassé la charpente sous la flèche. Comment ? Je constate qu'un pompier de Lausanne sèche, disons que s'il a une idée, il ne la dira pas.

    Pourquoi et surtout de la part de qui ? Autre chose, je n'imagine pas que cela puisse venir de nos "services spéciaux"... Cela est venu de l'extérieur et nos chers gouvernants ont été interloqués tout en se rendant vite compte du parti à tirer de la chose.

    J'exclus pour ma part une origine islamiste, je peux bien sûr me tromper mais ces gens là ne disposent pas de l'intelligence symbolique nécessaire pour avoir coordonné un crime aussi parfait.

    Un 11 septembre à la française ?

    Bien des gens ont pensé à un 11 septembre à la française. Rémy Brague et plusieurs autres mais il ne se sont pas rendu compte à quel point, ils ont des chances d'avoir frôlé la vérité.

    Autre chose, je viens de m'intéresser de plus près à la vague d'attentats qui vient d'avoir lieu au Sri Lanka. Il n'est pas douteux qu'il s'agisse cette fois d'islamistes mais l'on s'est étonné, à très juste titre d'ailleurs, de leur organisation.

    Je pense à avoir assez dit et le moment est venu de me taire. A moins que quelque information inattendue ne pointe le nez.

    Dans la mesure ou l'on a décidé que ce devait être un accident involontaire, ne vous attendez pas à ce que l'on vous dise la vérité !

    Souvenez-vous du 11 septembre, la destruction contrôlée et l'emploi d'une énergie inconnue qui a cramé des centaines de bagnoles visibles sur certaines photos, crèvent les yeux.

    Peut-être après tout que l'on a trouvé quelque chose non plus pour pulvériser du métal mais pour enflammer le bois le plus dur.  

    Wait and See !

    On m'a félicité au sujet de ma prédiction de février 2019, les nombreux incendies assortis ou non d'explosions indiquaient qu'il allait se passer quelque chose. Il s'agissait de "signes" authentiques.

    Je crains qu'à présent les "signes" aient été en quelque sorte "fabriqués" plus ou moins de toutes pièces. Et on a le droit d'avancer des hypothèses. Par exemple la double correspondance numérologique avec les images XV et XVI du Tarot pourraient bien s'être surajoutée. Un clin d'œil du "hasard" pour dire que de toutes façons ce qui s'est produit était inscrit dans le destin du monument et de la France.

    Je viens en quelque sorte de Sirius, je l'ai dit maintes fois, j'ai eu l'impression d'atterrir dans un monde de dingues. C'est normal juillet 1947, c'est l'affaire de Roswell et le milieu d'une "année terrible". La planète me fait l'effet de n'être qu'un immense hôpital psychiatrique où les cinglés sont en liberté. Evidemment, on a plutôt tendance à vouloir enfermer ceux qui sont un peu plus lucides quand ils essaient de se rebiffer.

    Il faut donc garder son calme, si vous sympathisez avec les "GJ", manifestez si le cœur vous en dit mais évitez les points chauds.

    En tous les cas nous avons sous les yeux la preuve que la hiérarchie ecclésiale, voyant tout le parti qu'elle peut tirer d'une reconstruction, se montre complice des manigances qui se trament. Je pense qu'elles soupçonnent des musulmans et que comme les actes anti-chrétiens se sont multipliées, elles ont tout intérêt à taire d'éventuels soupçons. Mais je répète, une fois de plus, que je ne crois pas à une piste islamiste.   

    Pour ce qui concerne le 11 septembre, ne perdez pas trop de temps à  trop lire Laurent Guyénot, il est passé à côté du grillades de bagnoles  de sorte que ce qu'il suggère comme scénario s'en trouve assez largement compromis.

    Ne me posez pas de questions je n'y répondrai pas.

    Que pourrait-il se passer ?

    Je ne suis pas voyant, je ne procède que par simples déductions.

    Ne vous agitez pas trop ! Des gens très bien ont mis leurs lecteurs en garde contre la possibilité d'une intervention des militaires. Je dis qu'un coup d'Etat est tout-à-fait improbable, en revanche un durcissement du régime est tout-à-fait possible puisqu'il a commencé depuis un moment.

    Le procès en appel de Soral va probablement, constituer une indication. Le jugement de première instance est franchement inique, il faut le dire. La justice française est capable de sursauts parfois remarquables. Je pense être un bon juriste mais je n'ai pas le temps de m'informer et d'analyser l'actualité judiciaire dans le secteur pénal. L'affaire évoquée est tout de même emblématique : jamais on n'a condamné un avocat pour complicité avec son client.

    Je pourrais tenter une divination par l'oracle chinois mais je ne suis pas suffisamment motivé pour obtenir un résultat. Encore une fois, je ne suis ni acteur, ni militant de quoique ce soit, je ne me sens pas menacé personnellement et je veille à ne pas déclencher de réactions de l'ambiance, j'essaie de garder de la hauteur en faisant la vigie... Un point c'est tout !

    ===================================

    Une lecture allégorique (et surtout magistrale mais incomplète) de l'incendie de Notre Dame par François Asselineau

    Je vous en conjure, prenez le temps d'écouter ce discours (56 m) de François Asselineau, il synthétise d'une manière absolument remarquable l'aspect symbolique du drame que l'on vient de vivre. J'ignorais que la flèche de la cathédrale s'était déjà écroulée, sans qu'on la pousse, à un moment précis de l'histoire de France (1792), c'est à dire pendant la révolution en un instant assez précis...

    Dommage que je ne puis transcrire le discours d'Asselineau pour en extraire les passages les plus marquants...

    Il signale que le Titanic a sombré un 15 avril, cette coïncidence avec le premier jour de la montée au calvaire est trop belle pour n'avoir pas être soigneusement "programmée"...

    Mises à jour

    Excusez-moi, je progresse laborieusement et je tiens mes lecteurs, une poignée, au courant jour par jour des mes déductions. Certains diront "élucubrations", je sais... Tout cela pour dire que si vous être arrivé après la bataille. Lisez d'abord le post original puis remontez les mise à jour. Enfin débrouillez-vous, je ne pourrais pas synthétiser tout çà avant longtemps. Et le voit que le soufflé commence déjà à retomber, on ne cesse de répéter les mêmes conneries en boucle. 

    Voici pour commencer une vidéo qui montre l'organisation interne de la cathédrale, on y découvre que cette "machine" coûte très cher en frais de fonctionnement. Et l'on comprend pourquoi le recteur commence à paniquer. On y voit du reste mon collègue Olivier Latry monter à sa tribune, fier comme Artaban

    Un "loup solidaire" a bien pu grimper jusqu'aux combles...

    Un ami qui connaît bien la musique me dit avoir vu sur un documentaire l'ascenseur dans l'échafaudage. Or il fallait avoir prévu, en cas de panne, la possibilité de redescendre à pied. Or l'accès pédestre serait très mal défendu ! J'ai questionné plusieurs sportifs, attraper l'escalier en contournant la défense de son entrée serait pour certains un jeu d'enfant. Toute la question est de savoir si les combles étaient vraiment protégés...

    Ensuite, pour la mise à feu un tas de solutions étaient possibles, soit purement chimique à base d'un mélange contenant du phosphore plus un retardateur empêchant le contact immédiat avec l'air. S'il s'agit d'un coup tordu, je pencherai pour une mise une solution électro-chimique avec déclenchement à distance par portable. On me dit qu'il y aurait eu deux départ de feu. Supposons ! Le premier aurait été pour susciter une fausse alerte de façon à désorienter les secours avant l'embrasement fatal. Pour ma part j'aimerais savoir comment le système informatique a été conçu, une intrusion était-elle possible ?

    La thèse d'un "loup solitaire" dont l'évolution aurait fait un grimpeur qui m'a été soufflée, je la trouve assez bancale car si l'on prend en compte l'ensemble des aspects symboliques de l'attaque, cela demande une dose de ce que, faute de mieux, je qualifierai de machiavélisme très ésotérique. Cela dit, il est possible que l'on n'ait eu en vue que de marquer le début d'une montée au Calvaire plus l'abattage de la flèche...

    Bien entendu, bien des gens ont fait le rapprochement avec l'attentat de Pâques survenu au Sri Lanka, mais il faut tout de même se rappeler que les attentats sous faux drapeau sont une pratique relativement répandue.

    La seule chose dont je suis à sur à, disons 90%, c'est que ce qui est arrivé n'est pas le fait d'un simple "accident". L'empressement à vouloir que c'en soit un dès les première minutes est franchement suspecte?

    Un espoir du côté des assurances

    L'entreprise Lebras a du payer fort cher pour assurer sa responsabilité civile. La ou les compagnies qui couvrent l'entreprise ont des experts qui vont tout faire pour ne pas se laisser coller sur le dos les réparations. Car si l'Etat est son propre assureur, des compagnies vont devoir trinquer si c'est accidentel alors que si c'est criminel, elle s'en trouve exonérée. je commence à mieux comprendre pourquoi le Recteur tient à ce que ce soit involontaire ! Et oui parce que si c'était un attentat quine veut pas dire son nom et bien il n'aurait que ses beaux yeux pour pleurer !  

    23/04/ à 9 H 45 : Le secteur de Notre-Dame de Paris, nouveau Tchernobyl ?

    notre-dame-de-paris-le-plomb-fondu-par-l-incendie-est-il-dangereux.jpeg

    Voir l'annonce de "Robin des Bois" : https://www.lci.fr/population/pollution-notre-dame-de-paris-le-plomb-fondu-par-l-incendie-est-il-dangereux-pour-la-sante-et-l-environnement-2119161.html. L'ile de la Cité et ses abords archi pollués? C'est vraiment qu'il ne manquait plus que cela !

    Ce sale type à deux défauts, il a une tête sinistre qui, si j'avais été près de lui quand il a sorti ses conneries de lui faire boire la tasse... Enfin et surtout, il affole les gens inutilement : d'après mes renseignements la température requise n'a pas été atteinte pour qu'une sublimation massive ait lieu. Et le vent soufflait si fort qu'il a dispersé très loin les effluves gazeuses. Un peu plus un peu moins...

    Ce type est à claquer  : aux écolos tout est bon pour se faire remarquer, voyez dans un autre post l'énorme bourde de l'inénarrable Nicolas Hulot qui est allé racontant que notre cher président ne ferait qu'acheter la pays sociale. Hélas, des flèches taillées dans ce genre de bois nous en avons des tonnes. Quelle misère !

    22/04 : Le recteur de la Mosquée des cathos veut porter plainte pour "incendie involontaire"... 

    Après la blague du bug informatique qui aurait mis le feu à la toiture de sa cathédrale, Mgr Chauvet, le grand recteur de la mosquée des cathos, déclare se trouve contraint, en tant qu'affectataire de se joindre à l'Etat propriétaire pour déposer plainte pour "incendie involontaire".

    Mais pourquoi "involontaire" : parce qu'il ne pense pas qu'il y ait quelqu'un qui ait voulu mettre le feu à sa cathédrale. Mais si tant est qu'il doive porter plainte, il suffit de le faire contre X. Craint-il que ses assureurs refusent de rembourser le matériel appartenant à la communauté (chaises, sono, projecteurs etc...) le soupçonne de vouloir les escroquer ?

    Il est clair que personne n'a eu l'idée que lui ou un de ses employés ont pu se mettre en tête de griller les souris pour faire de l'argent sur le dos des assurances, il doit avoir des factures si la maison est bien tenue et certes avec la vétusté et le prix des choses à l'argus, l'officialité va perdre quelques plumes mais bon en cas de sinistre tous les citoyens sont logés à la même enseigne.

    Voir https://www.bfmtv.com/police-justice/le-recteur-de-notre-dame-de-paris-va-porter-plainte-pour-destruction-involontaire-1678143.html

    Plus fort encore que le "mystère de la Sainte Trinité" !

    Alors quand à vouloir orienter l'enquête dans telle ou telle direction je réponds : laisser la police faire son travail, votre insistance à vouloir qu'il s'agisse d'un accident et le fait de camper sur des hypothèses explicatives qui ont pris l'eau en même temps qu'on noyait les voûtes sous des tombereaux de flotte va finir par devenir suspecte.

    Les faits sont là : on est en présence d'un véritable mystère, mystère plus impénétrable encore que celui de la "Sainte Trinité".

    Des soucis de "marchands de patate" 

    Je partage la peine de Mgr qui s'inquiète quand à la façon dont il va pouvoir occuper le personnel de la cathédrale et notamment les gens de la maîtrise. Pour ceux qui sont salariés, il existe un "chômage technique".

    A mon humble avis, Mgr Chauvet oublie la question essentielle : quelque soit la cause (ou l'auteur) de l'incendie, il devrait se demander pourquoi le "Bon Dieu" a laissé faire car j'en reviens aux "fondamentaux", à savoir que le lendemain même de la distribution massive des "gris gris" des Rameaux, l'édifice aurait été touché par le feu du ciel que ca n'aurait pas fait plus de dégâts ! Mais non M. le Recteur, se soucie de son matériel comme le ferait un vulgaire boutiquier vendant des patates ou je ne sais quoi ! Chassez la nature, elle revient au galop.

    Toute mon enfance, chaque fois que je me plaignais parce qu'il m'était arrivé quelque chose, blessure où autre, on me saoulait avec une formule du style : et bien c'est le "bon Dieu" qui t'a puni pour ceci ou cela. Les parents n'avait pas inventé la formule, ils en tenaient la substance même d'un certain enseignement clérical. Et bien à présent, le genre de maléfice psychique qu'ils distribuaient à la volée est, semble t-il, en train de se transformer en boomerang.

    Voir un si bel édifice brûler et des voûtes crever, me fend le cœur, mais bien sûr c'est toujours de la faute des autres. La "pédophilie" des curés, c'est de la faute à mai 68 (dixit "Benoïd XVI"). Or ce truc là n'a pas commencé en 1968, il suffit de lire la plus officielle des histoires de la papauté pour constater que ça toujours été endémique. Alors si le "Bon Dieu" a laissé faire, c'est sans doute, je l'ai déjà dit, pour des raisons un peu plus subtiles, à savoir la réduction de la religion à une police des mœurs alors que si elle fout le camp c'est surtout à cause de la perte complète du langage propre au sacré, savoir le symbolisme. La flèche qui s'abat sur le nouvel autel, je trouve çà excellent.

    A propos d'un miracle de la croix

    Il est vrai qu'en rentrant dans l'église les pompiers ont été frappés par une image assez singulière, savoir la croix du niveau de l'ancien autel dirigé face à l'est se détachait sur le fond sombre. Mais on a, sur certaines photos, amplifié le phénomène assez naturel en se servant d'un logiciel du type Photoshop en forçant le contraste et la saturation des couleurs.  

    d4q4oacx4aa4b1i-1050x600.jpg

    Apparemment, la croix a été dorée à la feuille, elle a été conçue pour briller au moindre reflet surtout dans la pénombre. Mais j'admets volontiers que c'est un "signe", une sorte de clin d'œil, sauf que les "tradis" en font trop à ce sujet. Je ne crois pas à la possibilité d'une "résurrection" du catholicisme.

    Si des

  • Incendie de Notre Dame, ce qu'a vu un astrologue

    macron-et-incendie-de-notre-dame.jpg

    J'ai fait la connaissance de Patrick-Louis Vincent auteur du journal d'un astrologue, il y a plusieurs années. C'est lui qui m'a contacté je ne sais plus pour quel motif.

    On s'est téléphoné jadis et on correspond au moins une fois par an. Il refuse de donner des consultations parce qu'il serait submergé et a déjà trop à faire avec ses charges familiales et des soucis purement contingents d'une maison à restaurer pour se lancer dans un commerce de ce genre. Mais il a la gentillesse de me faire ma révolution solaire chaque année et je lui en sait gré...

    J'ai pas mal pratiqué l'astrologie autrefois et j'ai même organisé deux colloques en province et "vice-présidé" une assos, ce qui m'a valu une série assez carabinée d'emmerdements que j'aurais du m'éviter mais cela a au moins eu l'avantage de me préparer à une lecture de l'œuvre de Guénon. Sauf que de mon point de vue Guénon est resté très occultisant. Et assez complotiste, ce qui a engendré une certaine paranoïa chez lui. J'ai fait le tri et je suis sorti de ce bazar...

    P.L. Vincent vient de publié deux articles sur l'incendie de Notre-Dame et ce qui appelle la destruction programmée de la flèche...

    Voir : https://astrojournalblog.com/

    Je n'ai fait que survoler ces articles. J'ai retenu deux choses : concernant l'incendie, il nous annonce que la catastrophe va profiter à Macron et c'est ce que je craignais. Concernant l'origine du sinistre l'astrologie indiquerait qu'il s'agirait d'un complot. Je ne puis m'étendre sur cet aspect de la question.

    L'auteur de ces articles utilise un ensemble de techniques traditionnelles et j'avoue que je n'ai jamais cherché à maîtriser certaines d'entres elles. J'ai fini par opter pour la divination à la chinoise et j'ai eu des résultats bluffant puisque j'ai prévu le passage de la ville des Sacres au (...) communisme. Mais à présent je ne recours plus à ce genre de pratique que très exceptionnellement. Disons tous les morts d'archevêque car je trouve plus économique de me fier à mon intuition et enfin je n'ai pas ou rarement à prendre de décisions plus ou moins capitales. 

    J'ai suggéré à ce collègue de recourir à ce que l'on appelle monomères, il s'agit de listres de degrés symboliques et la plus ancienne est ce que l'on appelle le calendrier thébaïque. Ces listes je les ai éditées et contrôlées pour un éditeur de logiciel bien connu. Malheureusement, si j'ai bénéficié de la gratuité du logiciel, a chaque changement de bécane ou de système il fallait réclamer une "clef" et comme je n'ai que peu de temps à consacrer à cet ancien hobby, j'ai renoncé.

    Je vais donc me borner à citer quelques extraits des articles évoqués.

    C’est, bien entendu, l’événement du moment, chargé d’émotion pour tous les Français. Au moment où j’allume la télévision pour connaître les informations, je vois la flèche de la cathédrale en feu s’effondrer. Quel choc !

    Cette vieille dame, qui a traversé toutes les guerres et révolutions, toutes les occupations étrangères, après 800 ans d’existence, flambe subitement, saisissant d’effroi tout un peuple et un grand nombre d’étrangers. Alors que l’incendie n’était pas encore éteint, déjà l’Unesco annonçait sa reconstruction et des donations arrivaient déjà du monde entier par centaines de millions.

    En ce jour du 15 avril 2019, bien des bâtiments, détruits par les bombardements, mettant fin à la vie de centaines de personnes, en Libye, au Yémen, en Syrie où les islamistes bombardent à nouveau la ville d’Alep, ne feront pas une ligne dans la presse. En revanche, l’effondrement d’une charpente vieille de 800 ans, ne faisant aucune victime, touche en plein cœur, riches et pauvres, croyants et non croyants, du monde entier.

    Pourquoi ? Parce que, lorsque un événement symbolique se produit, le retour au sacré refait surface. Une journaliste de LCI a déclaré que la cathédrale n’appartenait pas aux catholiques mais au patrimoine de l’humanité. Quelle stupidité ! Si les royaumes de France et de Navarre n’avaient pas été chrétiens, les cathédrales n’auraient jamais vu le jour. C’est comme si l’on disait que la France n’appartenait pas aux Français.

    Tout, dans cet événement, relève du symbole. Un 15 avril, jour du 107ème anniversaire du naufrage du Titanic. Le Titanic était le symbole de l’arrogance, et, dans une certaine mesure, Notre Dame l’est aussi. La cathédrale fut construite alors que le christianisme était à son faîte, au 13ème et 14ème siècle. Rien n’était assez beau, assez grand, assez prestigieux pour célébrer le christianisme triomphant. Les cathédrales, aussi belles et majestueuses soient-elles, sont le reflet de l’orgueil des hommes. Quelle différence y a-t-il, en effet, entre une cathédrale, comme Notre Dame, et un château comme celui de Chambord ? Tous deux sont des symboles de pouvoir et de richesse. Que les commanditaires soient des rois ou des ecclésiastiques ne change rien à l’affaire. C’est donc la nostalgie de ce pouvoir et de cette richesse, qualifiés aujourd’hui de patrimoine, que l’on voit partir en fumée.

    Tout est périssable sur notre terre. Cet incendie vient à point pour nous le rappeler. Que reste-t-il des temples et des palais des empires aujourd’hui disparus ? Quelques ruines que les touristes s’empressent d’aller photographier.

    Tout est périssable : les bâtiments, les empires, les nations, les régimes politiques, les hommes importants et ceux qui ne sont rien.

    Un thème remarquable par la précision de ses aspects (incendie)

    Ce thème est incroyable par la précision des aspects.

    L’incendie s’est produit à l’heure de Mars. Mars, dans le thème de l’incendie, est à 16 Capricorne. Où se trouve le Mars natal de MACRON ? A 16 Cancer, soit à l’opposition exacte. Saturne, le 15 avril 2019, est à 6 Capricorne. Où se trouve l’ascendant natal de MACRON ? À 6 Capricorne, soit à la conjonction exacte. Et où se trouve le Saturne du thème de MACRON ? À 6 Lion, soit en aspect partile. Et, rappelez-vous, j’en parle souvent, le Milieu du Ciel de MACRON est à 6 Scorpion et son Jupiter est à 6 Gémeaux. Les degrés 6 du thème du président sont donc fortement activés, par Saturne, mais aussi par les nœuds lunaires qui, le jour de l’incendie, sont à 6 Gémeaux/6 Sagittaire. Or, lorsque les nœuds lunaires activent des planètes du thème de naissance, l’on peut être sûr qu’un événement va advenir, apportant un coup de chance inattendu, souvent retiré par la suite.

    Sur la "destruction programmée de la flèche"

    La progression du thème de l'incendie donne 19 h 56 comme moment de la destruction de la flèche pour les raisons suivantes :

    Je n’ai guère été surpris par ce que je découvrais. Le Fond du Ciel, le point le plus obscure du ciel, est exactement sur Pluton, et conjoint au Nœud Sud.

    Pour une simple chute accidentelle, le point bas du méridien aurait du tomber sur Saturne qui est la planète traditionnelle des chutes. Mais il tombe sur Pluton, considérée comme la planète des destructions en vue d’une reconstruction. Quant au Nœud Sud, il fait référence au passé, sans doute celui que l’on veut détruire, que l’on veut oublier. C’est d’autant plus évident que Pluton est au sextile exact de la Lune Noire. Or, la Lune Noire symbolise quelque chose que l’on tranche. Il y a l’avant et l’après, une séparation nette. Ce qui est tranché ne sera pas ressoudé. Cela se veut définitif.

    Pluton étant le dieu des enfers, j'aurais rapproché la chose du fait que la symbolique du jour (un 15) est un "jour du Diable". Mais quant à voir un complot, je préfère m'en remettre aux faits et pour l'instant le mystères des causes demeure entier.

    J'espère que l'auteur adoptera les monomères. C'est quand je voulais aller vite ce que je regardais en premier et c'était parfois très éloquent.

    Je vous quitte c'est l'heure de me promenade vespérale de santé avec un "toutou" adorable, ou plutôt une "toutou" preuve que je ne suis pas misogyne comme d'aucun l'imagine. Je ne suis que "conophobe" et la chose est des mieux partagées...

  • Incendie de Notre-Dame : le célèbre canard hexagonal fait tout pour mériter son nom

    canard.jpg

    On m'a communiqué 2 articles du Canard enchaîné (12 et 19 juin dernier). Rien de nouveau sous le ciel. La seule chose remarquable réside dans l'humour si particulier de ce journal qui le 12 juin évoquait cinq ans de sécurité très fumeuse. Par rapport à ce que l'on savait déjà, il n'apporte que des précisions de détail. Cet article ne rentre pas dans le scan et j'ai déjà passé assez d'heures sur ce blog pour trouver le courage de procéder à un montage.

    L'article ci-dessus reproduit reprend la thèse des mégots et celle d'une installation sauvage de l'électrification sauvage de sonneries dans et sous la flèche. La seule nouveauté réside dans la prétendue découverte d'un coffret électrique fixée dans une poutre de la charpente qui aurait été monté clandestinement par Europe Echafaudage. Une erreur de montage aurait fait que ce coffret ignoré du bureau de contrôle de la Socotec serait resté sous tension en dépit de l'action sur les disjoncteurs situés 10 mètres plus bas.

    La question que je me pose est comment, plusieurs semaines après l'incendie, on a pu apprendre l'existence de

    ce coffret alors qu'il a forcément brûlé sans laisser de traces. Je veux bien que les employés ait fini par avouer qu'ils auraient fumé sur le chantier donc sous les combles et si un coffret non autorisé à bien existé il est tout-à-fait possible que sur ce point à force d'avoir été "cuisinés" des employés ont peu finir par lâcher le morceau mais alors la vraie question est comment et sur quelle base ont peut aujourd'hui affirmer l'existence d'une erreur de branchement ne les ayant point subordonnés aux disjoncteurs généraux. C'est tellement énorme comme connerie que pour ma part, je soupçonne, là-encore, une volonté très nette d'impliquer l'entreprise.

    Mais il reste que la soudaineté et surtout la violence et la vélocité du sinistre qui a presque tout cramé en environ 50 minutes reste une chose vraiment stupéfiante comme l'a noté Benjamin Mouton l'ancien architecte des MH.

    En 1836, l'incendie de la charpente de la cathédrale de Chartres a duré toute la nuit. On objectera que les moyens des pompiers de l'époque étaient dérisoires comparés aux moyens actuels même si un défaut de conception ou de prévision a rendu quasi inopérantes les colonnes sèches mais justement c'est qu'en dépit de la différence d'échelle, ce qui surprend sur certaines vidéos c'est la rapidité de progression des flammes. Ca a flambé comme aurait flambé une gigantesque boîte d'allumettes.

    Quand à l'absence de traces d'hydrocarbures ou plutôt d'autres produits accélérateurs de flammes, la vraie question est celle de savoir si une mince pellicule de nano thermite peut laisser la moindre trace quand il ne reste que des débris de poutres calcinées en volume à peu près au tiers...

