Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Gilets jaunes et Cie : "un printemps arabe" façon "bleu/blanc/rouge" ?

maxbestof070696-3978857.jpg

Dernière minute : J'allais oublier, la nuit dernière le parlement a voté une loi consistant en un emprisonnement à domicile sous surveillance électronique. Ca va éviter beaucoup de frais et il n'y a pas de petites économies. Formons un voeu : que les gilets jaunes sans antécédent judiciaires qui vont être condamné soient les premiers à expérimenter cette évolution ! Ce serait le seul moyen d'éviter de leur part une radicalisation inextingible qui risque de se solder dans les années qui viennent par de nouvelles violences.

Ce qui s'est passé et risque encore d'arriver à Paris et dans les grandes villes, risque de nous faire oublier des menaces beaucoup plus graves encore. L'Iran aurait décidé de bloquer de détroit d'Ormuz si Trump continue à emmerder. tout se passe comme si tout était prêt à péter sur la planète. Cliquer sur l'image.

1039166518.jpg

J'ai autre chose à faire que de commenter la chienlit qui se répand en France et je vais essayer d'aller aussi vite que possible et j'espère ne pas avoir à y revenir. les conséquence de ce chaos sont du reste prévisibles et tout le monde en pâtira, excepté la foutue élite qui nous dirige !

50 ans et 6 mois après Mai 68, la France est en train de connaître une nouvelle insurrection, au demeurant parfaitement justifiée car je partage la colère des 72 % de français qui enragent d'être plumés sous diverses prétextes. Et la taxation du carburant sous prétexte de lutte contre le C02 est une supercherie doublée d'une escroquerie au niveau planétaire qui ne passe pas et je doute qu'un moratoire de 6 mois suffisent à calmer les "gilets jaunes". Un moratoire, ça ressemble à un juge qui dirait à un prévenu, vous êtes innocent mais dans 6 mois je vais vous faire mettre en taule ! Un pur foutage de gueule !

Enfin une révolution qui commence à l'entrée de l'hiver risque de durer et en astrologie chinoise, une guerre qui débute à l'époque de l'année où l'on doit mettre fin aux conflits risque de s'éterniser.

Oui un parallèle s'impose avec les printemps arabes, il s'agit indubitablement d'un mouvement spontané de ras le bol généralisé. Macron c'est au fond un "Ben Ali", va t-on maintenir la pression jusqu'à ce que l'arrogant jeune blanc bec dégage ? Le premier ministre, qui n'a absolument rien à perdre semble prêt à aller jusqu'au bout des projets en cours et le président se retranche derrière ce "fusible" éventuel. Compte-on avoir le peuple à l'usure ? Si c'est le cas, c'est un très mauvais calcul, les insurgés, des fêtes, ils s'en tapent et moi aussi du reste. Cela fait des années que je m'abstiens de marquer le coup, qu'il s'agisse de Noël ou du nouvel an. Je m'arrange pour faire provision de lectures, au moins à Noël c'est le silence.

La République a pris une balle dans la tête (en attendant un "nouveau Kennedy"...) !

Ce n'est pas moi qui vais m'apitoyer sur les dégâts occasionné au célèbre Arc de triomphe napoléonien qui est censé marqué la victoire d'Austerlitz ! Une victoire ayant coûté de part et d'autre du front français des centaines et des centaines de milliers de morts due à la mégalomanie d'un Hitler corse. Certes en disant cela je vais me faire des amis mais un peu plus un peu moins, c'est égal. Cela dit je n'ai rien contre les Corses en général mais celui dont il est question ne m'a jamais vraiment inspiré...

Alors s'il était possible matériellement de recouvrir le monument de tonnes et de tonnes de merdes noires, j'en serais franchement ravi. Alors la blessure, toute symbolique de ce gorgone que l'on aperçoit ci-dessus m'est comme une sorte de baume compensatoire.

Faut-il tirer de cette image saisissante, un présage et lequel ?

macron-caricature.jpg

Source : https://ripostelaique.com/avec-macron-le-retour-a-lancien-regime.html

Si "présage" il y a l'interprétation est difficile. Faut-il y voir une anticipation en faveur du dégagement, par un moyen ou un autre, de la "Marie Antoinette" de l'Elysée (François Ruffin). On aimerait bien mais si la figure représente la France personne morale, cette blessure à la tête d'une figure censée représentée la "liberté" n'est pas de très bonne augure. Les forces de police ont consommé en une journées en grenades plus que ce que la France utilise en une année. Soit dit en passant, on espère que rien n'a été prévu et qu'une pénurie se fasse sentir car il semblerait que pour la première fois, on ait utilisé des grenades explosives contenant quelques grammes de TNT.

