Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rechercher : "Renne le Cha^teau

  • Circulez il n'y a plus rien à voir, ”la messe est dite” : il n'y a plus de ”mystère de Rennes le Château”..

    Rennes-le-Chateau-une-affaire-paradoxale.jpg

    Je suis amené à reprendre un texte datant du 12 octobre 2017 et à le mettre à jour.

    La raison de ce retour sur un sujet des plus embrouillé réside dans l'allusion sur Campagnol TV de Christian Combaz à l'affaire de Rennes et au thème de la "Survivance". Voir à ce sujet l'article précédant.

    Il est plus que douteux que l'abbé Saunière ait découvert un trésor fabuleux, l'industrie de son trafic de messe et l'existence de subventions de la part d'un groupe de catholiques légitimistes qui reste plus ou moins à identifier suffit à expliquer sa geste. Saunière a du reste connu une certaine gêne du fait du procès intenté par son dernier évêque et à du amputer une rente de 20 000 F de l'époque d'un quart pour solder ses dernières factures. Il aurait certes découvert, au début de sa carrière, des pièces et des bijoux dans un caveau mais il  ne peut s'agir que d'un trésor fort modeste et assez moderne.

    Si j'ai une vue plus claire de l'affaire et que je n'ai plus aucun doute quand aux diverses végétations aussi surréalistes que baroque dont elle est encombré c'est parce que je me suis décidé a me procuré l'ouvrage de René Descadeillas sur la mythologie du trésor de Rennes avant de relire l'ouvrage visé ci-contre.

    Le problème c'est que je ne connaissais de Descadeillas que ce que Jean Robin en avait dit dans son premier ouvrage. Ce personnage qui depuis a fort mal tourné possédait un génie particulier pour embrouiller les choses tout en paraissant avoir fait mine de quelque peu les clarifier. Concernant l'évolution calamiteuse de ce triste sire voir les divers articles que lui a consacré votre serviteur.

    "La mythologie du trésor de Rennes" selon René Descadeillas

    Mythologie-du-tresor-de-Rennes.jpg

    Autant que je me souvienne, à l'époque où je me suis intéressé à l'affaire, le livre en question était introuvable. Depuis lors la B.N. l'a réédité en version numérique et on le trouve en Epub pour 5,99 €.

    Il est difficile de rendre compte de la richesse de cet ouvrage car il est très dense et ne comporte pas de sommaire lisible complet sauf pour les annexes. Je me suis efforcé d'indiquer un titre approximatif pour les chapitres simplement numérotés (en italqiue).

    Présentation
    Page de titre
    Épigraphe
    AVANT-PROPOS
    I - Béranger Saunière son histoire avec une évaluation sommaire de ses moyens d'existence.
    II - Rôle de Noël Corbu - héritier de Marie Denarnaud.
    III - Irruption de Gérard de Sède, journaliste.
    IV - La renommée de Rennes grandit en France et dans le monde du fait d'une meute de journalistes et de cameramen.
    V - Relation d'une discussion en amis sur les développement "ésotériques" de l'affaire.
    VI - Suite de la discussion
    ANNEXE I
    Le support d’autel de l’église de Rennes-le-Château
    ANNEXE II
    La dalle dite “ dalle du chevalier ”
    ANNEXE III
    Une tête sculptée conservée à Rennes-les-Bains
    ANNEXE IV
    La Descente de croix de l’église de Rennes-les-Bains
    ANNEXE V
    Nicolas POUSSIN et les Bergers d’Arcadie
    ANNEXE VI
    A propos de Dagobert II
    Notes

    L'histoire est finalement assez simple. C'est Noël Corbu, installé finalement comme restaurateur au sein do domaine créé par Saunière qui a lancé l'histoire en l'enjolivant pour faire son beurre. Léhritière de Saunière qui avait du mal a payer les impôts de ce domaine qu'elle n'a jamais habité, étant locataire du presbytère a sans doute contribuer à monter la tête de Corbu au sujet d'un trésor en lui proposant d'en révéler la cache avant de mourir. Victime d'une mort quasi subite elle n'a pu s'exécuter néanmoins tout ce que Corbu a mis dans la bouche de l'ancienne servante de Saunière est sujet au doute.

    Les documents existants à savoir les carnets de Saunière étaient détenus par Denarnaud et Captier avant dépasser au mains de Corbu et de son successeur Buthion. Une partie de ces documents ont disparu mais un microfilm a été fait de la partie exploitée par Octonovo qui a été déposé aux archives détartementales.

    Il est clair que c'est de Sède qui a foutu la zone en attirant quantité de collègues journalistes mais on doit les proliférations pseudos "ésotériques" à un certain "prieuré de Son" auquel Octonovo a consacré un chapitre extraordinairement bien documenté quand au rôle d'un mythomane nommé Pierre Plantard. Ensuite le courant imaginatif a été amplifié par un trio anglais qui y ont ajouté la thèse qui apparaîtra plus tard dans le Da Vinci Code, celle selon laquelle une idylle entre Jésus et Marie Madeleine serait à l'origine de la geste mérovingienne laquelle est censé avoir son principal point d'aboutissement à Rennes.

    Il serait bon de reprendre le texte de Descadeillas et de l'aérer par une multitude de sous titres mais à défaut les annexes sont le tour des rubriques à l'origine d'un développement "ésotérique". Il existe bien un pilier wisigothique mais il a été antidaté. Il existe bien une "dalle des chevaliers" mais rien de mystérieux à ce propos : à l'origine l'église nétait pas a vocaiton paroissiale mais seigneuriale.

    La tête conservé à Rennes les bains et fixée dans un des murs du presbytère n'a rien à voir avec tout ce que l'on a pu imaginer.

    L'interprétation de la "descente de croix" de l'église du même village est une foutaise avec une histoire de "tête de lièvre"...

    La thématique portant sur Nicolas Poussin et les Bergers d'Arcadie est tout aussi foireuse. J'avais déjà eu l'occasion de souligner que le tombeau des Pontils est une création très moderne sans doute en béton que les propriétaires ont finalement détruit. Il s'agit d'une fabrication très récente, fin XIXème ou début XXème qu'il serait souhaitable de dater avec précision mais il est parfaitement clair que Poussin n'est jamais venu dans la région et que le secret qu'on évoque à son sujet n'a rien à voir avec Rennes.

    Enfin un ouvrage d'un certain Dupraz exhumé par Descadeillas met en pièce la thèse selon laquelle Dagobert II aurait pu laisser une descendance. En réalité Dagobert II a régné à 2 reprises, dès la mort de son père et avant son exil en Irlande et enfin 3 ans après son retour. Il serait mort le 23 décembre 679.

    Il faut rappeler qu'il n'existe aucune preuve que Saunière serait allé faire examiner des parchemins à Paris par un certain Père Hoffet de St Sulpice. Les parchemins dont on parle et dont on a des images sont grossières contrefaçon, tout cela ainsi que les différents rébus à partir d'une pierre tombale sont probablement des inventions du marquis Philippe de Cherisey.

    Les apports de Laurent Bucholtzer (alias "Octonovo")

    Le mieux est de commencer par donner le sommaire du livre :

    PRÉFACE
    INTRODUCTION
    La belle histoire
    Il était une fois…
    Aux origines du Prieuré de Sion
    Le Prieuré de Sion et Rennes-le-Château
    La véritable vie de l’abbé Saunière
    La belle époque
    Les comptes de l’abbé Saunière
    Le réseau de financement de l’abbé Saunière
    Les financiers de l’abbé Saunière : les hypothèses
    Le procès
    Les relations
    Esotérisme et occultisme
    Un trésor ?
    Les limites et les manques
    Dernières mises en garde
    CONCLUSION
    BIBLIOGRAPHIE
    ANNEXES
    TROIS RAPPORTS D’ARCHITECTES
    SUSPENSION DU TRAITEMENT DE L’ABBÉ
    LE CRYPTOGRAMME SOT PÊCHEUR
    DE CAMPAGNE-LES-BAINS À RENNES-LE-CHÂTEAU
    L’HISTOIRE RACONTÉE PAR NOËL CORBU
    REFLEXIONS SUR LA VALEUR DE L’ARGENT
    LA NOTICE LABORDE
    LES LETTRES DU VIEUX
    LES VOYAGES CONNUS DE L’ABBÉ
    REMERCIEMENTS

    Je me demande du reste comment j'ai pu lire de la première à la dernière page certains ouvrages tel la fameuse colline envoûtée de Jean Robin, sans parler d'un livre de Patrick Ferté et celui d'un Michel Lamy sur Jules Verne initié et initiateur, le premier tendant à vouloir prouver que Maurice Leblanc et son Arsène Lupin contiendraient des allusions à l'affaire de Rennes. C'est probablement le seul point où Octonovo s'est montré assez court. Je cite :

    Je soupçonne un auteur d’avoir produit un ouvrage de la même eau à Rennes-le-Château : il s’agit de Patrick Ferté(213). Son livre repose sur quelques faits établissant une vague relation entre l’affaire de Rennes-le-Château et la Normandie puis, l’intérêt étant suscité, par un jeu de rapprochement particulièrement imaginatif, l’auteur cherche à étayer ses thèses sur un décryptage très personnel de l’oeuvre de Maurice Leblanc. En réalité, je le soupçonne de prêcher le faux, fût-ce par l’absurde, pour savoir le vrai à propos de cette piste normande.

    On notera que si Captier a gratifié Octonovo d'une préface, il déplore que l'auteur ait trop prestement évacué la possibilité de la découverte d'un trésor considérable. La chose se comprend car c'est bien le duo Corbu Captier qui a lancé l'affaire en faisant mousser une histoire de trésor de provenance multiples et c'est bien ce qui a littéralement fascinées des milliers sinon des millions de rêveurs impénitents.

    La découverte d'un trésor n'était pas nécessaire en fait, le trafic des messes, un trafic colossal plus l'existence de dons en faveur d'une maison de retraite pour des prêtres suffit a expliquer justifier les somme fabuleuses dont a bénéficié Saunière. Pourquoi se serait-il fait chier, n'ayant pas peur des mots, a multiplier toutes sortes d'expédients pour amasser autant d'argent étant allé jusqu'à faire des bénéfices sur des copies d'adresses effectuées par des jeunes gens qu'il a exploité. Sans parler d'un commerce de spiritueux et autres bricoles plus ou moins laborieuses.

    A propos du supposé voyage à Paris de Saunière et de ses parchemins, les Corbu Captier ont prétendu sortir des papier des Saunière un plan de Paris censé dater des années 1890. je n'hésite pas à dire qu'ils se sont foutus du monde et bien sûr personne ne les a contredits. Or j'ai dégoté sur Internet une série de plan de Paris et j'ai trouvé des exemplaires de 1890-1891 qui n'ont pas du tout la même allure tant en ce qui concerne le type de dessin, sans même parler du papier qui est trop blanc pour être honnête. En plus on y trouve des traces de ruban adhésif suspect.

    Or à partir de 1896 on a les voyages documentés de Saunière et son trois ou quatre ne sont pas documentés quant à la destination, il n'existe aucune mention d'une montée à Paris et on ne voit pas pourquoi Saunière aurait censuré ses carnets lesquels étaient destinés à son usage personnel puisque lors du procès il a été acculé à mentir à l'évêché en allant jusqu'à prétendre n'avoir pas tenu de comptabilité.

    Mais si ma mémoire est bonne, Robin est allé jusqu'à cautionner une fable à propos de Emma Calvé la fameuse cantatrice en vogue à l'époque : Saunière aurait payé ses dettes en remerciement d'avoir pu la sauter. En vérité il n'existe pas la moindre preuve qu'elle soit venue chanter à la villa Béthanie quoique l'on fasse dire à des paroissiens qu'ils l'auraient entendu faire ses vocalises dans le parc...

    La difficulté de l'entreprise consiste donc à filtrer et rejeter tout ce qui relève d'inventions pures et ce n'est pas simple. Notamment en ce qui concerne la questions des épitaphes qui auraient été trafiquées par Saunière et qui sont censées renvoyer à la fameuse Arcadie et à un tableau de Poussin. Or si Saunière avait pu visiter le Louvre, il n'aurait pas pu acheter la reproduction de ce tableau et de quelques autres : ce genre d'article n'existait pas à l'époque supposé de son voyage ! Autant que je me souvienne ces histoires de trafics d'épitaphes n'ont pas été correctement éclaircies sauf que le résultat des décryptages supposés est tellement ridicules que cela suffit à ficher tout par terre !

    Je m'empresse de souligner que l'histoire d'un tombeau du Christ ou de Marie Madeleine dans le secteur, et plus encore celui de la survivance de la lignée mérovingienne n'a strictement aucune consistance. Marie Madeleine a bénéficié à l'époque d'une culte plus ou moins local, au même titre qu'un projet d'association de dévotion au profit du Sacré Cœur. Comme indiqué plus haut cette partie du mythe est d'origine anglaise mais elle a trouvé en un certain Christian Doumergue un résonateur français d'une ampleur assez phénoménale.

    Enfin, il n'y a strictement rien à dire sur l'ornementation de l'église de Rennes si ce n'est que le fait d'avoir disposé de beaucoup d'argent a permis à Saunière d'étaler un mauvais gout d'époque qui tend à offenser nos yeux. Mais il n'y a aucun "message" à rechercher dans les travaux de Giscard le statuaire de Toulouse. C'est du reste à ce très mauvais goût que se limite la connexion de Rennes avec des "saint sulpiceries"... Mais des plaisantins n'ont pas manqué de repeindre des motifs pour tenté d'abuser le pauvre monde.

    On parle à ce propos d'un tissu écossais. Quand à  la fameuse "rose croix", l'ornement de la tombe du malheureux curé Gélis qui fut mystérieusement assassiné, c'est un motif banal qui n'a rien à voir avec un quelconque emblème rosicrucien. D'autre part, si la confession de Saunière rendu à l'article de la mort aurait tant effrayé le confesseur ça peut s'expliquer rien que par l'aveu du trafic de messes... de toutes façon le papier à cigarettes de marque Tsar et la mention d'une Angélina nous éloignent de Rennes mais enfin dans ces cas là on n'est jamais embarrassé pour tenter de solutionner le problème et c'est ainsi qu'on a trouvé une Angélina dans une maison close du secteur. Sauf qu'on n'a pas la moindre preuve que Saunière ait fréquenté ce bouge bourgeois...