    Le zèle de la célèbre feuille nationale est plus que suspect par la répétition de "mégotages" plus ou moins électriques.

    Le seul point digne d'intérêt dans l'article du 19, c'est l'allusion à l'existence d'un climat conflictuel entre la DRAC et les salariés du clergé de la cathédrale chargé de contrôler les accès à l'édifice. Il n'est pas difficile de comprendre pourquoi mais quel contraste entre les accolades de façade entre l'archevêque et le président en exercice et le climat de merde que je viens d'évoquer. Une chose est certaine : si comme je le crois une officine quelconque s'est chargée de mettre en scène de sinistre que l'on sait, on aurait voulu créer une situation favorable et même idéale pour un crime parfait que l'on ne s'y serait pas mieux pris !

    Enfin j'ai noté dans une vidéo dont je n'ai pas gardé la trace que d'après un expert ayant jugé sur photo, le feu aurait pris  à mi distance entre dessous de la flèche et l'extrémité de abside du fait qu'à cet endroit la charpente aurait presque complètement brûlé. Cette thèse est manifestement le résultat d'une illusion d'optique qui ne cadre ni avec la thèse d'un incendie volontaire ni celle d'une conspiration, l'une et l'autre exigeant que le sinistre ne peut avoir démarré qu'au dessus de la croisée du transept ou à peu de distance dans le bras côté sud. Et c'est bien à cet endroit précis qu'une vidéo témoigne de l'existence d'une forte explosion qui ne peut pas avoir été naturelle. 

    A propos des dons et de la reconstruction à l'identique (en apparence seulement)

    J'ai lu récemment plusieurs articles qui laissent percer des inquiétudes quand à la réalisation des grosses promesses de dons se chiffrant en milliers d'Euros.

    Seulement 9% des sommes promises ont été encaissées. Il est clair que les gros donneurs ne lâcheront le fric non par certes après production de factures détaillées mais après chiffrage d'un programme de travaux suffisamment détaillés quant à leur contenu. J'ose espérer que les moyens de pressions dont disposent les généreux donateurs nous épargneront le coiffage de l'édifice par je ne sais quelle incongruité.

    On objecte à ce propos que la Tour Effel qui a fait scandale à l'époque, une tour métallique qui est, avec Notre-Dame, le monument qui attire le plus de touristes et qui plus qu'elle symbolise et représente à elle seule Paname. Même chose à propos de la Pyramide du Louvre. La différence n'est pourtant pas difficile à saisir. La fameuse tour n'a rien coiffé ou supplanté qui existait déjà et l'édifice en verre se trouve sur une esplanade ou une sorte de cour extérieure.

    On objecte que Viollet-le-Duc s'est inspirée de la flèche de la cathédrale d'Orléans (qui datait du XIXe siècle) et non de flèches datant du XIIIe. Une chose est pourtant certaine : si un concours d'architecture a été lancé ça ne peut être que pour une seule raison. A savoir de marquer le monument par une chose dont le caractère contemporain se devra de sauter aux yeux. Pour qu'il en soit ainsi, il faut qu'il ne puisse s'agir que d'une pure incongruité.

    Quelques remarques sur la première messe dite à Notre Dame après le sinistre

    Les gazettes n'ont pas manqué de publier le fait à grands son de trompe en nous dépeignant une brochette de curés et de quelques civils casqués pour l'occasion en prévision d'un possiblement écroulement. La foi contemporaine étant notoirement assez vacillante, ils ont préféré une chapelle latérale dédiée à Notre-Dame. Les huiles cléricales sont courageuses mais pas téméraires. Et Dieu est trop bon ! Pas le moindre caillou ne leur est tombé sur la tête. Quel dommage !

    Enfin, la justice immanente ayant, de tout temps, toujours répugné à se manifester je suis seulement certain de l'existence du Diable et de ses légions. Les preuves de leur existence sont de plus en plus éclatantes. Quant à celles d'un Dieu bon et plein d'amour, il est notoire qu'elles laissent franchement à désirer.

    Alors quand j'entends un prélat de haut rang clamer que Notre Dame est vivante, j'ai envie de hurler et j'en viens à regretter qu'une partie de la voûte plus ou moins éloignée n'ait point dégringolé avec plus ou moins de fracas pour lui clouer le bec car il faut rappeler que les avis concordent pour dire qu'il faudra attendre encore un an pour être fixé sur la solidité de ce qui reste de l'édifice ! Mais on préfère détourner l'attention à propos d'un risque d'intoxication "saturnique"...

    J'ai évoqué la position d'un couple amis à propos des modalités de reconstruction. On diffère également sur un autre point. Mon sentiment de la justice exige que les responsables de la conservation et de la sécurité de l'édifice soit punis et surtout deviennent l'objet de la haine du peuple qui qui un fort degré de superstition subsiste. A supposer que l'incendie ait été volontaire, la morale exigerait que la conspiration ait dépassé le but qu'elle s'était fixé, ce qui est probablement le cas puisque dans ce cas de figure, c'est surtout la flèche qui était visée. La morale voudrait par conséquent que le bâtiment devienne pratiquement irrécupérable ou au minimum que le coût de remise en état dépasse largement les promesses de dons sans parler du fait que les donateurs sont bel et bien en droit de poser des conditions à l'exécution de leurs promesses. 

    Et bien, je dois constater que mes amis, tout en étant parfaitement athées, seraient attristés si mes vœux venaient à se réaliser en tout ou partie. L'un d'eux soutient la thèse selon laquelle il serait illicite de la part des donateurs de faire valoir la moindre exigence ! Les bras m'en tombent !

    Finissons, si possible, en avec Notre-Dame

    Façon et parler. Disons que c'est un vœu pieux. Incendie volontaire ou pas une chose est certaine l'affaire révèle un degré d'incompétence et de corruption qui, s'il n'est aucunement surprenant a au moins le mérite d'éclater au grand jour.

    Concernant, la lourdeur excessives des procédures administratives en matière de conservation et de restauration de MHs, il se trouve que c'est un des phénomènes qui évoque le mieux le mode de gestion typique des pays de culture soviétique. Mais cela n'a rien d'étrange puisque l'origine même de ce type de perversion administrative ne résulte que d'un emprunt à des méthodes héritées de notre sacro sainte révolution. La source c'est bien cette horreur centralisatrice et policière que fut le jacobinisme. A ce propos, on tarde à se rendre compte que le centralisme de ce système est parfaitement incompatible avec une prétendue "souveraineté populaire".  C'est pourtant devenu chose limpide avec la jacquerie que constitue le mouvement des "Gilets Jaunes".

    Force et de constater, en attendant la suite, qui ne manquera pas d'être plus ou moins triste, qu'en plus d'un conflit latent entre les salariés du clergé de la cathédrale et les services culturels en charge de certains édifices, le pouvoir a trouvé le moyen de désigner un général pour coiffer une troisième et nouvelle officine chargée de la gestion du genre de patrimoine en cause. Il eut été difficile de concevoir une manœuvre plus apte à ajouter la pagaille au bordel administratif préexistant.

  • Notre-Dame : les ”fausses notes” du trompette major Patrick Nicolle

    Le trompette major Patrick Nicolle claironne des sottises

    Belfast.JPG

    Ce trompettiste très républicain à séduit mal pas de gens qui voient en lui un futur Président en 2022. Je suis désolé mais visiblement il ne fait pas le poids comparé à François Asselineau. D'abord c'est un très mauvais orateur, il parle par saccades et le fait qu'il veuille concourir en vue d'atteindre le perchoir que constitue l'Elysée démontre l'existence d'une bonne dose de mythomanie.

    Les complotistes aiment à se tirer une balle dans un ou même deux pieds

    Ce Nicolle est l'artisan le plus voyant de la thèse d'un complot. Pour moi, l'existence d'une conspiration est chose certaine mais comme par hasard voilà un particulier qui fait tout pour la discréditer.

    Il se trouve qu'en raison de mes assez nombreuses connexions dans le milieu musical, j'ai été à même d'obtenir des renseignements de plusieurs sources sur la psychologie du personnage et en voici la synthèse.

    La vérité sur Patrick Nicolle

    Patrick Nicolle donne régulièrement des concerts avec d'autres musiciens depuis au moins une vingtaine d'années.  Il a des côtés très sympas, il peut être extrêmement charmant.
     
    Seulement depuis qu'il est séparé de sa femme, il déraille un peu. Il étale sa vie sur facebook (bien qu'il seserait calmé ces derniers temps). Il vit mal donc mal sa solitude. Il a raconté des conneries, a ajouté à des rencontres réelles avec des personnalités, d'autres qui ont été fantasmées.
     
    Bref, il pète parfois les plombs. Il s'est mis en tête d'être candidat à la présidentielle. Ce qui est assez ridicule : il n'a aucune chance.
     
    Il ne mâche pas ses mots et parle  sans détour. Il a cet avantage de ne pas pratiquer la langue de bois, mais parfois il est ignoble et va trop loin. Il s'en est pris il y a peu à une musicienne sur Facebook menaçant de venir lui pourrir son concert en direct. des tiers ont du intervenir pour sauver le concert.
     
    C'est un bon trompettiste, et des gens qui le connaissent ont de la peine de le voir dans l'état où il est.
     
    Il est très respectueux des valeurs de la nation, il peut sembler facho mais ne l'est pas (ou alors il a changé). La pourriture politique l'agace. Ce que l'on fait de la France le rend malade.  Il semble aigri parfois, mais il a un souci de vérité....

    Coutumier d'un certain nombre de fake news

    Ce qui ne l'empêche pas d'avoir livré quelques fakenews assez délirantes le concernant. A ce propos, l'image que vous voyez ci-dessus est censée correspondre à un concert donné avec l'organiste de Belfast. Or l'instrument est hollandais, ce que confirme l'organisation très caractéristique des tirants de registres que l'on voit assez brièvement. Il semble donc n'avoir aucune photo pour ce concert en l'honneur de la Saint Patrick qu'il revendique. Certaines images sont le produit de montages photographiques par collage comme du reste l'image ci-dessus. Je suis donc amené à douter de certains détails revendiqués dans son curriculum. Comme par exemple les compositions qu'il revendique pour l'intronisation des derniers présidents. Il ne présente que des photos. Aucune vidéo pour ces intronisations, c'est étrange.

    Deux vidéos de concert que je tiens pour inaudibles

    Voila un duo pour trompette et chant, premièrement la trompette écrase la chanteuse. Pour deux raisons, ce n'est surement pas une trompette baroque et le pire c'est le manque de respiration entre les deux artistes : on dirait qu'ils ont un train à prendre d'urgence. Enfin c'est criant, la chanteuse n'a pas la technique pour ce type de musique...

     Là encore, même faute d'interprétation : les musiciens s'écrasent les uns les autres, ça ne respire pas , ca ne pulse pas assez et en plus l'acoustique n'arrange rien. Un concert comme ça je me fais rembourser avant de fuir en me bouchant les oreilles.

    Vous noterez que les prestations avec les organistes sont, sur le plan des tempis et de la respiration nettement plus supportables. Normal les organistes se doivent d'être des chef d'orchestre et de composer avec l'acoustique ambiante. Enfin la trompette crie toujours trop fort et la prise de son n'est sans doute pas très fameuse.

    Encore une boulette iconographique : pour illustrer le concert à Saint Sauveur d'Aix, Nicolle a encore pris une photo d'un orgue des pays bas. Le buffet de St Sauveur est vert ! ON ne peut pas l'oublier et l'orgue je le connais j'ai joué le prélude d'entrée à une messe à l'occasion d'un stage d'harmonie au clavier. C'est beau mais c'est pas le plenum de Saint Max ! En revanche, la position de l'orgue est idéale pour les offices à gauche et en surplomb du chœurs avec une magnifique balustrade en fer forgé. Cet instrument a du reste été numérisé.

    aixss09.jpg  Aix.JPG

    Ces erreurs iconographiques sont assez vénielles, certes, néanmoins il y a dans les curriculum de l'intéressé des points qui demandent à être vérifiés. Ce personnage me semble avoir inventé une partie de ce qu'il nous raconte.
     
    Ce trompettiste est de la "vieille école", celle d'avant la résurrection d'un baroque nettement plus authentique. Ayant été l'élève de la seule claveciniste ayant été invitée à jouer à l'Elysée, qui s'est spécialisée dans ce domaine, après avoir travaille le piano avec Yves Nat, je sais de quoi je parle...
     
    Il a bien publié des pièces à visées pédagogiques chez Billaudot et autres éditeurs. Voici une copie d'écran faite sur le site de La flûte de Pan.
     

    Partitions.JPG

    On me dit que c'est dommage, parcequ'au fond c'est un brave type. Il aurait aussi beaucoup souffert de ce que sa fille s'est retrouvée handicapée par la faute d'une erreur médicale.
     
    Il utilise "face de bouc" pour sa campagne et poste tous les jours. Les musiciens qui connaissent ce trompettiste disent ne rien lire et ne rien écouter venant de lui.
     

    Le major Patrick Nicolle inspire les tireuses de cartes

    Dans les situations les plus tragiques il faut essayer de rire un peu et ne pas vouloir être trop sérieux... Ces tirages me font bien sourire... 

    Je vous dis de suite que je n'ai pas suivi la démonstration mais je vois deux cartes, l'une représente un cactus et l'autre un danger. Va t-on "suicider" le major ? Personnellement je ne le crois pas. Il est sincère mais il se ridiculiser par son exaltation. Enfin il a menacé d'un putsch mais de toute évidence, il ne peut pas le mener à bien seul. Il va non seulement tomber sur des épines mais se mettre en danger.

    Encore un autre tirage :

     

    Les conclusions de mes informateurs

    L'un de mes informateurs a conclu ainsi son propos :
     
    Concernant Notre-Dame, je suis aussi convaincu que ce n'est pas l'intervention de l'esprit saint qui est la cause du sinistre. J'ai regardé en direct..... Voir cette charpente flamber en 50 minutes comme a dit un certain Benjamain Mouton, c'est stupéfiant et inexplicable. Je connais la rapidité de la combustion des bûches dans ma chaudière à bois (il me faut 1h15 pour brûler l'équivalent d'un mètre linéaire de chêne ou de hêtre  d'un ou deux ans d'âge pour des bûches de 25 à 30 cm d'épaisseur. Mais une partie du peuple est illusionnée.
  • ”Fin de de partie” pour la thèse de ”Faits & Documents” suggérant que la ”première dame” serait un ”trans” ! Pas sûr....

    brigitte-macron-et-sa-photo-tres-mal-retouchee-en-couverture-d-un-grand-hebdomadaire.jpg

    MAJ du 21 décembre 2021

    Fin de partie ? Pas sûr du tout ne serait-ce que parce que la victime de prétendues "rumeurs transphobes" a pris le parti d'ester en justice.  Est-ce bien d'une attaque sexiste dont il s'agit ? Justement, c'est là que le bat blesse car l'angle choisi pour cette prétendue réplique est pour le moins fort discutable. Je renvoie mes lecteurs à un article qui analyse l'affaire sous cet angle particulier, article qui s'intitule ainsi :

    A propos d'un singulier "conte de Noël" affectant le couple élyséen...

    La note originale est du 23/11/2021  à 22:57

    Un article vient de paraître sur Libération qui annonce des poursuites à l'encontre de la journaliste qui est à l'origine de l'enquête farfelue sur le prétendue "transexuealisme" de la première dame de France". Voir :

    https://www.liberation.fr/checknews/jeanmicheltrogneux-quelle-est-lorigine-de-la-fake-news-transphobe-visant-brigitte-macron-20211215_VADA3N3GAZDBJESOF2MYYAVEII/

    L"article est fautif sur divers points, Natacha Rey n'est pas l'auteur de l'article de "Faits  & Documents" car c'est Xavier Poussard qui en porte la responsabilité.

    Vous pouvez du reste trouver à titre documentaire les 5 n°s ici pour éviter de claquer 40 € dans ce genre de connerie d'après un lien que l'on trouve dans un forum de jeux videos

    Le seul point indiscutable qui ressort de cette enquête est que le futur président avait 14 ans quand celle qui allait devenir la première dame s'en serait amouraché, l'écart étant de 25 ans.

    La fantasmagorie vient de ce qu'il a été impossible d'obtenir un extrait de naissance de Jean-Michel Trogneux. La question qui demeure est pourquoi la Mairie d'Amiens prétend n'avoir pas d'acte de naissance alors que Geneanet évoque une naissance dans cette ville.

    C'est finalement une vidéo de 4 h 30 entre une voyante à la noix et la journaliste qui a fichue le feu aux poudres. près de 500 000 hits, y en a qui ont du courage vu que le début bn'avait rien de passionnant...

    Question si Brigitte veut porter plainte devra t-elle se soumettre à un examen gynécologique approfondi pour pouvoir se défendre ? La charge de la preuve incombant aux accusateurs, elle a toutes les chances de s'en sortir sans cette humiliation. Et si le vrai Jean-Michel Trogneux donnait signe de vie discrètement ça serait le moyen le plus élégant d'arrêter ces bêtises contagieuses...

    De la chirologie et du sexe

    Ce que j'ai trouvé étonnant c'est que Campagnol TV ait fait allusion à cette histoire peu crédible. Si tant est que les femmes ont l'index plus long que l'annulaire, pas de doute en ce qui concerne le sexe de l'épouse Micron. L'index étant le doigt qui commande, cette longue de l'index montre que les femmes sont franchement dominantes très lors qu'on ne leur fixe pas de limites, c'est du reste l'enseignement de la Genèse puisque c'est Eve qui a pris l'initiative de discuter avec le Serpent. Toutefois d'après mes quelques observations cet élément de chirologie ne donne que des indications psychologiques, j'observe que les garçons qui ont l'index et l'annulaire à égalité auraient tendance à avoir des femmes portant la culotte. Il y a là une recherche intéressante à faire mais faudrait commencer par retrouver les indications traditionnelles affectées à chaque doigts mais je n'ai pas de certitude que ces longueurs de doigts aient nune relation effective avec le sexe biologique. Et dans le cas de Michelle Obama (dont le prétendu transexualisme à servi de modèle au fake news à la française) on a produit une photo comportant des mains très contradictoires.

    Veuillez vous reporter à l'article suivant qui est d'un collègue.

    Note additionnelle

    Les femmes aurait l'index plus longs que l'annulaire et les hommes inversement. On raconte aussi  que les gays auraient ces deux doigts de longueur sensiblement égale. J'ai commencé une observation par un couple. La femme a l'index plus long, la mari, un garçon très gentil et très sociable a les deux doigts concernés égaux. En fait cela veut seulement dire que dans le couple il est l'élément le plus en retrait. Sa femme sans être hommasse, bien au contraire, on voit bien que c'est elle qui mène la barque.

    Moralité : en rapport avec ces indications de chirologie, on peut raffiner entre le petit doigt et l'annulaire aux niveau des rapport des phalanges et ça ne donnent que des indications purement psychologiques, caractérielles, le problème étant qu'on ne trouve des indications éparses que dans des bavardages de pages destinées à des "bonnes femmes".  Quant à trouver un traité de chirologie qui recense toute les données traditionnelles connues mais éparses et les organise, et bien je crains qu'il ne faille l'écrire....

    A noter que sous le rapport envisagé de l'index et de l'annuaire Michelle Obama possède des mains assez contradictoires, peut être faudrait-il considérer la gauche comme l'inné et la droite comme l'acquis évolutif.

    En tous les cas mis à part les 3 premiers numéro de F&D sur Brigitte, le reste c'est du caca... Je crains qu'Emmanuel ratier ne se retourne dans sa tombe... Ce que le public français peut-être devenue débile...

    "Fin de de partie" pour la thèse répandue par "Faits & Documents" selon laquelle cette femme serait une "transexuelle"

    J'avais amorcé ici une discussion à ce sujet mais je manquais d'éléments. L'auteur auquel je vous renvoie n'a eu que le N° 501 de F&D, mais un correspondant qui se trouve être un très bon astrologue s'est laissé convaincre par une connaissance à lui d'acheter la totalité des n°s parus (5), il regrette d'avoir claque 40 € pour cela, il aurait préféré acheter un bon livre. Il va m'envoyer ces n°s mais ça ne changera rien aux conclusions déjà tirées, c'est du grand n'importe quoi.

    Cette photo non retouchée montre que la main visible n'est pas une main d'homme mais bien une main de femme. Il n'y a absolument aucun doute à ce sujet ! Les 60 pages qui ont été publiées sont un tissu d'allégations mal ficelées qui témoigne probablement d'une chute abyssale du niveau de la feuille lancée par Emmanuel Ratier à qui l'on doit un livre éclairant sur les origines de Manuel Valls. Soit une émanation "psycho-généalogique" d'une forme particulière de "maranisme" pour résumer grossièrement le contenu du livre évoqué.

    Je ne pense pas que le fondateur de F&G se serait ridiculisé au point de publier le "galimatias" que je viens d'évoquer mais Xavier Poussard a osé ! Et ce genre de très mauvaise blague ne peut qu'être contre-productif, enfin et une fois de plus tous est bon pour faire du fric !

  • Si on reparlait d'astrologie : les ”monomères” de l'incendie de Notre Dame

    stryge2 copie.jpg

    Je me suis enfin décidé à utilisé le code de débridage fournit par Auréas pour son logiciel d'astrologie qui m'a été offert gratuitement car c'est votre serviteur qui a confectionné les listes de "monomères" utilisées par ce soft. Certaines étant restées en rade du fait de l'existence de droits d'auteur ss'agissant de listes modernes...

    Je compte traiter les sujet suivants. Si j'en trouve le courage...

    • Les monomères de l'incendie de Notre-Dame.
    • Les degrés monomères c'est quoi ?
    • La grande conjonctions Jupiter Saturne Pluton

    Pour l'instant, un retour sur ce sujet a l'avantage de me changer les idées... Cela dit je ne peux rien promettre... Du moins en ce qui concerne le problème complexe qui pose les fameux monomères. Je dois avoir, dans mes cartons, un projet à ce sujet, il me faut d'abord remettre la main dessus... Un éditeur m'a sollicité en vue d'un livre susceptible de récapituler les scandales écologiques, éoliennes et Cie. Il faudrait commencer par en faire une liste. Je dois dire que le sujet ne m'excite pas particulièrement.

    Quelques remarques sur un certain Anton Grigoryev

    En revanche, je vais lui demander s'il est intéressé par un ouvrage érudit sur ces fameuses collections d'images attachées aux 360° du zodiaque. La documentation existante est très dispersée et un des avantage c'est qu'on dispose d'une collection d'image d'origine médiévale qui figurent entre autres ouvrages dans l'ouvrage d'un russe nommé Anton Grigoryev.

    Ne confondez pas ce personnage avec un homonyme qui est un footballeur russe. La blaze est répandu sur "Face de Book" et on ne trouve plus de traces de l'ouvrage que j'ai acheté à sa parution en 2006 sous forme de pdf. En revanche, plusieurs femmes dont une astrologue romaine l'accuse de l'avoir abusée et en fait il aurait détourné et exploité des recherches dont il n'est pas l'auteur. Je comprends maintenant pourquoi il m'a refusé de commenter un certain thème en relation avec une problématique qu'il a déclarée trop hexagonale pour qu'un russe puisse s'en mêler. 

    Pour éventuellement faire sortir le loup du bois, je mettrai à disposition The medieval symbols of face and degrées publié en 2006. Il n'y a que la courte préface à être de l'auteur, le reste n'est qu'une traduction anglaise de plusieurs listes existantes. Si demandes il y a, je mettrai ce document sur ce répertoire de Cloud.

    Intérêt et limites des "monomères"

    Patrick Vincent pense que ces images sont en relation avec la teneur de chaque jour. Ils n'auraient donc d'intérêt que pour le Soleil. Cependant on a coutume de les référer aux angles (ascendant et milieu du Ciel) et à toutes les planètes du thème. Et cela a donné à postériori des résultats assez étonnants.

    Cela dit, je pense qu'il faut se méfier des interprétations. On dispose donc d'illustrations, d'une courte description et d'interprétations datant du XVème siècle pour ce qui concerne le calendrier dit thébaïque. La question se pose de savoir comment un certain Johannes Engel a obtenu les informations apparue dans son Astrolabium planum de 1488 puisqu'il s'agirait d'une liste d'origine égyptienne.

    Pour plus de détails sur cet ouvrage voir l'article de Margherita Fiorello, la victime de Anton Grigoriev :

    https://heavenastrolabe.wordpress.com/2009/07/08/about-the-stars-of-angelus-astrolabium-planum/

    Notez en passant que je constate que les astrologues italiennes paraissent nettement plus intéressantes que les "bonne femmes" qui se sont mise chez nous a exploiter la science des astres. Elle font uniquement dans le psychologisme ou se sont éprises de théories réincarnationnistes. Certes l'une d'elles est belge d'origine mais il semble que de l'autre côté des Alpes on soit porté à faire oeuvre d'érudition en cherchant à remonter aux sources. J'avais sollicité l'italienne d'adoption que j'évoque et dont le nom m'échappe présentement à propos du signe des Gémeaux qui est étrange en ce sens qu'étant dévolu au mois consacré à l'amour (mai) que l'on a tenté d'exorciser en le consacrant à la Vierge Marie est représenté par un couple de garçons, Castor et Pollux qui ont un rapport avec les chevaux. Or ce n'est pas une lubie purement grecque, on la trouve en Inde et chez les égyptiens si ma mémoire est bonne. Qui plus est elle a été adoptée sur une majorité de monuments religieux chrétiens et il n'existe que 2 ou 3 exceptions sous la forme d'un couple "hétéro".

    Les deux systèmes d'astrologie chinoise n'ayant rien de commun avec l'héritage d'un certain Ptolémée, il s'est avéré impossible d'élucider cette singularité en prouvant son universalité. De telle sorte que j'ai renoncé à publier sur le sujet.

    Les "révélations" du calendrier thébaïque sur l'incendie de Notre Dame

    Je m'attendais à trouver des images à base de feu...Dans une cas de ce genre les degrés ascendant et le soleil sont les plus représentatifs.