Question : est-ce que tout est légal ?

Parenthèses

rosa_luxemburg.jpg

Je note en passant que représenter la "liberté" et toutes sortes de valeurs présentées comme positives par des femmes symboliques constitue une grave méprise. Mis à part Rosa Luxembourg, je ne connais pas de femmes révolutionnaires. Les femmes sont toujours prêtes à composer dès lors mais le féministe aidant, je vois qu'elles sont très remontées comme le furent les parisiennes au temps d'un Louis XVI vacillant. Et ce remontage m'est infiniment plus agréable que les conneries proférées par un Caroline de Haas, lorsque, profitant de la lumière consommée par l'étrange lucarne, elle veut nous convaincre que si les femmes n'ont pas donné la mesure de leur génie, ce serait parce qu'elle aurait été sous alimentées. Pardonnez ma vulgarité mais ni le four qui nous sert à avaler toutes sortes de choses réputées consommables, ni leur cul n'a été sous alimenté...  

A propos de cul, petite parenthèse : Le pape François craint que l'Église ne soit gagnée par la « mode » de l'homosexualité ! Rassurez-vous braves gens, ni l'Eglise ni le monde ne risque de se convertir massivement à cette économie de moyens dont il s'agit qui présentent d'indéniables vertus écologiques car qui dit surpopulation dit surpollution. Le gaz carbonique est innocent, mais l'abus des matières plastiques (emballages de denrées et de jouets en particulier) est tout simplement catastrophique. Quant à l'existence d'une "mode" écclésiale, je rappelle qu'elle est la conséquence d'une erreur de gestion. Sauf dans le catholicisme, l'ordination des hommes préallablement mariés (et non le pariage des prêtres qui n'a jamais été canonique) demeure la règle. Or la Genèse présente Eve comme complice de Satan sous la forme du serpent. Il était parfaitement normal, dans ces conditions, que des hommes qui n'ont jamais ressenti d'attirance pour les femmes aient pensé avoir été élus au point d'entrer dans le ordre. Toutefois comme l'asexualité n'est guère qu'un concept assez purement virtuel, ce qui devait arriver arriva. Et ça risque de continuer... 

Cela dit je ne suis misogyne que lorsque j'ai en face de moi des détraquées et des putes. J'apprécie deux types de femmes, les mères de famille qui font bien leur job et les "femmes de tête" quand, doté d'un pouvoir quelconque, elles l'exercent avec fermeté, justice et équité. Rien à voir avec les ministresses pornographes. Enfin, si vous vous ouvrir les yeux sur la nature des défauts typiquement féminins, je vous convie à suivre un feuilleton intitulé plus belle la vie et je vous donne en prime un lien qui vous permet d'accéder à des replays en avance et qui plus est à l'heure de votre choix. Je précise de saute les passages amoureux excessivement niais dont regorge ce feuilleton. je regrette de n'avoir aps le temps de faire une sélection commentée de certains passage qui sont a dégueuler. Il y a la figure de la policière et de son amant partagé entre elle et son ancienne femme. Une tête à claque. Il y a la journaliste ancienne patronne du dénommé Sacha, une horreur abjecte qui porte sa méchanceté incrustée dans le visage autour de la commissure des lèvres. Certes les mecs, sont, si je puis dire "à la hauteur" car tout est toujours relatif, néanmoins leur idéalisme les sauve un peu de ce tableau absolument fidèle et représentatif de la sociologie sexuelle ambiante. 

Des dégâts impressionnants et des conséquences économiques effarantes

J'ai eu assez de mal à trouver une petite vidéo dont le code d'intégration soit disponible.



Bon, on va pas pleurer sur les bagnoles cramées, c'était pas des vieilles 2 Chevaux de prolétaires, mais des grosses cylindrées et même de luxueuse voiture dites de sport. Il n'est pas mauvais que les bourges friqués aient les chocottes, mais sont-il encore capables d'émerger de leur bulle artificielle et de comprendre qu'ils ne sont pas seuls au monde. J'en doute ! C'est bien là le problème...

Je capture les vidéos des informations genre Soir 3 car les seules images sont incapables de constituer un témoignage à la hauteur de l'insurrection en cours. Ce sont des documents historiques à conserver. Je vous invite à me signaler toutes celles d'amateurs qui présenteraient un intérêt particulier, m'intéressent également les articles sortant du lot. On a parlé de snippers, de gens qui ont été arrêtés alors qu'ils n'auraient rien fait...