    Les deux seuls livres vraiment crédible dont il faut partir sont celui de Descadeillas et celui d'Octonovo, savoir Rennes le Château, une affaire paradoxale. A ce propos, la préface d'Antoine Captier est assez caractéristiques qui montre bien que si l'auteur a du s'approprier cette caution locale pour être considéré, son préfacier s'est efforcé de neutraliser certains points du dynamitage auquel s'est livré Octonovo. Détail qui a achevé de me convaincre qu'au moment du tournage du film sur Da Vinci Code, c'est un plan de Paris tout à fait "apocryphe" que l'on a sorti du néant...

    Il me reste à faire une remarque à propos des travaux d'un architecture belge qui s'est intéressé à l'église de Rennes.

    Voir http://www.rennes-le-chateau-la-revelation.com/interview-saussez.htm

    Saunière a caché les murs d'origine par un parement de briques, soit disant pour harmoniser le volume mais ce parement aurait eu surtout pour but de planquer le ou les accès à une vaste crypte comportant des dépouilles anciennes. On a des raisons de penser que Saunière a pillé ces dépouilles car il a offert un ciboire ancien à un collègue et des bijoux assez archaïque à une autre personne. Il est possible également qu'une salle attenante à cette crypte aurait recélé des reliques lors du repli de l'évêque de l'époque une période reculée où le village était encore une sorte de forteresse mais elle auront forcément été déménagées lorsque la période d'exil du prélat a pris fin... Mais si trésor il y eut non seulement il aura été relativement modeste mais de toute façon il s'était envolé. Des fouilles s'imposent et on ne trouvera guère que de quoi préciser un peu l'histoire de cette église.

    Voilà le résumé des conclusions auxquelles je suis arrivé et si je ne trouve pas le courage de les développer, il me semble que cela peut bien suffire...

    En faisant des recherches pour retrouver la version numérique du livre d'Octobono, je suis retombé sur un dossier d'archive considérable et je me demande finalement comment j'ai pu passer autant de temps a essayer de débrouiller une affaire qui désormais me paraît fort limpide. Ce qui est extraordinaire c'est le caractère "agglutinant" du mythe et il me serait sans doute utile de pouvoir relire le livre de Jean Robin sur la "colline envoûté" dont je me suis débarrassé il y a longtemps.

    Cela étant s'il se trouve que j'ai contribué a répandre le caractère toxique de la "mythologie" rennaise et "grand monarchique" revue et corrigée par le très imaginatif Jean Robin, j'estime m'être assez glorieusement racheté en produisant sur cet "Alexandre Dumas de l'ésotérisme" un démontage qui tient de la pure désintégration. En plus ce qui ne gâte rien, c'est que les lecteurs qui ont fait l'effort de parcourir ce dossier ne se sont pas ennuyé.

  • ”Table 700” une nouvelle secte de déjantés au sein de la quelle Christian Cotten essaie de se recycler

    Table 700.JPG

    Mon attention a été attirée sur ce phénomène sectaire par une personne ayant une certaine expérience des sectes, laquelle  attiré mon attention sur la présence de Christian Cotten au sein de ce groupe assez "folklorique".

    Pour commencer voyez sa page sur Psiram. Psiram contient Hiram, c'est sans doute une émanation franc-mac de type rationaliste mais bon les faits allégués sont au moins en grande partie contrôlables.

    Christian Cotten s'éatait essayé un moment à la vente de silicium organique, la chose a fini par capoter si j'en juge par cette information.

    Si voulez en savoir plus sur Christian Cotten et sa participation à la chasse aux "sorciers pédophiles" voyez en particulier cet autre article.

    Cotten.JPG

    J'ai tiré ces photos de cet article qui évoque la faune de "Table 700".

    Mon correspondant me précisait ceci :

    Il est par contre ami et membre de cette nébuleuse comportant comme Morab El Hattab  très louche personne, M Zahiri (red family) , Remi Daillet le arnaqueur exilé, de la Table 700 qui fait des rencontres à Rennes les bains, haut lieu cathare et Rose-croix d'or maintenant au domaine de la Salz avec le grand monarque André ou Roch Sauquère.
    Avec toute la mouvance Crevecoeur, si tentante face à Salomon and co, il y a un gros potentiel de détournement de bonnes volontés....
    Bon, mes recherches ne sont pas vraiment pas au point, excusez moi!

    Voici la photo de notre Grand Monarque, comme vous pouvez le constater il émane de lui une très grande inspiration.

    grand monarque.jpeg

    Je lis dans l'article d'où provient cette photo ceci :

    André a été “révélé” au public par Yannick Le Graal, sorte de Merlin l’Enchanteur de Prisunic. Ce dernier anime une chaîne Youtube avec des vidéos de cartomancie consacrées à l’actualité ou à des personnalités chiassidentes comme … Rémi Daillet.

    André appartient visiblement à la nébuleuse des sectes répartie dans le monde entier et donc en France, notamment autour de Rennes-le-Château, à l’instar d’un autre Grand Monarque : Sylvain Durif, le troll du Pic de Bugarach.

    Au moins a t-on la possibilité de se divertir en cette période de sinistrose covidienne avec toute cette bande de frapadingues. La concentration de cette espèce particulière n'aura sans doute jamais atteint une telle densité et cela ne fait sans doute que commencer.

    Je me suis a présent acquitté de mon devoir d'éclaireur et j'ose espérer n'avoir pas à revenir de sitôt sur le présent blog pour montrer à quel point tout va de travers. Guénon avait bien raison de dire qu'un certain type de fausses prophéties très en honneur dans un certain milieu catho a engendré une folie à nulle autre pareille. Quand on voit comment un Jean Robin a pu déraper on se dit qu'il doit falloir une protection spéciale pour rester simple observateur de tout ce bazar !

  • A la recherche du ”château de Woëdraque” : Jean Robin se fout du monde !

    Je viens de recevoir le livre de Jean Robin sur Lovecraft. En auditionnant la vidéo dont j'ai parlé, j'avais remarqué l'allusion à un château invisible qui se trouverait près de Stenay mais faute d'avoir pu transcrire l'orthographe exacte, je n'ai rien trouvé. Cette fois, en possession de la graphie exacte je n'ai pas été plus heureux. Voici tout ce qui sort sur Google à propos de cette demeure mystérieuse :

    Woedraque.JPG

    Rien absolument rien du côté de Stenay et de Sedan...

    Me voici dont rendu sur une page en rapport avec Rennes le Château où je trouve ceci :

    L’auteur du Culte des Goules, François-Honoré Balfour Comte d’Erlette a effectivement existé (1648-1734). Il est réapparu le 21 juin 1780 en qualité d’initiateur du Marquis de Sade et fondateur du Cercle Intérieur du Secret du Roi (service de renseignement de l’époque). Il descendait de la famille des Lusignan-Cognac et possédait un château près de Stenay le château de Woëdraque qui a disparu le 1er juillet 1961 (au moment même où la maison de HPL fut détruite à Providence). Son épouse, Joséphine, était la trisaïeule de Margaret Murray. Il était l’ami intime de Friedrich Von Juntz, auteur des Unaussprechlichen Kulten. L’ouvrage faisait 54 volumes et sera brûlé par son auteur, selon un rituel propre à en assurer une diffusion « subtile ». Il fut l’initiateur du Chevalier d’Eon.

      • Le château a été édifié en 1315 sous la direction de Bernard de Clairvaux. Il n’en reste que 4 pierres dissimulées dans un fouillis de buissons à 4 km de Stenay et une pierre de fondement appelée « la rectrice des Visions ».
      • Georges Clémenceau y fit 3 pèlerinages.
      • Le château est devenu visible de 1429 à 1499, soit pendant près de 70 ans. Son existence est historiquement attestée par une chronique de Jean Hardouin, bibliothécaire du Collège Louis le Grand et pionnier du récentisme. Il possédait du reste des fragments du
      • Il est le reflet de la Jérusalem Céleste. C’est « le trou noir » de la géographie sacrée française, où sont dévorés matière, temps et espace pour faire place au Ciel nouveau et à la Terre nouvelle concomitants de la descente de la Citadelle solaire.
      • Jérôme Savonarole et Giordano Bruno ont pu y contempler l’Arche d’Alliance, archétype venu de Saturne. Est également venu la contempler Epiménide le Crétois qui est resté 28 jours.
      • Bouddha est également passé au château car c’est « l’épicentre virtuel du futur séisme eschatologique ».
      • Idem pour Guénon avant son départ en Egypte.
      • - D’Erlette préparait un cycle romanesque en 200 volumes intitulé Un matin de septembre (allusion au 11/09).

    Tout ça c'est du vent !

    Renseignements pris auprès de Wikipédia : aussi bien l'auteur que son château n'ont existé que dans l'imagination de Lovecraft. Rien que l'orthographe du nom de lieu où l'on discerne quelque chose de dragonesque, n'avait rien de français !

    La question qui se pose est de savoir à quoi riment les commentaires sur ces affabulations ? Il ne s'agit même pas d'une "mystification" puisqu'il ne m'a pas fallu plus de 3 minutes pour découvrir que cette histoire de château ne présente strictement aucun intérêt. Elle n'est que le prétexte pour dire que le "surnaturel" serait en plus grande quantité que le "naturel" mais quand à le prouver avec les "conneries" d'un auteur à moitié cinglé, c'est une autre histoire. J'ai cité dans le précédant post la conclusion d'un lecteur sur le fond même de la nouvelle marotte de Jean Robin. Sa thèse, à propos des "Grands ancêtres" n'est qu'un mélange de sabattéisme et de franckisme. Guénon doit se retourner dans sa tombe !

    Otto Rahn et Rennes le Château

    Là où ça se complique c'est quand Robin s'efforce d'insinuer que ce personnage serait allé de Stenay à Rennes le Château. Je veux bien croire que cet écrivain qui, lorsqu'il n'est pas occupé à rentrer son bois de chauffage pour l'hiver, passe l'essentiel de son temps à fouiller dans des écrits ésotériques improbables au point de savoir que Rahn fut reçu par la comtesse de Pujol-Murat, qu'il ne s'agirait pas d'une vieille toquée mais comme il ne cite aucune source, se contente de recycler des vieilles histoires invérifiables, et de faire des rapprochement étymologiques plus ou moins saugrenus, la question qui se pose est de savoir à quoi rime ce genre de salmigondis.

    Enfin tout le monde sait à présent que l'histoire de la lignée mérovingienne cachée est un fake. Quant à la thèse de savoir si tout ça n'est pas du simple foutage de gueule à l'adresse des "guénoniens", force est de constater que toutes ces élucubrations n'ont trouvé d'échos que parmi les fêlés qui se repaissent de faux mystère en relation avec l'histoire de Rennes le Château. Pour ma part, j'aurais honte d'en être finalement réduit à faire le singe érudit au milieu de cette cour de "malades".

    J'ai besoin de distractions en ce moment, tellement l'ambiance est sinistre. D'autre part je consacre au moins 40 mn par jour à des séances de Lampa Wai Qi, une invention chinoise que je recommande et trouver des lecteurs excitantes n'est pas chose simple...

    Je vais donc essayer de lire ou du moins de parcourir le livre que je viens de recevoir mais c'est tellement mal ficelé que je crains d'en dételer assez vite. Force est de constater que hormis l'originalité d'une telle somme d'amalgames des plus, ça ne présente finalement aucun intérêt.

    A propos du roman "Imperator" du même

    J'ai eu ce livre entre les mains. Je m'en suis débarrassé car je n'ai pas pu le finir. Je ne puis m'empêcher de rapprocher ce roman historique d'un autre livre que Robin a publié sous le pseudo de Jean Villiers savoir Cagliostro prophète de la révolution. C'est un livre qui avait pour dessein d'inciter à un rapprochement avec Guénon. Or Villiers n'est autre que Villiers sur Loir, le lieu de résidence de Robin.

    Villiers.JPG

    Bref, Jean Robin semble avoir voulu se faire, depuis assez longtemps une spécialité de vouloir choquer les bourgeois guénoniens.

    Quant à Imperator, impossible de trouver la moindre critique ou compte-rendu, c'est dire à quel point la prétendu "élite guénonienne" a démissionné en dehors de son engouement maçonnique ou plus ou moins soufistique... En revanche, un breton (qui ne m'est nullement antipathique mais que je trouve un peu "léger") parait en avoir fait grand cas sur l'un des blogs qu'il a semé sur le Net :

    http://christianismeeteschatologie.blogspot.fr/p/annexes.html

    Je dénonce les incertitudes au sujet des origines du christianisme et la faillite décadente de sa hiérarchie au point d'aller jusqu'à penser que ses "sacrements" pourraient être "parasités" et j'affirme que le Saint Esprit ne peut plus guère souffler du côté de Rome mais de là à recycler certaines vieilles histoires, basta !

    Eclater de rire ou hausser les épaules !

    Sur le site du bibliothécaire on lit ceci :

    Pierre a été décoré par Poutine de l’Ordre des Séraphins.
    Il résulte de tout cela que, face aux nombreuses affirmations discutables de JR, il n’y a que deux attitudes possibles : éclater de rire ou le croire sur parole. Mais comme j’aime bien Jean Robin, je lui laisserai, avec un ami castelrennais, le bénéfice du doute : et si notre ami était un nouvel abbé Boudet, nous livrant une nouvelle version de La Vraie Langue Celtique ou le Cromleck de Rennes-les-Bains, c’est à dire un ouvrage codé dont les absurdités sont faites pour écarter le curieux ?

    J'ai bien du mal de rire je l'avoue car en suggérant de voir en JR un nouveau Boudet, il faut s'attendre à des développements dont on n'a pas idée. Enfin la seule explication possible est que Jean Robin se fout des maniaques de Rennes mais si après avoir traité doctement de l'oeuvre de Guénon si c'était pour en arriver à n'avoir que des mythomanes comme publics, ce n'est vraiment pas très glorieux comme carrière littéraire ! On lui aie ses repas quand il débarque dans le secteur mais lui paie t-on seulement son déplacement ? Drôle de "plaisir solitaire" !

    Enfin même à Rennes ou autour de Rennes, on commence visiblement à se lasser et à se gausser discrètement du "phénomène"...