    Le calendrier thébaïque a donné ceci  pour 18 h 20 heure de la première alerte:

    Black Bird 185.jpg

    Ascendant Degré 185 : Un oiseau noir, avec le bec et les pieds rouges.

    degré 26.jpg

    Soleil Degré 26 Un soleil projetant ses rayons sur un autre soleil.

    Pour le Milieu-Ciel Degré 96 nous avons : Un homme plongeant une chèvre dans une chaudière. Ce n'est pas très parlant...

    Je note 2 choses, le degré de l'ascendant représente une chimères assez démoniaque, le rouge et le noir étant attribué au diable.

    Le soleil est en politique une figure de la royauté. Il désigne dans le cas d'une République, le président. On a là une image impliquant une influence d'un état sur un autre. En d'autres termes, il semble que l'on ait été en présence du résultat d'un complot assez démoniaque télécommandé, si je puis dire, d'un certain étranger. Si hasard il y a cela confirme ce que j'ai suggéré dans un autre post.

    En revanche le thème dressé pour 18 h 56 qui correspondrait à la chute de la flèche ne donne rien. En revanche, il présente une figure où les aspects forment une croix assez maléfiques. Et puisqu'on interprète positivement les grands trigones, il est légitime de voir là une image de fort mauvaise augure. Je rappelle que les églises affectent la forme d'une croix et que l'incendie considéré est une sorte de "cruxifixion".

    Concernant l'article sur les grandes con_jonctions, il nécessite un inventaire préalable de ce qui se raconte. Cela risque de prendre un peu de temps.

  • Certains attendent le Messie, d'autres soupirent après la ”Dame”, je suis MDR en attendant que ça se passe !

    La religion de la Dame.JPG

    Telle est l'en-tête d'un nouvel article de Laurent Guyénot sur "Egalité et Réconciliation" le célèbre repère d'Alain Sourate...

    Cliquer sur l'image pour lire ce fameux article. Si les bras ne vous en tombent pas car je n'ai fait que le zieuter en diagonale.

    L'humour et la dérision aident à survivre sauf que je crains de ne pas pouvoir partager mon hilarité tant ce monde est devenu fou !

    J'ai découvert récemment, certains articles intéressant de cet auteur, notamment à propos de la véritable personnalité de YHWH qui est, depuis longtemps à mes yeux, un objet de perplexité et d'inquiétude. Et cela m'a conduit a écouter un peu les leçons de Thomas Römer au collège de France.

    Oserai-je dire que quand à être chrétien, certes, je le veux bien, mais c'est à la condition d'être marcionite et d'oublier toutes espèce de "racines juives". On dit que ce fut l'oeuvre de Paul, ex pharisien mais je crains qu'il n'ait fait les choses qu'à moitié...

    J'ai donc apprécié certains articles de cet auteur touchant à la critique du sionisme et Cie. Qui, dans quelques jours, ou quelques semaines au plus, sera carrément interdite à cause des insultes d'un islamiste envers ce pauvre Finkelkraut qui eut, lors de la saison 14 de nos incontournables "Gilles et John", la malchance de débarquer à leur portée. Signalons à la décharge du vieil académicien, qu'il a défendu les GJ, qu'il a posé un diagnostic juste à propos de son insulteur et s'est refusé à porter plainte, ce qui l'honore. Il veut comprendre, ce n'est pourtant pas difficile...

    Presque un millénaire de retard le mec, excusez du peu !

    Tin culture heterosexuelle.jpg

    Pour en revenir a Laurent Guyénot, le voilà qui change brutalement de sujet et essaie de nous vendre une sorte de nouveau romantisme.

    Je rappelle à ce propos que le féminisme commence avec la vogue de l'amour courtois qui survient au XIIème siècle en Occitanie tel une sorte de météore. En raison du caractère "sudiste" de la chose on a imputé cette mode à une influence musulmane venue d'outre pyrénnées mais cette thèse bizarre demande à être prouvée. En effet, il n'existe pas de preuve d'une véritable libération de la femme en contexte islamique en dépit de l'existence d'une possibilité de relative indépendance économique de l'épouse. Enfin, j'ajoute que tout ce que l'on sait de la vie conjugale d'un certain Mahomet, avec ses côtés vaudevilesques. Je pense au livre décoiffant d'une certaine Hela Ouardi que j'ai célébrée ici-même.

    Je ne vais pas répéter ce que j'ai dit maintes fois en démontrant qu'un clivage est survenu avec la vogue que je viens d'évoquer et qui n'a fait que croître et embellir.

    Je rappelle à ce propos l'existence d'un livre remarquable et incontournable pour comprendre ce que je veux dire intitulé L'Invention de la culture hétérosexuelle. Voir à ce propos un article déjà ancien...

    Rassurez-vous, il ne s'agit pas de "prêcher pour mon ex paroisse"...

    Ex paroisse en effet, car à l'approche d'un âge assez franchement "canonique" ce dont il s'agit m'est indifférent. Les "bagatelles" ne sont plus de saison...

    Je ne vais donc pas insister sur le fait que nos ancêtres les Gaulois valaient bien les Grecs. En une époque où le "mariage pour tous" a complètement embourgeoisé les affections les plus viriles et que d'autres part, les féministes rêvent de couper les couilles à la moitié de l'humanité, il n'y a plus rien à espérer car précisément la coupure quoique purement symbolique a déjà eu lieu et elle me paraît assez largement incurable bien qu'elle n'ait affecté aucun organe en apparence.

    C'est pourquoi nous ressortir une vieille lune romantique, relève tout simplement d'une indigence mentale des plus crasse.

    Une "méga connerie" au sens le plus étymologique

    Que pouvait-il, au fond, sortir d'autre que cette immense "connerie", au sens le plus parfaitement étymologique, de l'officine d'un Soral quand on sait qu'il eut sa "période homo" au temps où il officiait au service de la mode, occupation on ne peut plus frivole et notoirement "féminine"...

    Il avoue avoir essayé mais çà a été pour dire que pour bander, il lui fallu penser à une femme. C'est ce qu'il a raconté mais il est permis d'en douter car la sur virilité qu'il affiche en sus de son besoin de jouer les gourous devant un parterre de jeunes ne saurait tromper personne. Enfin, vu la façon dont il a traité certaines femmes, il est douteux qu'il les aime vraiment.

    Un nouveau "Traité de l'amour fou" mais qu'est-ce qu'on s'en tape !

    Quel qu'en puisse être l'objet dois-je préciser !

    Mais enfin tout s'explique, le texte est probablement un article de commande pour la publicité d'un Traité sur l'amour fou récemment apparue sur les rayons de Kontre Kulture.

    Vers une interdiction et une criminalisation de l'anti sionisme

    Cette très minable diversion, car c'en est une, pour montrer que le patron n'est pas encore en taule, ne saurait nous faire oublier que ce sont les excès activistes, avec ou sans quenelles, de la clique à Soral qui font que les vociférations publique d'un excité qui pourrait bien avoir été plus ou moins chauffé par les exploits médiatiques de notre célèbre Alain Sourate vont concourir, sans doute aucun, un restreindre un peu plus le champ de notre liberté d'expression. Oui Finkelkraut a vu juste en pensant avoir eu devant lui la haine d'un "soralien", c'est très probable en effet. certes Finkelkraut n'est pas tout à fait innocent même rien à voir avec ce personnage d'un arrogance démoniaque qu'est un certain BHL a qui tout est permis. On lui rappelle que s'il ne se plaît pas en France, personne ne le retiens d'aller se faire voir ailleurs. Ou bon lui plaira que ce soit chez les "néo cons" dont on connait la véritable teneur par Laurent Guyénot où ce pays pour lequel ils travaillent...

    Enfin, il faut rappeler qu'on peut être anti tout ce que l'on veut et que la seule chose interdire c'est de pousser à la haine avec ou sans racialisme.

    Jésus le nazaréen me fait l'effet d'avoir été une sorte d'extraterrestre...

    Personne ne peut m'empêcher de croire que Marcion était dans le vrai ou que le fait d'avoir adhéré à sa thèse nous aurait évité bien des problèmes et que Jésus pourrait bien avoir été une sorte d'extra-terrestre ne sachant pas trop où il avait échoué... Nul doute que YHWH le dieu des juifs n'était pas un dieu d'amour... Et celui là j'aimerais qu'il nous lâche un peu...

  • Sur la démission de Dalil Boubakeur ancien recteur de la Grande Mosquée de Paris

    Dalil Boubakeur démissionne de la présidence de la Grande mosquée de Paris

    Fort curieuse cette photo (souce : La Croix) où le personnage parait avoir les pieds et les poings et les pieds liés. Les pieds on ne voit pas mais on les devine à l'énoncé des "raisons personnelles" invoquées.

    Voir : https://www.la-croix.com/Religion/Islam/Dalil-Boubakeur-demissionne-presidence-Grande-mosquee-Paris-2020-01-12-1201071245

    En fait Boubakeur a installé une homme à lui à la Grande Mosquée et il est un habitué du CFCM où il aurait toutes les chances d'être élu le 19 janvier prochain.

    On reproche à ce personnage de prêcher un "islam du milieu" tout en présentant le voile comme un précepte religieux et ce en contradiction avec d'autres avis tout aussi crédibles que le sien. cela dit je n'ai rien contre un voile à l'iranienne. Les bonnes catholiques n'allaient jamais à la messe sans porter couvrir leur chevelure. Quant l'incitation  libératoire des contemporains on en voit le résultat assez catastrophique.

    "Eye rape " : le viol par le biais d'une vision trop pénétrante

    Du moins quant à l'imagination... C'est ce qui m'a été affirmé par un correspondant. Et c'est vrai, cela s'appelle Eye rape !

    Quant à la prévention, l'Islam a raison d'inciter les femmes à la ... modestie...

    Certes, certes, mais je ne m'explique toujours pas pourquoi les tifs d'une femme, une paire de "nichons" ou encore un gros cul, fut-il en forme de coeur (renversé), à de si attirant...

    Contre les prêches en français dans les mosquées

    Dalil Boubakeur, j'ai du le croiser à Reims, ne m'a jamais fait une grande impression.

    Pire encore, le le tient comme n'étant qu'un "faux cul" : ce n'est pas parce que le Coran est écrit en arabe que l'on doit prêcher en arabe. On doit citer le Coran et les textes traditionnels en arabe, donner la traduction et commenter en français. Et la doubler en arabe si on le désire. Bref, il est impossible de se persuader de la légitimité de la thèse défendue pour Boubakeur. Le problème ce n'est pas vraiment l'Islam, c'est que nous avons été gouvernés par des cons plus ou moins irresponsables.

    Guéant fut donc un vendu, ou plutôt un poltron qui a déclaré impossible l'imposition des prêches en français.

    En résumé les choses sont parfaitement claires. Boukabeur and co ont sont bien pieds et poings liés à la nature originelle de l'Islam. Cet Islam ne saurait être vraiment modéré : un vrai musulman se doit, à défaut de pouvoir tuer les non musulmans, au moins travailler à les assujettir progressivement à une domination plus ou moins rampante de la religion mahométane. Avec le concours des islamo-gauchistes la chose est en très bonne voie.

    On n'est pas sorti de l'auberge !

  • Marion Sigaud l'enfumeuse sur Pelletier de Saint Fargeau (auteur de l'abolition du crime de ”sodomie”)

    pelletier-de-st-fargeau.jpgJe n'ai pas la prétention de vouloir parler savamment de ce fameux Pelletier de Saint Fargeau dont on a fait, à grand renfort d'emphase révolutionnaire, un martyr de 1789. J'en suis resté aux grandes lignes de cette "Grande Révolution" et j'ai indiqué ma principale source, celle qui m'a révélé l'origine de ce cataclysme marqué par la célèbre Terreur.

    Cataclysme nécessaire car l'Ancien régime était, qu'on le veuille ou non, archi corrompu. Et puis merde, on a le droit de choisir sa religion et même de n'en pas avoir pourvu que l'on respecte certaines règle sociales du vivre ensemble, ce dont beaucoup de musulmans sont malheureusement incapables. Et on les y aide bien du côté de la gauche et de l'extrême gauche quoique droite et gauche ne diffèrent finalement que par des nuances quasi imperceptibles.

    Alors j'ai demandé à Olivier Marchal de bien vouloir se prononcer sur la thèse de la dame en ce qui concerne ses prétendues liaisons avec un groupe royalistes qui aurait attendu qu'au moins il sauve le Roi. Or il n'a pas voulu se prononcer et on reparlera de cette façon de se défiler.

    marion sigaut,homosexualité pédophilie,alain soral,affaire damiens,hopital général,kinsey,révolution sexuelle,judith reisman,pédotempliersPelletier de Saint Fargeau et l'abolition du crime de sodomie

    Je ne connaissais Saint Fargeau que de nom. C'est en auditionnant une émission radio où Marion Sigaut a été invitée en compagnie de Evelyne Lever, et c'est en cherchant à situer cette dernière par rapport à Maurice, auteur des Buchers de Sodome, un grand classique, que je suis tombé sur une thèse de 530 pages que voici :

    Thierry Pastorello. Sodome a Paris : protohistoire de l'homosexualite masculine n XVIIIe - milieu XIXe siecle. Histoire. Universite Paris-Diderot - Paris VII, 2009.

    Il n'est pas question pour moi d'imprimer et de lire un tel monument : 133 feuillet A4 à raison de 4 pages par feuillet plus le toner. Mais quand on tombe sur une mine pareille, on commence par regarder la table des matières et on utilise la fonction recherche du logiciel pour aller directement aux pages correspondant aux titres et sous titres qui vous sautent au pif. Voici un petit extrait de ma pêche :

    En consultant le rapport sur le projet de Code pénal présenté le 23 mai 1791 à l’Assemblée nationale dit rapport Le Pelletier de Saint-Fargeau, du nom du rapporteur de cette réforme, on trouve comme unique mention la disparition de crimes imaginaires qui englobent la sodomie avec l’hérésie, la lèse majesté

    "Crimes imaginaires" ça ne vous rappelle rien ? Alors je vous rafraichit la mémoire ! Les chasses aux sorcières... dont Mamie Marion s'est occupée. Ainsi, St Fargeau considère comme "imaginaire" le "crime" de sodomie, d'hérésie et de lèse majesté. Pour un copain des royalistes infiltré chez les révolutionnaires, c'est un peu lourd. Poursuivons !

    Il souhaitait que la loi soit humaine et qu’elle rende le coupable meilleur par un système pénal qui rompt avec la tradition de l’Ancien régime. Ce jugement de Le Peletier de Saint-Fargeau éclaire sur sa motivation à abolir le crime de sodomie qui pour lui, n’avait pas plus de justification que celui de magie, car ces actes étaient condamnés au nom de principes moraux d’origine purement religieux. En fait Le Peletier de Saint-Fargeau était dans le droit fil de la pensée des Lumières et le crime de sodomie lui apparaissait comme non justifié dans le cadre d’une réflexion plus générale sur la loi pénale.

    Je cherche si Saint Fargeau  n'aurait pas trainé une réputation de "sodomite" : rien, absolument rien ! En revanche tout ce qui sort confirme son tôle quand à l'abolition du crime de sodomie. Je savais que la révolution l'avait aboli mais en revanche j'ignorais que Saint Fargeau avait joué un rôle déterminant.

    Parenthèse sur le concept de nature

    La thèse évoquée plus haut parle beaucoup du concept de "nature", mais j'ai déjà dit dans les CRET que Dominique Fernandez, en cherchant à savoir si l'homosexualité relève de la "nature" ou de la "culture", s'est complètement planté et tout le monde du reste s'est planté. Sauf votre serviteur et la solitude dans un domaine aussi scabreux c'est assez lourd à supporter.

    Poser la question en sous-entendant que ce serait l'un ou l'autre, c'est enduire les gens en erreur. Tout simplement parce que c'est un peu des deux.

    C'est assez naturel puisque dans un milieu non monothéiste, où la pression sociale est moins forte, la chose n'appelle pas de jugement moral pourvu que la perpétuation de la lignée soit assurée. La fréquence de la chose la rend "naturelle". De plus il est maintenant acquis que des animaux ont des comportements franchement "homophiles" et dédaignent les femelles qu'on leur présente.

    C'est "culturel" parce que tout penchant naturel peut faire l'objet d'un aménagement. Or le seul qui soit traditionnel c'est la pédérastie. Grecque en particulier mais également ... gauloise, japonaise et j'en passe. Voir Bernard Sergent pour la partie occidentale et européenne en particulier. Je ne porte pas de jugement et je ne prends pas parti : c'est seulement un CONSTAT !

    Conclusion

    La thèse faisant de Saint Fargeau une sorte de complice des royalistes, lequel aurait été victime d'un assassinat commandité par ces derniers pour n'avoir pas respecté un marché par lequel il se serait engagé à voter contre la décapitation de Louis XVI ne repose finalement sur rien, si ce n'est une hypothèse gratuite. Il peut bien avoir été liquidé, tout simplement parce qu'il a trahi sa classe sans qu'il y ait eu le moindre marché. Au lieu de "romans historiques" Marion Sigaut pourrait se contenter de produire des romans policiers, sauf qu'il lui faudrait un peu plus d'imagination qu'elle n'en peut avoir.

  • Sur la prétendue ”décapitation” de Samuel Paty : bientôt un martyr de la république laïque au Panthéon ?

    Patibulaire.jpg

    Mise à jour du 31 octobre : une "décapitation" de plus en plus suspecte...

    L’ironie de l’histoire a fait que ce professeur a été assassiné par soit disant "décapitation" le jour de la commémoration d’une autre décapitation, celle de la reine Marie-Antoinette, qui survint le 16 octobre 1793. Voir :   https://institutdeslibertes.org/islamisme-un-filet-inextricable/

    Certes on dit que le hasard fait bien les choses sauf qu'un jeune réfugié tchétchène ignore tout de l'histoire de France et même s'en contrefout forcément si c'est un musulman. A moins qu'on ne l'ait manipulé pour que son forfait tombe pile avec un anniversaire des plus significatifs.

    La thèse d'une manipulation se trouve renforcée par les remarques d'un certain Plonsard d'Assac, un conférencier nationaliste bien connu qui vient de consacrer une très longue vidéo (2h11) à la prétendue "décapitation".

    Voir : http://nationalisme-francais.com/actualite-et-politique-du-23-octobre-2020.html

    J'ai prévu de consacrer un post à cette vidéo.

    La vérité c'est que Samuel Paty est mort "bêtement", voir sur commande

    Car ce pourrait être un attentat sous faux drapeau décidé hors de France. Se rappeler l'histoire de l'incendie de Notre Dame...

    Il ne méritait certes pas ce qui lui est arrivé, il n'empêche qu'il s'est livré à une provocation gratuite. Sauf qu'il parait qu'il a fait son métier et que c'est dans le programme (??).

    Je commencerai par remercier un certain Zoltan qui m'a fourni des éléments de réflexion pour ce post : les articles du Saker francophone, un petit briefing sur le "marxisme culturel" ainsi qu'une incitation à lire la dernière chronique hebdomadaire de Michel Onfray plus le copié-colé d'un article paru sur "Culture et débats" que voici :

    http://www.apocalypsesecondebete.net/spip.php?article384

    Une surenchère hautement parodique à base d'usurpation d'un "sentiment religieux laïque" particulièrement dissonant

    Quelques clichés vont illustrer mon propos qui me dispenseront de longs discours.

    Paris Match donne le ton en célébrant un "prof et martyr" le qualifiant de "hussard de la république"

    Paty0.JPG

    "Hussard de la répoublique", cela me rappelle l'épisode de la terreur. Hussard ? Dans une république quand l'élite dirigeante et/ou influente n'est composée que de couilles molles incapable de réagir contre les exactions de vedettes de l'islamo-gauchisme ou de l'indigénisme, lesquelles professent qu'un policier utile est un policier mort rien ne va plus.

    Des pleureuses en tête d'une "marche blanche" aux chandelles emprunte d'une niaiserie des plus sirupeuses

    Paty pleureuse.JPG

     

    Au moins nous a t-on épargné le spectacle de vieilles plus ou moins édentées toutes voilées de noir comme on en fait encore en Corse...

    La mode des bûchers fleuris

    Je vous faire grâce des bûchers funéraires avec loupiotes et gerbes de fleurs et nounours dans certains cas... Si ces lumières sont pour guider le martyr dans le bardo Thodol, il aurait fallu "centraliser" ce rite, Paty risque de singulièrement s'égarer et de ne savoir où donner de la tête ou plutôt de l'âme... Enfin la Sorbonne a pourvu à un point de ralliement, en en le déclarant "bienheureux" avant que l'on ne décide de le "canoniser" au Panthéon proche.

    Samuel Paty déclaré "bienheureux" à l'occasion d'une grand messe présidentielle des plus sinistres

    Paty 1.JPG

    Il ne manquait qu'une tête de mort sur les masques.

    Paty 2.JPG

    Cérémonie "nocturne" comme vous pouvez le constater, ce qui ajoute au caractère sinistre de la chose.

    Si vous adorez ce genre de cérémonial et avez les pleurs faciles, voici un replay :

    https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/enseignant-decapite-dans-les-yvelines/direct-assassinat-de-samuel-paty-regardez-l-hommage-rendu-a-l-enseignant-a-la-sorbonne_4150285.html

    En ce qui me concerne cela me laisse de glace, et me donne envie de ricaner !

    Sur fond de couvre-feu démentiel

    N'oublions pas que dans le même temps on a imposé le couvre-feu a une cinquantaine de départements et ce jusque dans les plus petits villages. hier, j'ai croisé dans le chef lieu de canton proche de ma retraite un jeune gendarme, je lui ai demandé s'il allait me falloir remplir une attestation quand, avant de me coucher, vers 11 heure ou minuit, je sors pour rappeler mon chat et le "confiner" pour la nuit. Il était pressé et ne m'a pas répondu...

    Fort heureusement, je n'ai pas beaucoup de chemin à faire, le chat, je lui "téléphone" en agitant mes clefs et il rapplique mais il n'est pas toujours d'accord pour se laisser enfermer et parfois il joue à cache cache en se réfugiant sous une voiture. Pas envie de payer 135 € pour ça.

    Car il est bien entendu que le seul véritable motif de cette contention, en plein hiver, quand la nuit tombe vers 19 h et qu'en milieu rural il ne reste dehors que quelques félins errants, cela constitue un violence parfaitement inutile.

    Pourquoi Samuel Paty est-il mort "connement" ?

    Parce que la principale question qui se pose est celle de savoir s'il était bien nécessaire de recourir à une exhibition des caricatures de Mahomet pour illustrer notre culture quand elle porte sur la liberté d'opinion et donc de penser.

    Pourquoi n'avoir pas usé de caricatures anti-chrétiennes ?

    Notez que quant à faire référence à Charlie Hebdo, il aurait pu user de caricatures anti chrétiennes. Personne ne s'en serait formalisé...

    Notons au passage que les catholiques raffolent du culte des stigmatisés, un phénomène morbide qui relève avant tout de la psychiatrie et d'une forme particulière d'HYSTERIE. Il va sans dire que, d'une certaine manière, c'est même assez franchement "diabolique". Notez à ce propos que Marthe Robin vient d'être confondue. Les stigmates et ses flash back de reviviscence de la Passion furent bien réels, ce qui ne prouve rien. En revanche elle ne s'est pas nourrie que d'hostie et l'on a trouvé un preuve de ce qu'elle chiait régulièrement comme tout le monde !

    Un soupçon de provocation...

    Je suis d'accord avec l'enseignante anonyme qui a conclu à un soupçon de provocation. Mais encore une fois ça ne justifie pas une décapitation.

    Bien sûr, le goût ambiant pour les décharges émotionnelles plus ou moins spectaculaires fait qu'on reste en surface et très probablement, si l'on creusait la personnalité de la victime, on découvrirait sans doute un besoin d'exister ou peut-être d'en finir avec la vie.

    Peu importe, ce qui frappe c'est que malgré les réactions et la vidéo publiée, il n'ait pas pris la moindre précaution alors qu'il est très clair qu'il a bel et bien joué avec le feu ! Tout cela est bien triste mais en ce qui me concerne, je ne saurais m'apitoyer sur le sort de ce professeur.

    Du goût républicain pour le "blasphème"

    Erdogan a raison au moins sur une point de dire que le président Micron 1er devrait se faire soigner quand il défend le recours aux caricatures. Les caricatures sont légitimes sauf que celles de Mahomet nous avaient déjà valu plusieurs attentats et le bon goût dont s'honore notre pays nécessitait de ne pas insister. Résultat les produits français sont boycottés dans les pays musulmans. Normal, là encore on ne va pas pleurer, c'est aux citoyens et en particulier aux entrepreneurs à dire au président : arrêtez votre char, vous nous les cassez!...

    Les idolâtres républicains mentent effrontément quand ils prétendent que la laïcité se veut être neutre. Ils nous prennent pour des cons car il suffit de se rappeler que notre sacro sainte révolution française n'aura été qu'une machine de guerre contre l'Ancien Régime et sa religion d'Etat.

    Certes, tous deux étaient pourris jusqu'à la moelle mais ce qui a remplacé cette merde n'est pas mieux, le seul avantage est qu'on est désormais libre de choisir sa religion, mais à quel prix ?

    Avec l'hyper centralisme jacobin ayant résulté de cette foutue révolution, on vient d'en arriver à ficher en l'air toute l'économie d'un pays sous prétexte d'une fausse pandémie alors que la crise sanitaire n'est l'occasion de mettre en oeuvre une volonté d'écraser toute espèce de possibilité de rébellion style Gilets jaunes. On va évidemment faire durer cette persécution jusqu'au prochaine élection, si possible.

    Certes il est heureux que le délit de blasphème ait été supprimé, sauf que ce n'est pas une raison suffisante pour s'en goberger en tapant systématiquement sur l'Islam.

    A ce propos, on sait que je n'en pense pas grand chose de positif, sauf que je fais une différence entre la relative bonté d'une partie des civilisations islamiques, bonté dont nous sommes redevables aux malhawis persans. les seuls ennemis sont les fondamentalistes et leurs complices et souteneurs d'extrême gauche qui, sous prétexte d'islamophobie veulent nous priver de tout droit de critique. Il faudrait pendre haut et court les uns et les autres !