Concernant les snippers, il paraît que le recours à ce genre d'auxillaires est systématique lors des grandes manifestations, sauf que dans le cas présent, les forces de police n'auraient pas été au courant. Ces oiseaux là auraient du faire un carton sur quelques pilleurs dont le bronzage excessif dépassait de leur cagoule. Disons que si quelques balles s'étaient logées dans les panards des vautours dépourvus de gilets jaunes, personne n'aurait sans doute trouvé à redire... Bien au contraire !

Voici que les lycéens entrent en scène, et le portail du lycée de Blagnac a été incendié avec un feu de poubelles aidée par de l'essence, comment elle n'était pas encore taxée pourquoi se gêner! Là je doute que ce soit des lycéens ordinaires qui aient fait ce coup là. Il faut sans doute chercher les responsables du côté du même secteurs du type racaille de banlieue, toutes couleur et sans couleurs confondus. Les agriculteurs, les pompiers et les ambulanciers tendent à rejoindre le mouvement...

Enfin même les "pipoles" auraient conchié Macron si l'on en croit Gala !

Notez que l'annonce d'un blocage complet pour le 10, diffusé par Messenger est un "fake" venu de la Réunion. Pour ce qu'il en est des sites il est évidemment impossible de pronostiquer quoique ce soit.

20181204114507009-0.jpg

Les pillages : qui fait quoi ?

Pillages.JPG

Cliquer sur l'image pour voir la vidéo.

Ce qui m'impressionne et me révolte le plus, ce ne sont pas les voitures incendiées. On a pour ainsi dire l'habitude. Quand on cherche des images de pillages, on tombe sur des vidéos datant de juillet dernier, censé fêter la coupe du monde avec la dévastation du drugstore des champs Elysées (j'étais pas au courant). La vidéo ci-dessus n'est pas la plus spectaculaire, sur une autre on voit une horde de jeunes cagoulés dévaster un magasin de spiritueux.

Je comprendrais que l'on puisse incendier des magasins de marques réputées comme frivolités comme on le faisait autrefois de buchers de vanité quoiqu'un florentin baptisé Savonarole ait laissé un souvenir haïssable. Mais se déguise en "gilets jaunes" pour faire provision d'habits de marque ou de lunettes de luxe pour les revendre sur je ne sais quels souks provinciaux, à en dit long sur la certaine mentalité d'un certain type de racaille...

Les perspectives : elles sont sinistres !

Les forces policières ont été dépassées. L'Etat d'urgence ne serait pas à l'ordre du jour. Mise t-on sur un pourrissement de la situation afin que l'opinion se retourne contre les gilets jaunes. Si c'est le cas, c'est jouer avec le feu car si après les violences quasi inimaginables de dimanche dernier, on ne s'est pas rendu compte que les commerçants sont et seront unanimes à tout mettre sur le dos du chef de l'Etat, c'est qu'au sommet on est complètement bouché !

J'ai vu sur certaines vidéos que les commerçants des beaux quartiers n'ont pas l'air de trop s'en faire pour leur vitrine cassées et leur commerce dévasté, j'en ai vu un sourire. En effet, ils ont des contrats de protections juridiques et l'Etat, c'est à dire nous, sera tenu pour responsable et devra indemniser. Mais ce serait compte sans les entreprises de province qui sont littéralement asphyxiées. Un producteur de champignons a du jeter 10 tonnes de produit et c'est une goutte d'eau dans l'océan des pertes économiques. Un mot d'ordre a été lancé incitant à faire provision de vivres et d'essence car tout sera bloqué le 10 !

Les rayons d'Intermarché et d'Auchan sont dévastés. Je n'ai pas fait de provisions. C'est égal, la période de l'Avent, quoique je me foute du calendrier liturgique, est propice au jeûne et j'ai quelques kilos à perdre. de l'eau et du jus de citron et des jus de légumes suffiront. Il y a quelques cultivateurs bios dans le coin.

Proposition "choc" : un moratoire de 6 mois pour les taxes sur les combustible fossiles : du foutage de gueule !

Aux dernières nouvelles les propositions "choc" pour arrêter la colère des français sont tout simplement insultantes.