    La page à laquelle je me réfère est à fond noir, je l'ai mise en pdf lisible.

    Lire la folle histoire de Lovecraft et des adorateurs du serpent.

    Post-scriptum

    Quand j'ai mis en ligne le texte qui précède signé d'un certain "bibliothécaire", je n'avais lu que ce qui concerne le fameux château imaginaire. J'y découvre avec stupeur (façon de parler car je me demande ce qui pourrait bien me surprendre...) que Jean Robin aurait fait sienne les thèses d'un André Douzet relativement à un certain tombeau censé, on le découvre dans le livre, avoir réuni les corps éthériques de Jésus et de Marie Madeleine comme couple hiératique d'une "initiation" faramineuse... Soyons clair, ce genre de "connerie" n'est qu'une forme particulière de "pornographie érudite"...

    Il semble avoir existé deux versions du livre avec deux 4ème de couvertures différentes (??). Dans la seconde, l'auteur semble avoir tablé sur la fascination des jeunes générations à l'adresse du style de fiction qu'a engendré l'oeuvre de Lovecraft. Je n'ai jamais pratiqué cet auteur et il m'apparait soudain que son influence est réelle et omniprésente. Cela ne m'avait pas touché car j'y suis totalement imperméable. Puisqu'il faut se résoudre à choquer pour avoir une chance d'être lu, je dirai qu'il vaudrait mieux que cette jeunesse retourne à des productions ambiguës genre "Signe de Piste", voir à une pornographie des plus explicites quant au genre de passions adolescentes que recouvrait toute une littérature sur laquelle pesait un interdit catholique d'évoquer le "femme" sous la forme d'éventuelles compagnes de jeux mais qu'importe, l'immense majorité de la jeunesse dont on parle n'est probablement accessible à aucune espèce de sauvetage quelconque. A l'exception de rares exceptions, je la vois saloper son environnement en laissant derrière ses orgies de sodas et d'alcools forts, des "cadavres" et des papiers gras ainsi que toutes sortes de saloperies. Je la vois passez ses soirées et ses nuits à se repaître d'horreurs par portable interposés et si Robin a compté sur cette clientèle pour lui procurer des royalties comme supplément de retraite, il s'est évidemment fourré dans l'oeil les doigts de la main jusqu'au coude.

    Je note qu'à présent que l'on sait, en partie par moi qui n'ait fait que reprendre des éléments disponibles sur le Web, que le pseudo R.P. Martin cachait un authentique Christian Couderc, il n'avait d'autres ressources que de présenter ce personnage comme victime de la malice de ses mandants, qui souhaitaient laisser planer sur toute cette affaire un doute destiné à écarter les curiosités importunes.

    C'est oublier un peu vite que sans le concours de Jean Robin, ce pauvre monde eut ignoré totalement l'histoire et la prétendue aventure des Compagnons secret du Général qui nous est présenté comme s'étant manifesté post-mortem pour dire à ses disciples qu'il leur aurait fallu deviner que Theilhard de Chardin et Guénon sont incompatibles. Ce qui est clair c'est que le Général n'a jamais formé de disciple et que tout cela n'est que le résultat de la mythomanie d'un romancier, peut-être qu'il y a des tireurs de ficelles derrière lui mais tout ce qu'on nous raconte n'est que contes à dormir debout. 

    Bien évidemment, Robin a pris la précaution de souligner qu'il n'entend fournir aucune preuve de ce qu'il avance, que d'autre part il a pris le parti de choquer pour écarter ceux qui sont incapables de décoder ses foutaises. Bref, il entendait faire savoir que ceux là ne peuvent être que des "cons". Malheureusement cette forme de "terrorisme intellectuel" semble opérer puisque personne n'ose dire le fond de sa pensée.

    Le seul motif que j'ai de vouloir poursuivre ma lecture, si tant est que je puisse parvenir à son terme, est que je me demande encore jusqu'où il a pu aller dans ce type de fantasmagorie.

    Il m'est difficile d'en rire et je pense que la réaction la plus saine est de hausser les épaules en disant cause toujours !

    Flash back : cela se passait à l'ombre de Saint Séverin

    Enfin je me souviens d'une conversation avec Jean Robin survenue au lendemain de la parution de René Guénon, la dernière chance de l'Occident. La première partie s'est déroulée sur un banc du jardin du Luxembourg, j'avais d'un côté le spectacle de l'évolution des dragueurs qui doivent encore le hanter et de l'autre le récit de l'aventure de Pierre dans les entrailles de la Cordillière des Andes après une virée en "soucoupe volante". Un contraste assez surréaliste vous pouvez l'imaginer...

    Ensuite l'entretien se transporta dans un restaurant chinois propre de Saint Séverin qui incarne pour la moi le renaissance de la facture d'orgue française autre point d'appui plus solide que les contes de JR dans ce monde de la matière... Il alla jusqu'à me raconter avoir connu à Rennes une femme très chaude mais dont la froideur corporelle lui faisait penser à une peau de serpent. Apparemment, cette aventure en compagnie d'une "reptilienne" n'était qu'un prélude à ce qui allait advenir.

    La suite éventuelle au prochain numéro...

  • Covideries en tous genres + survivantisme, Grand Monarque et Cie : petit tour d'horizon des dernières nouvelles

    Description de cette image, également commentée ci-après

    Ci-dessus le Sieur Naundorff qui fut mêlé à quantité de choses assez noires, dont l'invention d'un centre marial par une folle royaliste, j'ai nommé La Salette Fallavaux : en clair le val du mensonge... Un lieu assurément très "prédestiné" mais évidement pour le pire.

    Post-Scriptum :

    Le site indiqué plus loin sur la "survivance" comporte un article en deux parties sur "les deux cœurs de Louis XVII" : moi qui craignait de m'ennuyer faute d'os plus ou moins énigmatiques à ronger, me voilà occupé pour encore un peu de temps.

    Cliquez sur l'image suivante pour lire l'article, un article historique plein de finesses, cela va sans dire...

    Louis XVII.jpg

    Il est très long (+ de 5à pages) et souffre d'une typographie approximative : les citations ne même pas distinguées par des guillemets mais bon c'est une véritable histoire de fous et j'espère qu'elle vous fera momentanément oublier la triste réalité ambiante. Bon courage...

    Triste réalité : en effet la Roumanie subit les pressions de l'OTAN qui voudrait qu'elle se hasarde en (...) Moldavie... Franchement, je serais fort étonné que le candidat obtempère...

    =====================================

    Je réalise avec stupeur que j'ai abandonné les lecteurs de ce blog a leur bien triste sort depuis mars dernier. Cela dit, personne ne s'en est plaint...

    La raison est que j'ai été fort occupé sur un autre front à lire tout ce qui peut paraître au sujet de ce qui se trame et je pense à un blog très documenté  avec lequel je n'ai évidemment rien à voir et à ce propos un article fort intéressant vient d'y paraitre et je n'en ferai aucun commentaire  puisqu'il suffit de lire.

    Tout se passe comme s'il y a aurait de l'eau dans le gaz des machinations dont nous avons tout à redouter...

    Vous noterez également que sur ce blog il a été récemment question des allusions de Campagnol TV (alias Christian Combaz) à l'affaire de Rennes le Château, à la geste du Grand Monarque, toute choses qui ont fait l'objet d'une traitement sur le présent blog. Il y a fort longtemps. Même chose pour la question "Grand monarchiste". Et au cas où il vous faudrait ranimer une mémoire déficiente. Voici un lien qui rassemble pas mal de choses sur les sujets évoqués.

    Et parmi les "têtes de chapitre" à consulté il me faut en mentionner deux en particulier :

    Savoir la partie de l'enquête sur la "postérité spirituelle de René Guénon"  lorsqu'elle évoque un certain Jean Robin comme ayant été une sorte d'Alexandre Dumas de l'ésotérisme.

    Jean Robin l'Alexandre Dumas de l'ésotérisme et les Compagnons Secrets du Général (Martin de Hauteclaire)

    Plus un article sur Rennes le Château, le trésor qui rend fou !

    diable.jpg

    Rennes le château : le trésor qui rend fou !

    Il se trouve que Rémy Combaz s'est intéressé à la "survivance" (de Louis XVII) et l'a évoqué d'uns plusieurs de ses vidéos (censurées par Youtube) et désormais présentées sur Odyssée.

    https://odysee.com/@campagnoltvl:2

    J'ai un peu tendance à penser que son auteur a inventé, au moins en partie, ses personnages mais bon il aurait débusqué un prétendant ressemblent comme deux gouttes d'eau à Louis XVII, ce qui est sûr c'est que des pistes mèneraient vers l'Auvergne et plus particulièrement le Velay.

    Où en est le thème de la "Survivance" ?

    J'ai vous lu faire le point sur cette thématique et un lecteur qui connaît bien le sujet m'a répondu ceci :

    Vous voulez parlé du livre intitulé "Les treize portes du Temple et les six morts de Louis XVII ?" Je l'ai acheté d'occasion il y a quelques années mais je ne l'ai pas encore lu. J'ai lu quelques livres sur l'affaire Louis XVII. Il doit bien en avoir plus de 100 écrits sur le sujet.

    Un livre avait listé tous tous ceux ayant prétendus avoir été Louis XVII survivant, 101. Mais il y en a peut être eu encore plus. Ici on trouve un certain nombre d'exemples de livres dont certains récents : https://www.cercle-louisxvii.com/livres/

    La dynamique de recherches a été cassée par Philippe Delorme un historien orléaniste, qui a voulu éteindre l'affaire en faisant analyser le coeur prétendu de l'enfant du Temple (Louis XVII) Il a soit disant prouvé que le coeur était bien de la famille.

    Mais rien ne prouve que celui ci était bien celui de Louis XVII et non de son frère mort avant lui. En tant qu'orléaniste, il avait intérêt que cette affaire soit définitivement enterrée.

    Même sans l'être, cela a fortement calmé l'intérêt des chercheurs et des média sur le sujet.

    Difficile de vous donner des choses palpitantes sur la survivance. On trouve un certains nombres de personnes qui se disent descendants, dont 1 ou 2 au Canada, de Louis XVII d'où l'existence de plusieurs filières : Suisse Canada, Auvergne Flandre, Haiti, et j'en oublie. Dans les journaux américains du début du 20ème siècle on retrouve une histoire de survivance de Louis XVII aux USA près de New York, sans preuves. Et sans descendants pour se prétendre héritier du trône.

    J'ai aidé à la recherche sur ses journaux pour essayer d'en savoir plus. Malheureusement on retrouve toujours les mêmes infos relatées à l'infini dans nombre de journaux.

    J'ajoute qu'il y a de cela fort longtemps, un certain Henry Montaigu, le fondateur d'un mouvement et d'une revue (La Place royale) à qui j'ai rendu visite peu de temps avant sa disparition (en 1992) m'avait averti qu'il s'était longuement penché sur la question et avait conclu que la question était devenue inextricable.

    Huit ans plus tard, en 2000, "Libé" annonçait qu'on allait analyser le coeur 'présumé) de l'enfant du Temple. On connaît la suite...

    Ce dont je me souviens c'est que la piste Naundorff a implosé...

    En revanche, et c'est fort intéressant : Micron II se voir rembarré par son ancien premier ministre et par des candidats à sa succession...

    Sans compter que Big Pharma est bel et bien en train de paniquer et pour en savoir davantage, je vous renvoie vers le blog d'un très estimé collègue, plus qualifié que votre serviteur pour vous entretenir des choses de la médecine. Voir plus haut !

  • La dernière facétie de Jean Robin

    Comme chacun sait, je me suis intéressé à l'affaire de Rennes le Château pour essayer de la débrouiller.

    Je pense que le résumé que j'en ai donné récemment devrait suffire. On m'a communiqué des liens en direction d'une vidéo dont je n'ai retenu qu'une seule. Voir plus haut.

    Cette vidéo, un ami catholique très pratiquant l'a regardée en faisant du vélo d'appartement et il s'est esclaffé. N'ayant pas la possibilité de m'employer à une exercice utile quand je visionne ce genre de "document", je n'ai pas eu envie de rire. En effet, si je fais régulièrement des cures de lampe Wai Qi (une invention chinoise) pour entretenir ma santé, l'ordinateur est assez loin de mon "plumard" et avec un portable sur le ventre, non seulement je ferais obstacle aux rayons photoniques bienfaisants de 33 minéraux mais je subirai, en plus de cette saloperie de Wi-Fi une pollution qui peut aller jusqu'à 2000 volts mètre à ce que l'on ma dit... 

    Cette vidéo est à dégueuler et à chier ! N'ayons pas peur des mots C'est une séance obscène de masturbation réciproque entre la vedette et son interviewer...

    A propos de deux énormes canulars

    Voilà que Robin présente le fameux Pierre, le héros que de l'Affaire Orth comme un grand initié alors que dans cet ouvrage il avait tendu plutôt à le présenter sous les traits d'un "guénonien de province" assez rigide...

    J'ai apprécié le Robin et sa thèse des "extra-terrestres" en tant qu'êtres subtils plus ou moins démoniaques maos la question se pose de savoir s'il n'est pas en train de se foutre carrément du monde sachant le milieu guénonien farci de gugusses hypercrédules. Ce fut ma thèse à propos de l'énorme canular que furent la fameuse "affaire Orth" ainsi que l'histoire de prétendus Compagnons du Général de Gaulle.

    A ce propos, ayant révélé à l'attention des guénoniens de service qui était vraiment le R.P. Martin de Hauteclaire et apprenant que Jean Paul Bourre l'avait connu et évoqué dans un de ses livres, je veux bien croire que la clientèle du guénonisme n'avait pas les éléments suffisants à sa portée pour discerner le "hoax", en revanche Jean Robin ne pouvait pas ignorer qu'il n'a fait que promouvoir très sérieusement une imposture relevant d ela plus haute fantaisie !

    Enfin présentement, la mesure est comble !

    Voilà qu'il avalise une sorte de "mission de la France" de plus en plus improbable, sous prétexte que le méridien de Paris en son chackra inférieur serait proche de rennes le Château  ou plus exactement de Arques.

    Les méridiens, nous en avons une infinité, chaque point du globe éloigné des pose héberge un méridien, alors pourquoi celui de Paris aurait plus d'importance que les autres. Enfin quand à la fondamentalité du chakra inférieur (qui n'est au fond que celui du "cul" et éventuellement d'un tantrisme dévié), le propos est assez tendancieux et bien dans la ligne de la suite.