    Soit dit en passant, je constate que si vous cherchez de la doc sur ce terme, très peu usité, vous tombez sur un de mes compte-rendus de livres portant sur le problème de la criminalisation d'une prétendue islamophobie.

    Malhawis.JPG

    Peut-on enseigner la "liberté de penser" à des mômes dont on bourre la tête de naiseries ?

    Toute personne censée vous répondra qu'on ferait bien de commencer par lutter efficacement contre la dysorthographie.

    Ce à quoi j'ajouterai que l'on devrait commencer par ressusciter les cours de "Science Nat" où l'on apprenait que le gaz carbonique étant plus lourd que l'air il s'accumule au fond des puits. Et en conséquence il est bien incapable de monter vers la stratosphère pour former un "gaz à effet de serre" responsable d'un éventuel réchauffement climatique.

    Mais voilà, la liberté de penser et d'opinion à des limites. Il vient encore d'être recommandé (indirectement) en Sorbonne de se gausser du culte d'un prophète qu'il soit réel ou supposé, en revanche il est interdit, sous peine de lynchage médiatique, de contester les thèses du GIEC et les trafics odieux à base de "taxe carbone".

    Oui, il est clair que l'on fait de nos gosses des niais assez franchement ridicules, bien incapables de susciter mon empathie car je ne vois plus guère de ces gosses malicieux qui autrefois pointaient les contradictions des adultes et savaient répliquer avec certes un humour bien involontaire qui leur épargnait des claques.

    Cela se voit encore (un peu)dans les campagnes profondes mais certes de moins en moins. Les jeunes qu'on fabrique sont devenus complètement "nunuches", je parle des gamins car côté gamines c'est souvent l'horreur d'une vulgarité sexuelle la plus crasse. Que l'on ne s'étonne point que je préfère les garçons car un minium de pudeur à son charme même si on n'en fait rien.

    Je recommande à ce propos la lecture de cet article sur le Saker francophone portant sur l'efféminement de la jeunesse et pas seulement américaine.

    Cliquer sur l'image pour lire l'article.

    effeminement.jpg

    L'efféminement dont il est question n'a rien à voir avec l'apparente diffusion de l'homosexualité car ça dépend de ce qu'on fourre dedans. Si c'est pour se complaire dans la fréquentations de commerces dédiés (boîtes, restaurants, boutiques de slips, agence de sextour, addiction au porno etc) c'est raté. Mais si c'est pour devenir philosophe, demeurer à l'écart de la mêlée, renoncer à se reproduire matériellement avec les dommages que cela engendre pour la planète, afin de tenir une position de "moraliste" apte à commenter la mauvaise pièce qui se déroule sous nos yeux exorbités, c'est autre chose !

    Avant de refermer ce post, je voudrais citer un autre "moraliste", savoir Michel Onfray...

    La semaine du 22 octobre selon Michel Onfray notre philosophe national

    J'ai cité en entier le texte car je ne vois pas les semaines précédentes et je crains qu'en donnant le lien, une semaine vienne à chasser l'autre.

    Vous pouvez sauter la très longue énumération des actes de terrorisme que s'est attirée la France. Et vous contenter pour commencer des observations que j'ai balisées comme étant la partie la plus intéressante du texte.

    Des nouvelles de la fachosphère de gauche

    ​​​​​​Voici la notice Wikipédia, sèche et efficace, des attentats islamistes commis en France depuis 2012 jusqu’à ce jour:

    2012
    Les 11 mars 2012, 13 mars 2012, 19 mars 2012, tueries à Toulouse et Montauban faisant 7 morts dont 3 enfants et 6 blessés. (11 mars 2012 : Mohammed Merah assassine un militaire à Toulouse. 15 mars 2012 : Mohammed Merah assassine deux militaires et en blesse un autre à Montauban. 19 mars 2012 : Mohammed Merah assassine quatre personnes devant une école juive de Toulouse.) 19 septembre 2012 : Jérémie Louis Sidney et Jérémie Bailly, membre de la cellule Cannes-Torcy, blessent une personne en lançant une grenade dans un épicerie juive de Sarcelles. 2013 Le 25 mai 2013, un extrémiste islamiste armé d'un couteau attaque et blesse un militaire français dans l'attentat de 2013 à La Défense.

    2014
    Le 20 décembre 2014, attaque contre un commissariat de Joué-lès-Tours de 2014. Un homme criant «Allah Akbar» attaque un poste de police avec un couteau. Il blesse trois policiers avant d'être abattu.

    2015
    Du 7 au 9 janvier 2015, attentats en France. Une série d'attaques terroristes islamistes qui se déroule entre les 7 et 9 janvier 2015 en France, visant le comité de rédaction du journal Charlie Hebdo, des policiers et des Français de confession juive fréquentant une supérette cacher. Dix-sept personnes sont assassinées et vingt sont blessées; les trois terroristes sont abattus par les forces de l'ordre le 9 janvier. Le 3 février 2015, trois militaires en faction devant un centre communautaire juif à Nice sont agressés au couteau par Moussa Coulibaly, demeurant à Mantes-la-Jolie (Yvelines). Il exprime en garde à vue sa haine de la France, de la police, des militaires et des Juifs. Le 19 avril 2015, affaire Sid Ahmed Ghlam. Une femme de 32 ans (Aurélie Châtelain) est assassinée par un étudiant algérien de 24 ans qui prévoyait un attentat dans une église de Villejuif, le projet de ce dernier ayant été déjoué peu de temps après. Le 26 juin 2015, attentat de Saint-Quentin-Fallavier en Isère, 1 mort décapité (Hervé Cornara, 55 ans) et 2 blessés10. Brandissant un drapeau islamiste, un homme conduit son véhicule contre des bonbonnes de gaz stockées dans la cour de la filiale française du groupe américain Air Products. Le 21 août 2015, attentat du train Thalys sur la ligne reliant Amsterdam à Paris, mené par un ressortissant marocain et déjoué par plusieurs passagers, on compte 3 blessés. Le 13 novembre 2015, une série de sept attaques, à Paris et en Seine-Saint-Denis, perpétrée par au moins dix terroristes avec au moins une vingtaine de complices, provoque la mort de 130 personnes et fait 413 blessés, dont 99 dans un état très grave. Les tueries sont revendiquées par l’État islamique.

    2016
    Le 7 janvier 2016, un islamiste marocain portant une fausse ceinture explosif attaque des policiers à l'aide d'un couperet à viande, il est abattu. Le 11 janvier 2016, un adolescent turc âgé de 15 ans agresse à la machette un enseignant juif. L’auteur dit avoir agi «au nom d’Allah» et de l’organisation État islamique. Un blessé. Le 13 juin 2016, double meurtre à Magnanville. Un commandant de police et sa compagne, fonctionnaire du ministère de l’intérieur (Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider), sont assassinés devant leur domicile à Magnanville par Larossi Abballa. L'attentat est revendiqué par l'organisation État islamique. Le 14 juillet 2016 à Nice, le jour de la fête nationale, un Tunisien, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, fonce dans la foule au volant d'un camion sur la promenade des Anglais, tuant 86 personnes et en blessant 458, avant d'être abattu par les forces de l'ordre15. L'État islamique revendique cet acte. Le 26 juillet 2016, lors d'une messe, deux islamistes munis d'armes blanches prennent en otage plusieurs personnes dans l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray, près de Rouen. Un prêtre est égorgé, et un paroissien est blessé. Les deux terroristes sont abattus par les forces de l'ordre, l'un d'eux était fiché S. Selon le président de la République, «les deux terroristes se réclament de Daesh». L'attentat est revendiqué via Amaq, l'agence de presse de l’État islamique. Le 4 septembre 2016, Bilal Taghi, détenu franco-marocain, purgeant une peine de 5 ans de prison pour avoir tenté d'aller faire le jihad en Syrie, blesse grièvement 2 surveillants, aidé par plusieurs complices.

    2017
    Le 3 février 2017, attaque contre des militaires au Carrousel du Louvre à Paris fait deux blessés. Le 18 mars 2017, un homme s'empare de l'arme d'un militaire à Orly avant d'être abattu. Même s'il a affirmé au moment de son geste vouloir «mourir par Allah» et a été signalé pour «radicalisation» lors d’un séjour en prison en 2011-2012, ses motivations restent floues (il ne souhaitait plus retourner en prison) et le lien avec le terrorisme islamiste non démontré. Le 20 avril 2017, un homme ouvre le feu à l'arme automatique sur des policiers le long de l'avenue des Champs-Élysées, vers 21 heures, L'un d'entre eux est tué pendant l'attaque, deux autres ainsi qu'une passante sont blessés. L'assaillant est abattu et l'État islamique revendique l'attaque dans la soirée. 6 juin 2017, un homme attaque avec un marteau un policier et le blesse légèrement devant la cathédrale Notre-Dame de Paris. Les policiers répliquent et le blessent. L'assaillant, Farid Ikken, un Algérien de quarante ans, ancien journaliste disposant d'un visa étudiant, se déclare «soldat du califat». Le 19 juin 2017, un homme armé percute un fourgon de la gendarmerie sur les Champs-Élysées. Aucun mort n'est à déplorer, excepté l'assaillant, un fiché S. Le 13 juillet, l'État islamique revendique l'attaque. Le 9 août 2017, attaque à la voiture bélier qui blesse 6 militaires à Levallois-Perret en région parisienne. Le 15 septembre 2017, un homme armé d'un couteau attaque un militaire en patrouille à la station de métro Châtelet à Paris. L'auteur tient des propos faisant référence à Allah : «Allah Akbar, vous êtes des mécréants». Le 1er octobre 2017, un Tunisien en situation irrégulière connu pour différents crimes égorge deux jeunes femmes dans la gare de Saint-Charles à Marseille avant d'être abattu par les des militaires de l'opération Sentinelle. L'attaque est revendiquée par l'État

  • Marion Sigaut et la ”philo-pédophilie” de ses ex copains trotskistes

    homopedo.JPGDécouvrant que Mame Sigaut avait été "trotskiste lambertiste" (sic), j'ai cherché une image pour illustrer l'idée de trotskisme parce que je ne voulais pas reprendre la "binette" de la dame. Et j'ai trouvé un texte lié à l'image ci-contre et qui a été repris du site d'origine par "Média-Presse", un groupuscule qui, entre autres relais plus ou moins "cathos", assure la promotion de la trafiquante en bobards prétendument "historiques" pour ses histoires de "pédotempliers" et autres fantasmagories "pédosatanistes".

    Tournez la page et vous verrez de quoi ont été capables les copains de la Madame. Bien sûr elle n'a rien vu, rien entendu ! Mais qui peut croire ça ?

    Et la voilà redevenue catholique et Lefevriste par dessus le marché ! Mais qui peut croire à sa "reconversion" ? En réalité cette femme, c'est une diablesse dans un bénitier d'avant le concile. Apparemment, les vieilles formules ont perdu leur vertu et même le Grand Exorcisme de Léon XIII risque de ne lui faire ni chaud ni froid.

    Soit, je n'ai pas reçu les "ordres mineurs" mais je vous fiche mon billet que le mien d'exorcisme doit déjà la picoter méchamment par tous les bouts. Et oui j'ai appris de Guénon, ce que j'appelle la technique des "lettres chargées". Je la vois mal répliquer et ce que j'écris va, soyez en sûr, la poursuivre comme l'œil de Caïn. Sauf qu'elle n'a pas vraiment de conscience mais se savoir la risée de la plupart des lecteurs qui viendront à découvrir mes propos, va, lui être un baume des plus agréables.

    Les promoteurs catholiques de cette vilaine sorcière ferait bien de l'abandonner en rase campagne, s'ils ne souhaitent pas se couvrir de ridicule.

    ============================

    En 1978, parut à Paris, une brochure au titre explicite : Homosexualité et pédophilie. Publiée dans la collection Débats et documents des éditions La Commune, elle était l’oeuvre de militants des Comités communistes pour l’autogestion, une organisation trotskiste issue de la fusion, en 1977, de groupes scissionnistes de la Ligue communiste révolutionnaire (l’ancêtre du NPA d’Olivier Besancenot) et du Parti socialiste unifié.

    S’agissait-il d’une dénonciation de ces perversions au nom de la pureté marxiste ? Pas le moins du monde. À cette époque, via la tendance Politique et quotidien au sein des Groupes de libération homosexuels, les trotskards draguaient les activistes gays. S’agissait-il alors d’une distanciation ? D’un texte visant à montrer qu’il ne fallait pas confondre l’un et l’autre, et que si une de ces pratiques était acceptable l’autre ne l’était pas ? Que nenni ! L’opuscule tout au contraire affirmait que l’homosexualité et la pédophilie étaient liées et que l’intérêt du texte – destiné à « éduquer les militants et sympathisants des CCA, afin de faire disparaître dans nos rangs les préjugés » – était qu’il constituait la première « réflexion théorique et politique sur la pédophilie élaborée par des pédophiles ».

    Le chapitre central de la brochure était constitué par un travail de synthèse rédigé par le Front d’action et de recherche pour une enfance différente qui dressait un bilan de « la réalité et de l’actualité des pratiques pédophiles. » On y apprenait que la situation faîte aux pédophiles dans les sociétés évoluées d’Occident s’apparentait… à l’esclavage et que « les amoureux des enfants [étaient] victimes d’un génocide, c’est-à-dire d’une destruction en masse. » La pédophilie y était considérée comme révolutionnaire car « la pratique amoureuse avec les enfants, défi permanent à l’autorité de la famille, est réellement déstabilisante » en constituant une « transgression des rapports sociaux dominants », et l’on assurait les pédophiles que leur seule solution était la révolution car « l’option révolutionnaire est un outil précieux » permettant qu’ils comprennent « leur aliénation par les mécanisme sociaux », et car « la pensée matérialiste est la seule à même d’offrir à l’amoureux des enfants les moyens de sa propre démystification ».

  • La ”dysphorie de genre” ! Vous connaissez pas ? C'est nouveau ça vient de sortir et ça fait des ravages !

    transgenre.JPG

    Vous cliquez sur l'image pour lire l'article !

    MAJ du 11/03

    Roudinesco dénonce une épidémie de transgenre... Comme quoi j'ai été bien inspiré de soulever ce problème. Que je n'avais pas vu venir, je n'aurais jamais pensé que c'en était à se point et ça ne fait que commencer...

    Un trouble pas du tout exceptionnel

    Un correspondant a connu dans son entourage un jeune homme qui s'étant fait transformer en fille s'est avisé après coup qu'il aimait les femmes. Mais pas en tant que "lesbienne" et sa malheureuse histoire s'est terminée (...) dans sa petite voiture sous un gros camion. En apparence seulement c'est un trouble de l'attention qui fut cause de l'accident tellement cet être devenu indéterminé souffrait et j'appelle ça un suicide inconscient.Encore une histoire symbolique qui rappelle en pire celle d'un certain Ivan Agueli qui lui a terminé sous un train espagnol. Sauf que dans ce dernier cas la surdité n'est sûrement pas la vrai explication...

    Ce matin, dans une petite épicerie j'ai évoqué le problème posé par la "théorie du genre" en demandant à l'épicière (qui adore les animaux et particulièrement mon amant à quatre pattes qui vient chaque matin lui réclamer une "gâterie") si l'on peut considérer qu'un chien est égal à un chat ou que c'est l'éducation et donc le conditionnement qui ferait qu'une femme est différente d'un homme au plan psychologique. Elle m'a répondu que, bien sûr, la réponse est non mais qu'ayant une fille lesbienne qui est tombée amoureuse d'une fille qui ne sait pas qui elle est et qui envisage la possibilité d'être transformer en garçon, elle ne saurait être "objective". J'ai trouvé cet aveu courageux. Elle compte sur les progrès de la médecine pour démêler cet imbroglio...

    L'échange c'est arrêté là car du monde est arrivé. Je crains que la médecine et la chirurgie ont  leurs limites.

    A supposer qu'elle ait pu greffer sur une ex fille, un pénis récupéré sur un jeune homme décédé d'un accident, je crains seulement qu'on ait du lui fournir une télécommande à infrarouge, Bluetooth ou tout autre moyen communiquant, pour ordonner à cette prothèse de vouloir bien se présenter sous le meilleur jour. Si c'est ainsi que fonctionne la chose, c'est comme pour les portables, il faut penser à recharger les batteries.

    Ahmed.jpg

    Disant cela je pense à ce très beau garçon qu'est devenu Jonas ben Ahmed que le feuilleton Plus belle la vie a rendu célèbre. Il avait promis de publier les photos de l'opération et de son résultat final mais on ne voit toujours rien venir.

    Je n'ai pas vu les épisodes durant lesquels il est intervenu, je suis arrivé après et me suis vite lassé...

    Peut-on revendiquer une a-sexualité ?

    J'ai découvert aujourd'hui même chez un ami d'assez longue date, une telle revendication. Je le savais large d'esprit. Cette personne souffre d'hypothermie depuis l'enfance, je ne sais plus pour quelle raison. je ne crois pas que cela puisse consister une explication pour l'excellente raison que les désirs peuvent devenir d'autant plus lancinants qu'un handicap s'oppose à leur réalisation. Ce peut-être par exemple le cas classique et inévitable de la perte de "puissance" due à l'âge par épuisement de l'énergie des reins (en médecine traditionnelle chinoise). Sauf qu'inexplicablement et tout d'un coup les choses peuvent aussi se remettre à fonctionner, avec la réapparition de secrétions que l'on croyait taries. Je ne pratique pas la médecine mais comme je bénéficie d'une certaine aptitude à susciter des "confessions" vu mon goût pour la psychologie, j'ai observer bien des phénomènes apparemment singuliers. Tout est sous la dépendance du mental, il faut chercher les facteurs plus ou moins transitoire susceptible d'avoir suscité un "rajeunissement psychique".

    La question peut-être présenter autrement...

    Peut-on n'avoir pas de libido ? La définition du terme, ne nous aide aide pas du tout. Mais en fait le mot est piégé dès le départ car ce terme est référé à un concept biblique impliquant un interdit et les renoncement correspondant. Epithumia est rendu par Désir, convoitise, désir pour ce qui est défendu, luxure. Le propre de l'existence (Ex-istence, être à l'extérieur) est d'avoir envie de quelque chose... Peut-on n'avoir envie de rien ? Si j'ai l'esprit ou le mental occupé de quelque chose d'intéressant, je peux me passer de manger et j'en ai fait l'expérience une semaine durant, sans véritable problème si ce n'est que je me suis bien rendu compte que les besoins de nourriture se sont avérés assez purement fantasmatiques, surtout en soirée.

    Donc je ne sais pas si l'asexualité existe, je crains que ce ne soit qu'un pure illusion. Il faut un certain exercice pour distinguer une vraie faim d'une fausse faim alimentaire, sauf tuberculose et cachexie cancéreuse, on peut tenir sans manger jusqu'à 40 jours, au delà un phénomène irréversible d'autophagie se déclenche et on meurt. Ce qui me fait dire que les fantasmes sexuels fussent-il problématiques en apparence ne sont pas du tout dangereux dès lors qu'on a cessé d'en être dupe et que l'on a prévu toutes les conséquences possibles. En matière sexuelle, cela implique premièrement que le désir soit réellement partagé et que l'on ait le soucis des conséquences éventuelles pour le partenaire. Sauf que lorsqu'on est arrivé à ce niveau de clairvoyance, il risque de ne plus rien se passer puisque cela demande un peu de temps que la "gérontophilie", à tendance à commencer pour une certaine catégorie de désirs, entre 35, 40, 45 ans dernier carat. A moins d'avoir un solide compte en banque mais dans ce cas précis, on en est réduit à embaucher des "comédiens" et le feed-back nécessaire à l'acmé du plaisir à toutes les chances de faire défaut. Je présume que cela n'a guère d'intérêt.

    Cela dit, lorsque l'expérience est réussie cela peut surprendre. Je me rappelle d'une certaine confidence. J'ai fourni l'explication mais est-il nécessaire de perdre à ce point le contrôle, la "chose" porte un nom peu rassurant et l'on a tendance à y voir quelque chose de "spirituel". Et je dois avouer que j'ai bien des doutes à ce sujet.

    Feed-back = rétroaction de l'information, dans un système cybernétique !

    Nous sommes dans la PHYSIQUE SUBTILE, pas dans la moraline catholique et même hyper laïcarde dont je me CONTREFOUT allègrement comme vous pouvez pas savoir !

    Je présume qu'il est parmi ceux qui risquent de tomber sur cet article des gens qui risquent d'être bien attrapés...

    Voici une clef qui peut expliquer l'amour exclusif pour le semblable, c'est le syndrome du jumeau perdu (Dr Sellam), ce truc tend à devenir plus ou moins populaire (Doctissimo) et la chose renvoie au signe des Gémeaux qui n'est nullement une spécialité grecque voir indienne. Rien de tragique là-dedans... Mais passé l'époque des "amitiés particulières", une spécialité essentiellement chrétienne et même assez catholique, ça risque de se compliquer un peu quand un surcroît de pilosité s'en mêle...

    Comprenne qui pourra !

    Ceux pour qui mon humour serait vraiment trop "hermétique" sont instamment priés de vouloir bien changer de quartier en portant leur regard ailleurs...

    ================================

    Post original non retouché

    Je cite : Selon une enquête de Marianne, en 2020 à Paris, 700 jeunes de 3 à 18 ans, diagnostiqués «dysphoriques de genre», étaient suivis par des professionnels de trois hôpitaux de Paris. Dès la première consultation, l’enfant se voit proposer d’adopter les codes du sexe opposé, en passant par le changement de prénom, de vêtements ou de coiffure.

    On estime à 132 000 le nombre de cas possible en France. On croît rêver ou plutôt CAUCHEMARDER et tout ça est un des effets toxiques des échanges sur les réseaux sociaux sans parler de cette immonde cochonnerie qu'est la "théorie du genre" lancée entre autres dingotes par Judith Butler. Certes c'est une victime de l'éducation juive la plus rigoriste mais ce n'est pas une raison pour foutre le feu à la planète avec cette théorie imbécile voulant qu'une femme serait la même chose qu'un homme. Autant dire qu'un chien c'est la même chose qu'un chat et que ça fonctionne de la même manière alors que tout le monde sait que le caractère de ses animaux est presque diamétralement opposé.

    Un chien supporte un maître même névrosé tandis qu'un chat est indépendant et le cas échéant se tire si son patron est détraqué.Le plus souvent c'est le chat qui choisit sont patron et on vit chez son chat. Cela dit ça dépend du sexe avec un matou c'est différent d'avec une chatte. J'ai pu observer là encore la différence. Avec la chatte on a été au bord du divorce plusieurs fois, sans parler des " je veux, je veux pas...". Au moins 30 minutes le soir à tourner autour du pot avant de trouver la bonne place pour finalement accepter de se faire caresser. Et chaque soir c'était la même répétition. Sympa, rigolo mais un peu lassant tout de même. Qu'il s'agisse des matous à 4 ou à 2 pattes, même topo : pas de chichis inutiles, ils savent ce qu'ils veulent. Sauf que pour la bouffe les deux sexes sont assez parfaitement égaux

    Un dame avec qui j'allais faire mes courses en Italie a reconnu que les chattes ont toutes plus ou moins un côté mijaurée... Mais bon des tas de gens ont de la crotte dans les yeux et sont tellement intoxiqués par l'idéologie ambiante qu'il sont incapables de la moindre observation pertinente.

    Ok pour l'égalité des droits et du salaire à travail égal, mais NIET pour le reste ! Il est évident que les obligations de parités dans certains domaines sont une calamité !

    L'article fait le tour de la question mais évidemment sans remonter aux sources idéologiques toxiques de ce nouveau mal être. Mais çà je m'en charge ! Les Alice Goffin et autres féministes radicales, à défaut de pouvoir les piquer, il faudrait les enfermer et les boucler entre elles, elles finiraient bien par s'entretuer et ainsi débarrasser le monde de leur funeste présence.

  • Gilets jaunes et Cie - le point au 8 février de l'an de disgrâce 2019

    Incendie Ferrand.JPG

    Dernière minute : Tentative d'incendie criminel au domicile breton du président de l'Assemblée Nationale

    Certes il y a de quoi faire une sale gueule mais qui pourrait s'étonner après toutes les saloperies récemment votées (désindexation des retraites, taxes sur les carburants) sans parler des violences policières.

    J'avais prédit, sur la base de présages concordants (une série d'incendies et d'explosions remarquables), une année chaude et voire explosive.

    rire.jpgEnfin rassurez-vous, je n'y suis pour rien, je suis à un millier de km de la Bretagne et pour ne rien vous cacher, je ne suis plus en France... D'autre part, je ne fais pas aux autres ce que je ne voudrais pas que l'on me fit....

    C'est une règle éthique qui si elle était appliquée par tous éviterait que l'on se retrouve dans la situation de conflit et de menace d'insurrection qui est nôtre...

    Voir également les déclarations de Michel Onfray qui accuse le président d'être une "brute", c'est le moins que l'on puisse dire !

     

     

    Je n'ai pas le temps de suivre minutieusement les actualités et ce blog n'aborde l'actualité que faute de mieux. C'est-à-dire faute de la moindre nouveauté ou activité dans le domaine qui fut le sien à l'origine. Voici un résumé de ce que je constate :

    Côté Gilets Jaunes, le mouvement risque de s’essouffler. J'ai vu que les syndicats se sont mêlés avec les Gilets Jaunes. Une alliance est à double tranchant. D'un côté, les forces du désordre n'oseront plus tirer leur saloperies à bout portant sur les participants à une "jacquerie" qui dure depuis 3 mois. Mais le l'autre, cela comporterait un risque de récupération.

    Concernant les blessures infligées, le ministre en charge de l'intérieur continue à nier alors qu'un des policiers responsable et auteur de la blessure du plus célèbre des éborgnés, s'est dénoncé. En disant qu'il avait visé un autre. Je rappelle que la seule manière efficace de discréditer ce gouvernement pourri serait de consacrer un site au dossier des blessés avec photos, prénoms, âges, dossier médical anonymisé, témoignages vidéos etc.. Et bien sûr de "sanctuariser" ce site chez un hébergeur suisse par exemple. Mais on préfère bavarder sur les foutus réseaux sociaux où je ne m'aventure que rarement et toujours silencieusement.