J'ai entendu parler de 40 milliards de taxes de plus après l'avènement de Sarko 1er. Parmi les mesures d'une loi de finance en cours d'application, on m'a parlé d'une taxe de 1 E pour chaque envoi de colis à domicile pour soit-disant favoriser l'usage des relais. J'ai un ami (qui a envoyé plusieurs fax à Macron) qui doit faire 40 km pour gagner un de ses relais. Et si on vous livre un frigidaire, pour échapper à la taxe, il va falloir aller le quérir en relais chez un commerçant. Ce n'est que le début de la folie !

Les réactions de l'opposition : c'est la misère !

Le FN et la France insoumise réclament la dissolution de l'Assemblée ! Ce serait la moindre des choses que de renouveler cette majorité de députés totalement immatures qui parce que Macron les a flattés disent oui à tous ses caprices.

Notez que je suis étonné qu'on s'en prenne à ce point aux Champs Elysées mais je prévois que le vent va tourner et que l'on va s'aviser que le Palais Bourbon, encore un symbole de l'Ancien régime, risque de constituer le futur objectif.

Alors va t-on appeler l'armée à la rescousse. Si oui et bien la colère rentrée risque de se solder par  des attentats et en tout état de cause si tant est que Paris puisse être muselé, l'armée ne suffira pas pour garder la France.

L'insupportable président des républicains veut un référendum, si démission il devait y avoir au sommet que Dieu ou le diable nous protège de la sale gueule de cet type qui n'a pas du tout la carrure requise. Un seul homme peut remettre la France sur les rails et c'est François Asselineau qui réclame la destitution du président. Je suis d'accord avec lui, on n'attaque pas un pays souverain dans le cadre d'une coalition abjecte sans se mettre au ban de l'humanité civilisée.

Asselineau compare l'épouse du Président (une "cougar" selon les catégories populaires...) à la Pompadour et signale que ce serait 84% des français qui soutiendraient ce qui ressemble de plus en plus à un début de révolution. Je regrette que ce blog ne dispose que d'une très médiocre audience car il faut s'attacher à faire connaître ce discours est admirable et ceux qui vont suivre ne le seront pas moins !

Asselineau c'est l'autorité d'un De Gaulle sans les zones d'ombre assez ténébreuse du "Grand Charles". Il démontre la forfaiture de tous les députés et sénateurs qui protègent le soldat Macron. Une sacré comédie !

Un "présidenticide" en perspective !

image.jpg

c'est quand même bien la première fois qu'en république nous voyons le dirigeant en chef pendu en effigie, alors que l'on s'était contenté jusqu'alors d'éditer un jeu de fléchette avec le portrait de Sarko 1er.

Voir https://www.sudouest.fr/2018/12/03/ruffin-a-t-il-franchi-la-ligne-jaune-macron-va-finir-comme-kennedy-5621305-710.php

Ruffin a rapporté les propos de particuliers qui sont prêts à faire la peau au locataire de l'Elysée et l'on se scandalise au point de feindre de le soupçonner de partager ce qui n'est encore que pur fantasme. Certes l'Elysée sera bien gardé mais un fusil à lunette assisté d'un tireur d'élite peut faire l'affaire si le très arrogant personnage continue à insulter les gens et ce n'est pas la cinquantaine de policier que l'on aurait embauché récemment qui peut mettre obstacle à une balle bien ajustée.

Qu'il y ait encore des gens qui puissent froncer le sourcil quand on parle de régler certains comptes par un assassinat voilà bien quelque chose de très nouveau dans le paysage. C'est évidemment l'héritage d'une sorte d'émasculation pratiquée par le christianisme, sauf que si la révolte actuelle est ce qu'on peut appeler une "Jacquerie", les révoltes médiévales n'ont jamais fait de quartier. Présentement ce sont les forces policières, dont on  absolument besoin, qui servent de substitut au peuple pour tenter d'étancher sa colère contre le Macron. Le miracle ça serait que les flics et les CRS refusent d'intervenir en disant que le seul moyen de régler le problème, c'est pas de proposer un mémorandum mais d'accepter de tout remettre à plat. Mais il faudrait pour que cela puisse être que l'équipe au pouvoir dégage promptement.

Les miracles ne dérogent jamais au loi naturelles et je doute qu'un "miracle de Noël" soit possible et j'en revient à la pusillanimité d'une bonne partie des citoyens qui ne sont pas loin de se signer quand on leur rétorque que plusieurs, parmi la fini équipe qui nous gouverne, mérite bien une balle dans la peau. Ce qui est à considérer en l’occurrence, ce n'est pas tant l'idée d'un assassinat politique, mais le fait qu'il est pour ainsi dire interdit d'exprimer un désir dans ce sens sans passer pour asocial ou dangereux.