    Où Jean Robin apparaît comme "frankiste"

    Je reçois d'un lecteur de la première heure, le commentaire suivant :

    Pour  le dernier cru de la cuvée Robin j'oubliais un détail (de taille, si on veut)  côté innovation par rapport à sa boutique conceptuelle habituelle mais surtout côté "inversion". En effet,  les oeuvres de Lovecraft, on le sait, mettent en scène des entités abyssales, rampantes, atroces bref infernales. Or là Robin, dans sa théorie relookée fait de ces choses difformes de l'univers lovecraftien des entités positives qui languissent après la rédemption cosmique du monde, et s'opposent aux "religions" et cie qui, elles empêchent par leurs limitations le nouveau cycle d'advenir.


    Fallait oser : les monstres innommables de l'univers lovecraftien deviennent positifs et tous les curés, rabbins etc du monde avec tous leurs fidèles bornés, des empêcheurs d'apocastasier en rond, si j'ai bien compris le nouveau trip de Robin.


    Ceci dit ce n'est pas neuf tout ça car ça rappelle tout à fait les spéculations de certains gnostiques du genre licentieux et aussi le messianisme juif dévié, sabbataiste puis frankiste avec sa théorie des écorces.

    Je ne saurais mieux dire ! Ce à quoi j'ajouterai que ses allusions à la physique quantiques sont nulles à chier et ne veulent strictement rien dire ! Ce genre d'élucubrations des plus creuses me rappellent certaines dérives en matière de "médecine alternative" avec des appareils soit disant "quantiques". Tout devient "quantique", la mémoire de l'eau qui est bien réelle et dont l'information serait codée dans l'agencement des "vides" intermoléculaires. Dans ces domaines je reste très pragmatique. L'homéopathie classique çà fonctionne et çà fait des miracles n'en déplaisent aux vieilles badernes de la putain de sacro sainte "Académie de médecine" mais là aussi ça se complique quand la radionique à la Malcolm Rae s'en mêle et plus encore quand avec l'eidoscopie on prétend fabriquer de l'homéopathie par abonnement à une base de données fonctionnant grâce à un petit appareil qui se branche sur une prise USB. Enfin c'est très pratique et très économique d'autant plus que n'importe quel informaticien est capable de récupérer chaque fichier de remède sans avoir a payer lorsqu'il s'agit de le refaire...

    A propos des critiques d'un lecteur catholique

    Le lecteur fidèle déjà évoqué m'a transmis une critique à propos de certains posts traitant de l'EI et du catholicisme. Concernant ce dernier chapitre, ces critiques ne sont pas référées à des citations précises de sorte que j'ai du mal à suivre. Mais peu importe je pourrais les reproduire telles quelles et sans aucun commentaire. Je ne prétends nullement à l'infaillibilité et si cette question est abordée en rapport avec l'usage qu'en fait le catholicisme, je ne suis pas sûr d'être d'accord avec tout ce qu'énonce ce lecteur. Mais je n'ai plus envie de polémiquer à ce sujet. D'autre part, je ne suis pas sûr de pouvoir suivre ses critiques à propos de l'orthodoxie touchant à sa conception de l'ecclésiologie et ce qu'entend ce correspondant par philétisme.

    Il m'a également communiqué un texte de Jean Robin sur le triple reniement de Pierre. Si j'en ai deviné la source, là aussi certains points ne me semblent pas clairs, en revanche ce qu'a dit Robin de l"hérésie charismatique me semble parfaitement louable.

  • A propos du groupe ”Table 700” : réponse à un certain J.F.M.

    Table 700.jpg

    Cet article paru le 11 mars dernier m'a valu un courrier daté du 31 mai ainsi conçu, dans lequel j'ai intercalé mes observations. Pour commencer je rappelle que le sujet n'était pas le groupe baptisé "Table 700" mais uniquement le recyclage de Christian Cotten au sein de ce groupe... Il commençait ainsi :

    Cotten.jpg

    Un mail qui prouve que son auteur ne sait pas lire !

    J'ai intercalé mes réponses... Le malentendu est total !

    Bonjour Monsieur,

    Je reviens sur un de vos articles concernant table 700.
     
    RE: Pour commencer il n'y a eu qu'un seul article évoquant ce groupe ! 
     
    Sachez que la photo que vous mettez en avant n était que celle d'un baptême et que la ou vous voyez du sectarisme pour ma part je ne vois que religion.
    Il eût fallut peut être que vous puissiez connaitre le but de cette journée afin d en parler !
     
    RE : Comme le titre l'indique clairement, la photo n'avait d'autre but que de montrer que Christian Cotten, que je connais fort bien et sur lequel j'ai une bonne documentation, s'était agrégé à ce groupe fort composite et assez "surréaliste" de mon point de vue... Il ne s'agit pas d'une enquête sur "Table 700" de sorte que les circonstances dans lesquelles la photo a été prise m'importent peu. Je n'ai donc pas parlé de "baptême" (???) et quant à prendre la dévotion envers tel ou tel candidat au poste de "Grand Monarque" pour une "religion", on me permettra de n'en rien faire ! Tout ce qui s'enracine autour de Rennes le Château relève des délires, certes parfois assez haut en couluer.
     
    Mais si j'en crois "Face de Bouc", Table 700 serait un groupe anti pédo criminalité ! 
     
    Quant a vos propos vis à vis de monsieur Cotten, vous êtes en un total dénigrement qui aurait put vous conduire , si l'homme n'était pas au-dessus de cela , devant des tribunaux.
     
    RE : S'agissant de ce que m'a communiqué en privé mon correspondant qui enquête sur le personnage, j'ai supprimé ces mentions qui ne faisaient que confirmer le genre de thématique à laquelle s'intéresse Cotten, et il s'est avéré très friand d'histoire de pédocriminalité. Et je renvoie dans l'article incriminé mes lecteurs vers un articles assez documenté concernant ses prestations dans le domaine.
     
    Je vous invite à apprendre qui sont les gens qui forment "Table 700", les combats menés et les buts que sont les leurs et peut être alors changerez vous totalement d'idée.
     
    RE : Pour s'intéresser à ce groupe il faudrait qu'il existe une présentation publique. Apparemment le groupe s'intéressant à la "pédocriminalité" serait un sous groupe.  Il s'agit d'un groupe privé auquel je n'ai pas l'intention de m'affilier, voir plus loin !
     
    Vous parlez de franc maçonnerie sans peut-être même connaître la substance et les différences qui animent ces personnes de toute forme d entre-soit dans leurs actions.
     
    RE : Je pense être fort bien placé pour connaître la Maçonnerie. En tant que réseau, les loges ont perdu de leur importance et de leur influence, des réseaux il y en a tellement !
     
    Vous ne faites que de nuire au bien commun en vous attaquant à des gens qui dans leur coin essaient tout simplement de faire évoluer une société qui se meurt.Peut être est cela le but de votre article, qui alors deviendrait méprisable.
     
    Votre ton méprisant de la personne de M. Biase démontre bien le peu de recherche que vous avez fait ou votre incompréhension de choses qui dépasse le commun des mortels. 
     
    RE : Pas parlé de ce M. Biase, totalement inconnu au bataillon.
     
    Je vous invite à effectuer de plus amples recherches sur l ensemble du sujet que vous avez abordé ou de cesser de transcrire une pensée sans en avoir fait une recherche plus approfondie.
     
    Vous désservez vos lecteurs par vos manques.
     
    RE : Bla-bla-bla dont je me contrefout allègrement et qui est sans objet puisque l'on ne parle pas de la même chose !
     
    Bien à vous. 
     
    Jean-François M.
     

    Qu'est que Table 700 ?

    Voici tout ce que l'on trouve à son sujet :

    https://m.facebook.com/groups/307053673670713?view=info&sfd=1

    C'est sans commentaire. Rien à voir avec une religion

    Sur le fantasme d'un oligarchie adonnée à une pédophilie à caractère satanique voir cet article d'un autre auteur.

    Manque de pot pour le groupe évoqué si vous tapez "Table 700" le premier et suel article rédactionnel qui sort et le mien, celui-là même qui m'a valu les reproches ci-dessus.



  • H.P. Lovecraft et le secret des adorateurs du serpent (Suite)

    MAJ : j'ai terminé le bouquin de Jean Robin : je ne vois pas la nécessité d'épiloguer. Ca part dans tous les sens et très souvent c'est illisible ! La seule constante est que toutes les occasions sont bonnes pour sous entendre que derrière Moïse et son serpent d'airain en particulier se cache un culte séthien. On pourrait certes s'amuser à relaver quantité de passages typiquement gnostiques mais à qu'importe. Renseignements pris, des amis de cet auteur sont très inquiets à son sujet, certains se disent même "atterrés". Il parait qu'il aurait commis, sous un pseudo, un livre sur les vampires. Le camion Noir a repris sont Hitler élu du dragon mais il ne semble pas que l'ouvrage cherché soit paru chez cet éditeur sulfureux à moins que pour brouiller les pistes il n'ait pris un pseudo féminin. Si vous savez quelque chose à ce sujet faites moi signe !

    Il semble de plus en plus qu'il faille substituer à la thèse du "foutage de gueule", il est des détails que je ne puis donner sans compromettre mes sources mais, j'ai quelques raisons de penser que notre auteur aurait quelque peu "pété les plombs". Ce n'est peut-être pas si nouveau, déjà suite à une remarque plus malicieuse que méchante à propos de son livre sur Seth le Dieu maudit, il aurait raconté qu'une certaine revue voulait sa peau... Certes la source est un écrivain connu et parvenu par sa grandiloquence mais bon, la réaction impliquait une certaine "parano"...

    Lovecraft selon Jean Robin, un initié ayant le don de l'ubiquité...

    Voir http://forum.hplovecraft.eu/viewtopic.php?id=2177 pour savoir ce que pensent les admirateurs de l'écrivain américain.

    J'oubliais le président Obama lit les livres de Jean Robin et Pierre serait devenu son conseiller tandis qu'il aurait été décoré par Poutine. On croit rêver lisant de telles sottises... Notez également que la venue au pouvoir de Trump serait favorable à la mission de la France...

    En lisant le bouquin surligneur en mains...

    J'ai entrepris de lire ce livre hier soir. Après avoir sombré dans les bras de Morphée en rêvant plus ou moins de ce pavé, je me suis réveillé me croyant au petit matin mais il n'était que 2 heures.

    J'ai repris ma lecture jusqu'à 5 heures environ puis encore au petit matin. Lecture parfois cahotique car il y a beaucoup de passages creux et répétitifs. Mais quelle érudition et quel mélange baroque ?

    Une ébauche d'un "gnosticisme pour les nuls"...

    Non il n'est pas cinglé, il le fait exprès, par moment c'est presque "le gnosticisme pour les nuls" mais entre quelques passages d'une certaine limpidité et d'une relative vraisemblance ça s'embrouille inévitablement. Robin s'en est donné à coeur joie en recyclant tout ce qui a été produit de plus subversif sur les monothéismes et le christianisme en particulier. Il a beaucoup emprunté à Ambelain et son secret mortel des Templiers allant jusqu'à faire sienne l'histoire de jésus comme fils d'un certain Panthera dont on retrouve la trace dans un antique cimetière militaire outre Rhin...

    Une déclaration de guerre mortelle à l'adresse des monothéismes

    Enfin les monothéismes en prennent un sacré coup derrière la tronche, ce qui n'est pas pour me déplaire sauf que je ne pense pas que cette façon de procéder soit vraiment efficace pour en dénoncer le vice "totalitaire". Des moyens plus ordinaires tels qu'une critique de la mentalité des dévots est bien suffisante.

    Guénon mis à contribution en faveur des "Grand Anciens"

    Bien évidemment Robin sollicite à plusieurs reprise Guénon en faveur de sa thèse "explosive", le problème c'est qu'il faudrait évidemment resituer les passages mis à contribution dans leur contexte et ça je n'envisage pas de le faire car finalement je me contrefous à présente de Guénon autant que de Robin. Je ne retiens de Guénon que sa critique du monde moderne.

    Robin, il fallait s'y attendre a largement mis à contribution le texte célèbre de Guénon sur La Religions et les religions qui m'est toujours apparu comme ce qu'il y avait de plus intéressant dans sa perspective. En effet, il n'existe aucune doute quand au fait que les religions sont devenus avant tout des puissance de contrôle social plus ou moins vampiriques, toute la question est de savoir si Robin ne pousse pas le bouchon un peu trop loin ! Le problème est que Guénon en opposant exo et ésotérisme comme il l'a fait a bel et bien ouvert la voie à ce à quoi nous assistons présentement avec cette apologie d'un culte serpentiforme de la part de l'ermite de Villiers le Bel !

    Retour de la gnose au faux nom

    A ce propos, on aimerait qu'un Jean Borella s’attelle à la critique de ce pavé mais que peut-il en dire qui ne serait pas d'une excessive banalité ? L'ex "maître de conférence" et faux professeur, à moins qu'on ne l'ait promu quelques mois avant sa retraite doit en faire des cauchemars car le montage de Robin s'apparente bien à une sorte de "pornographie érudite" avec la réunion éthérique de Jésus et d'une ancienne prostituée...

    Il est à noter qu'outre Lovecraft, Robin s'appuie régulièrement sur des données émanant de Rudolf Steiner qu'il présente comme un autre "initié". Il est clair que quelque part Robin ne fait que préciser ce qu'il avait esquissé dans son livre sur Cagliostro, sauf que cette fois ce dernier est présenté sous le meilleur jour à cause de ce qu'il se serait signalé par un colifichet serpentiforme.

    Cela dit, il est vrai que les monotheismes ont un peu trop diabolisé les serpents car le dragon qui procède du même symbolisme en Asie est présent sous un jour nettement plus sympathique. Enfin la question se pose de savoir quel compte personnel Robin est en train de régler avec Guénon d'une part et les monothéismes d'autres part.

    Rappelons qu'il avait présenté un moment après sa parution, son livre sur Seth comme une simple provocation. Va t-il encore nous refaire le même coup ? Non ce n'est pas possible, au point où il en est arrivé aucun remords n'est possible.

    Un farfadet chez les farfadas ?