    Tout ce fourbi ne donne lieu qu'à une agitation stérile et sans grande portée.  

    Environ 150 Gilets Jaunes en France sont sous écoutes téléphoniques et espionnage Internet. Il fallait évidement s'y attendre. Il faut qu'il s'attendent, hélas, à d'autres emmerdements...

    Paris a rompu ses relations diplomatiques avec l'Italie parce qu'au delà des Alpes on ne se gêne guère pour railler notre grand Timonier. C'est d'autant plus grotesque que notre président, qui devrait s'occuper en priorité de ses fesses, a le culot de se mêler de ce qui se passe au Vénézuela. Et le président auto proclamé tente de gagner la partie en déclarant l'exploitation du pétrole local ouvert aux compagnies étrangères. De toutes évidence les amerloques n'y sont pas pour rien !

    En attendant, le président se sert du prétexte d'un "grand débat" comme d'une tribune en faveur des européennes. Je ne voterai pas aux européennes. L'UE est un système purement tyrannique où les députés ne servent à rien sinon à nous pomper du fric. Basta ! Ce grand débat, avec ou sans référendum n'est qu'enfumage. Si les français n'étaient pas si con. Ils ignoreraient tout simplement ces parlottes stériles. A partir du moment où certaines rubriques sont taboues (l'ISF par exemple) ce n'est que foutage de gueule.

    Le président remonterai dans les sondages ! Mon cul ! Encore un enfumage : les sondeurs ont du choisir leurs quartiers...

    Ce disant, il est vrai que les français n'ont pas encore compris. J'ai participé hier à un déjeuner représentatif du petit microcosme dans lequel je vis. J'avais près de moi un couple dont le mari, par son blaze, paraît descendre d'une lointaine famille de lévites. La femme s'est déportée vers une dame, ancienne infirmière, dont les sujets de conversation étaient fort peu intellectuels. J'ai abordé certains thèmes, j'ai été immédiatement considéré comme conspirationniste adonné à la théorie du complot. Malgré tout comme je sais être diplomate, j'ai pu aborder certaines informations qui n'ont pas laissé indifférent mon interlocuteur.

    Mais il ne faut pas rêver, outre le fait que les gens ont peur d'avoir très peur en prenant conscience de la gravité de tout ce qui se passe, il y a le poids des réflexes conditionnés les plus imbéciles. Il m'a suffit de mentionner RT et Sputnik parmi mes sources d'infos pour que survienne le réflexe du à la haine entretenue à l'égard de la Russie. Le problème est que cette sorte de réflexe conditionné est proprement invincible et il affecte une large part de la population.

    Cela dit je ne vois pas en quoi les médias cités et d'inspiration russe seraient des fake news. On trouve les mêmes infos dans la presse nationale mais avec retard et de façon plus ou moins brouillée.

    Petite  consolation, d'après François Asselineau, ces collabos que sont les foulards rouges seraient en réalité excessivement minoritaires. 

    J'avais prévu que le mouvement ne donnerait rien et je crains de n'avoir que trop raison. Il faudrait que la justice immanente s'en mêle et qu'elle provoque un "accident" à la tête de l'Etat pour que quelque chose puisse commencer à changer.

    Le ministre de l'Intérieur accusé d'avoir couvert des abus sexuels

    Voir https://fr.sputniknews.com/france/201902081039950947-syndicat-accusation-castaner-agressons-medecin/

    Le docteur Frey, médecin inspecteur régional, a été placé en garde à vue puis sous contrôle judiciaire pour des agressions sexuelles. Le syndicat de police Vigi accuse le ministre de l’Intérieur d’avoir été informé de ces agressions, de les avoir couvertes et d’avoir soutenu des sanctions contre un employé ayant dénoncé ce médecin.

    On est très sensible aux dérapes sexuels, peut-être que ça va faire bouger les lignes, mais il ne faut pas rêver...

    Les derniers remous de l'affaire Benalla

    macron-benalla-6090823-1.jpg

    On touche ici à un point très sensible. Le problème est que n'ayant pas bien suivi l'épisode de la révélation, j'ai été embrouillé par un article des articles de presses très confus qui semblaient mettre en cause Matignon comme ayant été à l'origine du largage en catimini  des enregistrements du côté de Médiapart...

    Le problème est bien qu'on ne sait pas où, comment, et par qui ont été faits ces enregistrements. Et en droit la perquisition telle qu'elle a été diligentée par un procureur n'était pas recevable. Il manque dans cette affaire une plainte de l'une et/ou l'autre des personnes dont les conversations ont été rendues publiques.

    Comment a t-on pu laisser entendre que ces conversations auraient eu lieu chez une personne en lien avec Matignon (qui a démenti mais à démissionné de son poste) je l'ignore. En fait, si on raisonne correctement c'est Benalla qui avait le plus intérêt à ce que ces entretiens soient révélés, ne serait-ce que pour faire valoir le soutien de son ex patron. Soutien auquel j'ai tendance à croire mais qu'il n'a surement pas exprimé dans les termes rapportés de sa part.

    J'ai fini par trouver un article assez clair sur les enregistrements.

    https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/agression-d-un-manifestant-par-un-collaborateur-de-l-elysee/perquisition-a-mediapart-signalement-de-matignon-on-vous-explique-la-polemique-autour-des-enregistrements-dans-l-affaire-benalla_3179175.html

    Cet article explique pourquoi l'intérêt s'est porté sur Matignon et sa cheffe du Service de Sécurité, c'est que son compagnon a grenouillé avec Benalla.

    Le président, "homosexuel" ou "homophile" ?

    benalla-macron.jpg

    Je penche pour la seconde solution... Mais les conséquences sont scabreuses...

    Bien avant l'affaire Benalla on a fait courir des rumeurs. L'une d'elle a fait état d'une promenade en forêt avec un bellâtre "radiomédiatique". Il me semble l'avoir commentée en montrant qu'il ne pouvait s'agir que d'un fake...

    Il m'a été rapporté par une personne très crédible qu'elle avait remarqué une déclaration d'une journaliste qui aurait rapporté que Brigitte Macron craignait que l'homosexualité de son mari ne soit rendue publique. La nouvelle a été prestement éclipsée sur Face de Bouc. Il devait s'agir d'un enregistrement d'une déclaration passé par un média public, télé ou radio...

    image.jpg

    Indice plus sérieux : un camarade de lycée du Président aurait rapporté qu'il était comme subjugué quand il voyait un autre camarade torse nu, surtout s'il était bronzé. Je résume dans des termes à moi ce qui m'a été rapporté. Cela peut expliquer à quel point, il a pu se faire couillonner lors d'un séjour en Martinique en répondant à un enlacement de de la part d'un indigène. Bien sûr de la part du Martiniquais cet enlacement n'a aucune signification sexuelle. Les arabes, et les noirs, les gens colorés sont plus "tactiles" que nous autres même si leur "tactilité" ne procèdent pas toujours d'une parfaite sincérité. Tout simplement nous sommes assez naturellement coïncés.

    Concernant Benalla, je vois bien le genre de mec dont il s'agit et sa psychologie. Je m'en suis expliqué dans un post précédent. C'est avant tout, comme beaucoup d'arabes un affectif. Je présume que si on s'est foutu de notre Emmanuel national en le représentant au lit attendant les prestations d'un Benalla qui propose de lui faire le coup du flic abuseur, c'est pure dérision. Benalla n'était pas son amant mais un excellent copain qui, dans son isolement, comblait un vide. Et il l'a tellement séduit, captivé qu'il lui a passé tous ses caprices. Sinon comment aurait-il pu obtenir ses passeport diplomatiques. Benalla n'était rien pour les Affaires Etrangères...

    Enfin si on se reporte à ce que j'ai évoqué à propos de la clique de "Mormons" qui voudraient voir clampser la première dame, cette histoire ce n'est pas moi qui l'ai inventée, elle s'étale dans des revues mondaines et l'interprétation est simple. On voit bien que le président s'est entouré d'une clique de jeunes plus proches de la trentaine que de la quarantaine, ce qui suffit pour se poser des questions.

    Un Narcisse qui se mire dans ses discours

    Il est clair que le président a des penchants "homophiles" et s'il a choisi de se marier avec une femme qui pourrait être sa grand mère, c'est que le sexe joue fort peu dans l'affaire et qu'elle est surtout pour lui comme une mère. C'est avant tout un littéraire et je présume qu'il a choisi cette sorte d'attelage conjugal en forme de mariage blanc pour se donner une contenance sociale. De là à présenter cette femme comme une "couverture" et un "alibi" cela me semble excessif. Je pense tout simplement que cela constitue d'abord un moyen de se protéger de ses propres penchants. Je ne vois pas du tout notre petit Timonier coucher. Il vit bien dans une "bulle" et le problème c'est que tout littéraire qu'il puisse être, il ne dit que des choses fort creuses. C'est un Narcisse qui se mire dans ses discours...

    Et un Narcisse se suffit à lui-même, il lui suffit d'avoir l'impression d'être admiré voire aimé et sa garde prétorienne "mormone" remplit parfaitement cet office !

    Le seul problème est bien comme on le dit qu'il est déconnecté, qu'il est méprisant et injurieux. Quant à la mission qui lui a été dévolue on connaît ses mentor, Jacques Attali en particulier...

    Après les histoires de femmes, une histoire de mecs

    En fait d'histoire de femmes, l'Elysée a été le théâtre de scènes particulièrement vaudevilesques. Cela a commencé avec la sauterie d'un président cardiaque qui en est mort. Un curé requis pour lui administrer les derniers sacrements a fait rire la France entière en demandant si le fidèle avait encore sa connaissance. Un huissier lui aurait répondu qu'elle avait filée par une porte dérobée. Notons en passant que la femme n'était pas quelqu'un de très ordinaire, si ma mémoire est bonne cela se serait passé à l'époque de l'affaire de Fachoda...

    Enfin, c'est nouveau car voici que la crédibilité de la France souffre surtout du manque de discernement psychologique de son principal représentant et ce dans le cadre d'une affaire sentimentale qui quoique l'étant bien n'a rien eu de pornographique. Faut-il pour autant s'en féliciter...

    Le ne sais pas comment tout cela finira mais çà ne finira sûrement pas par des rires et des chansons et je viens de démontrer que pour cela l'ingrédient principal manque cruellement !

    Les espions du président sont priés d'aller voir ailleurs

    Ce blog ne reçoit guère qu'une demi douzaine de visites journalières, et une cinquantaine après envoi d'une newletter. C'est infime. Le milieu guénonien, où je suis loin de faire l'unanimité s'est rétrécit comme une peau de chagrin. Il est impossible dans le brouhaha ambiant d'émerger de quelque façon que ce soit. Et je m'en soucie comme d'une guigne ! L'important c'est de pouvoir conserver son franc parler, mais quand on se trouve au sommet d'un état on doit commencer par apprendre à tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant d'ouvrir sa gueule !

  • Remarques sur quelques faits marquants de la rentrée 2019

    Je me bornerai à commenter brièvement les faits récents que sont l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen, les réactions à la campagne en faveur d'une urgence climatique façon Greta Thunberg, l'attaque au sein de la Préfecture de Paris, et la nouvelle affaire Zemmour.

    Fort heureusement, du moins pour l'instant, les rumeurs de guerre visant l'Iran en sont au point mort. En dépit de l'attaque par des drones d'une raffinerie de pétrole saoudienne personne ne paraît vouloir se décider à lancer une offensive. Pourvu que cela dure ! 

    L'incendie de Lubrizol à Rouen fera long feu, on n'a pas fini d'en causer !

    Pour commencer une image que marque qui ressemble à une sinistre farce !

    Lubrizol.JPG

    Voici la réalité !

    37654279-33172337.jpg

    Cet incendie n'est qu'un parmi d'autres. J'ai déjà noté qu'une série impressionnante avait commencé fin 2018 pratiquement en même temps que le mouvement des Gilets Jaunes. Début 2019 un samedi matin c'est quasiment tout un quartier de Paris qui a failli sauter. J'ai consacré à cette série (dont l'incendie de Notre Dame constitue une sorte d'apothéose) plusieurs posts. L'un d'eux annonçait une année chaude et explosive ! Et il ne manque plus guère que l'annonce d'une entrée dans une quatrième guerre mondiale.

    Depuis j'ai conservé les liens des articles décrivant des sinistres mémorables. La liste est longue et je m'abstiendrai de l'exploiter car on m'accuserait de consacrer mon temps à un sujet morbides. Je note simplement qu'il faut avoir de la merde dans les yeux pour ne pas voir là une série de signes d'un genre particulièrement menaçant. J'ai dénombre pas loin d'une cinquantaine d'incendies remarquables depuis le recencement évoqué ci-dessus. Le dernier en date est celui de Villeurbanne. Dans ce dernier cas, ce qui me stupéfie c'est la fragilité et l'insécurité du bâtiment moderne concerné. Mais enfin qu'est-ce qui a pu brûler si fort pour engendrer pareilles déformation des métaux de la structure ? Et que penser de toutes ces startup qui n'ont rien vu venir et rien prévu en matière de sauvegardes ne seraient-ce qu'informatiques ?

    villeurbanne.jpg

    Revenons à Rouen. Là encore, bien évidement les services de l'Etat sont mis en cause. Voyez vous-mêmes la mise en cause d'un ingénieur chimiste par ailleurs expert judicaire. Notez qu'on prétend ne même pas savoir où a commencé l'incendie...

     

    La nouvelle affaire Zemmour un parfait concentré d'hypocrisie

    LCI invite ce journaliste pour attirer du public. Zemmour ne manque pas de s'éclater en se livrant à des propos prétendus "nauséabonds" sur l'Islam en particulier et la chaîne de confesser une erreur de casting. Michel Onfray a eu raison de répliquer en disant que le directeur de la chaîne devrait décaniller dare dare et se faire oublier.

    Comédie médiatique publicitaire

    Enfin là où l'hypocrisie atteint un sommet c'est quand on voit Nutella annoncer sa décision de ne plus faire de publicité pour son produit avant les passages de Zemmour. Décision que d'autres marques se sont empressées de copier. Ce concentré de 'fayotage" à base de zèle moralisateur est odieux de la part de mercantis qui nous le savons, ne respectent les règles de l'honnêteté que parce qu'il y sont plus ou moins étroitement contraints. C'est sans doute ce qu'il y a de plus irritant dans ces sortes de comédies médiatiques.

    Je ne connais pas le texte exact des déclarations de Zemmour sur les dangers de l'Islam mais il n'existe aucun doute qu'il existe une menace non seulement réelle mais pressante à laquelle nous n'avons pas grand chose à opposer.

    L'essence du "suicide français"

    J'ai récupéré un exemplaire du Suicide français qui traînait dans l'un de ses petits édicules où l'on place des livres pour qu'ils circulent. On y trouve rarement des choses intéressantes mais cela m'a donné l'occasion de constater qu'en page 65, l'auteur avait bien vu la cause, non seulement celle de ses ennuis actuels mais surtout celle de notre impuissance face à la menace islamique sous ses divers aspects. Le chapitre s'intitule 1er juillet 1972 : la Loi Pleven; la fin de la liberté d'expression. Certes en principe aucune loi ne saurait interdire de professer un désaccord voire une hostilité à telle ou telle religion à condition de la justifier et que ce défendent les lois anti discriminatoires c'est seulement l'incitation à la haine envers des catégories de personnes que ce soit à raison de leur race de leur religion, ou encore de leur genre ou de leur goûts sexuels.

    Seulement en pratique, on en est arrivé à considérer l'islamophobie (qui est une peur généralement assez passive), et le sionisme comme relevant d'une sorte de "racisme".

    Les outrances de Soral est-ce si grave que cela ?

    Concernant les outrances d'un Soral, on peut du reste se demander si le fait d'avoir assimilé le Panthéon à une "déchetterie casher" méritait de se solder par une peine de prison. Tout le monde sait que les juifs sont loin d'être dominants parmi les pensionnaire de l'ancienne église Sainte Geneviève de sorte qu'il est clair qu'en un autre temps, on se serait abstenu de poursuivre en ne voyant là qu'une outrance légitime du point de vue du genre, savoir la caricature qui implique de systématiquement forcer le trait au delà de toute vraisemblance....

    Quoiqu'il en soit l'hypocrisie consiste, sous prétexte de louer une sage décision judiciaire, de répéter ad nauseum l'infamie réelle ou supposée et de s'en goberger. Ce n'ets pas très honnête et c'est ainsi que certaines formules passent à la postérité !

    Zemmour a eu raison de dire que la loi, en permettant à des associations de se faire "procureurs" et de tirer des subsides d'éventuels délits de discrimination, a constitué un dérapage irréparable car ces associations, à partir du moment où elles deviennent populaires, finissent par prendre le magistrats en otage et leur imposer leurs vues. Il n'a du reste fait que reprendre une vieille thèse qui ne vient pas de lui mais d'un certain milieu droitier.

    Le drame des 4 crimes à l'arme blanche au sien de la Préfecture

    p_14335G_190715140944.jpg

    Je devrais mettre le mot "drame" entre guillemets car c'est à peine si la chose m'a ému tant elle était prévisible. Cela ne m'a pas ému car je n'ai pas cherché le moindre détail concret sur la manière dont 4 des collègues de ce Mickaël Harpon ont été suriné. Tout ce que je peux dire c'est qu'avec un blaze aussi peu auspicieux. Il était habilité secret défense or j'ai lu quelque part qu'il avait donné des signes de radicalisation. ce qui me surprend toujours dans ces sortes d'affaire c'est le manque de discernement ambiant.

    Ce manque de discernement résulte sans doute en partie de cette ambiance de "politiquement correct" qui tend à interdire à chacun de porter des jugements sur autrui. je suis totalement hermétique à ce genre de mot d'ordre plus ou moins occulte car je n'ai jamais censuré mes impressions et intuitions. Il suffit que quelqu'un ouvre la bouche le temps de dire deux ou trois phrases pour que je sache à quoi m'en tenir sur la personne et sa fiabilité. Je ne me souviens pas de m'être jamais trompé sinon qu'il m'est arrivé 5 ou 6 fois les traits négatifs mais ne vaut-il pas mieux exagérer dans ce sens plutôt que de ne rien voir ? Car si on ne vois rien, on ne peut rien corriger et on s'expose à des surprises parfois brutales alors que si l'on est méfiant on risque bien moins tout en conservant la faculté de se détendre plus ou moins.

    Et l'on va voir pourquoi ce qui est arrivé était prévisible. L'attaque émane d'un "converti" ce qui pose une fois de plus le problème de la contagiosité de certaines idéologies...

    J'ai placé en exergue une image du n° 2442 du Point daté du 20 juin 2019 qui précède d'environ 1 trimestre l'attaque en question a révélé les résultats d'une enquête dont les résultats étaient sur le point d'être révélés.

    La "radicalisation" n'est pas un délit

    Je me félicite de n'avoir pas jeté ce numéro car il s'y trouve des informations intéressantes et j'en citerai quelques unes. On avait dénombré à l'époque 28 cas suivis comme susceptibles de s'être radicalisés. Sauf que pour licencier un agent radicalisé, il faut utiliser des motifs connexes comme une faute professionnelle.

    Les inconvénients d'un "état de droit" à la française

    En droit français, on ne peut pas poursuivre quelqu'un parce qu'il aurait des idées jugées "tordues", il faut qu'il commette une faute pour pouvoir s'en débarrasser. On cite le cas d'un agent qui avait des accès suspects à certains fichiers. Or dans le cas de Harpon, vu son habilitation ces accès étaient sans doute légitimes. On en revient toujours au même problème : la prévision se décide en amont d'une embauche ou dans les premiers temps d'icelle...

    La proclamation d'un état d'urgence qui a tendu à s'éterniser a rendu les juges administratifs très pointilleux alors qu'au royaume uni on peut arriver devant le juge avec la totalité des éléments dont on dispose sans que la totalité soit transmise à la partie défenderesse. UN policier municipal se trouve avoir été révoqué sous prétexte d'une menace d'emprise idéologique tandis qu'un référé a obtenu sa réintégration, ce qui est pire que tout !

    Le recrutement par concours est un autre "angle mort". L'équité de ce mode de recrutement a pour effet de favoriser les sujets intellectuellement doués, ce qui, dans certains cas, peut recouvrir un facteur de ruse et un risque de traîtrise.

    Bref, on est sans doute loin d'avoir tout vu quand aux "surprises" que peuvent occasionner les cas de radicalisation.

    Si les avertissements venant de collègues observateurs ne sont pas pris en compte par la hiérarchise c'est tout simplement parce que l'abondance des préceptes et des lois anti discriminatoires tendent à favoriser certaines "minorités" et a leur procurer une sorte d'immunité. Les responsables sont conscient qu'il est difficile sinon pratiquement impossible de démontrer d'un agent s'est radicalisé.

    "Attaque terroriste" ou "revanche indigéniste"

    Je viens seulement de m'intéresser d'un peu plus près à l'affaire et je suis tombé sur cet article.

    Ce n'est pas à proprement parler une affaire de "terrorisme". Le meurtrier est décrit comme s'étant montré incapable de faire mal à une mouche. Originaire de la Martinique, c'était probablement une sorte de métisse (vu son nom bien français) et il souffrait d'un handicap qui l'a rendu à moitié sourdingue ce qui fait que des collègues l'on comparé au serviteur d'un certain Zorro bien que sur le plan de l'agilité intellectuelle il n'ait pas été affecté.

    Sa conversion à l'Islam et sa radicalisation récente et progressive est le résultat d'une frustration sur un fond d'indigénisme. La leçon que l'on devrait tirer du drame c'est qu'avant de promouvoir quelqu'un à un haut degré d'habilitation surtout d'un type secret défense, il faut pour cela in minimum de jugeotte.

    L'islam ne saurait être en cause  directement dans cette histoire. Sa conversion résulte d'un besoin de se conforter dans une culture indigène et l'Islam n'était qu'une option sauf que dans le cas d'un complexe d'infériorité, elle s'est avérée plus rémunératrice que la religion du vaudou.

    Le problème, en l’occurrence, c'est qu'après les abus criminels d'une certaine colonisation, on veut absolument nous imposer un véritable "mélange des races" et donc des cultures dont il ne peut résulter qu'un vaste chaudron planétaire ou une "soupe" particulièrement explosive tend à y bouillir...

    Le métissage ne peut réussir qu'à dose homéopathique et si, étant blanc, on est attiré par les noirs, les jaunes ou les rouges et ou leur culture respective, il vaut sans doute mieux s'expatrier et se fondre plus ou moins dans une communauté d'adoption. Les différentes cultures n'ont vraiment d'intérêt et de saveur que dans leur espace naturel, c'est-à-dire là où elle sont apparues et se sont développées.

    C'est en fait ce que dit Zemmour contre l'avis d'un certain Jacques Attali qui passe sa vie entre divers aéroports mondiaux avec la possibilité de semer derrière lui des pourboires plus ou moins princiers.

    Enfin dans cette histoire, mon petit doigt (celui que l'on appelle "auriculaire") me suggère que la mauvaise conscience pouvant résulter d'un colonialisme pas si éloigné peut également inciter des responsables à pousser plus ou moins mal à propos des citoyens qui ne sont pas susceptibles de posséder l'étoffe "patriotique" qui siérait à l'intérieur d'administration "régaliennes". Le désir plus ou moins inconscient de "racheter la France" en faisant pardonner ses crimes peut conduire à mettre entre les mains d'individus qui ne peuvent pas être vraiment solidaire d'une culture qui n'est pas vraiment la leur, des responsabilités excessives. Ce qui me saute au yeux dans cette méchante histoire, c'est plus le handicap qui a valu à ce citoyen des railleries plus ou moins appuyées que son origine géographiques et semi raciales. Le handicap en question est, sans aucun doute, le facteur frustrant qui a ranimé une certaine blessure. Évoquer la thèse d'une sorte d'attentat terroriste est à mes yeux une pure imbécilité.

    L'Islam comporte certes des caractéristiques propres qui en font une possibilité de menaces, mais elles ne peuvent s'activer que chez des individus qui sont les héritiers de nations ou de groupes sociaux qui ont été exploités par ce colonialisme prédateur dont une certaine fausse élite occidentale possède le secret.

    Une déclaration présidentielle consternante

    Lors de l'hommage rendu aux quatre fonctionnaires tués dans l'attaque de la préfecture de police, le président de la République a ciblé le "terrorisme islamiste", appelant la nation à "faire bloc" contre un "islam porteur de mort".

    Il est vrai qu'il ne parle pas de l'Islam en général mais d'une version particulière. Il n'empêche que l'incitation à faire bloc ne veut rien dire. Faire bloc mais comment ? En voulant se persuader qu'il existerait un "bon Islam" ?

    Ce qui me révulse dans cette intempérance verbale, c'est l'allusion à un "terrorisme islamiste". Je maintiens que c'est l'oeuvre d'un homme complexé par un mélange de handicap de frustration et de divers problèmes qu'on n'a fait qu'effleurer qu'une vision et une instrumentation débile de l'Islam n'a fait qu'aggraver. Et ce n'est pas en disant n'importe quoi que l'on peut faire barrage à ce type de problème.

    Cela dit, il faut se résoudre à constater que la supériorité du christianisme réside dans le fait qu'il ne peut pas être instrumenté de cette manière tandis que le prétexte d'une "guerre sainte" se prête volontiers à toutes sortes de possibilités d'exactions.

    Un pape François à la ramasse

    Il me vient soudain à l'esprit que j'ai oublié un fait marquant et vraiment déterminant car il "couronne" en quelque sorte la jobardise et même la dangerosité du pape actuel.

    statue-migrants2-1024x682.jpg

    Point n'est besoin de longs commentaires ! Certes tous les hommes sont égaux devant Dieu mais ce n'est pas une raison pour se croire tenu d’accueillir à bras ouvert toute la misère du monde. Certes ceux qu'on nomme occidentaux en sont responsables pour une bonne part mais nous autres citoyens qui n'avons aucunement profité de la prédation colonialiste d'antan, n'en sommes pas responsables. Enfin si ça venait à péter du côté du détroit d'Ormuz par la faute de Trump ou d'Israël, ce ne sont pas les américains qui vont faire les frais du massacre iranien qui se profile.