Cela dit, entre le fantasme et la réalité, il y a une marge. Je me vois mal me déguiser en Superman tueur. D'abord je n'ai jamais pratiqué la moindre arme, ni "blanche" (quelle horreur) ni "à feu". Se poster à bonne distance d'une réunion publique à ciel ouvert, nécessite de pouvoir s'éclipser discrètement. Ce n'est pas simple. Certes j'aurais pu faire une carrière d'artificier, quand j'étais gosse je fabriquais des fusées expérimentales, j'aimais les feux d'artifice mais faire sauter l'Elysée un jour de grand gala réclame un matériel volumineux ou mieux un Scud. Hélas c'est or de portée, mais le bâtiment est vieux et l'on a le droit de rêver d'un ou plusieurs courts circuits susceptible de provoquer un beau feu de joie. Malheureusement, je ne suis pas douté pour la magie noire qui nécessite de capitaliser une forte dose de haine et d'être capable de la diriger. Lorsque j'en ai après quelqu'un ou quelque chose, mon arme préférée c'est une plume acérée mais fort heureusement comme l'intrus élyséen a réussi le prodige de condenser une impopularité jamais vue, je ne vois rien d'autre à faire que d'attendre en comptant les points.

La culture contre la Nature ?

Lilitu.jpg

Mon astrologue est très pessimiste qui interprète la situation en se servant des éléments du périgée lunaire, lune noire et compagnie. Il parle à ce propos, pour cette dernière d'un élément "solaire"...

Voir https://astrojournalblog.com/2018/12/02/lune-noire-et-perigee-lunaire-la-culture-contre-la-nature/

A l'en croire, la lune noire de nature solaire l'emporte toujours sur le périgée de nature lunaire et terrestre. Réduire les choses à une opposition de noir et de blanc procède d'un excès de dualisme suspect.

Les débats portant sur l'opposition de la Nature et de la Culture n'ont jamais rien donné de crédible. J'en veux pour preuve l'application de cette fausse alternative au problème l'homosexualité. L'immense connerie dont témoigne ce faux débat m'a donné beaucoup à réfléchir car la réponse : Nature ou culture, c'est un peu des deux mon général ! Les penchants plus ou moins spontanés sont toujours susceptibles aménagements plus ou moins intelligence et dans le cas présent assimiler les "gilets jaunes" à des êtres incultes, est une insulte. Chacun à sa culture et ce qui est en jeu c'est une culture populaire qui n'a rien d'artificiel comme celle que fabrique l'ENA. Quant au symbolisme de la "Lune noire" il est généralement mis en relation avec la figure d'une certaine Lilith, une démone de la mystique juive redoutée des femmes enceintes. Bref, je suis désolé mais cette immonde "saloperie" n'a absolument rien de "solaire" !

Certes il est malencontreux d'engager une épreuve de force quand le soleil décroit, mais on se rapproche du solstice et de sa renaissance. Il est donc légitime d'espérer que des ténèbres jaillirons la lumière. Enfin une chose est devenue assez clairement universelle : on est gouverné par des gens immatures coachés par des escrocs et des usuriers de tout poil.

Le silence assourdissant des dévots "romano-constantiniens"

ob_3224f4_unnamed-5.jpg

Ce que je trouve choquant dans cette histoire de le silence de la hiérarchie catholique, cette bandes de chapons que quelques vieilles biques superstitieuses continuent d'engraisser. Pas un seul mot dimanche dernier lors de la "prière universelle". Certes ce ne sont jamais que vœux pieux mais il est des silences néanmoins éloquents. Enfin toute cette clique de parasites, qui bouffe du "biquet" presque à tous les repas, est bien plus vulnérable que l'engeance technocratique qui nous conduit avec frénésie à une ruine généralisée.

On peut en venir à bout assez aisément et elle s'est tellement déconsidérée que l'on peu aisément lui clore le bec. ceci compensant cela ! Enfin, comme l'on manque déjà d'essence dans le secteur, j'aurai au moins une bonne raison de refuser de descendre pour la messe dite de minuit. On passera des disques, le cas échéant je filerai une clef USB avec des enregistrements de mon cru. Risquer de me casser la gueule sur une plaque de verglas en attrapant des rhumatismes à cause du froid humide pour aller écouter des contes enfantins très convenus ne m'a jamais beaucoup enchanté...

Si l'espoir peine à faire vivre, le sens de la dérision aide énormément. Tant pis pour les âmes sensibles !

Les commentaires sont fermés.