    La formule est d'un lecteur et elle résume bien la problèmatique robinesque. Du farfadet, il en a bien un peu le physique, il a les oreilles un peu pointues et sans doute poilues. L'autre Jean Robin, un jeune auteur d'un Dossier noir de l'Islam est nettement plus plaisant à regarder que notre vieux satyre rennais...

    Je pensais devoir me borner à hausser les épaules j'ai fini par me dérider en lisant. Le livre contient des passages somptueux, je pense en particulier à celui où il établi un parallèle entre les sorcières de Salem et les possédées de Loudun y voyant une résurgence des "Grands Anciens", maîtrisée chez nous par un jésuite censé "initié" à quoi, ça reste à déterminer.

    Notons que le vieux bouc en pince pour la féminité sacrée, très à la mode ces derniers temps y compris dans vers la Tradition. de quoi plaire au "anarcho féministes" expertes en mise à feu de la société patriarcale déclinante et la lecture de la Genèse s'en trouve complètement renversée, à savoir que son serpent c'est tout le contraire de Satan ou si l'on préfère c'est face à Jésus le nec le plus ultra.

    A ce propos, Robin a réemployé toutes les agglutinations mystagogiques autour de Rennes le Château, depuis les "douzeteries" en passant par le jardin du curé Saunière comme double inversé de l'église réelle, bref toutes ces "conneries" sont recyclées excepté la descendance de Jésus et Marie Madeleine façon Da Vinci Code qui ont été réunis en mode "éthérique" dans un cercle de cristal du côté de Périllos. Hélas ce mode "éthérique" se traduit de façon très "hystérique" parmi les dévots de ce "nouveau catholicisme" !

    Le roman historique sur Julien l'Apostat était pour préparer la récupération d'un thème cher à Christian Doumergue à propos des relations supposées entre la fameuse Marie Madeleine et la femme de Ponce Pilate censées avoir été soutenues par le haut patronage de Julien.

    Bien évidemment, pour goûter tout le sel de cette super cathédrale gothico surréaliste, il faut au moins avoir suivi les grandes lignes de l'Affaire de Rennes le Château et ceux qui prennent le train en marche ont toutes les chances de s'en tirer assez mal.

    Si je parviens à scanner le pavé, je vais devoir prévoir une rallonge à mon chapitre sur Robin envisagé comme Alexandre Dumas de l'ésotérisme. Je suis en train de perdre de l'argent, j'aurais du garder ce texte sous le coude et attendre pour tirer de tout ça un livre. Oh certes quand il s'agit de casser la baraque des rêveurs, il faut s'attendre à ce que l'oeuvre soit frappée d'une sorte d'invisibilité, mais avec un peu d'adresse, il eut été sans doute possible d'en tirer un peu de blé...

    A ce propos, je suppose que Robin a su tirer de Trédaniel un contrat un peu plus gras que celui que réservent les éditeurs au communs des auteurs. On est loin, très loin des 10% du prix public de jadis et on ne les obtient qu'au delà de plusieurs milliers d'exemplaires. Cela dit, je doute que le livre de Robin atteigne des tirages faramineux.

    Jean Robin a t-il pété les plombs ?

    Soit il a pété les plombs soit il se fout du monde !

    je continue d'opter pour la seconde solution, bien sûr je peux me tromper. Jean Robin a commencé par se singulariser en exploitant le fameux Dossier confidentiel inédit dont on ignorait le contenu. Il a crétinisé les grands tribuns guénoniens. Son livre le plus original et le plus intéressant concerne en réalité les fameux "extra-terrestres" intitulé Les objets volants non identifiés ou la grande Parodie.

    Jean Robin et les "extra-terrestres"

    Se basant sur Jacques Vallée et Bertrand Méheust, il a vu dans ces prétendus "visiteurs de l'espace" un évolution, un recyclage "technologique" d'anciennes manifestations provenant d'entités du monde intermédiaires que l'on peut coiffer du terme générique de djinns comprenant éventuellement des "démons" entendu au sens habituel.

    Ces manifestations visant à faire passer les religions pour une oeuvre trompeuse de civilisations "extra terrestres" plus avancées ont manifestement pour but de nier toute espèce de caractère providentiel à ces religions. Sauf que cela ne rime à rien car pour que des civilisations soient plus avancées que la nôtre, il faut qu'elles tiennent leurs progrès d'une révélation venue d'ailleurs. Cela rivient à toujours reculer pour mieux sauter et a simplement différer indéfiniment la thèse d'une intervention divine à l'origine de toute espèce de culture religieuse digne de ce nom.

    La thèse était correcte, or on constate que Robin a, insensiblement et très progressivement, renversé la vapeur:

    Les grands Anciens mis en scène par Lovecraft, loin d'être des prédateurs d'outre-espace, sont des initiateurs chargés d'annoncer aux esprit libre, aux chercheurs de Vérité, l'aube d'un monde nouveau étendu au dimensions du Cosmos et prêt à accueillir les humanités des autres planètes... Tel est en effet le terme de l'Hisoire, illustré par le mythe biblique de la Jérusalem céleste qui, sous la forme de la "Citadelle solaire" des Rose-Croix, descendra "du ciel en terre" à la fin des temps.

    Mais il va nous objecter que tout ceci doit s'entendre en mode subtil...  Il est à noter qu'en y regardant de plus près on constate qu'il a repris tous les poncifs des ufologistes avec cette thèse d'une surveillance à des fin sécuritaire de notre industrie nucléaire qui mettrait cette pluralité des mondes habités en grand danger...

    Un gros "bouillon de pseudo culture quantique" !

    La grande faiblesse du nouveau pavé robinesque c'est sa référence à ce que j'appelle la "soupe quantique" qui lui permet de justifier n'importe quoi. La physique quantique chercher à opérer aux frontières du grossier et du subtil à l'aide de simple vues de l'esprit qui risque de changer dans les décennies à venir car rien n'est vraiment contrôlable de manière instrumentale. Et quand Robin s'essaie à décrire le psychisme et ou la spiritualité des humanités primordiales ça donne quelque chose de très flou où une saisie instinctive opère sur fond de vision crépusculaire. L'intérêt d'une bonne recension serait justement de pouvoir citer et rapprocher de tels passages pour montrer que tout la construction dont-il s'agit est faites de bric et de broc mal jointoyé avec un ciment qui s'effrite sous le moindre gratouillis.

    Post-scriptum : il n'existe pas d'ordre séraphique d'origine poutinienne

    Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_du_S%C3%A9raphin

    Le seul ordre séraphique connu est suédois. En voulant décorer le fameux "Pierre", Robin a bâclé son gros bazar !

  • Des nouvelles de la ”Grande Triade” (en fait d'un transfuge d'icelle)...

    tablier-symbolisme.pngJe viens de recevoir un email dont le contenu est le suivant :

    Une telle déclaration m'a mis un peu de baume au coeur d'autant plus qu'elle survient au moment où un mauvais plaisant me menace de représailles judiciaires.

    Faire la part de la jobardise

    Pour ce qui concerne ces articles sur la Maçonnerie cités ci-dessus, je n'ai pas encore eu le temps de les lire. Je suis simplement très honoré qu'un ancien membre de la fameuse "Grande Triade" m'informe qu'il a suivi mes publications de longue date. S'il n'a pas eu les CRET en version papier, je lui enverrai la version numérique sur simple demande.

    Je n'ai pas de raison de doute de la qualité d'ancien membre de la fameuse loge. Je vois que son nom n'est pas inconnu sur le Web et qu'en plus des articles évoqués, on trouve des vidéos sur les mêmes sujets et en particulier sur l'imposture de la maçonnerie chrétienne opposée à une version laïque.

    Ma première impression est que cet auteur parle peut-être un peu trop des "illuminatis". Je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'envisager les choses sous l'angle d'un complot pour faire un sort la Maçonnerie en général. D'abord c'était une initiation de métier. En se transformant en société de pensée plus ou moins suspecte, cette organisation a forcément perdu le peu de ce qu'elle a pu comporter en matière initiatique. Je vois surtout la maçonnerie comme étant surtout l'affaire d'un ramassis de jobards. Se laisser prendre n'est dès lors que l'on finit par "en revenir".

    Quoiqu'il en soit je vais lire ces articles, il s'y trouve probablement des choses intéressantes à noter.

    Un livre victime de la censure guénonienne

    Je ne connaissais pas le livre d'Alice Joly sur Willermoz et Cie. Un autre lecteur de la première heure vient de m'en parler en ces termes :

    Je signale en passant que le livre de Joly est un chef-d'oeuvre d'historiographie, vraiment un grand bouquin et de plus rédigé non sans un certain humour british; je l'ai lu et le recommande absolument à qui veut saisir les mentalités du XVIIIème féru de systèmes maçonniques, de "fluides"universels, de somnanbulisme et de doctrines cachées. Daudet causait du "stupide 19ème siècle" mais question délires occultes le XVIII ne fut pas en reste.
     
    Notez que le livre en question qui fait 374 pages est intégralement disponible sur Gallica. Si vous avez une "tablette" pas besoin de gâcher du papier. Je vous recommande cependant de vous procurer un cordon USB de mise à la terre car la pollution en volts/mètre que ça dégage. Eteignez la Wi-Fi et le Blue machin si c'est possible
     
    Joly, chartiste chevronnée, qui pourtant n'appartenait pas à une tendance anti maçonnique, montre de façon implacable les duperies, mesquineries, et pratiques et théories soit absurdes soit carrément sinistres qui circulaient dans la FM. Après une telle lecture il faut vraiment avoir une sorte de foi aveugle pour croire à la valeur "initiatique" de cette organisation, ou du moins du RER, de la Stricte Observance et des histoires d'héritage templier.
     
    Détail marrant: Joly raconte bien que l'une des raisons pour laquelle Hund et son entourage de l'Observance voulait tant se prétendre successeur  des Templiers, à part le fait que comme il l'était écrit sans ambages dans un document d'époque intra maçonnique : "parce que ce genre d'histoire plaît aux maçons", l'un des buts d'ailleurs avoué était de ... réclamer aux Hospitaliers la restitution des biens à eux octroyés suite à la dissolution de l'ordre du Temple; bref une simple histoire de gros sous. L'argent joue d'ailleurs un rôle important dans ces histoires initiatiques du XVIII, avec aussi les histoires disons "galantes" pour rester poli.

    Magie noire sur fond d'animaux noirs

    Le fonctionnement de nos "sectes" modernes était déjà présent pour l'essentiel. Pour les Elus Coen, Joly, documents à l'appui, montre ce qu'était le rite d'admission exigé de M. de Pasqually pour les impétrants: il s'agissait de magie noire le rite consistant à brûler des têtes d'animaux noirs entre autres. Le reste n'est que doctrine dualiste néo gnostique très marquée de judaïsme dévié et la "réalisation" promise réduite à de simples phénomènes (la célèbre "Chose") : lueurs, frôlements, visions diverses, "batteries", bref on était pas encore dans le spiritisme à venir mais pas très loin. Toute la FM de l'époque était du reste piquée de "phénomènes" (cf l'acmé du Mesmérisme) et il est assez choquant de voir que Guénon n'en persiste pas moins à considérer cela comme initiatique même si incomplet. Alors que les "mystiques" seront eux considérés comme dépendants des phénomènes (ce qui est faux evidemment, et le terme "mystique" ou "mysticisme" ne veulent rien dire)
     
    Je me suis d'ailleurs de nouveau félicité d'avoir échappé à mon entrée chez les Frères ***; j'en ai eu l'occasion à une époque mais un bon gros sensus fidei m'a dissuadé de perdre mon temps dans des loges.
     
    Il y a une chose de fort désagréable que j'ai ressenti en relisant le compte-rendu de Guénon sur le livre de Joly, c'est :
     
    1) qu'il omet ce qui fait la vraie valeur du livre: les preuves données sur l'absence de valeur spirituelle des milieux maçonniques de l'époque ou les biographies plutôt compromettantes de Pasqually et Willermoz (qui était un genre de benêt en fait) et
     
    2 ) qu'il "neutralise" cet ouvrage avec les procédés habituels :
     
    a) on dit que le point de vue "profane" de Joly l'empêche de voir la réalité (sans rien préciser de plus d'ailleurs).
     
    b) on relève 2 ou 3 erreurs de détails (même de typo) pour subtilement mettre en doute la valeur générale de l'ouvrage et le tour est joué. Si on usait du même procédé pour les bouquins de pas mal d'ésotéristes on irait beaucoup plus loin c'est certain : mais là non impossible : toute critique est neutralisée sous l'étiquette "ineffable".
     

    La malhonnêteté de René Guénon n'est pas douteuse

    Devant un pareil exemple, il est impossible de douter d'une bonne dose de mauvaise foi de sa part. Ce n'est hélas  qu'un des exemples les plus criants. Il faudrait avoir le courage de compiler un Sottisier de l'oeuvre de René Guénon. Il suffirait pour cela d'organiser les trouvailles en les classant par mots clefs. J'avoue que tout cela m'a lassé à tel point que j'estime en avoir assez oeuvrer au bénéfice de la salubrité publique.

    Je crois pour ma part que le fait de se borner au genre de constat dont on vient d'avoir un aperçu est suffisant pour neutraliser l'influence de ce genre d'influence. Prêter à la Franc Maçonnerie une puissance de conspiration me parait assez dangereux, c'est, je le crains lui faire un peu trop d'honneur car si on peut y relever la traces de choses et de théories plus que suspectes il faut se poser la question du degré d'intention. Je préfère croire que le mélange de jobardise et d'arrogance des gens en quête de "pouvoirs" suffit sans doute à expliquer les amalgames plus ou moins sulfureux que l'on peut apercevoir ici et là. Je préfère pour ma part mettre l'accent sur le ridicule de certaines "mômeries" qui n'ont jamais pu cadrer avec l'idée que l'on peut se faire de la "spiritualité". Cela me semble finalement plus efficace.