    Au diable l'urgence climatique ! Et que le Grand Patafiole emporte une certain Greta Thunberg et surtout ses tireurs de ficelles

    greta pendaison.jpg

    « Il faut l’abattre » ou « J’espère qu’un désaxé va l’abattre » ?

    Ces propos ont pourtant été tenus sur Facebook, le 28 septembre, par l’honorable président des Amis du Palais de Tokyo, âgé de 67 ans : Bernard Chenebault, censé représenter la crème des amateurs d’art contemporain en France depuis sa nomination en mars 2013.

    Il est résulté de ces déclarations comme de la déclaration d'une élue qui a déclarée que cette Greta méritait une "fessée" un scandale.

    Même chose en ce qui concerne la pendaison symbolique de la fillette sous un pont romain.

    Si ce dont on parle c'était produit dans les années 50, 60 et même 70, tout le monde aurait rigolé et ces propos auraient fait la quasi unanimité !

    La citation exacte de Chenebault est celle-ci : “Cette folle rajoute une couche de haine dans notre société déjà fort agitée par de mauvais sentiments de toute part. J’espère qu’un désaxé va l’abattre.”  On ne peut pas penser que l'auteur souhaitait réellement qu'un particulier prenne l'initiative de flinguer la gamine.

    On est bien ici dans le domaine des attaques purement SYMBOLIQUES et personne, jadis, n'aurait songé à les prendre au pied de la lettre.

    Quoiqu'il en soit l'image du mannequin ou plutôt de la marionnette pendue sous un point romain a pour ainsi dire déchaîné le consensualisme démagogique d'une partie de la classe politique italienne. L'image a aussitôt fait réagir la classe politique, la maire de Rome Virginia Raggi (Mouvement 5 Etoiles, antisystème) exprimant sur Twitter la "solidarité" de sa ville envers la famille de Greta Thunberg et le patron du Parti démocrate (gauche, au pouvoir en Italie) Nicola Zingaretti condamnant la "violence macabre" d'un geste dont les auteurs "ne respectent pas les idées qu'ils ne partagent pas".

    Il faut sans doute rappeler que la "violence" lorsqu'elle peut encore s'exprimer d'une manière purement symbolique est précisément le seul moyen dont on dispose pour éviter justement d'être tenté de passer à l'acte. Ce qui est répréhensible chez Chenebault c'est que l'une de ses déclarations puisse sonner comme une incitation en faveur d'un passage à l'acte. Bref, s'il n'avait pas été limogé, il aurait sans doute eu à répondre à des poursuites judiciaires.

    Pour ma part, je dirais que s'il existe des personnes qui sont à abattre ce sont les parents d'abord et toute le clique qui est derrière la propagande incarnée par un fillette qui en réalité n'a rien pour plaire. C'est qu'elle porte sur son visage une laideur qui exprime le mélange de bêtise et de prétention plus ou moins messianique qui la caractérise. Disons le clairement ! C'est à mes yeux ce qu'on osait appeler autrefois une tête à claques ! C'est une espèce que les parents se gardaient bien de laisser prospérer qui avaient certes tendance à distribuer des coups plus qu'il n'en fallait. J'en sais quelque chose mais au moins puis je me féliciter de n'être pas devenu complètement "mongol".

    Le petit bon côté de la chose

    Le seul bon côté du tapage engendrée par celle qui l'est devenue, c'est qu'on voit une certaine presse faire p

  • La série des incendies spectaculaires continue

    J'avais entrepris de relever la liste des incendies spectaculaires commencée à peu de chose près en même temps que le mouvement des gilets jaunes.

    Voir : http://dossierschuonguenonislam.blogspirit.com/archive/2019/01/11/2019-une-annee-de-chaos-3128366.html

    Notre-Dame de Paris a constitué un apothéose mais ainsi que je l'avais indiqué la série continue. l'incendie qui a ravage les 2.3 d'un hangar ferroviaire à Mulhouse n'étant qu'un des plus spectaculaires.

    Je n'ai malheureusement que peu de temps à consacrer à ce type d'inventaire et je souhaiterais que l'on m'aide à parfaire mon listage. Il suffit pour cela de me communiquer des liens.

  • Le nouveau cycle Saturne/Pluton en Sagittaire : un nouveau paradigme religieux en forme de ”nanarchat” ?

    arqg16a7.jpg

    Rendez-vous sur https://astrojournalblog.com/2019/08/28/le-nouveau-cycle-saturne-pluton-en-sagittaire/

    Mon astrologue préféré, le seul auquel j'accorde du crédit, vient d'annoncer qu'il va cesser de pronostiquer car il se dit en plein changement évolutif de sorte qu'il compte profiter de la fin de son abonnement à Wordpress pour faire silence. Peut-être qu'il ne vous dit pas tout et que nous allons entrer dans une période où il conviendra de ne pas trop se faire remarquer.

    A ce propos, je remarque que cet été, les circonstances ont fait que je suis incité à "mettre le paquet" à propos de certains thèmes et il est possible que, dès la rentrée prochaine, vont recommencer certaines turbulences susceptibles de faire passer certains soucis au second plans.

    Cela dit je ne suis pas voyant, je sens bien les gens au point qu'il ne me faut guère plus que quelques minutes pour en cerner les contours.

    Patrick-Vincent nous annonce le retour d'un amas planétaire (à ne pas confondre avec la vogue récurrente de prétendus "alignements"), amas constitué autour d'une conjonction Saturne-Pluton. Le premier amas s'est produit en 1518 à la veille de l'apparition du protestantisme. Celle dont il est question, 501 ans plus tard est donnée pour janvier 2020. On m'a parlé de mars mais il doit s'agir du même cycle.

     Je cite la seconde partie du post, laquelle se suffit à elle-même :

    Le thème du début de cycle Saturne/Pluton de janvier 2020 est très voisin de celui de 1518. Allons-nous assister à l’émergence d’une nouvelle religion ? Ou au schisme dans une religion existante ? Les deux papes de Rome, l’un officiel, l’autre officieux, compte tenu de leur âge, ne vivront plus très longtemps. Qu’adviendra-t-il après leur mort ? Auront-ils un successeur alors que les prophéties de Malachie nous disent que non ?

    Regardez la position de Saturne et Pluton, coincée entre Cérès et Mercure. Mercure est le messager des dieux. Cérès, planète maîtresse du signe de la Vierge, représente, dans le catholicisme, la Vierge Marie, l’Immaculée Conception. Quel message veut nous faire connaître l’Eternel , quelques mois seulement après l’incendie de Notre Dame de Paris ? Le culte d’une déesse va-t-elle voir le jour ? Après tout, nous sommes en pleine période de poussée paritaire. Je verrai bien l’émergence du culte d’une déesse noire. Saturne et Pluton régissent tous deux la couleur noire. Les déesses noires sont liées à la déesse mère, à Gaia, la Terre-Mère. Ne sommes-nous pas en train de déifier notre planète, la Terre ?

    La Terre-Mère aura ses prêtresses qui devront être vénérées. N’est-ce pas déjà un peu le cas avec Greta THUNBERG, qui s’exprime devant tous les participants de la COP24, est reçue à la Chambre des Communes à Londres, à l’Assemblée Nationale à Paris, à Rome par le Pape François. A 16 ans, elle sera bientôt Docteur Honoris Causa de l’université de Mons, et a reçu le prix Ambassadeur de la Conscience (rien que ça!) de la part d’Amnisty International.

    J'imagine qu'il faudra trouver mieux car ils s'est trouvé au moins une citoyenne pour oser dire que cette Greta n'est qu'une tête à claques. Sans nul doute et àceci près que son autisme est probablement incurable.

    Cette nouvelle religion aura aussi sans doute ses martyres, car Cérès est conjointe à Saturne et Pluton, toutes deux mortifères. Néanmoins, son émergence entraînera moins de violence que la Réforme Protestante, car Jupiter, dans le thème de 2019, prend la place de Mars dans le thème de 1518. toutes deux conjointes à la Queue du Dragon. Jupiter est pacificateur autant que Mars est guerrier.

    Comme vous voyez, je pose plus de questions que je n’apporte de réponses. C’est normal puisque nous sommes qu’au tout début de ce nouveau paradigme. Mais la direction me semble la bonne, eu égard aux prémisses que nous vivons actuellement : poussée du féminisme et de l’écologisme, deux idéologie de la nature de Cérès qui, je le souligne, sera hors limite en déclinaison à 25S45 au moment de la conjonction Saturne/Pluton.

    Si Martin LUTHER a pu diffuser ses thèses grâce à l’imprimerie, la nouvelle religion se diffusera grâce à Internet et aux réseaux sociaux. Les réseaux sociaux ont une puissance de diffusion colossale à l’échelle mondiale. Rien ne peut leur résister, pas même les politiques, qui, tôt ou tard, se soumettent aux nouveaux paradigmes, même s’ils tentent de les récupérer à leur avantage. Les réseaux sociaux diffusent beaucoup plus rapidement que l’imprimerie. Il y a fort à parier que la nouvelle religion se répandra sur toute la planète beaucoup plus rapidement que la Réforme.

    Si la nouvelle religion aura sa déesse, elle aura aussi ses prêtresses. Cela me fait penser au nanarchat. Connaissez-vous le nanarchat ? Wikipedia ne connaît pas, mais le site Egalité et Conciliation, lui, connaît.

    https://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-matriarcat-la-virilisation-des-femmes-la-feminisation-des-hommes-et-l-infantilisation-des-foules-13

    Il y a eu un monde matriarcal avant le patriarcat. Selon la règle hermétique du flux et du reflux, il y aura un matriarcat qui succédera au patriarcat. Cela ne devrait pas être trop difficile, vu l’état de décomposition morale dans lequel il se trouve.
    Certes, le nouveau matriarcat ne sera pas l’identique de l’ancien, mais je sens tout de même un certain esprit de revanche du côté de nos amazones.

    Rendez-vous dans un siècle ! Je crois que je vais me réincarner en femme.

    Si tant que je doive encore "pérégriner", très peu pour moi : que ce soit au propre ou au figuré, si certains aiment à se faire "bananer", ce n'est point mon cas. J'entends conserver intact le "gourdin" qui constitue l'emblème du genre qui m'est advenu et dont je n'ai point eu à me plaindre.  

  • Eternelle question à propos de l'Islam : est-il modéré ?

    Malaisie.JPG

    Vous trouverez, à la fin de ce billet, une "lettre ouverte" destinée à ce personnage.

    Etat des lieux au premier jour du reconfinement

    Chute vertigineuse de la fluidité du Net d'où colère !

    Notons pour commencer que la nouvelle assignation à domicile des français plus l'émotion provoqué par le nouvel attentat de Nice a pour conséquence de faire chuter drastiquement la fluidité d'Internet. Ma connexion oscille en général entre 40 et 60 Mb/s, elle est tombée à 2/3 Mb/s.

    C'est une raison encore plus puissante de maudire le gouvernement en place car à cette saison, on ne passe pas sa vie dehors, alors si en plus on ne peut pas suivre le journal télévisé, regarder une série ou faire des recherches documentaires être passablement emmerdé par des lenteurs et des coupures, c'est l'enfer.

    En Italie on se défoule contre les remises en boîte

    Italie.JPG

    Tandis qu'en France, à  Paris, jeudi soir, on s'est contenté d'une manifestation assez bon enfant : pourvu que cela doure ! Je dis cela en pensant si seulement ça pouvait péter un bon coup... Oui les français sont complètement "boboisés". Les "bobos", ces petits bourgeois esthètes tièdes et archi faux cul voilà l'engeance pernicieuse, le chancre mou qu'il faudrait de toute urgence exterminer mais comment ?

    L'ignoble salopard qui a inspiré le tueur de Notre Dame de Nice : le voici !

    bechir-belhassan-1015.jpg

    Il s'appelle Bechir Ben Truc Machin, il est tunisien, il a été interdit de prêche dans son pays en 2015 et il vit en France et a lancé un appel au meurtre sur "Face de Bouc" où il a toujours un compte très suivi. Je répète il vit en France et on ne l'a pas attrapé par le collet et foutu en taule séance tenante ! Oh mais chers citoyens c'est pas grave maintenant vous êtes protégé, on a déployé 7000 jeunes militaires pour une nouvelle Operation Vigipirate/sentinelle.

    Certes on apprécie : je dois descendre à Nice 3 fois en novembre et çà ne m'enchantait pas de devoir déambuler dans des rues plus ou moins désertes mais il faut bien convenir qu'il ne s'agit que d'un emplâtre sur une jambe de bois... Pour lutter contre les menaces qui s'accumulent, la France en particulier est terriblement handicapée sur le plan judiciaire et aussi du commandment car si le gouvernement avait fait son travail il aurait envoyé l'armée dans certaines banlieues et les auraient fouillé de fond en comble pour y dénicher les trafics et les dépôt d'armes.

    Bien sûr cela risquait d'engendrer des émeutes monstres et arrive un moment où après les avertissements d'usage, il faut se résoudre à tirer sur tout ce qui bouge.

    Pour n'avoir pas à en arriver là un jour ou l'autre, il aurait fallu commencer par mettre hors d'état de nuire les Blacks Blocs sauf que l'on a préféré leur laisser le champ pour disqualifier les Gilets Jaunes.

     

    bechir Ben Truc Machin.JPG

    Revenons à notre imam !

    Sauf que Bechir Ben Hassen n'est pas vraiment un "illuminé" il ne fait qu'appliquer ce que dit le Coran !

    Et je vais le prouver, et c'est très très facile, il suffit d'aller sur Internet et de savoir lire !

    Alors quand je vois et entends à la télé le tenancier d'un bar/restaurant proche de la basilique Notre Dame, à Nice nous dire que l'Islam ce n'est pas ce qu'a fait ce tunisien de 21 ans tout en affirmant qu'il connait le Coran par coeur, je suis partagé entre le rire et l'envie de hurler !

    Sauf que l'on que l'on commence à être habitué à entendre ce genre de connerie ! Bien sûr qu'il ne connait pas la Coran par coeur, c'est archi faux, il ment comme un arracheur de dents !

    Je souhaite qu'un lecteur niçois habitant dans son voisinage tombe sur cet article et aille prendre un verre chez lui et (gentiment) lui faire remarquer à ce Monsieur qu'il nous berlure tout en lui remettant un print de présent post. L'on veut bien croire que c'est un bon citoyen respectueux de la France et des français mais un mauvais musulman et que le genre d'Islam qu'il professe pourrait lui valoir des ennuis dans d'autres pays, en Malaisie par exemple !

    On notera que des musulmans vont jusqu'à vouloir présenter l'Islam comme une religion d'amour !

    Mahomet (Muhammad) est un personnage très attachant, j'en conviens...

    harem de Mahomet.JPG

    Cliquer sur l'image pour lire l'article correspondant.

    Certes leurs prophète est un personnage très attachant et il faut le dire très contrasté si l'on tient compte de tous les hadiths rassemblés autour de sa personne. Il aimait la prière autant que les femmes mais est-ce bien compatible ? En matière de conjugalité prophétique, une femme de Lettres tunisienne, Hela Ouardi, nous a brossé un tableau haut en couleur des derniers jours de Muhammad.

    Le prophète adorait les chats en particulier, et c'est à mes yeux une raison de le trouver très sympathique mais le seul problème est qu'on l'a tellement "bariolé" de traits contradictoires que l'on peut choisir de s'en faire une idée à notre propre goût. Le problème vaut pour l'Islam tout entier, les origines de cette religion sont entourées d'un flou et d'un mystères quasi impénétrable. Tout simplement parce que les premiers musulmans, quant ils se sont lancés à la conquête du monde on fait table rase de tout ce qui leur déplaisait.

    Je n'ignore pas que l'histoire de la destruction de la bibliothèque d'Alexandrie sur ordre du Calife Omar (Oumar pour les puristes) a fait l'objet de "chinoiseries" très savantes entre académiciens, on discute sur le nombre de bains et de volumes brûlés par bains pour les chauffer mais quoiqu'il en soit, ces volumes ont bel et bien disparu... Peu importe comment...

    Florilège (non exhaustive) de "coraneries" particulièrement violentes

    Voici quelques exemples de citations. Avant de les lire, il faut bien considérer qu'elles sont sorties de leur contexte historique : à savoir une sorte de "reportage" relatif au guerre tribales des débuts de l'Islam. Il faut ajouter que, par dessus le marché, ces éléments de reportage ont été mis sans dessus-dessous notamment par un classement arbitraire des sourates selon leur longueur. Il est donc impossible de savoir à quelle partie de l'épopée qu'a constitué la vie de Mahomet à moins d'être un savant musulman comme il en existe encore quelques uns notamment en Iran. En résumé, dans le Coran la chronologie a été complètement bousculée c'est il faut le dire, du point de vue historique, un véritable "foutoir". Et cela s'explique par les conditions dans lesquelles la collecte des bribes de Coran s'est faite après la mort du prophète quand il s'est agi de constituer en quelque sorte une "édition ne variatur" alors que des recueils plus ou moins différents circulaient.

    Bien sûr, comme l'Islam est redevenu une religion conquérante après les humiliations subies de la part des Francs au moment des croisades et surtout après les décolonisations ce potentiel guerrier et très agressif s'est trouvé réactivé. Mais quoiqu'il en soit oser dire que l'Islam serait une religion d'amour n'est pas sérieux.

    En revanche, il est parfaitement clair que le fait d'attaquer des chrétiens et de les suriner dans une église n'est pas dans la culture musulmane traditionnelle. C'est pourquoi on peut légitimement soupçonner l'intervention de "services" notamment derrière la prétendue "décapitation" de Samuel Paty. Voir à ce propos la vidéo de Plonsac d'Assac, un chirurgien nationaliste dans le post à venir qui lui est consacré...

    Sourate 9 –Verset 29-32 dit « versets de la guerre »

    29 - Combattez ceux qui ne croient ni en Dieu ni au Jour dernier ; ceux qui ne s’interdisent pas ce que Dieu et Son Prophète ont déclaré interdit ; ceux qui, parmi les gens d’Écriture, ne pratiquent pas la vraie religion. Combattez-les jusqu’à ce qu’ils versent directement la capitation en toute humilité !

    30 - Les juifs disent : «Uzayr est fils de Dieu !» et les chrétiens disent : «Le Messie est fils de Dieu !» Telles sont les paroles qui sortent de leurs bouches, répétant ainsi ce que les négateurs disaient avant eux. Puisse Dieu les maudire pour s’être ainsi écartés de la Vérité !

    31 - Ils ont élevé au rang de divinités en dehors de Dieu leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Messie, fils de Marie, alors qu’ils avaient reçu ordre de n’adorer que Dieu l’Unique, en dehors duquel il n’y a point de divinité. Gloire à Lui ! Il est infiniment au-dessus de ce qu’ils prétendent Lui associer.

    32 - Ils veulent par leurs mensonges éteindre la Lumière de Dieu, mais Dieu tient à parachever Sa Lumière, n’en déplaise aux négateurs !

    33 - C’est Lui qui a envoyé Son Prophète, avec la bonne direction et la religion de la Vérité, pour la faire prévaloir sur toute autre religion, n’en déplaise aux idolâtres !

    Sourate 2 verset 216

    Le combat vous est prescrit et pourtant vous l'avez en aversion. Peut-être avez-vous de l'aversion pour ce qui est un bien et de l'attirance pour ce qui est un mal. Allah sait et vous ne savez pas.

    Sourate 9 verset 5

    Lorsque les mois sacrés seront expirés, tuez les infidèles partout où vous les trouverez. (...)

    Sourate 8 verset 17

    Vous ne les avez pas tué (vos ennemis). C'est Allah qui les a tués. Lorsque tu portes un coup, ce n'est pas toi qui le porte mais Allah qui éprouve ainsi les croyants par une belle épreuve.

    Sourate 47 verset 35

    Ne faiblissez pas et ne demandez pas la paix quand vous êtes les plus forts et qu'Allah est avec vous ! (...)

    Concernant l'incitation à la torture (oui, dans un texte religieux de référence !)

    Sourate 5 verset 33

    La récompense de ceux qui font la guerre à Allah (...) c'est qu'ils soient tués ou crucifiés, ou que soient coupés leurs mains ou leurs pieds (...)"

    Concernant la provocation à la discrimination et à la haine des non-musulmans (athées ou membres des autres confessions)

    Sourate 9 verset 28

    Les infidèles ne sont que souillure.

    Sourate 9 verset 30

    (les juifs et les chrétiens) Qu'Allah les maudisse (...)

    (Remarque : dans l'Islam, maudire quelqu'un ou l'accuser d'être impur sont ce qu'on peut porter de pire comme attaque verbale.)

    Les juifs sont décrits comme des êtres injustes, des pervers sans foi ni loi

    Voir sourate 2 verset 89/95, verset 79/85, verset 73/79, sourate 5 verset 41.

    La sourate 4 est un torrent de colère et de haine contre les juifs (versets 154, 155, 156, 157) tandis que la sourate 62 verset 5 les compare à des ânes...

    Concernant la liberté de culte

    Sourate 4 verset 89 :

    (Ceux qui quittent l'Islam) saisissez-les alors, et tuez-les où que vous vous trouviez.

    Conclusions et remarques diverses

    A Nice : empoignades sur lors de la veillée de jeudi sur le parvis de la basilique Notre Dame

    Notons pour commencer que la veillée qui s'est déroulée jeudi sur le parvis de Notre Dame a donné lieu à des empoignades sur le thème de ce qui nous occupe en ce moment. Sous les caméras de télévision venues du monde entier... Je n'ai pas trouvé d'illustration mais ça viendra...

    On ne peut pas tolérer les mensonges à propos de l'Islam

    On ne peut pas laisser dire aux musulmans que les textes qui régissent leur religion ne posent aucun problème puisque de toute évidence, ce n'est pas le cas.

    Une forte proportion veulent vivre en paix, et certaines de leurs traditions sont respectables. A ma connaissance, il n'y avait pas de problèmes en Syrie avant que les Américains ne décident d'y foutre la merde au bénéficie d'un projet de Grand Israël et dans les milieux savant de l'Islam, il existe toute une jurisprudence qui tend à vouloir atténuer la violence de certains versets. Sauf que dans certains cas les savants ont fort à faire et le problème c'est qu'ils ne sont plus écoutés et qu'il y a beaucoup de fauchetons parmi les imams exerçant en France.

    La vérité c'est que l'on ne peut pas discuter de religion avec un musulman. On le peut à peine avec des chrétiens quand, par exemple, on penche plutôt du côté du bouddhisme, alors faut pas rêver. On peut trouver très sympathique bon nombre de musulmans mais il faut savoir qu'il est impossible d'établir le moindre dialogue. C'est frustrant, non pas tant parce que je trouverais passionnant d'aborder le sujet des croyances religieuses, mais parce qu'il existe chez les musulmans une sensibilité exacerbée à notre égards et ce à cause du colonialisme qui les a plus ou moins humiliés. Nous autres avons quand même envahi l'Algérie et capturé un de leurs chefs religieux et ce par traîtrise...

    Sans parler du douloureux souvenirs des fameuses "croisades" que personnellement je conchie ! Les chrétiens orthodoxes de Constantinople n'ont pas du tout apprécié les soudards qui ont prétendu libérer le tombeau de leur Christ...

    Ce que j'évoque à pour conséquence que l'on ne peut pas croire à la sincérité des imams qui professent le respect de nos lois...

    Soupçons d'hypocrisie envers certains "imams républicain"

    On sait que l'Imam bordelais, Tareq Obrou, a des "antécédents" plutôt problématiques et on se demande, quand il affirme que Dieu a donné aux hommes la liberté de l'offenser il est permis de se demander si c'est du lard ou du cochon !

    tarek Oubrou.JPG

    Je ne connais pas sa thèse, le Net fonctionne mal et la vidéo tirée de RTL cahote en plus, je suis allergique à la trivialité d'un certain Hanouna, alors je vous laisse découvrir cette nouvelle farce...

    Comme je vous laisse redécouvrir mes interventions concernant le personnage. Dans le lot, vous découvrirez les contributions originales de ce personnage au sujet de l'homosexualité et je n'ai fait qu'effleurer le sujet. Il prétends ni plus ni moins à l'absence d'interdit au motif que les hadiths où, par exemple, on voit le prophète prescrire de tuer l'actif et le passif ne sont pas authentiques. Il faut convenir que c'est un sujet délicat car le goûts des arabes pour le sexe, voire le même sexe est devenu chose légendaire et que s'il y eut une culture très favorable à la pédérastie c'est bien un certain Islam. Sauf que la seule chose qui nous importe est de savoir que, de toute évidence, la manoeuvre que je viens d'évoquer est essentiellement DEMAGOGIQUE. Tant envers une mosquée réunissant exclusivement des musulmans "homos" qu'envers nous autres qui ne pouvons être dupes.

    Notons que https://www.homosexuels-musulmans.org/ leur ancien repère, débouche sur un complément qui soigne le foie.

    Le mouvement HM2F ne laisse qu'un vague souvenir sur Wikipedia.

    Notez en passant que les dernière traces de la fameuse mosquée dédiée aux "homos" date de 2017.

    Mosquée homo.JPG

    La télévision belge a rappelé l'existence du personnage en 2019.

    Je ne suis pas en train de m'égarer. Je veux simplement rappeler qu'on ne peut pas prendre au sérieux les facéties des imams se voulant républicains, il est à craindre que Tareq Oubrou ne pratique guère qu'une forme subtile de taqiya... En disant cela je ne pense pas qu'au seul imam adoré de Juppé, ex Maire de Bordeaux, mais également à celui de Drancy qui est infiniment moins savant et nettement plus... disons pataud...

    Sont-ils sincères ?

    Tareq Oubrou est un cas assez particulier. J'avoue que je ne sais pas ! Il me semble trop malin...

