Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le coronavirus achève de faire le vide....

vide_religieux.JPG

J'ai emprunté ces deux images au blog de Bruno Hapel reparu en 2019, pour un nouveau cycle dans le cycle. (????)

Rien de palpitant sur cette nouvelle mouture d'un grand dévot du "Roi du Monde", si ce n'est qu'il a sauté sur l'occasion pour relayer l'identification du très célèbre Tagada alias Luc G. par un citoyen qui vient de créer son propre blog pour le mettre en cause après m'avoir sollicité. Voir:

Voir : https://mythesguenoniens.blogspot.com/2020/05/

J'avoue n'être pas intéressé par le différent entre le contradicteur dudit Tagada et ce dernier raison pour laquelle j'ai supprimé tout ce qui s'y rapportait On avait finit par apprendre que ce canadien d'environ 35 ans serait adepte d'une secte indienne et en lien une auteur française bien connue. Ce qui se confirme c'est que Tagada officierait comme ayant charge d'âmes, une calamité dont René Guénon avait été ravi de pouvoir s'exonérer et il n'est du reste pas le seul : avec le recul force est de constater que si j'aurais sans doute pu réussir dans le domaine de la médecine, il me faut constater qu'il est des métiers qui sont devenus proprement impraticables au point que l'on va pouvoir les remplacer par des robots programmés, notamment, à partir des directives de "Big Pharma".

Pour ma part, je me suis beaucoup intéressé au suivi de la crise du dernier coronavirus : force est de constater que ce nouveau perturbateur n'a pas inspiré à Bruno Hapel la moindre occasion de se surpasser en faisant quelques étincelles.

Le "Rat ne métal" façon 2020 n'a pas menti

964015512.jpg

Quoiqu'il en soit, il me faut constater que mes prévisions pour 2020 se sont avérées assez pertinentes :

http://dossierschuonguenonislam.blogspirit.com/archive/2020/01/19/2020-et-l-annee-du-rat-de-metal-3146059.html#more

Les commentaires sont fermés.