    Actualité willermozienne

    Il m'a été dit récemment qu'une loge willermozienne aurait joué un rôle occulte dans la promotion d'un certain Pierre Plantard connu pour son rôle déterminant dns le "soufflé" que constitue  l'affaire de Rennes le Château. Or ce que l'on peut lire sous la plume d'Alice Joly va dans le sens de cette thèse... André Touzet a bel et bien démontré que le curé Saunière avait un pied à terre à Lyon. Il semble qu'il se soit intéressé au Mont Pilat où il existait une peinture représentant Marie Madeleine qui semble avoir inspiré une copie à Rennes mais je ne pense pas qu'il y ait quelque chose de fabuleux à découvrir de ce côté. Je vais essayer de faire un compte-rendu de la trilogie de Patrick Berliet sur la fameuse société angélique mais en attendant ne dépensez pas un sou pour ces ouvrages, ils sont sans grand intérêt. Tout ce que j'ai appris de sérieux sur ce chapitre se trouve dans un petit livre d'un certain Godwin sur La régle de quatre.

    J'ai exploité des renseignement disponibles, dans un tout autre domaine, sur le fameux R.P. Martin de Hauteclaire dont Jean Robin avait fait ses choux gras comme coach des "compagnons" supposé d'un célèbre général. Je suis heureux d'apprendre qu'un auteur, encouragé par mon article, qui a poursuivi l'enquête sur ce personnage s'apprête à publier un ou plusieurs articles au sujet de cet imposteur. Force est de constater que ce que j'ai semé est en train de germer, on finira peut être par m'accorder que si mon style est fort peu académique et très peu protocolaire, je ne raconte pas d'histoire et que tout ce que j'écris est bien documenté.

  • Archives - Textes et articles importants disponibles - Des lectures pour les vacances

    ImageBibliotheque.JPG

    On est prié de s'abonner à la "newletter" du blog pour être informé des mises à jour. Merci !

    Cette page a pour but de rassembler les liens vers les textes et articles importants.

    Certains de ces documents étant disponibles sur un Cloud hors blog.

    MAJ : Des liens qui dysfonctionnnels ont été corrigés. Des précisions sur Schuon en tant qu'auteur ont été ajoutées.

     

    Cahiers de Recherches et d'Etudes Traditionnelles

    Collection des 7 n°s parus

    René Guénon et les auteurs d'esprit traditionnel

    Correspondances, ouvrages et articles de René Guénon

    Ouvrages divers collectés sur le Net

    ali baba.jpg

    Les documents disponibles ont été collectés sur divers sites dont archiv.org.

    Postérité spirituelle de René Guénon

    27194683.jpg

    Présentation du "Dossier Schuon"

    Veuillez consulter cette page qui résume fort bien la teneur de la geste schuonienne. Cela peut être suffisant pour votre édification. Néanmoins si vous souhaitez accéder aux preuves voici des liens vers la totalité des pièces.

    Il est à noter que des particuliers se sont emparés d'une partie de ces documents pour les reproduire ailleurs. Ces liens mènent vers les seules versions autorisées.

    Dossier Schuon version intégrale (avec sources) sur Google Drive

    Même version sur le Cloud privé

    L'élaboration de ce Dossier jusqu'à sa version finale a nécessité plus de 2 décennies. Il constitue avec la masse des sources jointes quelque chose d'énorme et d'assez indigeste, c'est vrai, mais en revanche l'on ne saurait reprocher à l'auteur de s'être livré à une condamnation arbitraire du personnage et de son oeuvre du moins en ce qui concerne certaines prétentions spirituelles assez franchement mégalomaniaques.  Les sources utilisées sont également disponibles.

    Il est à noter qu'il y a le "gourou", qui est un personnage mégalo, exécrable et ridicule de par l'exhibition de son nudisme aux vertus prétendument "sacramentelles" et un auteur, parfois estimable, qui a tendu a prendre ses distances avec les non moins détestables limites des monothéismes et de l'Islam en particulier.

    Voir à ce propos : http://www.apocalypsesecondebete.net/spip.php?article382

    Dossier Confidentiel inédit

    jean-reyor.png

    L'auteur de ce Dossier est Marcel Clavelle, alias Jean Reyor.

    Jean Robin l'Alexandre Dumas de l'ésotérisme et les Compagnons Secrets du Général (Martin de Hauteclaire)

    Jean-Robin_4658.jpg

    La postérité spirituelle de l'ésotériste René Guénon, évocation d'un monde de "mythos", de jobards et de flippés

    2019213620.jpg

    Jean-Louis Gabin contre Alain Danielou

    Gabin Danielou.jpg Gabin.jpg

    Cliquer sur les images pour accéder aux articles concernés.

    Tentative de procès en diffamation : L'auteur de ces deux ouvrages a tenté de nous chercher des poux sur la tête en voulant nous intenter un procès en diffamation.La tentative a échoué qui lui a coûté en vain 2000 € et son avocate lui aurait voulu soutirer 6000 € pour nous identifier...

    Voir "Affaire Daniélou, tentative de musèlement d'Alexandre Palchine"

    Le fond de l'histoire est le suivant : Jean-Louis Gabin, grand admirateur du "divin marquis" et thuriféraire d'un de ses spécialistes du culte sadien (Gilbert Lély) s'est laissé attirer par Alain Daniélou dans son "labyrinthe" et après avoir été reçu et payé généreusement pour mettre en ordre la partie de son oeuvre encore non éditée a décidé de cracher dans la soupe après que son employeur fut décédé.

    Gabin s'étant découvert une vocation initiatique à la manière guénonienne, il a fini, mais un peu tard, par s'aviser que qu'Alain Daniélou avait plus ou moins trahi l'esprit même de l'hindouisme ainsi que l'oeuvre d'un certain Swâmi Karpâtrî (1905-1982). Il aurait pu s'épargner une telle méprise s'il avait eu la curiosité de lire ce que votre serviteur et d'autres ont écrit à propos du personnage.

    Voir la recension de la traduction fautive du Kama Sutra par Alain Daniélou.

    Ce qui est clair c'est qu'en tant que dévôt sadien Gabin ne saurait avoir présenté la moindre prédisposition en faveur d'une option pour une vie spirituelle traditionnelle. Cette vocation aussi tardive que douteuse l'amené à vouloir se présenter plus ou moins comme un digne représentant de l'hindouisme.

    Personne parmi les gens sérieux ne s'est fait la moindre illusion au sujet de l'inspiration de Daniélou qui a tenté vainement d’accommoder l'hindouisme à son penchant. Le "règlement de compte" dont cet hindou d'adoption a été victime le part de celui qu'il avait si généreusement accueilli dans son sanctuaire italien est chose odieuse. Quelque soit le point de vue adopté, on ne peut pas sérieusement croire à la sincérité de Gabin quand on sait à quel point ses motivations "initiatiques" relèvent de la plus évidente frivolité. 

    Autres articles concernant l'oeuvre d'Alain Daniélou

    Violence des conquêtes islamiques : ce qu'enseigne l'histoire de l'Inde et le Tantra de Kalachakra

    Dans cet article on découvre avec stupeur que Daniélou, a rêvé d'un lingam de Shiva à la Mecque ! Faut oser !

    Voir également :

    La recension d'un numéro spécial de Vers la Tradition (n° 125)

    Islamologie

    Fond documentaire sur l'Islam collecté par Alexandre Palchine (Cloud)

    Ce fond regroupe des livres et des articles collectées sur Internet ayant été consultés par l'auteur pour ses recherches. Réunis sur un Cloud triés et classés, ces documents ne sont pas indexés par les moteurs de recherche.

    Sur la question musulmane en France et le pré-jugé relatif à l'islamophobie

    La "Macoraba" de Ptolémée correspond-elle avec la Mecque moderne ? Traduit de Dan Gibson.

    Curriculum de Alain Soral alias "Alain Sourate"

    Recensions et textes divers

    Argharta.jpg

     

     

     

     

     

    Pourquoi Guénon a occulté Shamballa au profit de son fichu ”Agartha” ?

    Rezdi.jpg

    Ne pas oublier de lire la note à ce propos. Voici le compte-rendu :

    Un nouveau livre (hagiographique) sur René Guénon par Slimane Rezki (Patron de la "Fondation" en France)

    AVT_Louis-Charbonneau-Lassay_8406.jpg

    Notice de Wikipedia sur Charbonneau-Lassay avant censure des ajouts d'Alexandre Palchine

    diable.jpg

    Rennes le château : le trésor qui rend fou !

    32_big.jpg

    La grande et la petite histoire de Saint Nicolas du Chardonnet

    s-l300.jpg

    La folle histoire du château des Avenières

    6196731.jpg

    Préfigurations du mariage pour tous

    maxresdefault.jpg

    Les délires homophobes de Judith Reismann (la copine à Marion Sigaut)

    joh-preview.jpg

    La mascarade des obsèques de Jonnhy

     

    Néo-Bouddhisme(critiques)

    bouddha.jpg

    Voir le tag "Bouddhisme"

    Documents divers à propos du bouddhisme

    Controverse au sujet du Karmapa,"Souvenirs" de François Chenique, témoignages de Marc Bosche etc...

     

     

  • Campagnol TV et les ”signes des temps”

    campagnol.jpg

    A propos de deux thèmes évoqués par Campagnol TV

    J'ai évoqué dans les deux articles qui suivent les allusions faites par Christian Combaz au thème de la Survivance ainsi qu'à l'histoire de Rennes le château.

    Parmi les messages distillés sans doute dans le but de nous redonner espoir à ses auditeurs il a flirté avec le prophétisme grand monarchiste mais comme plusieurs sûretés valent mieux qu'une, il s'est efforcé de compléter la chose en évoquant une thématique plus scientifique, à savoir la possibilité que soit les Russes, soit les colères de notre soleil en dégageant force émanation à base de rayons gamma ne vienne à bout de cet "enfer numérique" avec qui nous pend au nez avec les projets démentiels d'identité du même style, ce qui permettrait à la caste de milliardaires qui veut réduire toute la population à n'être que des esclaves à sa solde d'exercer un droit de mort sur chaque individu par un simple clic.

    René Guénon nous avait mis en garde contre le prophétisme "grand monarchique". J'ai suivi ce courant autrefois et j'en garde quelque souvenirs. Tout commence avec St Rémi sauf qu'à partir du moment où l'on considère que la papauté romaine telle qu'elle existe est le résultat d'un "arrangement" entre l'impérialisme franc et l'évêque de Rome que l'on sait avoir été de longue date en délicatesse avec les règles de l'ecclésiologie orthodoxe, on en droit de rejeter purement et simplement la totalité de la combinaison évoqué comme étant le problème occidental par excellence.

    Toutefois, la thèse d'un grillage de tout ce qui comporte des puces électroniques par suite d'un excès de rayons gamma rendu plus nocif par la démagnétisation progressive de notre vaisseau spatial est un thème auquel un ami avait consacré un livre. Le livre s'intitule  Climat : non coupables !: COP21 : les révélations des "interdits de parole". Il est très mal titré et n'a eu aucun succès. L'auteur est décédé suite à la seconde injection de Pfizer. Je suis en relation avec son légataire universel et j'envisage de lui demander l'autorisation de diffuser gratuitement ce travail. La thèse est très sérieuse mais les scientifiques qui la considère comme telle n'ont aucun intérêt à la défendre ne serait-ce que parce qu'elle risque d'engendrer une certaine panique.

     Tout cela pour dire que Combaz, s'il aurait mieux valu qu'il s'abstienne de parler des deux sujets que je viens d'évoquer ne dit pas que des bêtises. Cependant je crains que ses interventions n'aient perdu beaucoup de leur intérêt comme c'est le cas pour les vidéos d'un certain Pr Raoult.

    Où en sommes nous des "signes de temps" ?

    Je revoie mes lecteurs vers le Courrier des stratèges car ce site traite de façon assez remarquable les problématiques en cours qu'elles soit médicales (vaccins tueurs...) ou même géopolitiques. Voir religieuse puisqu'il est assez souvent question des dérapages du pape actuel.

    La capacité de ce site d'informer sur les questions actuellement pendantes, et plus spécialement sur ce qui se passe réellement entre la Russie et l'Ukraine tend à me dispenser de m'appesantir sur ces question.

    Il y a 99 chances sur 100 pour que la Russie triomphe de l'Ukraine et que ce pays se retrouve amoindri. C'est évidement l'Europe qui va trinquer et les USA qui sont actuellement le gagnants dans cette affaire du moins en terme de bénéfices engrangés par des ventes d'armes et pas que. Sauf qu'évidemment, il n'est pas exclu que Trump revienne au pouvoir et si ce personnage présente des caractère fantasques, nous avons tout à y gagner. Notez, j'ai du en parler, que Edgar Cayce a prédit que la Russie serait appelée à devenir le futur arbitre des élégances. certes, le personnage, vu en tant que médium est forcément suspect du point de vue qui est le nôtre, Il n'offre aucune garantie de crédibilité mais l'originalité de ses prévisions nécessite de l'attention à toutes fins utiles.

    Une nouvelle pandémie à base de "variole du singe"

    L'histoire de la fausse pandémie de Covid semble se répéter avec le même schéma comportant une simulation d'épidémie à caractère apocalyptique par des "satellites" de Bill Gates, le grand Manitou des vaccinations à outrance qui a prédit un risque bioterroriste. Le pire est qu'à peu de jours près la date avancée par la simulation correspond à l'apparition d'une épidémie qui totalise actuellement un bon milliers de cas, dont plus d'une cinquantaine en France. 

    Pour plus de détails je vous renvoie vers le site d'un collègue spécialiste en affaire médicale.

    On sait que le sinistre Fauci a financé le labo de Wuhan en faveur de la recherche d'un gain de fonction au bénéfice d'un coronavirus de chauve-souris. Et l'on peut se poser la question de savoir si la très mystérieuse épidémie qui se profile n'est pas du même tonneau !

    Voici a toutes fins utiles le texte d'un communiqué du Pr Perronne.

    Le problème est que cette épidémie est inexplicable. Jamais le virus concerné ne s'était répandu en dehors de l'Afrique. Je vois du reste qu'on ne fait aucun effort pour tenter d'expliquer la progression de ce mystérieux phénomène. Chose bizarre l'épidémie en question rappelle la manière dont le Sida s'était répandu par la gent homosexuelle d'abord avant de contaminer des hétérosexuels par le biais de transfusions de sang contaminé.

    Enfin le problème essentiel est que les preuves de la nocivité des vaccins anti Covid à ARN se multiplie mais comme les médias sont sous influence, il n'est pas possible de faire le moindre pronostic quand à la possibilité de stopper une campagne dont le caractère criminel est de moins en moins douteux. En France tout dépendra du résultat des législatives mais si le clan mélanchonique domine le parlement le pire est à craindre.