    Pour les autres, je crois que le second attentat de Nice a bel et bien changé la donne et je suis tout-à-fait convaincu qu'une majorité de musulmans en ont assez des fondamentalistes et qu'ils sont les premiers à souhaiter qu'on en débarrasse le paysage. Mais voilà on envoie au front des jeunes crétins endoctrinés qui n'ont pas laissé la moindre trace perceptible par les services.

    Le second attentat de Nice marque t-il un sommet dans l'horreur ?

    Je crains hélas que non ! Il a déjà été amplement dépassé... Son seul avantage, si l'on peut dire, est que s'étant soldé par l'égorgement de chrétiens innocents, il ne peut que révulser les musulmans qui ont un coeur et les inciter dénoncer, quand c'est possible, les sujets radicalisés...

    Le gouvernement et Darmanin en particulier ont failli

    Car la question est comment se fait-il qu'après le prêche de Béchir Ben truc Bidule, les bleus ne soient pas allé le cueillir séance tenante pour l'enfermer immédiatement en attendant de le faire passer en juge

  • L'année du coq de feu - Essai de présages astrologiques (SGDG)

    coqs-affrontés.jpgJe voudrais m'acquitter rapidement du petit commentaire qui s'impose sur la nouvelle année chinoise qui a commencé le 28 janvier dernier. Pour commencer, il faut signaler que dans la Gaule romaine le Coq a peu à peu remplacé le Sanglier comme emblème. Georges Charles chez qui j'ai puisé mes informations a déclaré que le Coq et le sanglier équivaudrait à la ténébreuse alliance entre Chanteclair et Gordonach !

    J'ignore ce qu'il veut dire, j'ai vu qu'il y aurait un groupe musical nommé Gordonach mais son succès encombre Google et ne permet pas d'accéder à la moindre information symbolique. J'ai cliqué sur la première vidéo de Youtube, c'est pas du baroque mais je trouve çà assez plaisant. Mais je n'en sais toujours pas plus.

    Le signe chinois du cochon sanglier est parait-il un signe fortuné. Je n'en ai pas vu beaucoup la couleur mais il est vrai que j'ai bénéficié d'une certaine chance si je me remémore les traquenards auxquels j'ai échappé. Précision : je ne suis pas de ces cochons que l'on engraisse pour les manger à Noël, la Marion n'aura pas ma peau et elle a intérêt à se garer. Oui le sanglier figure dans les armoiries de ma tribu et s'il charge ça fait très mal.

    J'ai choisi une image traditionnelle du coq et je vous laisse cliquer dessus pour accéder au commentaire du spécialiste. Je vous préviens quand même qu'il ne s'est pas hasardé à faire des pronostic.

    Comme le coq (gallus, gaulois) est plus que Marianne l'emblème de la France, çà laisse supposer une retour à nos racines. Fillon surmontera t-il la Penelope Gate. Il faudrait que j'interroge mon astrologue. C'est une occasion de prendre de ses nouvelles...

    2994873187.jpgJustement parlons de mariage et même de "mariage pour tous", ce qui est sûr c'est qu'on va encore en recauser, je pressens que la Ludovine va encore nous casser les pieds. Je note qu'un n° de l'Obs annonçait la "résurrection des catholiques" ! Toutefois le catholicisme français ayant été surtout gallican (et accessoirement un peu janséniste à la marge), il se devrait normalement de n'être pas forcément d'accord avec Rome. On va peut-être changer de pape pendant la prochaine législature présidentielle puisque François a annoncé qu'il n'envisageait qu'une carrière assez courte. 

    C'est sans doute beaucoup dire car depuis l'abandon de fait du latin, la secte romaine a perdu des plumes et comme le coq est finalement très hâbleur et assez narcissique, je doute que l'on puisse aller au delà des rodomontades. Bref, il ne faut pas s'attendre à ce que Fillon détricote la loi Taubira. Rien que le fait de débaptiser l'innovation serait déjà une performance. Ce qui pose problème c'est pas que des mecs ou des meufs puissent s'associer, c'est le bouleversement des règles de la filiation et là j'avoue que c'est pire encore que du chinois, car le chinois j'en connais quelques caractères.

    Il est vrai que le coq représente bien le caractère du français moyen. C'est le mec qui parade au milieu des "dames" qu'il prend pour des "poules". C'est pas vraiment le "papa poule" ! Mais on voit sur l'image qu'il est un exemple pour les "pioupious". Le millepattes représentant les bêtes nuisibles. Le problème étant, en l'occurrence, de déterminer qui sont les "bêtes nuisibles". Sont-ce les "pédés" et plus particulièrement les "pédophiles" ? Je penserais plutôt aux "islamistes" et par extension aux musulmans tentés par le salafisme qui ont sans doute un peu de souci à se faire. Et ce d'autant plus qu'il y a, aux origines de la France mythologique le sanglier qui est forcément "anti islam" dans la mesure où il est, plus encore que le coq, sans l'obligation de se gendarmer pour ne pas être croqué.

    Le socialisme qui avec l'état d'urgence et les innovations qui l'on précédé s'est avéré plus proche du nazisme que ne peut l'être le F.N. devrait laisser la place au retour d'une France plus "classique". 

    Néanmoins, comme je connais assez bien la nature des Gaulois et que les clichés en rapport avec le coq tendent à occulter un travers de nos ancêtres, il est de mon devoir de rappeler encore une fois que ceux-ci étaient d'une certaine manière pire que les Grecs.

    Bien évidemment, on ne parle pas de ça dans Astérix. La dissemblance avec Obélix est si évidente qu'on ne peut pas imaginer l'existence d'un "pacs" mais il n'empêche que des historiens de l'époque ont remarqué les penchants de ces fameux Gaulois pour les beaux jeunes gens.

    pergame-gaulois-mourant-240.jpgLa vraie tradition gauloise c'est çà, je cite :

    C'est Aristote, au IVème siècle avant notre ère, et dont son élève Alexandre le grand était allié et ami des Celtes, qui nous présente ce peuple de guerriers comme des pédérastes, ce qui à ses yeux est un éloge. Il nous explique que grâce à cette habitude, ils échappent à la domination des femmes qui est le fléau des Etats, propos qui passeraient pour misogynes de nos jours :

    "La conséquence nécessaire, c'est que, sous un pareil régime, l'argent doit être en grand honneur, surtout quand les hommes sont portés à se laisser dominer par les femmes, disposition habituelle des races énergiques et guerrières. J'en excepte cependant les Celtes et quelques autres nations qui, dit-on, honorent ouvertement l'amour viril. C'est une idée bien vraie que celle du mythologiste qui, le premier, imagina l'union de Mars et de Vénus ; car tous les guerriers sont naturellement enclins à l'amour de l'un ou de l'autre sexe".

    Diodore de Sicile, a écrit que : « Les Celtes, bien qu'ils aient des femmes très belles, apprécient de jeunes garçons davantage, de sorte que certains d'entre eux avaient souvent deux amoureux à dormir avec eux sur leurs lits en peau de bête.

    Ce ne fut pas tout à fait le bataillon sacré de Thèbes formé de 150 couples d'amants, mais d'une certaine manière c'est pire puisque chaque guerrier aurait été au moins bigame. La chose a donné lieu, chez les commentateurs tardifs à des tentatives d'occultation et à d'interminables discussions mais quoiqu'on veuille en dire, il n'y a jamais d'enfumage sans feu qui se cache derrière...

    Le cas est clair, inutile de discuter... Et j'ajoute que :

    Les descendants de Gaulois que nous sommes sont bel et bien tombés en quenouilles !

    Si donc la clique des cathos intégristes venaient à ameuter la populace, il faudrait rafraichir la mémoire de ces "beaufs " qui se prennent pour des Gaulois et rappeler l'existence de ces "unions de même sexe" qui au sein du christianisme ont largement précédé la formalisation du mariage qui date du concile de Latran (1215).

    Cependant, on a d'autres soucis que les "bagatelles", il s'agirait d'abord d'essayer de redresser l'économie du pays. Et on n'est pas sorti de l'auberge...

    trum.jpgIl est à noter que les prévisions chinoises quant à l'influence de l'année du coq sur l'Amérique de Trump ressemblent à de la vulgaire propagande de guerre. Cliquer sur l'image. 

    Quoiqu'il en soit, je note une possibilité tant côté français que américain à un retour à des valeurs de terroir. C'est pas vraiment de l'isolationnisme mais ça y ressemblerait un peu...

    Voici un autre point de vue :

    https://astrojournalblog.com/2017/01/02/bonne-annee-2017/

  • Des signes de folie contemporaine très inquiétants

    foucestfou.gif

    Inquiétants certes mais pas pour votre serviteur, car je m'en régale car ce n'est pas seulement fou mais bien archi fou...

    Pas inquiétant pour mézigue car je suis né quasiment pile poil au moment du démarrage d'une certaine affaire Roswell. Ce fut aussi un "année terrible" du fait d'une excellence à la fois économique (plan Marshall) et ... caniculaire.

    Et j'ai toujours eu l'impression d'avoir atterri dans un gigantesque hôpital psychiatrique à ciel ouvert où ce sont les gens lucides qui risquent d'être enfermés tandis que les cinglés courent librement les rues en y semant la terreur. 

    Recrudescence de crimes divers

    Je m'en régale sauf que l'on voit se multiplier les crimes conjugaux (avec incendie) et les règlements de comptes entre caïds des cités perdues de la république. Le dernier exemple, dans ce dernier domaine, aura consisté en la torture d'un adolescent de 16 ans, au chalumeau au fin fond d'une cave de HLM. Comme quoi l'âge des dieux, tant pour les grecs que les tibétains n'est pas de tout repos. Normal il est représenté dans le Tarot par une tour foudroyée.

    Un gag désopilant pour commencer : coït endiablé sur un balcon vétuste

    Dans un village du Grand Sud, au Cannet très exactement, un couple formé d'un anglais et d'une canadienne se sont livrés, sur un balcon, à un coït endiablé ! Vous devinez la suite : il faut compter parfois avec une qualité douteuse des prestations que l'on appelle travail d'arabes... Certes les jeunes arabes de troisième génération surtout on fait des progrès grâce à des formations orthodoxes mais il faut compter avec le résultat de mélanges ethniques datant de plusieurs siècles, des barbaresques ayant fait souche il en résulte souvent un côté "marchand de tapis" de la part de commerçants, de prestataires divers.

    Ce qui devait arrivé arriva : plusieurs balustres ayant cédé sous des poussées par trop brutales, les amant ont fait un vol placé de seulement 3,5 mètres dont il ont émergé en triste état  

    Mieux vaut rire que pleurer !

    Innovation sans précédant : les flics mentonnais au service de l'euthanasie des SDFs suicidaires

    D6098_menton_eglise.jpg

    Je me suis pissé de rire dessus en découvrant la chose :

    Ces jours-ci, en soirée et dans un parc public, un SDF était en  train de se taillader les veines, les secours étaient sur place quand les "bleus" arrivèrent sur le théâtre du drame.

    Un premier coup de taser n'ayant pas convaincu le malheureux de lâcher le couteau avec lequel il désirait se sacrifier, sous prétexte qu'il se serait levé avec l'arme pour menacer un honorable membre de la maréchaussée, l'un des flics, se sentant menacé, lui aurait administré deux balles qui ont tué net un citoyen précaire d'origine belge.

    Sauf que cet acte compassionnel ne semble pas être du goût du GIGN.

    Voilà ce qui arrive quand les fonctionnaires chargés de maintenir l'ordre abusent du Limoncello.

    Et si vous avez d'autres "farces et attrapes" de ce genre à me signaler je serai ravi de les exploiter.

    Un 8 août très maléfique

    19864423.jpg

    Dans le genre sinistre, cette fois je note qu'une explosion nucléaire aurait eu lieu dans le grand Nord de la Russie le 8 août dernier.

    Comme il se trouve que j'entretiens une relation avec le saint-patron qui se fête ce jour là, je ne suis pas étonné qu'elle ait été marquée par une surprise assez désagréable.

    Plainte à l'encontre d'une très sympathique corneille

    corneille-acee29-0@1x.jpeg

    lisez vous-mêmes : c'est à se rouler par terre de rire !

    Voir : https://www.lci.fr/insolite/un-couple-de-parisiens-a-la-campagne-porte-plainte-apres-une-attaque-de-corneille-2129621.html

    Contrairement à René Guénon, j'adore les animaux noirs.

    Les chats en particulier ! J'ai expérimenté les 2 genres en commençant par une minette qui s'est imposée un jour sur la fenêtre de mon ancien atelier. Mon voisin de l'époque, un restaurateur italien l'avait expertisée en temps que matou. Je n'ai pas tardé à suspecter une erreur à partir de son comportement. Une vraie "meuf", dominante et que de simagrées et de préambules avant de se faire caresser.

    Devenu veuf de ladite bestiole, par la suite un minet très bavard (avec un peu de sang siamois dans les veines) s'est épris de votre serviteur. C'est une sorte de "chat-chien" ! Que du bonheur ! Il me saute sur les genoux sans façon, ronronne à s'en faire péter les tuyères. Très attentionné, si l'hiver il partage ma couche et, se loge volontiers sous mon aile droite, jamais il ne réclameson déjeuner avant que je n'ouvre les yeux de mon plein gré. Une petite merveille !

    Revenons à la pauvre corneille : il s'agit manifestement d'un oiseau a demi apprivoisé que les locataires précédents avaient chouchoutée nourris et qui aime le contact avec les humains. Elle a du solliciter les parisiens dont il s'agit par des petits coups de becs qui ont été pris pour une attaque.

    Désopilant ! 

    Affaires Epstein

    Voici moins drôle...

    Le sieur Epstein a été opportunément "suicidé" en prison on continue à nous saouler de l'évocation en boucle de ses exploits réels ou supposés. Cela fait bander des hordes de cons, jeunes ou vieux. Moi ça me gave et me fait caguer !

    Encore un coup du Mossad très vraisemblablement...

    Affaire Placido Domingo

    Même lassitude  à propos du harcèlement dont est accusé le célèbre ténor. J'ai du mal de croire à l'innocence des plaignantes car il y a beaucoup d'argent à gagne : le mec a du flouze...

    Autrefois, les "honnêtes femmes" réglaient les problèmes de harcèlement en les soldant par une paire de claques sonores.

    Des mœurs franco-italiennes qui vont vite devenir criminelles 

    Heureusement que je n'ai pas la télé et Dieu merci on peut encore fermer les écoutilles. Cependant viendra un temps où l'on sera tenu de prêter l'oreille à un ou plusieurs canal d'information émané du "Système" avec amende à la clef si on s'y soustrait.

    En Italie, j'ai vu sur une petite place de San Remo des jeunes ados déambuler par deux en se faisant une sorte de petite cour. Il déambulent dans une sens et dans l'autre, se tenant par le cou ou une épaule. De temps à autre l'un des acteurs se détache, marche devant son copain à reculons tout en lui faisant une démonstration ponctués de gestes assez gracieux.

    Ce ne sont pas des "pédés". il s'agit simplement une manifestation du goût transalpin pour une certaine théâtralité sur fond d'affectivité spontanée.

    De l'autre côté de la frontière les garçons, dans les villages, sont un peu plus "coincés", ils se limitent à des bise sur les deux joues, chose qui dans le Nord ne se conçoit qu'entre cousins. 

    Nul doute, que bientôt ces marques de convivialité feront l'objet de poursuites judiciaires pour immoralité. 

    "Vous êtes vendue avec la voiture ?" : attouchements, remarques graveleuses… Le ras-le-bol des hôtesses en événementiel

    19880743.jpg

    Voir : https://www.francetvinfo.fr/societe/violences-faites-aux-femmes/vous-etes-vendue-avec-la-voiture-attouchements-remarques-graveleuses-le-ras-le-bol-des-hotesses-en-evenementiel_3580021.html

    Mon commentaire ?

    Il est clair que le métier d'hôtesse en événementiel (sic) comporte un aspect assez "pute" puisque l'on table sur le "sex appeal" de créatures plus ou moins bien "roulées" pour servir de point d'attraction.

    Il va de soit qu'il ne me viendrait pas à l'idée de me faire certaines réflexions mais attendu que ledit métier comporte certains risques soit on s'en accommode, soit on en change.

    Alors puisqu'on en est arrivé à banaliser l'homosexualité, je pense que le moment est venu de "re-masculiniser" ce type d'activité. Je rappelle que nos très modernes entraîneuses de cabarets ont été précédées par une vogue contraire, celles des échansons et des pages. Il est grand temps de revenir à cette tradition.

    Je n'ai rien contre le féminisme quand il demeure dans des limites raisonnables mais toutes ces emmerdeuses patentées que fabrique un certain féminisme radical, commence sérieusement à nous échauffer les oreilles en nous voulant casser les bonbons

    "La France de Michel Audiard" selon "Valeurs actuelles"

    image-30.png

    Je ne suis ni cinéphile ni cinévorace, je sais tout juste qu'il s'agit d'un réalisateur.

    J'apprécie beaucoup Valeurs Actuelles sauf que le côté excessivement calotin de cet hebdomadaire me tape un peu sur les nerfs.

    Dans un article intitulé, Audiard, l'insolence en bandouillère... le canard rapporte une série d'extrait de réflexions trouvées dans divers film.

    A l'article "Femme" Audiard, dans Cent Mille Dollars au soleil énonce un article de doctrine ainsi conçu :

    Il avait sa bonne femme avec lui, une grande blonde avec des yeux qui avaient l'air de rêver, puis un sourire d'enfant... Une salope, quoi !

    Il est terrifiant de constater que le simple fait de rapporter ce genre de traits d'humour a toutes les chances, pour ceux qui oseront s'y risquer, de leur valoir des poursuites judiciaires. Avec ceci de particulier que si le rapporteur est "homo", la situation, dans ce cas est à double tranchant. En effet, d'un côté, ils n'ont aucune raison de vouloir maltraiter les femmes et comprennent parfaitement leur désir d'indépendance et le juge parfaitement légitime sauf que d'un autre côté on peut assez aisément les taxer systématiquement de misogynie.

    Il en va à présent des femmes comme des juifs et des sionistes. La moindre critique équivaut à du racisme. Bref, la situation devient insupportable mais il n'est pas question que je puisse m'incliner devant cette forme de terrorisme intellectuel particulièrement odieux !

    La France de Michel Audiard était celle de la galanterie. Quand on prononce ce mot, je pense immédiatement galantine et la galantine est une spécialité en charcuterie, composée de morceaux de viande blanche (porc, veau, volaille, gibier) entourant un mélange de farce et de salpicon, cuite en gelée. Une cochonnerie en quelque sorte.

    Et celle que j'évoque, savoir le féminisme radical, on ne l'a pas vu venir car Michel Audiard and Co ne l'ont pas anticipée.

    Certes j'aime le cinéma dont on parle mais il m'a toujours laissé un goût de frustration par son coté très convenu car depuis toujours un don de lire entre les lignes de ce qui est dit qui me fait pressentir ce que cache ces lignes.

    Guénon et la "Nef des fous"

    Ce titre ou une formule approchante pourrait constituer une nouvelle rubrique d'un site apocalyptique dont il m'est arrivé de causer par ci par là. Son auteur est également celui de l'ouvrage suivant :

    ob_73c47b_grondin-cvrtr-tr7s-bon.jpg

    Disons que RG conduit ses lecteurs à travers un certain nombre de pistes , jusqu'à quelque chose qui ressemble à des portes , dont il ne trouve en fait ni les serrure ni les clefs...Une de ces portes est l'hébreu l'autre l'arabe en en tant qu'alphabets sacrés... Dans les deux cas la serrure c'est la structure , et la clef , la partition des lettres en développés pairs et impairs... Pour l'hébreu 5 et 17 comme les 153 poissons puisque ce nombre est le triangulaire du précédent..

    http://www.apocalypsesecondebete.net/

    https://www.youtube.com/channel/UCxnH72mdVGSJ0stO2KrYx5g/videos

    On peut commander ce livre en écrivant à okopsa(aromachin)laposte.net.

    Il devrait intéresser, m'a t-on dit, les Francs-Maçons en général et leurs transfuges en particulier donc M. Karl Van der Ecken.

    Voir à son propre http://dossierschuonguenonislam.blogspirit.com/archive/2017/11/22/des-nouvelles-de-la-grande-triade-3099094.html

    On risque d'avoir à reparler sous peu de l'insigne mauvaise foi de Guénon à propos de son compte-rendu du fameux livre d'Alice Joly et donc de revenir à ce pourquoi ce blog a été conçu.

    Le seul obstacle est que le métier d'écrivains est un métier solitaire très prenant et le temps qu'on y passe, lorsqu'on est inspiré, tend à tout désorganiser. On mange rarement à l'heure, on oublie de faire baisser sa tension en prenant le médoc à heures fixes, la vaisselle risque de s'entasser quand on est célibataire, on oublie des RVs importants (le dentiste par exemple), et on tend à vivre la nuit et dormir le jour etc...

    Post-scriptum : Notre-Dame et le saturnisme, mises en garde

    notre-dame-juillet-2019-bffc1f-1@1x.jpeg

    Comme promis, la canicule est à l'origine de chutes de pierres, le chantier a été arrêté à cause de la pollution au plomb que j'avais pour ma part sous-estimée. On s'est enfin décidé à procéder à un nettoyage superficiel des principales avenues et des sols des cours des écoles. On appelle çà une intervention purement cosmétique.

    Cette pollution saturnienne risque de booster le commerce d'un fournisseur de chlorella (Echorial) avec des risques sérieux pour les consommateurs de cette algue réputée pour la chélation des métaux lourds.

    Je viens de donner une consultation téléphonique à une dame paniquée par une possible intoxication au mercure. Son dentiste lui a collé une prothèse métallique au chrome qui par bimétallisme du fait de la présence de 4 amalgames restants a, par le galvanisme engendré, provoqué une décharge mercurielle qui se discerne à l'apparition de douleurs osseuses un signe assez caractéristique de la pathogénésie des Mercurius en homéo. Et la prise de chlorelle a considérablement aggravé les troubles, quelque soit la dose ! A tel point qu'il en est résulté deux séjours hospitaliers qui, bien évidement, se sont soldées par des déclarations ineptes.

    Si tant est que cet algue extrait le mercure (ou le plomb), il s'agirait d'un très mauvais adsorbant. Or il en existe un, le charbon dit actif, qui n'est pas cher à condition de commander du Geosorb dans un laboratoire d'oenologie par 1 ou 5 kilos.

    En d'autres termes, une prise de chorelle doit être immédiatement suivie de plusieurs jours de charbon actif. On propose comme alternative à la chlorelle une algue japonaise riche en alginate, c'est encore pour faire marcher le commerce. Je considère Laminaria japonica comme étant sans grand intérêt. Je traiterai le cas ailleurs qu'ici... 

  • Effet Gilets jaunes : vers un enlisement de première classe, à moins que...

    CaptureOR.JPG

    Les "foulards rouges" des "collabos" bien français

    MAJ : Dans la toute première version de ce post, j'ai oublié ces légions de salopards qui ont voulu faire la pige aux Gilets jaunes en soutenant l'actuel président ? Sous prétexte qu'il a été régulièrement et légalement élu. Et bien c'est faut pour de multiples raisons qu'il n'est aps nécessaire de détailler car pour commencer avec seulement 17% de partisans on ne peut pas prétendre représenter le pays. Cette engeance me fait penser à ces collabos de la dernière guerre qui sitôt la "libération" venue ont tenté de faire oublier leur connivence de la veille en étant parmi les premier à tondre les femmes censées avoir couché avec des occupants allemands.

    Ce type de "collaboration" est bien une spécialité française dont il n'existe aucun exemple ailleurs et surtout pas dans les pays anglo saxons. A un moindre degré et en version adolescente, nous avons l'espèce gauchisante d'un certain type de cancrelats que l'on aimerait écrabouiller si l'opération n'était pas aussi répugnante de saleté vu les projection que cela peut occasionner. L'espèce en question sous ses diverses formes semble bien avoir été le principal produit de notre sacro sainte révolution. Malheureusement, cette cassure est bien de la nature des cancers les plus incurables.

    Les français ne sont pas des américains car si c'était le cas, j'ai des raisons de penser que des salves de mitraillettes seraient parties de quelques fenêtres pour en faucher quelques dizaines voire quelques centaines.

    Quant à déterminer si les Gilets Jaunes sont traités par la presse comme ayant quasiment rang de ministre et bien je n'avais rien remarqué à ce propos... On se contrefout des prétendus leaders qui ne représentent rien du tout.

    =====

    J'aimerais que ce cher René Guénon (à l’œuvre duquel ce blog était en partie dédié à l'origine) revienne à la vie, pendant quelques jours, le temps de l'interroger sur divers points...

    J'ai tout lieu de penser qu'il n'en croirait ni ses yeux ni ses oreilles lui qui était, il faut bien le redire, largement englué dans les clichés de l'occultisme si en honneur à son époque. Comparé aux nôtre son monde était relativement stable économiquement, certes l'étalon or à commencé de basculer à partir de 1944...

    Guénon avait certes envisagé la possibilité d'un retour à la barbarie, amplifié par le développements de certains moyens technologiques tels que l'influence de plus en plus funeste de l'informatique.

    L'or des français sur le point d'être hasardé sur les marchés financiers

    Il n'est pas étonnant qu'à nouveau l'or de la Banque de France (qui n'est plus de France que de nom...) soit à nouveau sur la sellette après que Sarko eut bazardé 600 tonnes de notre métal précieux alors que le cours était au plus bas... Il aurait mérité la potence pour moins que cela... Et voici qu'une menace plus sourde mais comparable se profile à nouveau :

    Voir https://fr.sputniknews.com/economie/201901291039825888-or-france-marches-finance-banque/

    Tandis que les Rothschild se débarrassent de leur valeurs spéculatives (fiducies)

    Je ne me hasarderait pas à faire trop de commentaires, l'économie ne m'intéresse que médiocrement. Je n'ai jamais été un "matheux"... Selon les observations les plus raisonnables, ils voudraient simplement concentrer leur gestion sur la gestion de fortunes, immobilières en particulier car ils seraient menacés pour cause d'activités de blanchiment d'où une restructurations de leur appareil.