    Cela dit j'ai attrapé la Covid il y a un mois environ et c'est à peine si j'ai remarqué des symptômes. Des aérosols d'un mélange d'huiles essentielles de Laurier noble + Eucalyptus et Ravinstara dilué dans du solubiol semble avoir négativé l'auto-test en 3 jours. Les aérosols d'argent colloïdal ont rendu un grand servi à un curé de ma connaissance qui en a éprouvé un soulagement dès le premier jour. Le fait est qu'à part une fatigue assez fluctuante, le premier jour et le troisième, et des signes au niveau respiratoire n'ayant rien de particulier par rapport à ce que j'ai pu observer chaque hiver avec notamment l'expectoration de glaires, le mélange indiqué plus haut les a stoppé en deux jours. En cherchant sur le blog indiqué vous trouverez le genre de matériel qu'il faut utiliser pour ce genre d'opération. Cela ressemble à cela et ça se trouve à moins de 40 €uros sur Amazon:

    nébuliseur.jpg

    Le mélange : dans un petit flacon 50/100 ml ambré mettre 1 cm de solubiol + 30 gouttes de chaque HE et rajouter un volume d'eau minérale plate avant d'agiter.

     

  • 2019, vers une année chaude et explosive ?

    Est-ce le présage d'une année explosive ?

    explosion-dans-une-boulangerie-paris_1.jpg

    Je renonce désormais à décompter les sinistre qui émergent de l'actualité. Ils sont top nombreux de je n'ai pas le temps...

    Mise à jour du 14/02

    Encore un incendie avec explosion remarquable et on va encore dire que je rêve.

    https://www.lci.fr/police/video-en-direct-explosion-et-incendie-a-lyon-une-femme-enceinte-et-un-enfant-tues-la-boulangerie-avait-deja-subi-des-menaces-2112495.html

    Incendie Ferrand.JPG

    MAJ  (08/02/2019) : Tentative d'incendie criminel au domicile breton du président de l'Assemblée Nationale

    Certes il y a de quoi faire une sale gueule mais qui pourrait s'étonner après toutes les saloperies récemment votées (désindexation des retraites, taxes sur les carburants) sans parler des violences policières.

    J'avais prédit, sur la base de présages concordants (une série d'incendies et d'explosions remarquables), une année chaude et voire explosive.

    rire.jpgEnfin rassurez-vous, je n'y suis pour rien, je suis à un millier de km de la Bretagne et pour ne rien vous cacher, je ne suis plus en France... D'autre part, je ne fais pas aux autres ce que je ne voudrais pas que l'on me fit....

    C'est une règle éthique qui si elle était appliquée par tous éviterait que l'on se retrouve dans la situation de conflit et de menace d'insurrection qui est nôtre...

    Un incendie plutôt raté...

    Hier c'est le Président de l'Assemblée Nationale qui a eu chaud aux fesses par le biais d'une maison de campagne objet, semble t-il, d'une tentative d'incendie criminel. Personne n'approuve ce genre de vengeance mais il n'y a pas lieu de s'en étonner ni de plaindre ces hommes politiques qui ont plus ou moins attisé la colère populaire s'ils venaient à subir des dommages quelconques.

    Voici le ce que raconte de la presse :

    Une tentative d’incendie a eu lieu au domicile du président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand. «Alors que le Président de l’Assemblée nationale assistait ce jour à Rennes, aux côtés du Premier ministre, à la signature du pacte d’accessibilité et du contrat d’action publique pour la Région Bretagne, un voisin constatait que son domicile situé à Motreff, dans sa circonscription du Finistère, avait fait l’objet d’un incendie volontaire», indique un communiqué

    «La Gendarmerie nationale ayant découvert sur place une couverture, un résidu de pneumatique, et une torche artisanale imbibée de carburant, l’origine criminelle ne semble pas faire de doute.» Le Président de l’Assemblée nationale a déposé plainte.

    Un internaute facétieux a trouvé la chose bizarre sur le compte Twitter du personnage, en effet, faire griller un pneumatique ce n'était pas vraiment le moyen de foutre le feu à la baraque mais seulement de provoquer une fumée noire qui s'étant déposée sur les murs et le plafond nécessite un nettoyage et le passage d'un peintre :

    CaptureFerrand.JPG

    Notez que si Rennes et Motreff ne sont distants que de 157 km... Le feu aurait été mis de l'extérieur et remonterait à jeudi....

    dégâts.JPG

    MAJ du 07/02/2019

    J'ai remis au premier plan cette note datant du 15 janvier.

    L'incendie de la rue Erlanger : les flics n'ont pas fait leur boulot, c'est stupéfiant !

    Dommage parfois que les français ne soient pas des américains : l'auteur de ce massacre se serait fait lyncher ou défenestrer ou on l'aurait brûlée vive. Ou on l'aurait ceinturée avant qu'elle n'ait pu commettre son forfait, pour ma part je l'aurais carrément assommée à partir du moment où elle a cassé une fenêtre. Mais on est paralysée par une interdiction de fait de la "légitime défense". L'état de la France, sous tous rapport, est à dégueuler.

    J'ai été, comme vous pouvez l'imaginer, absolument consterné par l'incendie de la rue Erlanger qui à fait 10 morts et presque une centaine de blessés suite à la crise folie d'une femme qui en venait de sortir d'un 13ème séjour en hôpital psychiatrique et l'on apprend qu'il s'agit d'une récidive. Le premier incendie dans un magasin de vêtements aurait été classé sans suite. C'est plus que consternant c'est franchement révoltant car il y a à l'origine de ce drame un manque évident de discernement et les responsables ne seront jamais, c'est réglé comme sur du papier à musique, poursuivis.

    Or les responsables sont à chercher au sein de l’hôpital Sainte Anne rue Cabanis et au sein de la justice. Mais malheureusement, la justice s'en remet à des experts qui sont en quelque sorte "sacralisés". Le droit actuel en matière criminelle est une monstrueuse imposture. Autrefois la justice ne se préoccupait pas de savoir si le discernement d'un individu avait été aboli ou pas, tout meurtrier était condamné à mort. On prétend à présent que la peine de mort n'est pas dissuasive, peut-être mais quoiqu'il en soit le fait de savoir qu'on risque d'avoir la tête coupée lorsqu'on attente à la vie d'autrui avait un effet calmant si ce n'était pas la panacée. Ce qui est abominable de nos jours c'est que seul les honnêtes gens risquent leur vie. Je suis donc pour le rétablissement de la peine capitale avec le bûcher pour les incendiaires. Je ne verrais pas d'inconvénient à ce qu'on les pique avant mais on a besoin d'une véritable justice.

    J'ai appris le drame au saut du lit, mais le lendemain c'est encore pire quand on réalise que des gens se sont défenestrés. Sauf que pour éviter d'accentuer la colère populaire, on cache les détails. Il semble d'autre part que la police appelée sur les lieux lors de l'altercation initiale n'ait pas embarquer la folle... J'ai eu à faire avec des tapages nocturnes et je sais comment les flics se défaussent dans ce cas là : ils se font généralement prier pour entrer dans les immeubles.

    Je n'ai pas tenu de comptes détaillés de la série des incendies qui se sont multipliés avant et au début de l'année 2019 mais c'est impressionnant. D'autres on tenté une récapitulation sommaire... c'en est même assez hallucinant. Concernant la prétendue explosion accidentelle d'un oléoduc, l'incendie est probablement volontaire. Je présume que l'armée qui campait à proximité n'est pas étrangère au phénomène qui ressemble trop à un 'exemple" conçu pour décourager la sorte de pillards en cause...

    Nul doute que l'année 2019 sera chaude voire très explosive. Il est des convergences qui ne sauraient tromper...

    Notons enfin que la rue Erlanger serait maudite. On y a pratiqué le cannibalisme...

    L'immeuble : un véritable piège qui ne répondait pas aux normes de sécurité élémentaires

    Vu la configuration des lieux, il manquant des escaliers de secours à l'extérieur, cet immeuble était manifestement prédestiné à ce à quoi on vient d'assister... Il est bon quand on s'installe quelque part d'avoir et des notions de sécurité et de Feng Shui (géomancie chinoise)....

    Voir la vidéo sur https://www.lci.fr/police/incendie-rue-erlanger-a-paris-16e-arrondissement-le-dramatique-constat-des-architectes-de-securite-2112159.html

    Un incendie manifestement prémédité par une véritable "possédée"

    Il est un point qui ce 7 février à 10 heures n'est pas encore apparu c'est que pour que l'étage où le feu à pris se soit embrasé aussi vite il faut que l'incendie ait été prémédité et que son auteure ait fait provision de liquides inflammables. Fera t-on vraiment toute la lumière sur cette horreur démentielle ? Il est à prévoir que certains aspects du dossier seront étouffés. C'est indescriptible, inqualifiable et même infernal. Je ne connais pas l'auteur mais je suis à peu près sur qu'elle aurait relève sans aucun doute du'n exorcisme en bonne et due forme. Mais la profession fuit ses responsabilités ou lorsqu'il s'agit d'irréguliers, les assume d'une manière particulièrement aussi spectaculaire que peu crédible.

    Un cas d'hybris

    On est manifestement en présence d'une forme particulièrement sinistre d'hybris. Hélas les psychiatres ont oublié les "classiques"...

    =================

    MAJ du 20/01 : Décidément on est en pleine série noire: les incendies spectaculaires et meurtriers se sont donnés RV en janvier. Cette nuit c'était à Courchevel. Et pas qu'en France, voyez l'explosion du pipeline au Mexique avec 67 brûles vifs. On en voit quelques uns courir tels des torches vivantes qui n'ont pas eu le réflexe de se rouler par terre.

    incendie-courchevel-deux-morts-et-quatre-blesses-graves.jpg

    MAJ du 17/01/2019 : La saison 9 des "Gilles et John-s" ne s'est pas avérée explosive mais la série des explosions et des incendies spectaculaires continue. Ce matin c'était sur un toit de l'Université de Lyon. A Grenoble ce fut l'incendie très spectaculaire d'une église. Et bien avant samedi dernier j'ai entrevu d'autres incendies assez spectaculaire eux aussi. Nul doute que ce caractère répétitif pourrait bien constituer un signe.

    Sur le coup de 9 H une boulangerie parisienne explosait suite à une fuite de gaz. Le magasin a été entièrement vidé par le souffle et il y a eu de nombreux blessés plus 4 morts. Simple coïncidence, rien à voir avec les Gilets jaunes sauf qu'un intersigne est à craindre... Mais le bilan est catastrophique c'est plusieurs immeubles inhabitables et des dizaines de citoyens qui se retrouvent quasiment à la rue et quasiment à poil pour les mois à venir. Nul doute que sur le plan symbolique c'est très inquiétant...

    "Tournez la page" pour l'article sur l'année 2009... Ce qui suit a été également révisé...

    Il est d'usage en début d'année de présenter ses voeux et je crains, plus que jamais, qu'ils soient aussi sincères qu'inefficaces...

    Pour l'astrologie chinoise nous allons entrer dans l'année du Cochon de terre ou cochon du monastère. C'est toujours pour les asiatiques une année faste sauf qu'en France, et puisque le sanglier est aussi un emblème gaulois, on risque d'avoir affaire avec des hordes de cochons sauvages risquant de tout défoncer. On notera en passant que c'est sur la terre de la déesse Arduina, à Charleville Mézières très exactement, que le locataire de l'Elysée aurait risqué de se faire suriner à l'aide de couteaux en céramique. Une idée qui fait bander un certain Alain Soral tandis que son ex compère Dieudonné quenellise à tout va qui ont sait dans un nouveau spectacle où il réclame du sang...

    En ce qui concerne le cycle des prévisions classiques des médiums en ce début d'années, je n'ai pas vu et entendu grand chose de pertinent sauf ceci datant du 5 décembre qui ressemble un peu à quelque chose :

    • Sur le plan santé début d'une épidémie (mondiale) qui pourrait avoir un rapport avec Ebola, lié à un insecte volant. Je penserais plutôt au moustique Tigre désormais bien implanté notamment dans le Sud mais rien à voir avec Ebola...
    • Nombreux décès de nouveaux nés dues à l'imposition de 11 vaccinations, c'ets possible mais si c'est le cas ce sera promptement étouffé...
    • Résurgence d'une "vieille maladie" due à l'afflux de migrants (la gale ?) : pas besoin de migrants pour que les punaises attaquent dans certaines municipalités. A Limoges dans un quartier bourgeois un immeuble entier totalement insalubre et colonisé par des blattes à flambé ce qui a résolu le problèmes de ces parasites.
    • Sur le plan politique, Marine le Pen ne sera jamais présidente, ce qui revient à dire que l'actuel Président ne va pas dégager.
    • Des défections de ministres (Marlène Schiappa ? Si ce doit être le cas on dira bon débarras...), de députés sont à prévoir ainsi que scandales divers notamment financiers, du tirage dans le couple élyséen, des problèmes internes et de famille pour la première dame,
    • Une aggravation des conditions d'indemnisation des chômeurs, la baisse des prestations sociales et dans quelques années la disparition des retraites. Pas besoin d'être ultra lucide pour le prévoir, c'est acté depuis longtemps
    • Enfin, on s'y attendait : une aggravation des revendications sociales pendant au moins les trois années à venir...
    • Sur le plan européen un délitement de l'U.E. dans l'ordre suivant : après Albion, l'Italie, puis l'Allemagne puis la France... L'Italie peut-être mais l'Allemagne ça m'étonnerait...

    Rien que de vraiment extraordinaire...

    Notons également que le détestable individu qui tient le gouvernail du vaisseau France vient encore d'insulter les Français en les déclarant peu aptes à l'effort soutenu. On se demande si cette manière de souffler sur les braises relève d'une "déconnexion" ou tout simplement d'un mélange d'arrogance et de méchanceté recuite.

    Par ailleurs les "corbeaux" se déchaînent et les lettres anonymes pleuvent !

    DwUaO7BWkAEywSM.jpg

    Dans le cas ci-dessus, la destinataire n'a pas regardé le timbre célébrant je ne sais quels jeux car il est évident que c'en était un ! Il en va des menaces de voie de fait comme des annonces de suicide : ce n'est guère qu'une façon de crier sa souffrance ! 