    A côté de cela circulent les papiers les plus délirants dont un qui fait un rapprochement avec l'arrestation récente d'un franco libanais qui s'est pris pour un samouraï.

    Et si on se tourne vers le volet franco français façon Macro + Gilets jaunes ce n'est guère plus brillant...

    Un "grand débat" dont toutes les questions qui fâchent seront interdites

    Voici une excellente analyse du programme macronien par les auteurs d'un nouveau livre intitulé Le président des ultra riches. Vous y trouverez un résumé saisissant des provocations du locataire de l'Elysée, c'est finalement là son pire crime et il est impardonnable.

    Le photomontage qui fâche

    Un montage intitulé sur Google Rassemblement pour l'avenir de la France disparaitra demain sur un compte Google et sur ordre de l'Elysée.

    Voir : https://www.nextinpact.com/news/107547-quand-office-lutte-contre-cybercriminalite-exige-retrait-dun-photomontage-visant-macron.htm

    Notre Grand Timonier est comparé au général Pinochet. Sauf que la disproportion étant des plus évidentes on se demande en quoi cette très amusante plaisanterie pourrait tomber sous le coup d'une loi. Enfin nous avons la confirmation que Macro ne les conçoit qu'à sens unique les "plaisanteries", c'est vraiment là un très mauvais signe le concernant. Comme dit l'autre où est passé l'esprit Charlie ?

    CaptureMacron Pinochet.JPG

    Il faux bien dire que l'on a vu pire et qu'en fin de compte la censure qui tente de s'exercer à propos de cette plaisanterie tend plutôt à nous convaincre qu'elle serait assez franchement véridique. C'est une allusion aux grenades explosives et autres gracieusetés des forces de "de l'Ordre". Force qui sont en train de créer un désordre qui risque à tout moment de se transformer en guerre civile.

    En France, on a vu pire et cette censure contraste singulièrement avec les dernières tentatives du président honni pour tenter, face à la presse, de mettre ses provocations sur le compte de la sincérité d'un franc parler.

    Voir aussi : https://fr.sputniknews.com/france/201901311039844495-macron-photomontage-photo-google-demande-supprimer/

    https://fr.sputniknews.com/societe/201901311039852217-effet-streisand-photomontage-macron/

    Oui vouloir bannir cette image et ce que Brigitte Macron appelait une connerie au temps où elle réagissait à propos de l'affaire Benalla en engueulant son mari.

    Les derniers remous de l'affaire Benalla

    Capturebenalla.JPG

    C'est à Mediapart que l'on doit la sortie de nouveaux documents dont des enregistrements de conversations de Benalla avec son ami gendarme. Selon les affirmations du pseudo Alexandre (en version bronzée) le "patron" Macron aurait soutenu son "ex" (copain) en laissant entendre qu'il allait en quelque sorte se foutre des sénateurs. Il faut évidement faire la part des fanfaronnades de ce genre de personnage.

    Voir https://fr.sputniknews.com/france/201901311039850689-mediapart-benalla-crase-enregistrement/

    Bien sûr on va encore dire que l'ancien agent de sécurité a fantasmé : on n'entend pas Macron, c'est un rapport de seconde main. Mais enfin moi qui vit dans le Sud je connais comme le fond de ma poche la façon de fonctionner de ce genre d'olibrius à propos duquel un journaliste économique a insisté sur le caractère sympathique du personnage.

    Et bien oui, par certains côtés Benalla est bien un homme "sympathique". Sympathique mais complètement "brouillon" et gros "fouteur de merde". Des bronzés dans son genre j'en ai croisé au moins une dizaine dans la métropole de Côte d'Usure où ils sont légions... Ils peuvent être drôles, amicaux parfois mais les gens qui ont deux sous de psychologie ne les prennent pas au sérieux et évitent de les fâcher. Il faut vraiment que son "patron" ait été bien seul pour s'accommoder d'un compagnon aussi enfantin !

    Alors quand on nous sert que le plus grave c'est sa participation à un contrat entre son copain gendarme et tel quasi maffiosi russe, je rigole franchement. La "poutinophobie" et la maladie du complot en version russe est devenue la rengaine mondiale à la mode... Je tiens ça pour de la franche débilité...

    Si un ancien condisciple de Macro durant ses années de lycée a raconté qu'il entrait en transe chaque fois qu'un camarade un peu coloré se mettait torse nu, je ne pense pas qu'il ait couché avec le phénomène qui est censé faire trembler l'Elysée.

    Enfin des révélations se font jour au sujet de l'atmosphère passionnelle qui sévit à l'intérieur du palais présidentiel et je vais en venir à ce "bouquet" assez hilarant que constitue la relation agressive que vivent ceux qu'on l'on y à surnommé les "Mormons" à l'égard de la première dame qu'ils voudraient voire morte et enterrée...

    Le "clou du spectacle" : entre les "Mormons" de l'Elysée et la première dame de France, ce serait la haine...

    CaptureMormons.JPG

    Voir en particulier :

    http://madame.lefigaro.fr/societe/son-couple-les-mormons-critiques-le-livre-enquete-sur-brigitte-macron-madame-la-presidente-310119-163417

    https://www.voici.fr/news-people/actu-people/brigitte-macron-ces-proches-de-son-mari-qui-ne-la-supportent-plus-655652

    Explication : Les "Mormons" ce sont ces jeunes façon Griveaux et Cie qui entourent le président. "Mormons" oui, il ont l'allure et le côté "moine soldat" de ces évangélistes américains qui marchent en duos. Ils sont jeunes, encore assez fringants et leur costume un peu raide et plutôt gris qui contraste avec leur éventuelle restant de fraîcheur.

    Les "Mormons" ça me rappelle bien quelque chose : alors que je n'avais pas encore émigré vers plus de soleil, j'avais reçu un de ces duos et pour m'en débarrasser j'ai dit à l'un d'eux : va donc attendre ton copain au bar d'a côté, je téléphone et je t-y ouvre une petite ligne de crédit, pendant ce temps là je m'occuperai de ton compagnon, il est vraiment craquant... 

    Vous devinez la suite ! Ils filèrent sans demander leur reste.

    Il n'y avait pourtant pas de quoi se scandaliser, nous avons tous appris qu'avant d'instituer la polygamie un certain Jospeh Smith aurait été assez fortement "pédé" sur les bords. Si ma mémoire est bonne c'est Guénon lui-même qui l'a mentionné dans un article célèbre.

    Notez que quand ce sont les Témoins de Jéhovah qui m'ennuient je leur réponds : Pas de pot, je suis muslim vous n'avez aucune chance ! Effet garanti, ça marche à tous les coups, prenez en de la graine...

    Des "Mormonboyz" amoureux du président...

    Il n'est pas faux de dire qu'ils sont "amoureux"... Platoniquement s'entend... On voit bien que cette bande de bâtards de technocrates plus ou moins BCBG enferment leur patron dans une bulle assez hermétique et que la seule personne à pouvoir leur faire concurrence est une femme qui pourrait être leur grand mère.

    La personnalité de celui qui nous tient lieu de président est claire à mes yeux. Il a bien goupillé son mandat comme le disent les Pinçon-Charlot et ce en faveur des ultra riches dont la Fat tax est encore plus favorable qu'on ne l'a crue. Mais d'un autre côté, il reste un garçonnet immature qui n'a visiblement pas conscience de la gravité de ses insultes et sur ce point Emmanuel Tood a vu juste qui s'est permis des remarques humoristiques très malveillantes alors que dans une émission dont il était un invité, était présent également un "pédopsychiatre"...

    Cherchez "Mormonboyz" et vous comprendrez pourquoi la presse frivole a d'une certaine manière vu juste. Mormonboyz, c'est une collection de films pornos homos qui met en scène un type d'initiation particulière comme motif central. Bien évidemment, les exploiteurs de ce filon n'ont même du se rendre compte d'un arrière plan relativement "historique", ils n'ont vu que le côté scabreux du dénouement chez ces gens dont la caractéristique est un stéréotype vestimentaire qui frappe par son apparence de propreté...

    Je ne sais pas qui est l'inventeur du rapprochement mais s'il vient d'une certain Brigitte, on peut au moins la féliciter d'avoir le sens des images qui font tilt.

    Divorce au sommet de l'état en perspective ?

    C'est ce qui a bien été annoncé par une voyante et ce dont il s'agit fait partie des rares annonces crédibles que j'ai retenues dans les pronostic d'usage lors des nouvelles années.

    Quelque puisse être les modalités de la chose, il est clair qu'il y a de l'eau dans le gaz au plus haut sommet de l'Etat. La première dame s'en tire parait-il avec beaucoup d'humour mais il est clair qu'elle s'est en quelque sorte piégée et il n'est pas faux de la dépeindre terrée au sein de l'Elysée et prête à gagner l'abri anti atomique qui y a été ménagé. Elle qui adorait faire du shopping est confinée entre quatre murs sauf quand l'occasion se présente de s'évader en Egypte dans un costume gris et des baskets improbables dont les anglo-saxons firent des gorges chaudes.

    Je cultive assez soigneusement une réputation de "misogyne" mais en fait je ne le suis pas du tout. Je comprends que les femmes souhaitent une autonomie, le seul problème étant que le niveau de la gent masculine est tombé si bas qu'en vertu de l'abominable parité on s'est trouvé obligé de recruter une ex écrivaine pornographe pour défendre la condition féminine et c'est ma foi un raccourci éminemment et même hautement symbolique que personne n'est prêt d'oublier.

    je me suis réjoui en apprenant que lors des premiers remous de l'affaire Benalla notre Brigitte nationale aurait traité son mari comme du poisson pourri en criant si fort que toute la France l'a entendue. Mais réalise t-elle à quel point il les collectionne les "conneries"? Et bien je garde un peu de sympathie envers cette femmes sauf que la seule chose qu'il semble l'intéresser c'est de placer un de ses protégés comme secrétariat d'Etat à l'Enfance...

    Un seul a raison contre tout c'est François Asselineau

    Il demande au Président, très poliment, de "dégager" pendant qu'il en est encore temps mais on peut être sûr qu'il ne suivra pas ce conseil.

    La seule voie de salut, dans le cas très providentiel où des élections anticipées auraient lieu, ne consiste pas à choisir entre le F.N. ou la France Insoumise mais à porter l'UPR au pouvoir et le cas échéant à imiter les Anglais en suivant la voie d'un Frexit hard, donc sans payer un seul penny à l'UE.

    Il ne faut certes pas souhaiter que le conflit en cours se transforme en guerre civile ! Ce serait une horreur mais il est légitime de souhaiter un ACCIDENT comme effet de la justice immanente de façon à dégager le principal obstacle qui empêche notre pauvre France de retrouver un peu de son lustre.

    L'Eglise de France est en dessous de tout !

    Si j'étais l'archevêque de Paris, cet ACCIDENT je saurais le provoquer sans commettre le moindre délit d'opinion. Je saurais trouver les mots capables d'opérer dans le "monde psychique" la commotion susceptible de changer radicalement l'ambiance 

    Mais les curés et leurs patrons, il faut bien le dire, sauf rarissimes exception, ne sont, en France particulièrement, que ce que l'on appelle vulgairement des enculés

    Il faut rappeler à cet égard que la prétendue séparation de l'Eglise et de l'Etat aura été la plus mauvaise affaire issue de notre fameuse révolution. Nous entretenons les églises d'avant 1905 à grand frais en tant que "monuments historiques", ce qui nous vaut, en particulier, la séquestration d'une certaine catégorie de mobilier musical qui pourrait et devrait faire l'objet d'une annexion au bénéfices des Conservatoires.

    Il va sans dire que si j'étais au pouvoir, une des premières décisions que je prendrais c'est d'assigner des jours et des heures pour les offices en dehors desquels les collectivités locales et nationales propriétaires desdits monuments reprendraient un ascendant complet sur les biens qui sont les leurs. Cela serait infiniment plus moral et surtout plus efficace que d'interdire les crèches dans les espaces publics, ce qui est franchement débile quoique je me foute en long en large et en travers de ce genre d'enfantillage culturel...

    Maintenant, il se peut qu'il y aura un jour ou l'autre une sorte de "justice". Je n'aime pas l'Islam et c'est mon droit le plus strict. J'ai du mal de penser qu'un ésotérisme puisse s'être greffé sur une religion de bédouins assez foncièrement barbare à l'origine. Il faut rappeler qu'elle ne doit son lustre qu'à la collaboration ultérieure de persans plus ou moins bien convertis.

    Si donc il faut en arriver à ce que l'Islam en vienne finalement à transformer les églises en mosquées et à virer tout ce qui offense leur horreur de toute représentation anthropomorphique et naturaliste et bien je m'en accommoderai si je vis assez longtemps pour assister à cette destruction.

    Il faut bien dire que c'est tout ce que mérite la plupart des curés et leurs évêques n'en parlons pas. Il n'y a pas pire hypocrites et pires parasites que tous ses chapons mitrés que quelques veillasses continuent d'entretenir sans le moindre discernement. Mais évidemment toute cette clique à été dorlotée de tous temps par les riches dont ils ont payé le soutien à coup d'indulgences tarifées. L'énorme verrue architecturale que constitue Saint Pierre de Rome en est le résultat le plus abominable et pour une fois je suis d'accord avec F. Schuon qui a pissé et chié tant et plus sur le genre de "cauchemar baroque" dont il s'agit... C'est là un des rares points sur lequel il n'a pas eu tort...

    Un curé représentatif de l'état du catholicisme contemporain

    J'assiste à la messe non par goût et conviction mais en tant que musicien détenteur d'un art qui heureusement n'est pas en voie de disparition mais a du mal à s'exercer là où il est apparu.

    Le curé auquel je pense est un polonais. En règle générale, je ne les porte pas dans mon cœur mais celui là n'est pas le plus mauvais. Il s'essaie maladroitement à hausser le niveau mais s'il parle sans trop d'accent et reste intelligible, ce n'est pas un grand rhétoricien.

    Alors qu'il assumait son sermon, nous l'avons vu et entendu dans l'incapacité de prononcer des phrases d'un seul tenant. On le sait insuffisant cardiaque, il porte un "pacemaker" mais en fait. Il a fini par s'écrouler. Mon diagnostic : méga crise d'hypoglycémie. Un verre d'eau très sucrée l'a ranimé au moins momentanément mais on a du appeler les pompiers qui l'ont embarqué vers les urgences après qu'il eut terminé péniblement sa messe.

    Hautement symbolique car personne n'a moufté en voyant bredouiller ce pauvre curé. Ce qui revient à dire que la majorité des chrétiens ne voient pas que l'Eglise est malade et même à l'article de la mort. Ranimer quelqu'un avec de l'eau sucrée n'est qu'un remède d'urgence pire que le mal en cas de diabète. Or l'Eglise catholique en particulier est "diabétique", elle n'a vécue que de "sucreries" plus ou moins sentimentales et elle ne fait que camper sur des vues moralistes plus ou moins sentimentales.

    Ce n'était pas à moi d'intervenir qui me considère au fond comme un "étranger" et quand la question vient sur le tapis de savoir ce qu'il conviendrait de faire pour que la religion retrouve un minimum d'intérêt, je suis le premier à dire que je n'en ai aucune idée.

    Sauf qu'il me vient à l'esprit que si la hiérarchie avait pris le mot aux dents et était intervenue dans les même termes qu'un Asselineau peut-être qu'il se serait passé quelque chose mais encore aurait-il fallu que cela aie une suite. Mais au lieu de cela nous avons du assister au lamenta

  • Obsession de la ”pédophilie” et détresse des jeunes

    Tagada.jpg

    J'ai annoncé la publication d'un texte de Paul de Métairy sur le sujet. Il est mieux placé que moi pour en parler car il a été le témoin d'une histoire dramatique, celle d'un certain Lucas et d'un petit kabyle nommé Saïd, soit un jeune algérien de 15 ans envoyé par le GIA (groupe islamiste armé) pour le trucider à cause d'une chanson de Lucas qui ne leur a pas plu.

    Le jeune Lucas qui n'avait pas une grande idée de la vie qu'il menait a accepté de se sacrifier pour que le môme et sa famille ne soient pas décimés. Il y a dans l'histoire une sollicitation de Saïd pour petit épisode d'attouchements (non filmé, désolé !) qui fait qu'en France et en France seulement le film a donné lieu à des réactions d'une hostilité et d'une méchanceté incroyables alors qu'il a été primé dans les festivals de divers pays y compris en Asie et invité par l'Université de Lincoln (UK).

    Lire le texte de Paul de Metairy sur la détresse des jeunes

    Ensuite seulement vous pourrez lire mes commentaires.

    Un phénomène démoniaque propre à la France

    Le rejet du film en France est à rapprocher de l'hystérie des militants cathos à tendance intégristes à l'égard du "mariage pour tous" à la française. Or en Belgique, depuis une douzaine d'année et en Espagne également, pays, à bien des égards, plus catholiques que la France, les réactions se sont calmées très rapidement. Chercher l'erreur...

    Explication : la France est infesté de démons assez particuliers que l'on retrouve partout ailleurs et que je traque mais ils sont particulièrement redoutables. Marion Sigaut étant l'une des "possédées" parmi les plus visibles...

    Sur le scénario du film

    Ce qui me gêne un peu dans le scénario du film, c'est le caractère hétérodoxe du complément post mortem ajouté à l'histoire vraie et le manque d'effets spéciaux pour en rendre le caractère mais ce n'est important.

    Je parlais des "démons" français qui ont empêché sa réception. Pour comprendre, il faut discerner pourquoi aux USA, en Angleterre le film a suscité des réactions normales, c'est à dire positives. C'est que l'attitude de ces pays à l'égard des enfants est plus proche de celle que nous avons connu dans les années 50.

    La politesse suisse comme "marqueur" de mentalité différente

    Je l'ai compris touchée du doigt cette différence d'ambiance en téléphonant en Suisse notamment à des laboratoires fabriquant certains remèdes interdits en France. Vous êtes reçu aimablement par des dames charmantes et très polies qui vous passent le cas échéant le pharmacien responsable même si vous n'êtes pas médecin et on vous envoie la "doc".

    En France, quand on veut s'informer on est presque partout reçu comme un chien dans un jeu de quilles ou on vous assomme de boniments qui ne tiennent pas la route plus de 10 secondes, et si vous contestez, on vous raccroche au nez ou même on vous insulte.

    L'administration, vous savez comment ça se passe : il y a d'abord le cap des robots téléphoniques à franchir et quand on parvient au terme du parcours du combattant, c'est encore Kafka en version non virtuelle cette fois.

    Un choix d'exemple non exhaustifs, quelques compléments

    Du fait de la "mentalité fracturée" par la trop fameuse révolution française, en France, sans doute plus qu'ailleurs l'obsession de la "pédophilie" y fait les ravages les plus considérables. Des exemples, je pourrais en ajouter bien d'autres au texte de Paul de Metairy concernant les adolescents.

    Je pense en particulier au cas des apprentis chez les artisans. A la campagne, on peut encore observer une survivance de ce que les sociologues rangent dans la catégorie assez négative du "paternalisme" car dans la perspective il est synonyme d'exploitation. "Lutte des classes" oblige qui est devenue "lutte des âges"...

    Quand un artisan engage un apprenti ou un aide, il faut bien que ce soit sa fibre paternelle qui le pousse à consacrer du temps et de l'énergie à le former. Cela ne peut marcher que si le jeune exerce plus ou moins consciemment son éventuelle séduction sur le patron. Il faut qu'il soit de bonne humeur, rieur et donne par des marques discrètes de reconnaissance.

    Si le patron est marié et a des enfants, il peut marquer son affection comme s'il s'agissait d'un fils (petit cadeau d'encouragement), il a un "alibi" qui le protège en principe des soupçons éventuels de "pédophilie" mais s'il est célibataire, certes il peut trouver dans son patronat un moyen de compenser sa solitude. Mais attention danger ! Il risque, sans aller jusqu'à s'amouracher de son apprenti, de trop en faire. Donc s'il est clairvoyant et prudent, il devra être sur ses gardes et afficher une certaine froideur. Au cas où il serait trop familier, un jeune futé peut s'en apercevoir et devenir un peu "truqueur", voir simuler des avances et finalement piéger son aîné et le cas échant le faire chanter ou du moins avoir barre sur lui.

    Le cas des professeurs particulier

    Le problème est le même pour un professeur donnant des leçons particulières. J'aimerais avoir un ou deux élèves. Fort heureusement, il n'y a pas de candidat possible à moins de 50 ou 100 km à la ronde car je pratique deux instruments qui ne sont pas populaires et il ne saurait être question de donner des leçons de solfège à des mômes. Ce que j'apprécierai c'est de donner des cours genre quasi master class à des jeunes ayant déjà un minimum de technique.

    Mais à supposer qu'une occasion, fort improbable au demeurant, se présentait, immédiatement on ferait courir des rumeurs. La seule alternative, serait de filmer en vidéos les cours pour pouvoir le cas échéant se défendre en cas d'attaque ou encore de prendre un témoin. Si c'est un garçon, d'exiger que sa copine soit présente. Bref, il est des tas de choses qui deviennent inenvisageables et si la possibilité d'une relation de confiance n'existe plus, l'abstention pure et simple est hautement recommandable.

    Je suis convaincu qu'il existe des centaines et même des milliers de "vieux" qui voudraient se rendre utiles aux jeunes et qui y ont renoncé parce qu'ils crèvent de frousse à l'idée des situations fausses que leurs initiatives pourraient susciter.

    Pour ce qui me concerne, je n'ai rien à offrir aux enfants. Je me rappelle avoir fait un saut dans la famille pendant les vacances. Ma plus jeune sœur m'a demandé d'aider son fils Johan à faire ses devoirs de vacances. J'ai vite renoncé. Il était adorable mais il ne tenait pas en place. Il n'y a guère que la mécanique qui l'intéresse. Difficile de lui faire retenir la différence entre un fleuve et une rivière. Il s'en foutait et il avait, ma foi, bien raison... 

    Je l'ai eu une semaine en vacances. Avec les visites à Marineland, il m'a coûté bonbon. Il est de la campagne, là où il a grandi, les voitures sont rares. Donc quand on traversait une rue, je le prenait par la main. Que croyez-vous qu'il m'ait répondu : tu me prends pas la main, ça fait "pédé" ! Il s'est échappé en riant et a failli passer sous un bus, car dans la ville de merde où je demeure, il est des bus qui par rapport aux voitures, circulent à contre sens ! J'ai connu sans doute la plus grande frayeur de ma vie et j'étais furax après les technocrates car parmi les ingénieurs type "Ponts et chaussées", il en est qui font de ces conneries accidentogènes. Il faudrait bien en flinguer une demi-douzaine de temps en temps après jugement expéditif pour l'exemple.  

    J'arrête là ma démonstration, c'est amplement suffisant. A présent, vous allez sur Google et vous tapez pédophilie obsession dessins : vous trouverez plus loin un échantillonnage de ce que cela donne.

    Une idée de l'infini

    J'ajouterai pour terminer que quand il s'agit d'adolescents ayant largement dépassé l'âge de raison, je me contrefiche de leur sort car s'ils sont incapables de faire la part des choses, c'est qu'ils sont bêtes, voir méchants alors qu'ils se débrouillent et nous foutent la paix à nous autres qui avons vécu avant mai 68 !

    Einstein a déclaré que pour avoir une idée potable de ce qu'est l'infini, il suffit d'essayer de sonder l'étendue de la bêtise humaine.

    Koans élémentaires

    Quand à savoir si la méchanceté précède la bêtise ou l'inverse, il en va comme de la "nature" et la "culture" dans le cas de l'homosexualité ainsi que de la poule et de l'oeuf quant à l'ordre de préséance. Ces choses là sont inséparables et on crée des faux problèmes en voulant les dissocier. Ce sont des koans des plus élémentaires...  Quant à tous ces sinistres connards de post guénoniens qui prétendent à une "initiation" sans avoir encore résolu ce genre d'énigme, permettez moi d'exploser de rire !

    Et oui, un Jean Borella, prétendument professeur de philo alors qu'il n'aura jamais été que maître de conférence (à moins qu'on ne l'ait "professorisé" à la veille de sa retraite) en est encore à buter lamentablement sur les écueils de la philosophie naturaliste. Or quand on l'envisage sous un jour purement idéaliste ça ne peut pas coller avec la réalité animale. Il y a des animaux qui forment des couples "homophiles", je ne sais pas exactement ce qu'ils fabriquent dans l'intimité et çà ne me regarde pas.

    Tandis que la perspective réaliste n'a aucunement valeur de référence puisque l'homme étant par nature un "animal essentiellement culturel", il est libre d'inventer ce qui lui convient à la condition de ne pas nuire à des intérêts vitaux et essentiels. Si vous saviez combien votre serviteur, qui n'a jamais assisté au moindre cours de philo, méprise l'engeance universitaire des philosophes surtout catholiques, vous auriez encore là une idée assez exacte de ce qu'est l'infini... C'est un mépris sans fond mais il vaut mieux ne pas s'y arrêter...

    Voici des images scabreuses. Pour l'infinitude de cette rubrique veuillez consulter les moteurs qui montrent l'étendue des dégâts, là encore côté caricature la France est aux premières loges.

    La remarque qui s'impose est que l'Eglise catholique est surreprésentée. Impossible de trouver un dessin significatif sur la "pédophilie" des simples enseignants de la Déséducation Nationale... Seulement des insinuations comme quoi l'Ecole publique ne serait qu'une école du vice... Ca reste à démontrer ! Trop c'est trop ! Avec ce déluge d'images, comment voudriez vous que les jeunes fassent confiance aux adultes.

    Si j'etais un jeune, en voyant ces horreurs, je n'aurais plus envie d'aller ni à l'école, ni à l'église, ni dans un club sportif...

    3f0863d3074563a752bf22a35d5285a9.jpg

    cate-699x492.jpg

    plantupapeok.jpgMahometaicha.png50727410.jpgdessin_agression_mineur.jpgaca47f1b7545e0b7e47f86d6ded28f17.jpge597efc54da9382100b336d08df07f79.jpgob_d7de03_img696.jpgenfant-victime.jpeg