    L'histoire me rappelle, un genre d'injure très coutumier il y a 50 ou 60 ans sans que l'on jugeait nécessaire d'alerter la justice. Les femmes qui reçoivent çà n'ont évidemment pas peur, au contraire, elles jouissent de pouvoir profiter de l'occasion pour criminaliser plus ou moins systématiquement les mâles... Menacer les femmes de leur "friser les poils de la chatte" était une menace pour rire assez coutumières. Ce n'est pas très gentil j'en conviens mais on n'en faisait pas tout un plat !

    Les vrais problèmes

    J'ai dégagé tout ce qui concernait les "gilets jaunes", on est maintenant habitué à la répétition de leurs "saisons" hebdomadaires et ça risque de continuer encore un moment. Mais ça ne changera rien : un grand débat national est engagé mais les questions qui fâchent ont été soigneusement interdites. Le Grand Enfumage continue !

    J'ai mis l'accent sur une vidéo de François Asselineau qui réclame par ailleurs la destitution du Président car ce serait effectivement le seule façon de désamorcer la crise.

    Il met l'accent sur la chute vertigineuse du taux de rendement du livret A qui s'avère inférieur à l'inflation sans doute officiellement sous estimée. Oui il se trouve que depuis quelques temps je m'intéresse à l'évolution de la finance. Je savais depuis longtemps qu'aucune monnaie n'était plus adossée à l'or comme étalon. je savais également que la création monétaire était tombée aux mains des banquiers qui ne sont jamais d'Etat en dépit des appellations trompeuses.

    Mais ce que j'ignorais encore c'est que l'Amérique avait raflé une bonne partie des stocks d'or détenus jusqu'alors par les banques centrales. C'est ainsi que sous Sarko, 600 tonnes d'or ont été cédées aux américains contre cette monnaie de singe qu'est le dollar. Je me suis décidé à lire 666 d'un certain Jovanovic dont vous pouvez trouver quelques ouvrages gratuitement en pdf. L'apocalypse de Jean est mise à contribution comme supposée annonciatrice de ces spoliations mais là n'est pas le problème et la seule chose sûre c'est que la gouvernance mondiale est aux maints d'usuriers, et que ça va forcément, cette année ou plus tard, forcément très mal tourner.

    Il me semble qu'il est inutile de s'étendre car ce qui est en train de se passer est une illustration du phénomène de "compensation" plus ou moins mortel qu'engendre la généralisation de la "monnaie de singe" et il est une chose que j'ignorais, c'est l'arrière plan économique qui fut à l'origine de la chute d'un certain Milosevic.

    On espère au moins que l'année du cochon, sera une année semée d'embûches au moins pour les artisans du fondamentalisme islamique à moins qu'elle ne les rendent encore plus fous que d'habitude, ce qui est loin de pouvoir être exclu...

    Sur un guignol nommé Benalla

    1039337199.jpg

    Pour les dernières nouvelles voir https://fr.sputniknews.com/france/201901151039647794-benalla-khatab-escroquerie-enquete-journalistique/

    Il n'y a pas si longtemps, ce personnage n'était pas loin de faire chanter les gens du sommet de l'Elysée en menaçant de rapporter des preuves numériques de la poursuite de contact au plus haut niveau. On a du le convaincre qu'en persévérant, il risquait un "accident" puisqu'il en est venu à vouloir faire oublier ses déclarations.

    Voilà qu'on apprend que cet individu est lié à un personnage exotique tout comme con espèce de chargé d'affaires, un certain Izzat Khattab que l'on dépeint comme n'étant qu'un escroc de haut vol qui entretiendrait des liens avec, je cite : des personnes du premier rang dont Emmanuel Macron, François Hollande, le roi Mohammed VI du Maroc, le Premier ministre Édouard Philippe, les ministres Jean-Michel Blanquer et Muriel Pénicaud. Il est question également d'un magot des Assad...

    capture_decran_2018-09-27_a_18.36.291.png

    Cliquer sur l'image pour voguer en direction d'un article de Marianne...

    Il est possible de ce fameux Khattab, présenté comme un escroc en forme de mini Madoff par certains ne soit, avant tout, qu'un gros mythomane. Certes il n'est pas du tout clair sur le strict plan de l'honnêteté mais je persiste à croire que sa façon de procéder est bien d'un "gros mytho", les "légendes" les plus diverses et les plus contradictoires qu'il raconte ainsi que son plan pour la Syrie sont vraiment typiques d'un bonimenteur qui a fini par croire à un rêve complètement fou, celui de prendre la place des El Assad...   

    Cela pose néanmoins un seul problème consternant qui est celui du discernement de tous ces gens trop haut placés qui vivent d'une "culture hors sol" et acceptent de se laisser photographier en compagnie de cet olibrius plus ou moins sulfureux qui semble avoir perdu beaucoup de son ancien plumage...

    Espérons que les amateurs de sensations fortes ne seront pas déçus des suites éventuelles de cette histoire de fous et en attendant souhaitons nous bon courage !

  • La bombe atomique ne serait-elle qu'un mythe ?

    390px-Atomic_bombing_of_Japan.jpg

    Le maître d'un chat gris que l'on aperçoit dans certaines vidéos dont j'ai signalé l'existence m'a demandé ce que je pense de la thèse d'un particulier qui prétend avoir démontré que la bombe atomique n'aurait jamais existé qu'en tant que pure propagande.

    Il existe à ce sujet une vidéo et aussi un texte avec des illustrations que vous trouverez ici :

    http://mensonges.fr/

    J'ai des connaissances et une expérience dans certains domaines techniques mais j'ai préféré faire appel à un ami qui est compétent en physique et en chimie pour avoir la réponse. Il se trouve être l'auteur d'un petit livre intitulé autrefois La catastrophe terminale. Ouvrage qui se trouve à présent sous un autre titre : Climat non coupables !

    L'auteur de cette Nième thèse conspirationniste a articulé sa prétendue démonstration sur le fait qu'il n'y aurait pas d'explications à la fumée que dégage les explosions dite atomiques qui, selon ce particulier, ne devrait produire qu'un immense éclair. Voici la réponse de l'ami :

    C'est encore une x-ième théorie du complot, évidemment. Il pourrait commencer par éviter de faire des fautes d'orthographe. La masse critique n'est pas de 48 kg mais de 13,6 kg. Les rescapés d'Hiroshima n'ont vu qu'un seul avion étincelant dans le ciel, pas des centaines comme à Dresde avec des milliers de bombes déversées progressivement en tapis, ce qui a pris des heures. A Dresde, toute la ville était en feu, pendant des jours ; à Hiroshima la ville a disparu en un instant ; on a vu des traces de personnes vaporisées, pas seulement brûlées. Bien des victimes sont mortes dans les années suivantes à cause des radiations. Bref, c'est n'importe quoi...

    En fait, il ne sait pas de quoi est faite cette fumée, alors que c'est en partie du plasma et l'humidité de l'air qui se transforme en vapeur, + tout ce qui vient du sol surchauffé.

    L'argumentation repose sur l'examen de photographies qui seraient des montages. Le problème est qu'on ne donne pas la provenance de ces images. Il semble d'autre part que l'on ait fait exploser des bombes très près de troupes, militaires, en particulier. Mais la question de l'échelle et de la perspective peut être trompeuse.

    Là où ça coince franchement c'est quand l'intéressé met Hiroshima et Dresde sur le même plan.

    Je me souvenais du curieux phénomène de certaines ombres et il ne s'agit pas de vaporisations de quelque chose de plus frappant encore. Je cite :

    La bombe a bien évidemment marqué la ville d'Hiroshima ainsi que toute la société japonaise. Outre les destructions, elle a aussi laissé des traces sur le sol, avec un curieux phénomène à Hiroshima, mais aussi à Nagasaki.

    Quelques semaines après l'explosion, les scientifiques virent que le flash de la bombe avait décoloré le béton. La bombe avait laissé des marques correspondant aux projections des objets, des corps et du mobilier urbain, un peu comme une projection photographique.

    La chaleur due aux rayonnements thermiques a rendu visible les ombres portées sur le sol. Les ombres pouvaient représenter un homme qui se tenait là au moment du drame et qui avait en quelque sorte "protégé" le mur des dommages causés par la bombe. Il en était de même avec une échelle, une vanne ou les pylônes d'un pont.

    Voir : https://pvtistes.net/les-ombres-dhiroshima/

    On peut évidemment soutenir que ces images sont des faux fabriqués par les américains à posteriori mais il y a eu des témoins.

    En plus du fait que ce qui s'est passé au Japon ne peut pas avoir été l'objet d'une série de fake news, il se trouve que l'explication selon laquelle l'imposture d'une bombe atomique purement fictive persiste s'avère d'une nullité crasse. Je vous laisse la découvrir par vous-même si ça vous chante. En vous référant a la version textuelle, vous évitez de perdre beaucoup de temps.

    A la rigueur, la thèse selon laquelle les américains auraient marché sur la Lune seulement lors de séances de photographies en studio pourrait sembler assez raisonnable.

    Il n'y a qu'une chose de vraie sur le site considéré : les "extra-terrestres" n'existent pas car ce que l'on prend pour tels n'est que le résultat de manipulations de djinns d'un genre particulier. L'on doit à Jean Robin d'avoir consacré un premier livre fort intéressant au sujet mais il a plus ou moins déraillé par la suite notamment à propos du Bugarach, enfin quand est apparu son dernier livre, il a bien fallu admettre que le personnage est un peu fêlé et que ladite fêlure aurait été contractée à Rennes-le-Château. Il n'est du reste pas le seul à avoir contracté un méchant virus à cet endroit assez notoirement sulfureux.

    Parenthèse musicologique

    J'éprouve de la sympathie pour l'auteur des vidéos déjà évoquées dont je viens d'avoir connaissance, il y a deux jours. Mais je n'arrive pas à le suivre. Le site apocalyptique présentait des obscurités que je ne suis jamais parvenu à complètement élucider et je ne suis pas le seul. Nous avons échangé des livres (Science des Lettres contre un certain chapitre qui tient de l'acoustique et de la musicologie) et l'un et l'autre ne parvenons pas à nous comprendre.

    On utilise dans la musique moderne deux sortes d'altérations qui abaissent (bémols) ou élèvent (dièses) un son d'un demi-ton, intervalle au demeurant très artificiel puisque ceux ci ont été complètement égalisés selon le vœu d'un certain Rameau qui a fait scandalisé son époque en préconisant une division purement arithmétique de l'octave. Le bémol est une généralisation du b mollis des italiens ou "Si mou". Et le bécarre, qui annule une altération mise à la clef vient du b carré. Mais personne sur Internet n'explique à quoi correspondaient ces figurations graphiques et si je l'ai su je ne m'en souvient plus.

    La théorie musicale qui régit la façon actuelle d'écrire et d'envisager la musique est le résultat d'une série d'amalgames multiples et divers. Une véritable histoire de fous. Jacques Chailley a écrit des choses intéressantes sur quelques points de détails malheureusement je n'ai rien conservé des archives résultant de mes recherches. Je me souviens que j'ai du les léguer à un fond et me rappelle seulement qu'il y a eu un problème à propos des frais de port. Et ma mémoire connaît des faiblesses. "Faiblesses" qu'il me faut considérer comme étant plutôt le produit d'un réflexe salutaire celui d'un oubli parfois nécessaire car s'il m'avait fallu me souvenir des très dures vicissitudes auxquelles il peut arriver que l'on soit exposé, et je pense en particulier à mes démêlés avec des milieux occultistes ou restés tels, il y a longtemps que je serais crevé.

    Concernant Jacques Chailley là où il a gravement fauter c'est en se laissant couillonner par des remugles d'une théorie très artificielle de la résonance dont j'ai abondamment démontré le caractère excessivement puritain. je persiste à penser que le mérite particulier de mon livre réside dans la démonstration de ce phénomène à mes yeux emblématique. il fallait pour cela, une sensibilité particulière. J'ai également montré que les différents systèmes de "tempérament" reflètent à leur manière le génie particulier des nations qui les ont conçus. Par exemple les partitions d'accord germaniques étaient franchement "gothiques" dans le sens où les quintes pures, donc pythagoriciennes et à ce titre originelle et donc "traditionnelles" y sont majoritaires. Mais on a célébré dans mon livre, le nombre et la richesse quantitative des formules exhumées. Bien évidement ce n'est pas dans cette quasi exhaustivité que pouvait résider l'essentiel du message.

    Je constate un effet d'incommunicabilité entre votre serviteur et l'auteur que j'évoque. Je n'ai pas trouvé la porte d'entrée au sujet de ses conceptions sur la science des Lettres. Peut-être que certaines vidéos vont pouvoir m'éclairer mais moi et les vidéos ça fait deux. Je n'apprécie cet art qu'assez médiocrement et je n'y ai guère recours que pour me distraire en suivant certaines séries policières. Anglaises de préférence. Fort heureusement, le débit de la télé par l'ADSL est si capricieux, surtout en soirée, que cela limite considérablement toute possibilité d'addiction. J'avoue du reste que j'ai souvent du mal à suivre certaines intrigues et je ne crois pas que ce soit parce que je serais devenu idiot mais parce qu'après tout ce qu'on fabrique de nos jours est de plus en plus mal foutu. Il est clair par exemple que les nouvelles évolutions des logiciels en voguent ont une fâcheuse tendance à ne jamais corriger les anciens bogues tout en ajoutant de nouveaux. Et à propos de l'Univers du Mac un graveur de musique vient de me dire pis que pendre du nouveau système baptisé "Mojave"...

    Pour en finir avec la musique : l'instrument compliqué que je pratique m'oblige à connaître sur le bout des doigts l'évolution de 6 ou 7 siècles d'écriture de la musique. Je ne sais pas lire les tablatures aussi bien que les partitions à la mode italienne, je sais seulement comment elles fonctionnent. J'en sais assez pour conclure, là comme ailleurs, que les progrès de la modernité sont souvent un leurre. Par exemple la connaissance des méthodes anciennes de filage des cordes de clavecin permet de réaliser que les anciens systèmes de poids et de mesure procédaient d'un véritable génie en matière de savoir faire qui a été complètement occulté par l'invention, très française, du système dit métrique.